Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Présentation d'Ayako

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayako Takao
Membre de la 3ème Division
Membre de la 3ème Division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 22
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Daiyaneko
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Présentation d'Ayako   Mar 9 Fév - 17:59

Hrp:

Comment avez-vous connu le forum ? Top-Site

Rp

Nom : Takao
Prénom : Ayako
Age : 18 en âge humain.

Antiplagiat => Présentation by Moon__Light@live.fr
    Description Morale :

    Quel fantastique caractère se cache derrière ce visage innocent, mignon et enfantin ? Elle est si jolie et petite princesse qu’on la qualifierait de gentille, douce, pure et calme. Elle ne ferait de mal à aucune mouche donc cela donne une certaine envie de la protéger. Et pourtant, vous feriez une erreur de croire cela. Vous tomberiez dans son piège, tout comme ces autres hommes ridicules qui eurent pitié d’elle à chaque fois qu’elle jouait le rôle de la victime à défendre. C’est une fille sans cœur qui ne connaît l’amitié ou l’amour que très rarement, voire jamais. Elle peut néanmoins vous faire croire qu’elle vous soutient mais elle ne le pensera pas. Si vous appartenez à son cercle de fidèles, elle ne fera que de se servir de vous. Si vous manquez de puissance, soit elle vous punira ou soit elle vous rejettera. Tout dépend de son humeur puisqu’elle change souvent. Mais son côté lunatique ne change en rien son sadisme et son envie de faire souffrir. Elle sait faire preuve de ruse et de manipulation pour arriver à ses fins. C’est un être égoïste qui ne pense qu’à sa propre personne. Elle est jalouse de ceux qui sont du même niveau et qui sont plus doués qu’elle mais Ayako a quand même le sens de la hiérarchie. C'est-à-dire qu’elle comprend parfaitement qu’elle ne puisse être plus puissante qu’un capitaine commandant. Elle respecte ses supérieurs et leur est dévouée. En tant que subordonné, c’est un très bon soldat qui fait tout pour contenter son chef. En revanche, si elle devient le maître, tout change. La blondine accorde des surnoms à tout le monde de la même façon que Yachiru. Cependant, si une fille ou une femme reçoit un surnom de la part de la mignonne, cela veut dire que cette dernière déteste cette fille. Si un garçon ou un homme reçoit un surnom de sa part, cela veut dire qu’elle l’affectionne. Voulant tout pour elle, elle ne donne rien mais est bien capable d’aider ses plus fidèles alliés en combat. Bien sur, si ceux-ci ne leur a apporté aucune aide, ou n’ont pas servi à grand-chose lors d’une bataille, la torture les attend. Excepté ses supérieurs, personne n’a le droit de l’interrompre pendant qu’elle parle sinon, elle se mettra en colère. La petite aime que tout soit en ordre et déteste se faire répéter. Lorsqu’elle dit quelque chose, tout doit être exécuté sans anicroches. Malgré ses dix-huit ans, elle se comporte comme une gamine mais tout est calculé. Au fond, elle est très intelligente et se montre très stratégique en combat. Ce côté puéril n’est là que pour séduire les gens. Elle aime être la princesse qu’on admire, qu’on obéit comme des petits chiens. Mais vous ne connaissez pas tout sur elle…Comme la plupart des gens, Ayako déteste perdre. Quand elle n’a plus le choix, elle peut fuir avec ses subordonnés (s’ils le souhaitent) afin d’éviter de mourir. La blondinette a peur de la mort, c’est pour cela qu’elle fait tout pour rester en vie. Oh oui, elle peut être une lâche quand elle n’a plus d’autres alternatives. C’est aussi une peste qui est capable de s’approprier des mérites à la place des autres personnes. Par exemple, elle peut laisser ses soldats tuer un gros monstre mais ce sera elle qui sera récompensé. En combat, il n’est pas rare de voir ses fidèles affaiblir l’ennemi à sa place. Notre héroïne intervient à la fin pour finir le travail et donc achever l’adversaire. Il n’y a que des défauts dans ce pitoyable caractère mais Ayako a le sens de l’esprit d’équipe si elle est obligée de se battre aux côtés de quelqu’un qui est plus ou moins puissant (du même niveau qu’elle ou plus). Elle sait qu’il est plus facile de gagner si elle combine ses attaques à celle de son allié. Bref, elle veut être la meilleure et ne supportera jamais qu'une fille ne soit plus forte qu'elle. Un homme peut passer...Mais pas une femme ! Sinon, elle se mettra à la détester à vie. Toutefois, au plus profond d'elle.... y a t-il un cœur doux qui peut sauver son dur caractère ? On l'ignore mais tout ce que l'on sait, c'est qu'il y a quelque chose de son ancienne vie qui la tracasse. Mais quoi ?

    Description physique:

    A première vue, on pourrait conclure qu’Ayako n’est qu’une petite fille de douze ou quatorze ans. Pourtant, elle est bien majeur. Ses vêtements prennent la couleur blanche qui montre qu’elle possède une certaine pureté. Le rose plus ou moins clair ou foncé présent sur son splendide chapeau, ses vêtements ainsi que sur ses bottines dévoile le côté poupée de celle-ci. Son petit visage qui parait être innocent ainsi que la couleur de ses cheveux blond clair font d’elle, une fillette sage et inoffensive. Le jaune de ses iris est parfaitement assorti avec le reste de son style. Elle ressemble beaucoup à une petite princesse bien gâtée. On pourrait dire qu’elle appartient à une famille très aisée vu les éléments dont sont composés ses tenues ; des rubans tombants de son chapeau et qui volent au vent en compagnie de sa douce et soyeuse chevelure, un col décoré de coruscants motifs roses, ainsi que de magnifiques dentelles. Ses habits, malgré leur apparence, ne gène pas du tout la jeune fille en combat. Elle sait bien sans sortir. Même si elle porte une petite robe, il y a en dessous une sorte de short aussi bien orné que son haut. Les couleurs dominantes de ce personnage sont donc le rose, le blanc et le blond. Sa peau très pâle (du fait qu’elle se protège du soleil) fait ressortir la couleur de ses yeux et le rouge de ses joues. Ayako ne rougit que très rarement c’est pour cela qu’elle ajoute du maquillage à cet endroit-là. Elle trouve qu’un peu de jolies couleurs sur sa blancheur ne lui ferait pas de mal. Elle mange à sa faim et ne résiste pas aux bonbons et aux autres friandises. Ce n’est pour autant qu’elle grossit. Avec ses quarante kilos, elle n’est ni grosse ni maigre pour son mètre soixante. Pas bien grande, la jeune fille aime sa taille qui est un atout pour tromper l’ennemi. Elle se sert de son physique qui parait fragile pour vaincre tous ses opposants. Sa chevelure tombe jusqu’à ses épaules et cela est assez avantageux pour elle. Ayako, comme la plupart des jeunes filles, prend soin d’elle donc elle serait furieuse si on s’en prend à ses cheveux lors d’un combat. C’est pour cette raison qu’elle a décidé de ne pas les avoir trop long car cela demande beaucoup d’entretien. Et entre toutes les missions qui lui attendent, elle n’a pas énormément de temps devant. Excepté son petit nez presque invisible, son regard de mignonne petite fille qui fait succomber tout le monde et ses différents bijoux, nous pouvons clore cette description physique.

    Histoire :

    I_ Une ancienne Vie.

    Elle s’appelait Alice. Son nom demeurait inconnu. Elle fut née à une période plutôt pacifique et ses géniteurs prenaient soin d’elle. Ils l’aimaient très fort et comme chaque parent, ils veillaient à ce que rien ne lui arrive. Cette famille subissait parfois des insultes et méchancetés venant des bouches des autres villageois puisqu'ils étaient des demis-elfe. Cette 'espèce' n'était pas appréciée chez les humains et la vie de ces elfes n'était donc pas facile. Et pourtant, le couple faisait leur possible pour vivre heureux. Toutefois, cette union familiale n’allait pas durer très longtemps. Bientôt, elle serait toute seule face à une dure vie. En effet, on ignorait l’âge exact de la petite lorsqu’elle elle fut abandonnée involontairement mais on savait que ses parents avaient été tués. Tout avait commencé par un pèlerinage forcé et organisé par l’Eglise de Martel. Au début, tout semblait bien se passer et ils se déplaçaient de village en village avec la hâte d'en finir avec cette marche incessante. C'est là que tout bouscula; durant un après-midi qui paraissait à première vue banal, des monstres dotés d'une très grande animosité leur barrèrent le chemin, les menaçant à tout moment de les tuer par leur griffes et autres armes de leurs corps. Personne n'échappa à ce jugement; ils moururent tous dans d'atroces douleurs et leur mort fut très lente. Ces bêtes emportèrent avec eux quelques corps qui avaient l'air d'être bien appétissant. En plein milieu de la nuit, deux promeneurs furent stupéfaits en découvrant le reste des cadavres dont le sang avait caillé. Ils firent un bref rapport sur ces évènements qu'ils donnèrent au maire du village le plus à proximité de la zone où les meurtres ont été commis. L'identité de certains décédés purent être découverts mais les autres corps avaient été trop amochés et scarifiés pour être identifiables.

    Alice ne put vivre toute seule étant beaucoup trop jeune alors un des habitants de son village décida de la retirer du village. Tout d'abord, il avait demandé à des pères et mères s'ils voulaient l'adopter. Au début, ils semblaient d'accord mais lorsqu'on leur annonça la plaça dans un orphelinat connu d'Hima. Là-bas, tout semblait bien organisé et les enfants étaient bien nourris et logés. Au début, il n'était pas facile de bien s'intégrer parmi ces têtes innocentes mais, mignonne qu'elle était, la blondine parvint à se faire apprécier. On ne lui avait pas dit grand chose à propos de ses géniteurs donc elle ignorait qu'ils avaient été tués par des monstres néanmoins, elle allait avoir petit à petit certains doutes à propos de leur disparition. Dans sa nouvelle maison, elle y rencontra une personne qui l'aimait plus que les autres. Il s'appelait Decus. Plus vieux qu'elle de six années, cette différence d'âge n'eut aucune conséquence dans leur amitié. Ce fut grâce à lui qu'elle parvient à oublier la raison pour laquelle, elle était séparée de ses parents. Ils grandirent tous dans ce même lieu avec la hâte de sortir d'ici et de continuer à vivre ensemble. Au fur et à mesure, l'amitié que ressentait Decus pour Alice se transforma en amour. Il n'hésita même pas à le lui montrer. Peu après, le jeune homme eut des doutes sur le comportement du propriétaire de l'orphelinat. Il le soupçonna d'avoir pillé un aventurier. Malheureusement, le proprio fut au courant de ses doutes alors il décida de l'accuser. Tous les aventuriers croyant que l'ami d'Alice était le voleur, ils décidèrent de le tuer pour lui faire payer son acte impardonnable. Quand ils pénétrèrent à l'intérieur de l'orphelinat, la blondinette sut la nouvelle et la colère fit surface dans son esprit alors elle brûla les bâtiments, entraînant la mort de presque tout le monde. Mais au moins, son ami était sauvé et cela était le plus important pour elle.

    Ils continuèrent la route à deux et il ne fut pas bien dur de survivre grâce aux pouvoirs de la petite fille. Sa nature de demi elfe lui permettait d’accomplir beaucoup de choses alors leur vie n’était pas du tout une misère. Elle apprit ce qui était arrivé à ses parents et se jura de faire tout son possible pour ne pas devenir aussi faible qu’eux. Étant des Sylvarantiens, elle et Decus eurent beaucoup de haine envers les Tesseha'lliens qui les traitaient comme de la vermine. C’est pour cela que peu de temps après, ils furent au courant qu’une organisation dont les buts étaient en rapport avec la très ancienne dynastie Sylvarant. Si cela pouvait leur permettre d’accéder au pouvoir au lieu des Tesseha’lliens, pourquoi ne pas prêter leur force à ce fameux ‘Vanguard’ ? Ils se présentèrent tous deux au capitaine Brute qui acceptèrent de faire d’eux des membres du Vanguard. Alice, armée d’une rapière et Decus d’une très grande épée, ils formèrent un duo parfait mais ne combattaient pas toujours ensemble puisqu’ils avaient quelques fois des missions différentes données par le ‘roi de Sylvarant‘. L’objectif de Brute était de rassembler tous les noyaux de Centurion ainsi que celui de Ratatosk pour réussir à bien son but principal. Sa fille, Marta Lualdi, l’ayant trahi peu de temps après et possédant le noyau de Ratatosk fit partie des personnes à arrêter et à capturer afin de lui arracher cet objet de son front.

    Maniant une machine utilisant des Exsphères afin de contrôler des monstres et dirigeant une unité combattante, notre blondinette fut chargée de ramener Marta à son père toutefois, elle échoua plusieurs fois. Il faut dire que la force de cet Emil n’était pas d’un faible niveau. Elle était du genre à fuir lorsqu’elle n’avait pas d’autres alternatives mais ne renonce pas facilement. Elle fut prête à tout pour réussir ses missions ; séduire grâce à son charme de poupée et utiliser toutes sortes de ruse. Jusqu’ici, elle n’avait jamais avoué ses sentiments à Decus bien qu’elle ne le traite pas de façon très sympathique quelques fois. Tous les deux suivirent Richter jusqu’au bout même si le Vanguard a été dissous. Ce n’est qu’à la toute fin, lors du combat final contre Emil et Marta au Ginungagap, qu’elle ne put retenir plus longtemps ce qu’elle ressentit. Decus s’était sacrifié pour elle. Triste et en colère de cet acte qui était intolérable pour elle, elle lui avoua son amour avant de tenter de tuer Emil. Hélas, elle fut vaincue et s’éteignit à côté de son bien aimé en lui tenant la main.

    II_ Une nouvelle vie

    Quand elle se réveilla, la blondine n’était plus au même endroit. Elle ignorait où elle était située et ne se rappelait de pas grand-chose. Néanmoins, elle fut satisfaite de constater qu’elle n’avait pas changé. Non, elle était toujours la même. Aussi égoïste et manipulatrice qu’avant…et toujours mignonne. Elle fut soulagée de ne pas avoir perdu ces si grands atouts qu’elle chérissait tant. Sa fine rapière était même présente dans sa main. La belle se releva, vu qu’apparemment elle était tombée à terre, et fit ses premiers pas au troisième district du Rukongaï. En effet, tel était le nom de l’endroit où elle venait d’arriver bien qu’elle ne le sache pas encore. Elle s’arrêta devant le premier bâtiment qui se dressait devant elle ; une auberge. Entrant à l’intérieur, tout le monde se retourna et se demandait qui pouvait bien être cette jolie fille. Quand on lui demanda son nom, notre héroïne ne sut quoi répondre. Elle ne s’en rappelait plus tellement…le choc de tomber dans ce nouveau lieu lui avait fait perdre beaucoup d’informations de sa vie antérieure. Néanmoins, elle savait qu’il commençait par un ‘A’.

    Quelqu’un ouvrit la parole et prononça le mot d’Ayako. La blondinette semblait perdue mais finit par mentir en leur affirmant qu’ils venaient de trouver son prénom. Pourquoi continuer à chercher ? Elle n’était pas du genre très patiente. Ce prénom donné était plutôt mignon, tout comme son physique. Dans l’immédiat, elle fut même capable de s’inventer un nom de famille qui rimait bien avec Ayako. Sa rapière toujours en main, cela effraya les habitants présent dans cette auberge qui lui apporta rapidement tout ce dont elle avait besoin. Gratuitement, elle obtint une chambre, de la nourriture et de la boisson. Un sourire narquois était apparu sur son visage ; elle allait enfin soumettre beaucoup de gens à sa volonté. Elle était à peine arrivée dans ce monde qu’elle pouvait commencer à imposer ses lois. Quelques temps plus tard, tout le monde l’appréciait puisqu’elle était si jolie mais la méfiance régnait. En réalité, ils lui faisaient croire qu’ils l’admiraient, qu’ils la trouvaient parfaite mais c’était simplement pour ne pas être châtié par des coups de rapière. Personne ne parvenait à s’opposer à elle. Lorsque quelqu’un était motivé à lui botter les fesses, la jeune Ayako montrait son faux côté doux et gentil pour que son adversaire ait pitié d’elle. Ceci fait, elle passe à l’attaque et le punit. Une belle petite peste…et pourtant, personne n’était parvenu à lui faire fermer son clapet, ni à la calmer.

    Son sadisme était toujours présent et il ne cessait de donner à la fille, des envies de faire souffrir les gens. Bien sur, elle est arrivée à avoir quelques personnes influençables qui se dévouent totalement à elle grâce au lavage de cerveau qu’elle leur fait subir. Certains eurent même l’idée d’appeler des shinigamis mais ceux qui étaient venus n’étaient que des novices. Facilement, ils succombèrent aux traits de princesse que possédait la blonde. En dehors de cela, quelque chose la tracasse. Il manque quelque chose en elle. Cette chose est l’amour qu’elle a porté à Decus dans son autre vie mais cela, elle ne s’en rappelle plus vraiment. Ayako sait juste qu’elle a oublié quelque chose de très important et qui trouble son caractère de méchante. Pour obtenir de l’argent sans travailler, il fallait voler la nuit ou bien se déguiser pour aller menacer les gens. C’est ainsi qu’elle devint une des plus riches de son district. Personne ne l’avait vu agir même si on l’a soupçonnait d’avoir cambrioler certains magasins. Oui, quand au lendemain d’un vol, vous apercevez la terreur de votre quartier avec de nouveaux et splendides vêtements, il est difficile de croire qu’elle n’a aucun rapport avec ce crime.

    Peu à peu, elle sentit qu’elle possédait des capacités exceptionnelles que n’avaient pas les autres gens des différents quartiers. Elle avait entendu parler d’une école formant des jeunes à devenir shinigamis. Sa soif de puissance l’obligea à s’y inscrire. Ne pas en faire partie ferait d’elle quelqu’un de plus faibles que les autres. Non, elle voulait être forte alors il fallait qu’on lui enseigne tout ce qu’un shinigami doit savoir. Quelques temps après avoir validé son inscription, elle reçut la bonne nouvelle qu’elle attendait impatiemment. Elle sauta de joie quand elle apprit qu’elle était prise dans cette académie. Durant une journée, l’excitation et la joie montèrent en elle donc la mignonne choisit trois nouvelles victimes qu’elle fouetta avec contentement. Elle leur assura qu’ils devraient être honoré d’être les derniers torturés puisqu’elle avait décidé de ne plus revenir au Rukongaï. Elle dormirait dans les dortoirs que fournissait l’école et mangerait à la cantine. Durant les trois jours qui précédèrent son entrée dans sa nouvelle école, elle s’était isolée dans un endroit sublime et tranquille. Elle avait bien sur prise toutes ses affaires et des provisions. Le fameux jour arriva ensuite et elle fut une des premières à arriver devant les bâtiments avant son ouverture.

    Les autres élèves qu’elle apercevait avaient peur de se retrouver tout seul puisqu’ils ne connaissaient personne. Mais Ayako se jura de jouer avec eux un de ces jours…(jouer dans les deux sens du terme^^). Quand les portes furent ouvertes, durant une heure on plaça les centaines d’élèves dans différentes classes. Celle de notre héroïne était pas mal ; il y avait des enfants facilement influençables, des rebelles qui pourraient rendre les jeux d’Ayako plus difficile et d’autres cas. Au début, tout le monde pensait du bien de la blondinette. Ils souhaitaient tous devenir amis avec cette jolie poupée qui paraissait être calme et gentille. Ces élèves affirmaient qu’on la donnerait au bon Dieu et eurent même du mal à croire qu’elle avait dix huit ans à cause de ce physique qui la rajeunissait beaucoup. Vous connaissez sûrement la suite…des moments plus tard, ils commençaient à connaître la vraie nature de cette diablotine. Certains créerent même des clans contre elle mais tous leurs faits se retournaient contre eux. Il faut dire que la petite Ayako influençait aussi les professeurs donc ces derniers punissaient les élèves s’étant opposé à la blondine. En revanche, certains gosses continuaient toujours à la vénérer soit parce qu’ils étaient amoureux d’elle ou soit parce qu’ils pensaient que tôt au tard, la jeune fille aurait beaucoup de pouvoirs et qu’elle leur en ferait bénéficier. Néanmoins, il ne la connaissait pas assez…ils ne servaient que de pions pour notre petit démon. Ils n’étaient rien pour elle que des serviteurs. A part cela, c’était une bonne élève mais qui parvenait, quelques fois, à obtenir des points en plus en amadouant les enseignants. Quelques années plus tard, elle n’utilisait plus beaucoup sa rapière (sauf pour donner une leçon à un gamin osant comploter contre elle) mais un katana. Avec ses camarades, elle s’entraînait durement à manier cette arme. . Elle était aussi devenue très douée en Kido. Pour commencer, cela n’a pas été facile et elle rencontra beaucoup de difficulté, comme tout le monde. Elle fut même capable d’aller donner une bonne leçon à ceux qui réussissaient mieux à se battre qu’elle. Voyez-vous, elle n’a jamais pu supporté que quelqu’un puisse être le meilleur de la classe. Lors des examens de fin d’année, elle réunissait toute sa bande pour des révisions collectives. N’ayant pas la patience d’apprendre ses leçons par cœur toute seule, elle se servait des autres pour étudier.

    En attendant, elle perfectionnait ses talents d’épéiste. Ayako n’était jamais satisfaite de ses progrès car elle en voulait toujours un peu plus. Bien sur, quelle fut sa joie quand elle fit connaissance de son Zampakuto pour a première fois de sa vie ! Cela avait duré plus d’une heure…au début, elle avait attéri dans un drôle de monde où la température était très basse. Il y faisait noir, et de la neige tombait sur le sol enneigé. Dans le firmament, on pouvait percevoir un quartier de lune qui était la seule chose qui scintillait dans tout ce noir. Il n’y avait pas une seule étoile et notre héroïne en fut bien déçue. A quelques endroits, on voyait des blocs de glace, des cristaux de glace et de l’eau totalement gelée. Alors qu’elle demandait s’il y avait quelqu’un, elle entendit un murmure très proche suivi d’un soupir. La voix inconnue lui ordonna de casser la bonne roche de glace afin de connaître son autre. Étonnée mais intriguée, la petite obéit et il lui fallut détruire, à l’aide de sa rapière, au moins cinq roches avant qu’une étincelle ne fasse apparition devant elle. Une forme d’animal apparut devant elle et les détails vinrent peu après. La chose devait être magnifique pour que la blondine écarquille les yeux et plaque ses deux mains sur sa bouche. C’était un grand chat qui dépassait largement la petite Takao. La noble bête était blanche et semblait être aussi douce que du velours. A chaque patte il y avait un diamant bleu azur incrusté ainsi que sur tout le corps. En revanche, un saphir ornait son front et son flanc. La chatte s’inclina devant la jeune fille, montrant ses beaux yeux aussi jaunes que ceux d’Ayako, et se présenta sous le nom de Daiyaneko, le chat de diamant. Elle lui expliqua que le fait qu’elle ait entendu ce nom, qu’elle qualifia de sublime et parfait, signifia qu’elle était bel et bien sa maîtresse. Elle lui affirma également qu’elle lui prêterait sa puissance et qu’ensemble, ils apprendraient de nouvelles techniques de combat. Maintenant, notre protagoniste connaissait ses éléments majeurs : l’eau et la glace. Avec un de ses pouvoirs, l’animal endormit sa détentrice qui se réveilla étendue, par terre, dans sa chambre joliment décorée.

    Durant ses dernières années à l’académie, ses journées devinrent une véritable routine entre torturer les élèves, les entraînements et le travail scolaire. Elle ne mit que très peu de temps pour acquérir son shikaï qu'elle trouvait fantastique. La forme et la couleur de son katana lui plaisait aussi énormément. Selon elle, il était le plus beau de tous et ne serait jamais capable d'en voir un autre plus beau que le sien sans péter un plomb. Alors que ses amis échouèrent l’examen final leur permettant d’accéder au Gotei 13. Le jour de l’examen, la blondine usa de tout son talent de Shinigami et n’hésita pas à se servir de son charme pour obtenir tous ses diplômes. Cela fonctionna très bien et elle obtenu une belle place dans une des divisions. Comme tout le monde, elle a commencé à un rang pas très élevé et à finit par être promu à un très bon poste. Elle ne fut pas intimidée par la présence des adultes au Seireitei. Vu qu’elle avait dix-huit ans, elle n’était plus une gamine malgré son apparence. Elle fit preuve de ruse pour avoir tout ce qu’elle souhaitait. Armée de son merveilleux Zampakuto et de sa fidèle rapière qu'elle a gardé sur elle pour châtier les ennemis, elle n'avait peur de rien. Bien sur, elle reste la même et son caractère ne changera jamais.


Dernière édition par Ayako Takao le Jeu 11 Fév - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ayako Takao
Membre de la 3ème Division
Membre de la 3ème Division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 22
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Daiyaneko
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Présentation d'Ayako   Mer 10 Fév - 13:23

J'ai fini ^^
J'aimerais vous demander si je pourrais obtenir un poste de fukutaïcho dans une division ?
Revenir en haut Aller en bas
Kisuke Urahara
Taisho de la 5ème Division
Taisho de la 5ème Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 26
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Benehime
Points de vie:
3600/3600  (3600/3600)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Ayako   Mer 10 Fév - 21:21

Et bien c'est une belle présentation, mise en page sympa Smile
Je te valide Wink
Et aucun soucis pour le poste de FukiTaisho
Disons pourquoi pas celui de 10ème? Il n'y a pas encore de Capitaine connu à cette époque et tu aurais donc plus de liberté pour le moment Smile

_________________
Il y a un art que je maitrise autant que mon énergie spirituelle, celui de toujours arriver quand on m'attends le moins.

Kisuke Urahara, Capitaine de la 12ème Division des armées de la cour et directeur fondateur du Bureau de développement technologique.
Kisuke alias Byakuya
Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net
Kirigaya Kirito
Leader de La Garde Royale
Leader de La Garde Royale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 26
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Matamune
Points de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Ayako   Mer 10 Fév - 21:40

Bonsoir, bienvenue (enfin re-bienvenue comme te l'ai deja dit en mp ^^).

Belle fiche, je te valide aussi et je ne vois aucun probleme a que tu es un poste de fuku-taisho.

_________________
Cordialement votre Fondateur et Admin de BWR.

Leader de la Garde Royale
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net/
Ayako Takao
Membre de la 3ème Division
Membre de la 3ème Division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 22
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Daiyaneko
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Présentation d'Ayako   Mer 10 Fév - 22:15

Merci à vous deux Smile Et je suis d'accord pour la dixième division.
Revenir en haut Aller en bas
Senna
Membre de la 5ème Division
Membre de la 5ème Division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 27
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Mirokumaru
Points de vie:
3300/3300  (3300/3300)
Points de Reiatsu:
2700/2700  (2700/2700)

MessageSujet: Re: Présentation d'Ayako   Jeu 11 Fév - 0:06

Bienvenue ici.^^
Revenir en haut Aller en bas
Ayako Takao
Membre de la 3ème Division
Membre de la 3ème Division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 22
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Daiyaneko
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Présentation d'Ayako   Jeu 11 Fév - 0:20

Merci Senna ^^
Au plaisir de Rp avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Kirigaya Kirito
Leader de La Garde Royale
Leader de La Garde Royale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 26
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Matamune
Points de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Ayako   Ven 12 Fév - 1:54

Groupe et rang affecté, amuse toi bien parmi nous =)

_________________
Cordialement votre Fondateur et Admin de BWR.

Leader de la Garde Royale
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net/
Ayako Takao
Membre de la 3ème Division
Membre de la 3ème Division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 22
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Daiyaneko
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Présentation d'Ayako   Ven 12 Fév - 14:49

Okay merci Smile Est-ce que je dois faire ma fiche technique ?
Revenir en haut Aller en bas
Kisuke Urahara
Taisho de la 5ème Division
Taisho de la 5ème Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 26
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Benehime
Points de vie:
3600/3600  (3600/3600)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Ayako   Ven 12 Fév - 21:23

Je ne t'y obligerais pas personnellement.
Tu la fais tu tu souhaites combattre Wink
Si tu veux seulement pour le moment rp, pas besoin Smile

_________________
Il y a un art que je maitrise autant que mon énergie spirituelle, celui de toujours arriver quand on m'attends le moins.

Kisuke Urahara, Capitaine de la 12ème Division des armées de la cour et directeur fondateur du Bureau de développement technologique.
Kisuke alias Byakuya
Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net
Ayako Takao
Membre de la 3ème Division
Membre de la 3ème Division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 22
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Daiyaneko
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Présentation d'Ayako   Ven 12 Fév - 21:50

D'accord, je la ferais donc plus tard^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Présentation d'Ayako   Sam 13 Fév - 18:58

Salut bienvenu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation d'Ayako   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation d'Ayako
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Presentations Validées :-
Sauter vers: