Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 "Senna-Chan, viens donc discuter, hihi" [Pv Senna et Zorane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayako Takao
Membre de la 3ème Division
Membre de la 3ème Division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 22
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Daiyaneko
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: "Senna-Chan, viens donc discuter, hihi" [Pv Senna et Zorane]   Sam 13 Fév - 17:23

    Quel beau temps ! Un soleil illuminant de tous ses éclats, un beau ciel bleu azur, une bonne température avec quelques fois un peu de vent. Que demander de plus ? Et bien, j’attendais ce crétin de shinigami de ma division qui devait m’apporter des pains au chocolat. Après tout, je ne voyais pas pourquoi me déplacer moi-même pour me nourrir. Ayant des gens à mon service, cela suffisait amplement, hihi. J’avais faim, très faim et je m’étais dite que si mon serviteur ne viendrait pas dans moins de cinq minutes, il serait puni lorsqu’il reviendrait dans notre division. Je n’avais pas pris ma rapière aujourd’hui, juste mon Zampakuto et mon ombrelle me protégeant du soleil. Je déteste être éblouie par cette boule orangée, ni bronzer. Le bronzage est tellement laid qu’il m’écoeure. Mon ombrelle cache mon joli visage, ma si belle peau de cette chose dangereuse. Je l’avais fabriqué moi-même et bien qu’il soit plus petit qu’un parapluie, il était le plus beau de tous. Blanc et décoré de dentelles roses avec des petits rubans tombant de partout, il me protégeait de cette chaleur qui n’allait pas tarder à être étouffante.

    Je comptais le nombre de brise qui me frôlait les joues ; il n’y en avait que trois pour le moment ! Ce n’était pas assez pour me satisfaire. Ma journée allait être aussi lamentable que les autres. Je soupirai et m’avançai un peu plus loin dans mon habituelle allure droite. Je marchai tout le temps comme cela pour que tout le monde voie à quel point je suis une personne fière et importante. Un jour, je serais au sommet du Seireitei et j’aurais tout le monde à mes ordres. Pour l’instant, je n’étais qu’une petite vice capitaine qui obéit sans attendre à son Taïcho. Ah mais…je n’ai pas de capitaine, c’est vrai, hihi. Comment ai-je pu l’oublier ? Je suis toute seule à le remplacer et je peux faire ce que je veux de mes subordonnées. Je suis certaine que pleins de gens m’envient. Allons, je ne suis pas une si mauvaise dirigeante que d’autres ne le croient. Il est vrai que je ne supporte pas les échecs et qu’ils sont jugés assez sévèrement toutefois, je suis douée en stratégies et en pièges. Je pense que l’on me gardera longtemps au Gotei 13 pour mes compétences. Et puis, des petites tortures de rien du tout n’ont jamais fait de mal à mes victimes, hihi. Ces dernières ont toujours crié de douleur et cela m’excitait beaucoup. Des jolies marques rouges étaient gravées sur leur poitrine, dans leur dos durant quelques semaines puis ils disparaissaient. Avant de dormir, j’aimais entendre leur cri néanmoins, il y a des jours où je les laisse tranquille. On m’a toujours dit que je ressemblais à ce cher Kurotsuchi Mayuri mais comparer une beauté telle que moi à cet affreux homme était impardonnable. Je n’étais pas aussi folle que lui. Peut être que j’aimais les expériences et les punitions mais je ne tuerais pas mes plus fidèles rien que pour la science. Je m’en sers généralement de boucliers ou de pions de combat, ce n’est pas la même chose.

    En ce moment, je me lâche un peu trop vu que je n’ai pas de supérieur. Il fallait que j’en profite un maximum car si quelqu’un viendrait prendre le poste de capitaine de la dixième division, je devrais me faire toute sage comme une image et agir en toute discrétion. Je m’arrêtai devant une cafeteria. Les cinq minutes étaient passées, dommage pour mon cher subordonné qui serait châtié à son retour. Cela me fatiguait de retourner dans ma chambre pour aller chercher ma deuxième arme, surtout qu’elle était assez éloignée de mon bureau. J’avais l’impression que j’allais gaspiller de ma précieuse énergie pour lui. Un des serveurs de la cafeteria s’approcha de moi et c’est avec un faux sourire qu’il me demanda ce que je désirais. Il avait l’air un peu effrayé, le pauvre. Pourtant, je ne lui ferais aucun mal, hihi. Je lui demandai donc un café et je précisai que je souhaitais que ma tasse soit blanche et rose. Il hocha la tête et s’empressa d’aller chercher ma commande. Je trouvai une table à deux place et vide et m’assit gracieusement dessus. Je posai mon coude sur la table et ma tête était posée sur ma main. Je levai les yeux en direction des nuages qui bougeaient sans cesse. J’eus l’impression d’attendre des heures avant de pouvoir toucher ma tasse de café. Celle-ci arriva à ma table deux minutes plus tard et c’est en me plaignant que je l’ordonnai au serveur de me laisser tranquille. Il s’excusa avec une voix tremblotante et se hâta d’aborder une autre jeune femme. Quel imbécile ! Je pris avec délicatesse ma tasse et but son contenu en deux gorgées. Cela ne remplaçait pas le goût délicieux des pains en chocolat que j’exigeais tant mais cela me dépannerait quelques temps. Puis, telle une gamine de douze ans, je quittai la cafeteria et courrait en sautillant, mon ombrelle me protégeant toujours la tête. Je le faisais exprès d’agir comme cela. Ce côté enfantin me donnait beaucoup de charme et c’était un piège où presque tout le monde tombait.

    Mais je suis bien majeur et ceux qui ne me connaissent pas ont du mal à le croire. Tant mieux…toutes les femmes à forte poitrine me jalouseront quand elles seront vieilles et ridées car mon physique est toujours resté le même. Cependant, ce qui me dérangeait au Seireitei était le fait que nous étions obligé de porter ce pitoyable uniforme de shinigami. Le noir n’était pas aussi magnifique que mes belles tenues. J’étais forcée de le porter et cela me dégoûtait. Mes cheveux blonds n’étaient pas du tout conformes avec ce vêtement. Tiens, tiens…J’apercevais une connaissance au loin. Ce n’était pas un homme mais une jeune femme. Est-ce que je la déteste ? Mmmf, je me chercher une raison de la haïr afin de lui attribuer un jour un surnom. Néanmoins, elle ne m’a jamais rien fait cette chère Senna. Elle est au même niveau que moi, mais je pense que je serais bien capable de la battre. La brunette que je voyais était une fukutaïcho de la division cinq. Plutôt mignonne cette chose rouge qui attache ses cheveux. Pourtant, je préférais mon chapeau à cause de sa couleur. J’ignorais si elle m’avait vue mais je m’ennuyais tellement qu’il fallait que je trouve quelqu’un avec qui parler. Avec un sourire narquois, je m’avançais afin de me retrouver à quelques mètres d’elle.


    « - Heyy ! Senna-Chan…hihi, que fais-tu de beau ? Je pensais qu’on t’avait donné du travail à faire. Ou bien, pensais-tu que te reposer était la meilleure chose à faire. ♥ »


Dernière édition par Ayako Takao le Lun 15 Fév - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Senna
Membre de la 5ème Division
Membre de la 5ème Division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 26
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Mirokumaru
Points de vie:
3300/3300  (3300/3300)
Points de Reiatsu:
2700/2700  (2700/2700)

MessageSujet: Re: "Senna-Chan, viens donc discuter, hihi" [Pv Senna et Zorane]   Lun 15 Fév - 6:36

Senna marchait tranquillement dans le Seireitei, en restant dans des places qu'elle connaissaient pour eviter de se perde, c'était assez calme, le ciel était beau, les oiseaux chantèrent, un beau temps bleu comme elle aimait. Elle était vêtue de son habit de shinigami, comme 90% des autres shinigamis. Elle avait son zampakuto avec elle, car elle n'aimait pas trop le laisser seule chez elle. Elle se promenèrent dans sa division, pourvoir s'il n'y avait pas eu des nouvelles choses ou quelque chose a faire, elle arrêta devant le bureau du capitaine de sa division pourvoir s'il fallait qu'elle fasse quelque chose, mais comme la plupart du temps c'était tranquille, rien de bien spéciale a faire ou se passèrent. Elle aimait bien le calme, mais des fois sa l'ennuyaient, plus que autre chose, comme le dit le diction : trop c'est comme pas assez. Il y a des jours ou elle espérait qu'il se passe quelque chose d'intéressant, comme d'autre ou elle espérait que sa soit plus calme, mais bon peux importe comment les journées se passèrent, elle continua a sourire et essayer de s'amuser le plus que possible, après tout on ne peu pas changer se qui allait se passer dans le futur ou qui était déjà passée. Senna aimais s'amuser, comme la plus part du monde, après tout qui n'aimait pas s'amuser? Senna marchèrent tranquillement sur les toits des murs qui séparaient les rues et les maisons, tout en regardant dans le ciel et autours d'elle, pour voir se qu'il y avait. Elle arrêta et senti un petit vent doux, qui venait se frotter sur elle, en même temps elle regarda le ciel tout en sourient, pour ensuite reprendre son chemin tranquillement. Elle continua de marcher tout en se demandant se qu'elle pourrait bien faire aujourd'hui, il n'y avait pas grand chose a faire pour l'instant dans la division, c'était assez calme.

Après plusieurs minutes de marche, elle décida de se dirigée tranquillement vers les quartiers sud du Seireitei, pourquoi elle ne le savait pas trop, c'était peut-être juste, car sa fessait assez longtemps qu'elle n'y avait pas mis les pieds. Puisqu'elle n'avait pas grand chose a faire pour l'instant, elle se dit, pourquoi pas aller y jeter un petit coup d'oeil pourvoir s'il n'y avait pas quelque chose d'intéressant a faire ou qui se passèrent là-bas. Elle marchèrent jusqu'à se qu'elle arrive dans les quartiers sud, un cout rendu elle descendit du toit du mur ou elle était. Avant de continue a marcher, elle regarda un peu autour d'elle pour voir se qu'il y avait, c'était quand même assez calme. Ensuite elle commencèrent a marcher tout en regardant les magasins, restaurants et autres choses qu'il y avait autour d'elle. Pour finalement s'arrêter devant une cafétéria, c'est la qu'elle entendit quelqu'un parler, Senna se tourna pourvoir la personne qui s'adressa a elle, pour remarquer que c'était quelqu'un qu'elle connaissait, effectivement c'était la fukutaïcho de la dixième division, c'était quelqu'un avec qui elle n'avait pas trop souvent parler. Senna la regarda en sourient, tout en écoutent se qu'elle lui disait, pour ensuite lui répondre tout en souriant et ricana un peu en même temps
.

"- Je fais pas grand chose, juste flâner un peu..."

Ensuite elle arrêta de ricaner et fit que sourire, tout en continuent de parler.

"- ... Non, je n'es pas eu de travail, pour l'instant je n'es pas grand chose a faire pour l'instant, aujourd'hui. "
Revenir en haut Aller en bas
Kirigaya Kirito
Leader de La Garde Royale
Leader de La Garde Royale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 25
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Matamune
Points de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: "Senna-Chan, viens donc discuter, hihi" [Pv Senna et Zorane]   Mar 16 Fév - 2:47

Zorane marché tranquillement vers le quartier sud du seireitei, la ou se trouvé un petit café ou avant d'etre muter y passé la plupart de son temps avec ses amis shinigamis aujourd'hui mort, ou exilée.

Arrivé au café il vit deux jeunes filles apparament lieutenant chacune d'une division, discuté deja toutes les deux, il s'assit pret du comptoir, sa place favorite et appella le serveur pour lui servir un thé glacé, en attendant son thé il regarda un moment dans le ciel, il etait d'un si beau bleu et degagé, les oiseaux chanterent sereinement, c'etait le calme plat.

Quoi de mieux que la paix ? Aller t-elle durée encore un moment ?

Zorane se poser ses questions tout en savant la reponse d'avance, il aller y avoir une guerre car la paix ne dure qu'un temps et celui qui aller la troubler ce trouvé au sein du seireitei et pour empecher de briser cet paix il devait trouver des preuves pour l'inculper ce qui n'etait pas une mince affaire...

Mais Zorane continua de regarder le ciel ignorant tout ce qui se passer autour de lui, attendant que le serveur le derange pour lui donner son thé...

_________________
Cordialement votre Fondateur et Admin de BWR.

Leader de la Garde Royale
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net/
Ayako Takao
Membre de la 3ème Division
Membre de la 3ème Division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 22
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Daiyaneko
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: "Senna-Chan, viens donc discuter, hihi" [Pv Senna et Zorane]   Mar 16 Fév - 15:22

    Le soleil me tapait fortement aux yeux alors je déplaçai mon ombrelle légèrement devant moi et cela permettait également de protéger une partie de la tête de Senna. Celle-ci laissa échapper un ricanement qui m’agaça un peu. Qu’est-ce qu’il lui faisait rire ? Se moquait-elle de moi ? J’ai vraiment du mal à supporter ce genre de comportement mais je me devais de rester polie à cause de son grade. Donc, je ne laissai rien paraître sur mon visage, pour le moment. Elle répondit ne pas faire grand-chose à part flâner. Elle n’avait pas grand-chose faire et aucune tâche ne lui avait été confiée. Cela m’énervait qu’elle ne soit pas surchargée de travail…J’aimais tant voir les gens bosser dur quand moi je fais quasiment tout le boulot d’un capitaine puisqu’il n’y en a pas. Mais aujourd’hui, j’avais décidé de reporter cela à ce soir. Non, je n’étais pas paresseuse, c’est juste qu’il n’y avait que des signatures à mettre sur les feuilles et les tamponner. Ceci est un travail que l’on fait rapidement en moins de cinq minutes. Voila pourquoi j’avais choisi de le faire plus tard. Reprenant mon joli petit sourire, je lui répliquai de ma petite voix de fillette:

    « - Ah comme tu es chanceuse, chère Senna-chan. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut se permettre de flâner un peu. Je te conseillerais d’en profiter. Peut être que tes inférieurs s’occupent de tout ? Ils sont si obéissants…Oui, tu es chanceuse. ♥ »

    J’avais l’habitude d’employer ce mot ‘inférieur’, ‘domestiques’ ou encore ‘les soumis’ dans mes phrases puisque j’aimais tant ces mots. Les gens normaux utilisent plus les mots subordonnés, secondaires, comparses etc. Ils sont si pitoyables. Senna devrait faire comme moi et montrer à tout le monde à quel point elle est supérieure à eux. Il faut toujours profiter de ce que l’on a et de ce que l’on est. Ne sachant pas quoi faire, je marchai un peu devant moi sans quitter la rue et en restant près de mon interlocutrice. Lorsque je me tournai vers le café, je vis un nouveau client. Un shinigami que je n’avais jamais vu mais qui m’intriguait un peu. Je le suivis du regard jusqu’à ce qu’il s’assit près d’un comptoir. A la table où j’étais positionnée peu de temps avant, je pus voir qu’il y avait une vieille dame avec un enfant qui était peut être son petit fils. Répugnant…Comment pouvait-elle se permettre d’être à mon ancienne chaise ? Mais bon, je n’allais pas chipotter surtout en présence de Senna. Je la méprisais du regard quand j’entendis une voix familière au loin. Lentement je me retournai ; ce fichu homme que j’avais envoyé me chercher un pain au chocolat était revenu et s’approcha de moi. Seulement, il trébucha contre un caillou et manque de tomber et cela ne m’échappa pas du tout. Quel idiot maladroit ! Comment puis-je avoir des serviteurs aussi lamentables que lui ? Il s’inclina devant moi en me tendant un paquet. Je le pris et l’inspectai. Des bonbons…Il m’a acheté des bonbons à la place du pain au chocolat ! Impardonnable…il aura le double châtiment ce soir. Le pauvre s’excusa en m’assurant que le boulanger n’avait plus de pain au chocolat et qu’il avait donc pris des bonbons à la place.

    « - Tu me prends vraiment pour une gamine qui mange des bonbons ?! C’est désastreux, tu me déçois, mon cher. Je te suggère de te préparer ! Quand je dis un pain au chocolat…c’est Un-Pain-Au-Chocolat…et RIEN d’autre ! De plus, je t'ai ordonné de revenir au bout de cinq minutes et non dix ! Pour finir, tu te permets de trébucher devant nous ?! Retourne au quartier général et que je ne te revois plus de la journée ! »
Revenir en haut Aller en bas
Senna
Membre de la 5ème Division
Membre de la 5ème Division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 26
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Mirokumaru
Points de vie:
3300/3300  (3300/3300)
Points de Reiatsu:
2700/2700  (2700/2700)

MessageSujet: Re: "Senna-Chan, viens donc discuter, hihi" [Pv Senna et Zorane]   Mer 17 Fév - 5:45

Senna continua de regarder la fukutaisho de la dixième division, tout en l'écoutant, elle lui conseilla de profiter de son temps libre, pendant qu'elle en avait et qu'elle était chanceuse que c'est inférieurs soient obéissants, Senna n'aimait pas trop quand on appelait les autres comme... Comment dire des esclaves, mais bon elle avait le droit vu qu'elle était fukutaisho, donc Senna ne répliqua pas et ne le laissa pas paraitre. Senna la regarda en souriant et répondit d'un ton contente, après quelques secondes.

"- Ouais d'accord avec toi, faut en profiter quand on a du temps libre, sa arrive pas tout les jours. On peut dire coter obéissant, mes subordonnes le sont assez, mais faut pas oublier que vous n'avez pas encore de capitaine, donc c'est normal que vous ayez plus de travaille a faire pour l'instant, si je me trompe pas ? "


Senna regarda Ayako se déplacer un peu, quand celle-ci commença suivre du regard quelqu'un. Senna regarda discrètement, pourvoir de qui ou quoi qu'il s'agissait, elle remarqua qu'elle regarda un autre shinigami. Senna regarda d'un coup d'oeil se dernier, mais elle ne le reconnue pas, elle ne se rappela pas l'avoir déjà vu ou croiser quelque part auparavant. Quelques secondes plus tard, quelqu'un arriva en direction et parla a la fukutaisho de la dixième division, avoir la réaction de cette dernière, elle devait le connaitre. Quand il s'approcha de Ayako ce dernier trébucha sur un caillou, sans vraiment tombé par terre. Senna commença a rire au même moment, un coup que le serviteur eu fini de se replacer et s'inclina, Senna arrêta de rire pour laisser parler la fukutaisho de se dernier et fut que continuer a sourire tout en regarda les deux en même temps et jeta un coup d'oeil rapidement a l'autre shinigami. Un coup que Ayako eu fini de parler a son subordonné et que celui-ci fut parti, Senna regarda la fukutaisho et dit en souriant.

"- Sont-ils tous comme sa dans votre division ? "
Revenir en haut Aller en bas
Kirigaya Kirito
Leader de La Garde Royale
Leader de La Garde Royale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 25
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Matamune
Points de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: "Senna-Chan, viens donc discuter, hihi" [Pv Senna et Zorane]   Mer 17 Fév - 15:11

Zorane regarder toujour le ciel l'air songeur, quand soudain il entendit quelqu'un trebucher, puis il entendit une voix qu'il connaisait le gronder, il esquit un sourire tout en plaignant le pauvre subordonée, puis le serveur se derigea vers Zorane avec son thé.

Monsieur, votre thé glacé avec 2 glaçons.

Zorane de releva et s'assit corectement.

Je vous remercie mon brave !

Le serveur posa le verre sur la table, et Zorane posa une piece d'or sur son plateau pour le remercier du service.

Merci monsieur.

Le serveur reparti avec le sourire, Zorane prit son verre et bu une gorgé de thé.

*hmm toujour aussi bon son thé glacé, je suis deçus qu'il m'ait pas reconnu*

Puis Zorane regarda les deux fuku-taisho qui parler, il ne connaissait pas la brune, mais la blondinnette de dos lui faisait penser a quelqu'un de son monde d'origine.

*Elle me rappel la petite Alice, mais si s'etait elle Decus serait la, ou elle m'aurait attaquer en me voyant, peut etre qu'elle avait une soeur, pourtant je ne l'ai jamais vu quand je suis arriver au seireitei ...*

Zorane buva a nouveau une gorgé de son thé tout en regardant les deux jeune demoiselles qui discuter.

*Je me demande si le vieux Yama-kun, Unohana-san, Uki-san et Shunsui-san me reconnaitront quand je vais aller les voir ...*

_________________
Cordialement votre Fondateur et Admin de BWR.

Leader de la Garde Royale
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net/
Ayako Takao
Membre de la 3ème Division
Membre de la 3ème Division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 22
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Daiyaneko
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: "Senna-Chan, viens donc discuter, hihi" [Pv Senna et Zorane]   Lun 2 Aoû - 19:10

[ HRP :Même si ce Rp date, je me dois tout de même de répondre pour le clore Smile Zorane, si tu veux ajouter quelque chose, tu le peux ].

    Toujours exaspérée du comportement impardonnable de mon disciple, je serrai mes deux poings mais me décidai tout de même à ouvrir le paquet de bonbons. Après tout, j’avais faim et un peu de sucre ne me ferait aucun mal. Le bruit du plastique lorsque je le touchai fit bourdonner mon oreille droite et je m’empressai d’opter trois bonbons que je mis rapidement à la bouche. L’un avait le goût de la fraise qui était un de mes fruits préférés tandis que les autres… Je ne parvenais malheureusement pas à les identifier. Mais qu’importe ; n’étais-je pas ici pour discuter avec cette fukutaisho du nom de Senna ? Je la regardai ; brune aux yeux marron elle n’avait rien de spécial niveau physique. Tant mieux ; je ne pensais pas qu’elle pourrait rivaliser avec ma beauté bien qu’elle soit tout de même jolie. Mais dans ce monde, seules ceux qui ont un petit plus parviennent à séduire tous ces stupides et innocents jeunes hommes. En général, je me sers d’eux pour récolter des informations supplémentaires qui pourraient m’aider lors des recherches. Ce n’est pas une très bonne manière de faire mais les façons de faire les choses comptent peu à la justice. Quand on veut quelque chose, on fait tout pour arriver à ses fins. C’est comme cela que je conçois ma vie et mon travail de lieutenant. D’ailleurs, parler de travail m’agaçait de plus en plus.

    Mon interlocutrice venait de me rappeler que je n’avais pas de capitaine soit, que mon travail était dupliqué voire triplé. Cela, je l’avais très bien compris, la jeune femme n’avait pas eu besoin de me le répéter. Les friandises toujours fondant sur ma langue, je me contentai de lui répondre positivement en un hochement de tête. Il serait malpoli de parler la bouche plaine et moi, j’étais une demoiselle très bien éduquée, maniaque et pointilleuse sur chaque détail. Rien ne m’échappait ou bien presque. Alors que je regardai ailleurs, je vis mon inférieur entrain de discuter avec un autre officiel d’une division autre que la mienne ; comment osait-il ne pas exécuter mon ordre de rentrer immédiatement dans nos quartiers ? Ma rapière en mains, je pouvais à tout moment lui faire connaître le châtiment divin d’Ayako Takao. Pourtant, quelque chose me fit passer cette envie de punition ; je venais d’apercevoir une silhouette masculine qui m’intrigua plus que tout. Durant un très bref instant, j’eus l’impression qu’il me surveillait mais j’en conclus que ce n’était que le fruit de mon imagination. Une tête blonde et des yeux verts…bizarre, bizarre… Je n’avais jamais vu ce shinigami quelque part. De plus, sa tenue ne portait pas le symbole d’une des treize divisions. Serait-ce un intrus ? Dans ce cas, je ne devais pas attendre et l’attaquer. Oui… peut être qu’on me récompenserait pour avoir capturer ce morceau. Néanmoins, je nageais en plein doute… et si j’avais tord ? Après tout, la probabilité qu’un ennemi ne pénètre dans le Seireitei était très faible vu le système de sécurité très élevé de la douzième division.

    Ah.. la douzième division… peut être que j’aurais du postuler pour devenir un shinigami auprès de ce fameux cinglé psychopathe scientifique Kurotsuchi. Je pense avoir toujours apprécié la science mais à ce qu’il parait, ses subordonnés subissaient un sort pire que celui que je réservais au mien. D’un certain point de vue, nous nous ressemblons mais je n’évoquais jamais ces similitudes aux autres gens. Je n’avais aucune envie qu’on me considère comme une femme absolument folle. Cela serait très insultant et je m’énerverais très rapidement. Senna venait de me poser une question dont la réponse était évidente. Mes subordonnés étaient effectivement les mêmes bien que je n’ai jamais cherché à les distinguer. Peut être que certains me sont totalement dévoués mais je ne pouvais dire lesquels puisque mon boulot m’empêchait d’entretenir de relations plus approximatives. Par ailleurs, il n’est pas faux de dire que je n’ai aucune envie de connaître un peu plus la vie et le mental de ces imbéciles. Je clignai plusieurs fois les yeux pour oublier leurs visages qui venaient d’apparaître dans mon esprit. Le plus important maintenant était ce jeune homme qui m’était parfaitement inconnu. Alors qu’il tournait la tête quelque part, j'aperçus un peu plus le reste de son visage et j’en fus outrée. Non… je ne l’avais jamais vu cependant, il me rappelait quelque chose…un passage de ma vie antérieure. Je n’en avais pourtant pas les souvenirs de tout ce que j’avais vécu en tant qu’humaine mais simplement quelques flashs. Il était possible que j’eusse un jour croisé un garçon aussi semblable que lui. L’idée qu’il s’agisse de cet inconnu sans division me paraissait absurde. Quoi qu’il en soit, j’ai toujours voulu retrouver mes souvenirs pour en savoir plus sur moi. Hélas, j’étais certaine que ce ne serait pas possible avant un long bout de temps. Il faudrait dans ce cas là, une machine crée au centre de recherches technologiques capable de ramener l’esprit des shinigami à leur vie antérieure. La réalisation d’une telle chose en serait bien complexe.

    N’écoutant plus les paroles de ma camarade, je me focalisais à cent pour cent sur ce blondinet. Plutôt mignon, je l’avoue. J’aurais bien été tenté de faire une approche mais puisqu’il me rappelait quelqu’un, je jugeais qu’il ne valait mieux pas s’en approcher pour le moment. Du moins, jusqu’à ce que je sache qui est-il vraiment. Doucement, ma main droite enleva mon chapeau blanc et rose et le soleil pouvait désormais me réchauffer entièrement la chevelure. Je passais mes doigts entre mes cheveux tout en essayant de réfléchir mais je n’aboutissais à rien. Au bout de deux minutes, ma patience fut à sa limite et je me levai brusquement de ma chaise avec l’intention de quitter cet endroit le plus vite possible. Ce blond m’irritait plus que tout à cause du mystère qui tournait autour de lui. Curieuse que j’étais, je désirais tout savoir et aujourd’hui, ce souhait ne serait pas exaucé à mon plus grand malheur.


    « - Je m’en vais, Senna-Chan. Cet endroit commence à m’irriter. Je te souhaite une bonne journée. » dis-je le plus sèchement possible.

    Je saisis mon paquet de bonbon de façon vive et le fourra dans une des poches de mon vêtement de shinigami. Mon ombrelle de nouveau en main, il était inutile de remettre mon splendide chapeau puisque les rayons lumineux du soleil seraient inefficaces contre moi. Avant de disparaître dans un virage, je fixai des yeux une dernière fois le jeune homme aux yeux verts. Je trouverais les réponses à mes questions dans très peu de temps.

Revenir en haut Aller en bas
Kirigaya Kirito
Leader de La Garde Royale
Leader de La Garde Royale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 25
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Matamune
Points de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: "Senna-Chan, viens donc discuter, hihi" [Pv Senna et Zorane]   Mar 3 Aoû - 19:23

Apres que la jeune fille Blonde s'en alla, je bus mon thé d'une traite, me leva donna une piece d'or au gerant du café.

Bonne fin de journée et peut etre a une prochaine !

Puis je m'en alla avec un sourire en direction des quartiers de la premiere division afin de revoirs ses vieux amis quand il etait shinigami et son mentor et ami Yama-kun.

*A penser a tout ça me fait pensé au bon vieux temps, la journée semble etre tres prometteuse en surprise*

[Fin du rp pour ma part, on va passer au nouveau scenario dans quelque temps]

_________________
Cordialement votre Fondateur et Admin de BWR.

Leader de la Garde Royale
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Senna-Chan, viens donc discuter, hihi" [Pv Senna et Zorane]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Senna-Chan, viens donc discuter, hihi" [Pv Senna et Zorane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (WH40k) squigs kamikazes..."viens ici Morris!!!"
» Owen - "Le premier qui m'appelle Chintok ou Jackie Chan, je le torture."
» Haïti : René Préval, un président "têtu" au "caractère de caméléon"
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» Part 9 -- "Is Aristide still (too) popular?" Jafrikayiti interviews RAM in Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Soul Society :: Seireitei :: Quartiers :: Quartier Sud-
Sauter vers: