Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Sam 15 Nov - 2:13

Tousen s’avança vers le terrain de sport & d’entrainement de la neuvième division. Le terrain était une vaste esplanade plate, de terre battue. Les limites droites s’achevaient au pied d’une petite butte d’herbe, celle de gauche par un cours d’eau. Les deux autres cotés étaient formé naturellement par les bâtiments qui entouraient le terrain.

Tousen s’assit en tailleurs. Il ne doutait pas un instant que Myuko le rejoigne sous peu. Il s’était petit à petit accoutumé à celle qui avait remplacée Hisagi. Il avait même pris du plaisir à sa compagnie, lors des rares moments qu’il avait partagé avec elle.

Il réfléchit une fois de plus à sa trahison. Avait-il bien raison de choisir cette voie ? N’était-ce pas, au contraire, le chemin qui menait aux plus grands des massacres ? Toutes ces interrogations tournaient et retournait dans sa tête, laissant son visage de marbre.

Petit à petit, Tousen se calmait. Les vibrations émise par la poussière de sol et le doux bruit du vent dans les fines herbes, conjuguée avec les flots de la rivière, lui plaisait au plus haut point. Tousen se réprimanda intérieurement pour avoir négligé son entraînement durant ses dernières semaines. Quel plaisir cela aurait été de venir plus souvent ici pour mêler le sifflement de Suzumushi dans l’air avec les autres bruits. Tousen, anxieux, n’avait dormi que quatre heure la nuit dernière. Il décida que si la chose se reproduisait se soir, il viendrait ici. Le lieu devait être encore plus calme dans une chaude nuit d’été…

Alors il sentit les infimes vibrations qui venaient du sol. Myuko arrivait. Il leva les yeux et se redressa. Il avait aussi envoyé un papillon de l’enfer à Matsumoto, mais celle-ci ne serait pas là avant une bonne demi-heure… voire plus avec son habituel retard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Lun 17 Nov - 11:53

    Une jeune femme s'élancait avec rapidité vers le terrain d'entrainement où l'entendait sans doute déja son capitaine. Ses longs cheveux pâles voltigeaient derrière elle, dans le vent, leur couleur violacée luisant sous le soleil.
    Tsukiyo tourna à gauche, passant par une petite ruelle étroite qui lui servait de temps en temps de raccourci, et elle déboucha près du terrain d'entrainement.

    Tsukiyo adorait cet endroit. De temps en temps, lorsqu'elle ne savait que faire, la jeune femme longeait le petit cours d'eau qui passait sur le côté, en regardant les lueurs du ciel qui miroitaient dedans. A l'aide de cibles qu'elle installait en avance sur le terrain, elle dégainait Nihoshi, puis libérait son shikai en visant le centre de ronds. Elle était assez douée. Mais jamais elle ne libérait son bankai. Peu de gens savaient qu'elle le maitrisait, mais c'était si récent aussi... Son taicho le savait par contre.
    En silence, ses yeux, dont les reflets variaient entre le violet et le bleu foncé, balayèrent la surface de la terre, avant de se poser sur la silhouette de son capitaine assis sur le terrain. En la sentant arriver, celui-ci se releva silencieusement.
    Le souffle calme, à peine épuisée, Tsukiyo se rapprocha en marchant. Après tout, les bureaux n'étaient pas si loin que ça. Maintenant, elle attendait la suite des choses.

    - Taicho?

    Avait-elle dit simplement. Sa voix était légére et calme, mais on pouvait y entendre le respect qu'elle éprouvait. De cette interrogation, elle attendait les instructions de son capitaine qui restait immobile devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Lun 17 Nov - 14:08

Peu de temps après avoir reçu le papillon des enfers lui prévenant qu'elle devait venir dans le terrain de sport et entrainement de la neuvième division, Matsumoto était partie du bureau de son capitaine le plus vite possible, impatiente de savoir ce qu'elle ferait une fois arrivée. Elle n'était jamais venu à la neuvième division, ou alors c'était extremment rare. Elle se demandait comment étaient les bâtiments, s'ils étaient d'une couleur différente de ses quartiers, s'il y avait des coins détentes etc.
Bref, elle était curieuse de découvrir tout ceci. La jeune femme était enfin arrivée devant les locaux de la neuvième, et observait autour d'elle. Salle d'entrainement...salle d'entrainement...elle ne savait pas où ce trouvait cette fameuse pièce ! Le capitaine Tousen aurait quand même pu lui indiquer où se situait cette salle. Elle allait donc être obligée de se balader parmis les couloirs qui étaient de vrais labyrinthes. Ou alors, elle demanderait à des shinigamis de l'aider, m'enfin bon...les lieux étaient déserts pour l'instant, Matsumoto était toute seule. Heureusement qu'elle s'était dépêchée de partir, car si elle devait chercher pendant trente minutes, elle ne serait pas sortie de l'auberge. Elle tourna vers un nouveau corridor, en frappant aux portes, en jetant des coups d'oeil aux serrures pour voir si une des salles avaient vraiment l'apparence d'une salle d'entrainement.
Les bâtiments étaient si grands et compliqués, qu'elle se demandait vraiment comment la neuvième division pouvait s'y repérer. Elle espérait rencontrer Myuko Tsukiyo qui était lieutenant de cette même division, car elle pouvait bien l'aider à se rendre à son lieu de rendez-vous. Et si ce terrain de sport était situé au sous-sol, comme celui de Kisuke Urahara ? Si c'était le cas, elle devait trouver cette fameuse cave...
La journée n'était pas prête de finir Rolling Eyes .
Mais alors qu'elle explorait chaque couloirs en recherchant la salle d'entrainement pour l'instant introuvable, ou encore des personnes qui pouvaient l'aider, Matsumoto vit au loin une petite ruelle. Elle ouvrit la porte et quitta le local dans lequel elle se trouvait, et poursuivit son chemin dans cette ruelle.

Si seulement elle avait un plan de toute Soul Society, avec écrit le nom de tout les lieux, à chaque mètre carré, voire même centimètre carré...même si cela prendrait cinquante pages, ce n'était pas grave du moment que cela pouvait lui permettre de s'y retrouver dans tout ce vrai dédale de lieux ! Même Yachiru pouvait jouer à de nombreuses parties de "cache-cache" ici. Après avoir traversé la petite ruelle, elle ne put s'empêcher de soupirer, et d'afficher un sourire. Elle l'avait enfin trouvé, au bout de je ne sais combien de minutes, mais cela lui avait semblé très très long.
Le capitaine Tousen était visible, assis sur le terrain, et elle vit également Myuko Tsukiyo qui l'avait rejoint. Matsumoto ne savait pas qu'elle aussi était cencée venir, mais cela la rejouissait. Car plus ils étaient, plus c'était marrant ^^.
Apparament, elle était la dernière à être arrivée à destination, mais la jeune femme savait qu'elle ne se ferait pas gronder, car après tout...Ce n'était pas de sa faute si personne ne lui avait indiqué le chemin --'...et puis pour ses retards très habituels, le capitaine Hitsugaya avait sûrement du en faire part au capitaine Tousen, donc, normalement, pas de problèmes.

"- Tousen Taisho..."

Et elle s'inclina devant lui en signe de respect, puis fit un bref signe à Myuko Tsukiyo pour la saluer.


Dernière édition par Matsumoto Rangiku le Mar 18 Nov - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Lun 17 Nov - 19:12

Myuko était rentré sur le terrain et avait parlé doucement… Tousen fit quelque pas et se retourna vers elle.

«- Bien. Je suppose que tu dois être un peu déboussolé par mon ordre… Si je t’ai fait venir ici, c’est que cela commence à faire longtemps que je suis capitaine. Je ne suis pas comme le commandant de la première division, je ne me bonifie pas avec l’âge. La section judiciaire est la division où l’espérance de vie des shiningami est la plus faible… après la onzième. Attend, ne me coupe pas. Laisse-moi donc terminer. »

Matsumoto arriva à ce moment-là, sortant d’une ruelle. Elle salua le capitaine et pris place à coté de Myuko. Tousen considéra les deux jolies jeunes filles qui se tenaient devant lui. Il attendit un instant, puis repris la parole…

«- Si je veut respecter les statistiques de ma divisions, je n’en ai plus pour longtemps… Aussi je vous ai fait venir, vous, les deux seuls lieutenants capables de produire un Bankai. J’irai déposer ce soir aux archives Kuchiki une lettre scellée recommandant l’une d’entre vous en tan que capitaine de la neuvième division après mon départ vers l’au-delà. Quelle que soit celle qui se présentera, il lui faudra être recommandée par deux capitaines, et tolérée par six autres. Hitsugaya tolèrera l’une de vous deux, quelle qu’elle soit. De même pour Kenpachi qui s’en fichera complètement. De même pour Yamamoto, qui n’aime pas que le siège à la tête d’une division soit vide. Ukitake vous apprécie suffisamment pour ne rien faire contre vous ; Shunsui sera ravie d’avoir l’une de vous deux comme collègue… Je ne pense pas qu’Unohana ne pose de problème. Vous voilà donc avec six capitaines qui vous tolèreront. Je recommanderais l’une d’entre vous, et Komamura me suivra dans ma décision…

Matsumoto le coupa.

-Et quel peut être le dernier capitaine qui nous recommande ? »

Il eu un moment de flottement ou l’on entendit plus que le bruit de la rivière qui coulait. Matsumoto et Myuko retenait leurs souffle, sentant que leurs avenirs se décidaient ici. Tousen réfléchit à la manière de présenter la chose, marcha de long en large, puis finit par s’arrêter et dire aux deux lieutenants :

«- Matsomoto, sache que tu n’es pas la dernière… nous attendons encore quelqu’un, qui arrive à l’instant… »

Les deux jeunes femmes se retournèrent d’un même bloc, cherchant le nouvel arrivant du regard… Sa large silhouette avançait le long de la rivière, et ses cheveux flottaient dans le vent…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Lun 17 Nov - 19:13

Cela faisait un moment que Byakuya observait la scène, dissimulant son reiatsu afin de ne pas perturber les deux demoiselles. Il vit Tousen faire son petit discours, et leurs visages se métamorphoser, passant successivement de la curiosité à l’angoisse, de l’angoisse à la joie, de la joie à une rivalité naissante, et d’une rivalité naissante à une stupéfaction béante… C’est alors qu’il comprit que Tousen requérait sa présence. Il avança lentement, laissant son reiatsu redevenir à son niveau habituel au fur et à mesure de sa progression… Les jeunes femmes le regardaient comme si il débarquait du Hueco Mundo… Et c’étais ça qui devait devenir capitaines ? Il avait encore peine à croire qu’elles avaient atteint le Bankai…
Il avait été saisi d’un étonnement sans nom quand Tousen était venu le trouver en personne pour lui demander de participer à l’épreuve qui déterminera la prochaine capitaine de la neuvième division, qu’il devra recommander… Il n’aurait pourtant jamais cru que Tousen était homme à se fier aux statistiques, d’autant plus qu’aucunes missions particulièrement dangereuses n’était prévue… Il avait failli refuser, puis s’était résonné en pensant qu’il valait peut-être mieux qu’il limite les dégâts en choisissant lui-même, plutôt que de laisser Tousen se débrouiller. Il s’était également demandé, bien que cela l’étonne énormément, si Tousen n’avait pas l’intention de prendre sa retraite… Il était pourtant bien plus jeune que Byakuya. Les capitaines ayant choisit de quitter leurs fonction par la retraites se comptait sur les doigts de la main dans l’histoire de la Soul Society, et Byakuya n’avais que du mépris pour tout ses lâches. De toute façon, il était trop tard pour reculer… Il hocha la tête à l’intention des jeunes femmes et laissa Tousen reprendre la parole.

«-Kuchiki Byakuya a accepté de vous recommander en tan que capitaine, si vous réussissez l’épreuve. Bien. Je suppose que nous puissions commencer… l’épreuve se déroulera en trois parties. La première, épreuve théorique de combats. Il s’agit, ici et maintenant, de battre un Mod Soul en utilisant uniquement la forme scellée de votre zampakutoh, puis d’en battre trois en même temps avec votre Shikai, et enfin de nous faire une démonstration de votre Bankai sur cinq à la fois. Attention, ne sous-estimez pas ces Mods Souls : Ils ont largement le niveau d’un vice-capitaine… Des questions ? Dans le cas contraire, nous allons commencer… »

Byakuya avait apporté les dix-huit pilules nécessaires au test, et les gigai correspondants reposaient sur la berge. Il avait adoré la tête de Kurotsuchi quand il lui avait dis qu’il comptait bousiller dix-huit pilules et le même nombre de gigai… Il attendit de voir si les jeunes filles avaient des questions avant d’activer les gigai…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Mar 18 Nov - 17:46

    Après un moment de silence, le capitaine de la neuvième division commenca à expliquer le pourquoi de sa présence ici. A un moment donné, elle fut tentée de l'interrompre pour poser une question, mais Tôsen la pria de le laisser continuer. Néanmoins, il fut quand même très vite coupé par l'arrivée un peu en retard de la lieutenante de la dixième division, Matsumoto Rangiku.
    A son arrivée, Tsukiyo fit un léger signe de tête pour lui rendre son salut, accompagné d'un sourire discret. C'était quand même assez étrange de la voir ici, et la jeune lieutenante aux cheveux violacés se demandait déjà ce qu'on attendait d'elles.

    Tôsen reprit donc son monologue, et précisa même que les deux lieutenantes avait un bankai. D'accord, pour elle-même, elle était au courant, mais elle ne savait pas du tout que Matsumoto avait également le sien! Et au fur et à mesure que la discution s'éternisait, Tsukiyo commencait à se faire une idée de ce qu'avait en tête son capitaine, mais elle n'y croyait pas vraiment.
    La jeune femme se fit encore plus attentive en écoutant la liste des noms cités, et avant qu'elle ne puisse poser une question, Matsumoto la devanca en demandant quel était le dernier capitaine à convaincre. Il y eut un court vide, avant que Tôsen n'annonce l'arrivée d'une dernière personne. Et quasiment en parfaite synchronisation, les deux lieutenantes se retournèrent pour scruter le terrain. Par la même occasion, Tsukiyo ressentit un reiatsu auparavent dissimulé apparaitre près de la rivière.
    Elle vit alors arriver le capitaine de la sixième division, droit et impassible, s'avancant vers eux avec son habituelle allure noble. De l'autre côté du ruisseau, des corps inanimés, sans doute des gigais, reposaient tranquillement. Comment avait-elle pu ne pas les voir? Puis Tôsen reprit, expliquant qu'il s'agissait d'un test pour évaluer leur niveau de combat.
    Tsukiyo espérait alors qu'ils ne jugeaient pas uniquement sur la force, car sinon elle était foutue. Enfin, elle pouvait très bien compenser avec son agilité et sa précision, qui jusque là l'ont vraiment très bien aidé. Il s'agissait alors de battre un mod-soul sans libérer son arme, ensuite de passer au shikai, et enfin au bankai. Ce sera alors la première fois que Tsukiyo l'utilisera devant tant de monde d'ailleurs, et aussi la première pour combattre.
    Pourtant, elle avait confiance en Nihoshi et en ces longs mois d'entrainements, et Tsukiyo savait qu'elle pouvait au moins se montrer à la hauteur. Il n'était pas sûr qu'elle accède au grade, mais elle se promettait déja de faire de son mieux et de faire honneur à son actuel rang de lieutenante. Mais ces paroles lui montrait comme une nouvelle route, un nouveau chemin pour avancer.
    Déja, la voix de son zanpakuto résonnait au fin fond de son esprit, joyeuse et douce. Nihoshi semblait même heureuse de montrer à quel point elles s'étaient entrainées dûr toutes les deux! La dragonne de verre ponctuait chaque fin de phrase d'un tintement de verre en entrechoquant les étoiles de sa queue, ronronnant aussi de temps en temps. Mais avant tout, Ni' lui recommanda de bien réfléchir, car si elle devenait capitaine, elle aurait de lourdes responsabilités à assumer.
    Tsukiyo hésita quelques instants, sans pour autant le laisser paraitre, avant de choisir de tenter le coup. Comme on dit, qui ne tente rien n'a rien. Enfin, elle ajouta juste quelques mots.

    - Pour ma part, je n'ai pas de questions. Je ferai de mon mieux. Tsukiyo tourna alors la tête vers Matsumoto, et lui fit un grand sourire sincère. Bonne chance!


Dernière édition par Myuko Tsukiyo le Mar 18 Nov - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Mar 18 Nov - 19:32

Après avoir expliqué la raison de leurs présences ici, le capitaine Kuchiki était arrivé devant eux, avec la même expression sur son visage que d'habitude. On pouvait remarquer qu'il avait toujours cet air assez neutre, et un peu sévère. Il avait une très grande fierté en lui, son honneur lui comptait beaucoup, de plus il venait d'une des plus grandes famille de Noblesse. Matsumoto se demandait si Renji Abarai ne s'ennuyait pas avec lui...car elle n'avait jamais vu le capitaine Kuchiki sourire, éclater de rire ou encore pleurer...
M'enfin bon, le moment n'était pas venu d'en parler. Après tout, il venait tout de même d'accepter de les recommander, non ?
Donc, tout était réglé. Mais Matsumoto était quand même étonnée de ce que lui avait dit le capitaine Tosen. Devenir capitaine en réussissant ce test ? Drôle de manière de le devenir, mais quand quelque chose était bizarre, cela semblait un peu plus amusant ^^.

Mais par simple logique, si le capitaine Tosen partait pour toujours, le grade de Capitaine devait normalement revenir à la vice-capitaine Myuko Tsukiyo vu qu'elle était la seule à avoir un lien avec la neuvième division...mais bon, les règles de la Soul Society étaient quand même assez bizarres quelques fois. Puis son regard se posa sur les dix-huit gigai. C'était donc ça que les deux lieutenants allaient combattre ? A première vue, tout le monde pouvait penser qu'il serait facile de les détruire à simples coups de Zanpakuto, mais maintenant que le capitaine Tosen leur avait expliqué que ces mod-souls étaient de puissance très développée, Matsumoto prit tout ceci avec sérieux.

Ces pillules d'âmes modifiées lui faisait penser qu'auparavant la Soul Society avait essayé de les détruire...Mais certaines avaient réussi à s'échapper du massacre. Enfin bref..elle n'avait pas d'autre question; elle avait tout compris.

Myuko s'était tournée vers elle et lui avait souhaité bonne chance. La vice-capitaine de la dixième division souria à son tour et lui dit également la même expression. De toute façon, si elle reussissait mieux que sa partenaire, tant mieux pour elle, mais si ce n'était pas le cas, Matsumoto n'en ferait pas tout un plat car elle s'en fichait un peu...

La dixième division avait été comme sa maison depuis longtemps, depuis qu'elle avait intégré le Gotei 13 donc elle n'aurait pas de regret si elle perdait. Myuko pouvait gagner, elle en était certaine, mais elles verraient cela par la suite. En plus, Matsumoto venait d'acquérir son Bankai depuis très peu et ne l'avait pas encore utilisée en plein combat...elle n'avait pas eu le temps de voir toutes les capacités d'Haineko donc elle ne s'attendait pas encore à se voir remporter ce grade de Capitaine. Ce niveau demandait encore plus de boulot et de responsabilité qu'un simple vice-capitaine, et ce rôle n'était pas à prendre à la légère. La jeune femme repensa à toutes les fois où elle voyait son capitaine bossant toute la journée, étant très fatigué mais qui continuait quand même à tenir son crayon et d'écrire, signer les papiers, faire les rapports etc...Alors qu'en étant lieutenant, Matsumoto faisait deux fois moins le boulot, et avait beaucoup plus de temps libre.
Pour une fois, la vice-capitaine se rendit compte de l'énorme responsabilité que cela importait et plaignait son propre Taisho. Etre capitaine n'était pas quelque chose à prendre à la légère...Et puis, il fallait savoir exécuter et maitriser son Bankai et Matsumoto ne connaissait pas tout les secrets de son chat de cendres...

Elle se souvenait encore de cet entraînement très douloureux avec le capitaine Hitsugaya. Ils avaient été tout les deux blessés, avec de bonnes douleurs par-ci, par-là mais tout cela était pour une bonne cause. Après avoir atteint son Shikai au niveau maximum, découverte son attaque des sabres de cendres, elle était parvenue à créer un énorme chat de flammes. Elle revoyait dans sa tête, les yeux rubis, illuminants et perçants de la créature de son Zanpakuto. C'était la première fois qu'elle était en même temps émerveillée et effrayée.

"- Puisque aucune de nous deux n'a de questions, je crois que nous pouvons commencer..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Mer 19 Nov - 20:09

Byakuya lança une pilule à Tousen. Les deux capitaines avancèrent conjointement vers les gigai. Chacun en activa un. Cette partie de l’épreuve était l’idée de Byakuya… Tousen se demanda comment il avait put convaincre Mayuri de lui prêté un de ses précieux bébés… Ces mods soul étaient ce qui se faisait de mieux en matière de bots de combats. Leur escrime était précise et élégante, et ils pouvaient même donner du fil à retordre à un vice-capitaine.
Matsumoto et Myuko dégainèrent leurs zampakutoh. Il sentait un courant d’énergie passer entre elles et leurs sabres, elle devait être en train de lui parler. Suzumushi restait silencieux pour sa part. Tousen se demanda ce que son zampakutoh pouvais pensez de ces projet. Cela faisait un moment qu’il ne s’était pas manifesté et Tousen se demandait s’il n’était pas en train de bouder. Affin bon, ce n’était ni le lieu, ni l’endroit pour de telles considérations
. Les bots se mirent en garde. Matsumoto attaqua celui de droite, tandis que celui de Myuko se ruait sur elle. Matsumoto se lança dans une passe d’arme enragée. Elle accélérait de plus en plus ses mouvements, mais le guerrier sans visage suivait sans problème. Chaque pouce de terrain gagné ou perdu semblait un minuscule combat à lui seul. Les lames se frottaient, projetant des étincelles à la ronde. Matsumoto tenta une fente audacieuse, qui toucha le bot au bras droit. Elle était désormais avantagée, mais le bot était infatigable, contrairement à elle… le combat continua. Soudainement, le mod soul fit un shumpo et passa derrière la combattante. Matsumoto se jeta sur le sol, esquivant le coup, puis plaça une botte qui le toucha en pleine poitrine. Haineko transperça de part en part l’âme modifiée qui s’écrasa au sol. Matsumoto se releva et s’épousseta…

«- Alors, Taisho, on passe au niveau deux ? »

Tousen était satisfait de la performance de la jeune fille. Mais il s’agissait de voir si elle arriverait à tenir sur trois tours… Il la regarda et eu un signe de tête vers Myuko…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Mer 19 Nov - 20:11

Myuko semblait être plus en difficulté face à son adversaire. Byakuya l’observait avec intérêt, jaugeant ses mouvements, ses appuis, ses attaques et parades. Il était persuadé que l’on ne voit l’art au sabre d’une personne que quand elle se bat sans être altérée par un Shikai ou Bankai. Pour la puissance, c’était pour-être certes minime, mais un capitaine, sauf exception que toute le Gotei 13 déplorait, se devait d’être relativement polyvalent. Or Byakuya commençait à douter sérieusement d’avoir bien fait d’accepter la proposition de Tousen. Si Matsumoto avait vaincu sans trop de difficulté son adversaire, Myuko avait juste échangée quelques passes plus ou moins molles avant de commencer sérieusement. Quand le combat avait alors débuté pour de vrai, elle c’était jusque la contentée de bloquer les attaque et d’envoyer quelques maigres assauts. Byakuya réajusta son écharpe, voyant le fait que Matsumoto avait vaincu son adversaire alors même que le combat de Myuko avait à peine débuté. Le combat s’accélérait, lentement. Très lentement. Ce combat rappelait à Byakuya un de ses gros serpents du monde terrestres : immobiles et lézardant pendants quelques temps, il commençait à bouger en rampant lentement comme de la boue, et finissait par une attaque à la vivacité d’un éclair. Ici, l’attaque éclair tardait un peu trop à venir au goût de Byakuya. Le combat versait petit à petit dans l’ennui, tandis que Matsumoto se reposait. Byakuya détourna le regard pour tenter de croiser celui de Tousen… un échec retentissant. Même Byakuya n’étais pas assez fort pour croiser le regard d’un aveugle. Byakuya reporta son attention sur le face à face qui se déroulait.
Le mod soul était à terre.
Décapité.
Byakuya pensa avec son flegme habituel que le coup du serpent était venu, finalement. Il éleva la voix.

«- Bien. Nous pouvons commencer la deuxième partie… Tousen ? »

Tousen attrapa avec habilité les billes. Ils activèrent six nouvelles âmes, trois pour chacune. Les bots se relevèrent et virent les cadavres de leurs frères. Tousen parla d’une voix glaciale.

«-Attaquez-les. Cette fois-ci, ne vous retenez pas. Faite attention à leur shikai…
A l’intention des concurrentes :
-A vous de jouer… »

Les âmes modifiées se ruèrent sur les jeunes filles… Byakluya avait hâte de voir ce que ça allait donner… Il cligna des paupières et regarda le spectacle.


[HRPG]: Myuko privilégie le tournoi à ce rp sinon tu vas être disqualifiée^^
[/hrpg]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Jeu 20 Nov - 18:59

[Wi wi, vous inquiètez pas ^^]

    Durant la première partie de l'épreuve, ce fut assez compliqué pour Tsukiyo. Il fallait dire que ces mods-soul avait vraiment le niveau d'un lieutenant! Et en plus, ils semblaient doués dans l'attaque et dans la défense... Hum, cela posait un peu problème, mais peu importe.
    La jeune lieutenante parait la plupart du temps les attaques que lui envoyait l'âme artificielle, et lorsqu'elle attaquait, ce n'était que des petits coups assez faibles. Mais grâce à cela, son esprit et Nihoshi analysaient les mouvements de l'ennemi selon chaque situation. Au bout d'un moment, elle arrivait à parer sans aucune difficultés, anticipant presque les attaques de son adversaire.

    ¤Esquive et tu as une ouverture!¤
    *Oui, j'ai vu*


    Ce fut presque comme au ralenti; Tsukiyo se baissait rapidement, le coup envoyé par le mod-soul passant dix centimètres au dessus de sa tête, et durant cet infime instant où l'ennemi se trouvait sans-défense, la lame du zanpakuto alla trancher la tête du gigai qui tomba au sol dans un bruit sourd. Nihoshi affirma même que cette scène aurait été idéale pour un festival d'horreur.

    Ensuite, on entama la deuxième partie. Cette fois-ci, il fallait en tuer trois avec le shikai. Lorsque les mods-souls s'animèrent et après que Tôsen leur ai donné des ordres, trois d'entre les six activés s'élancèrent vers Tsukiyo. Celle-ci profita du temps qu'il mettaient pour libérer son shikai, faisant tournoyer son zanpakuto au dessus d'elle.

    - Danse avec le vent, Nihoshi!

    Le zanpakuto brilla d'une lueur blanche éblouissante, et lorsque la lumière se dissipa, l'aspect de l'épée avait totalement changé. La poignée auparavant bleu clair était devenue blanche comme la neige, la garde en forme de pentagramme s'était changé en verre, et deux longs rubans blancs ornés du même nombre de perles bleues azurées était fixés sur le pommeau. Et la lame de l'arme semblait être fait de cristal, pur et transparent. Après tout, pour un élément aussi transparent que le verre, le zanpakuto ne pouvait pas être fait de roches non plus, cela allait de soi.
    Tsukiyo abaissa violemment la lame pour parer un coup envoyé par un des mods-souls. D'ailleurs, c'était celui qui tirait le plus la tête, comme s'il était mécontent. Allez savoir pourquoi... Le plus énervant pour la lieutenante était de se battre contre trois à la fois: elle se tournait pour parer l'un, esquivait l'autre pour tenter un coup sur le troisième qui esquivait ou qui encaissait selon le moment, puis cela recommencait en changeant de cible à chaque fois.
    A un moment donné, Tsukiyo se dégagea du lot en sautant en arrière, et en faisant un arc de cercle horizontal, elle envoya une vague d'étoiles de cristal d'une demi-douzaine de centimètres chacune. Pris par surprise, deux mods-souls se prirent les trois bons quarts de l'attaque en plein fouet, le verre s'enfoncant dans leur peau de gigai. Le troisième, quant à lui, avait évité l'attaque de justesse en faisant un bond sur le côté, et sourait d'un air fier et vantard. Mais avant qu'il ne puisse se remettre en garde, une lame de verre lui traversa le corps au niveau de la poitrine. Son épée tomba au sol, suivi de très près par tout son corps dans un grand silence.
    Tsukiyo se retourna en un instant pour refaire face aux deux restants, qui observait ce qui restait de leur compagnon, puis ils se remirent à l'attaque, le visage défiguré par la fureur et l'envie de combattre. Une lame fusa, mais grâce à ses réflexes, Tsukiyo arriva à la détourner avec Nihoshi pour qu'elle passe au dessus de son épaule droite.
    Par contre, une mèche de ses cheveux violacés fut tranchée, et se dispersa dans une brise de vent. Tsukiyo l'avait très bien remarqué. Si il y avait bien une chose à ne pas toucher, c'était bien ses cheveux, et elle y tenait vraiment beaucoup.

    ¤Ow, pas les cheveux par contre...Tsu?¤

    Les yeux de la lieutenante se plisèrent jusqu'à ce qu'ils ne forment que deux minces fentes, puis d'un coup, une nouvelle vague d'étoile jaillit de Nihoshi, suivie de très près par la jeune femme. Cette fois-ci, ce n'était pas de la colère ou une envie de vengeance. La jeune femme l'avait pris pour une mise en garde, et elle reporta une bonne partie de son attention sur sa propre défense. Elle se rua sur celui de gauche, et lui trancha le torse en diagonale, pendant que les verreries occupaient l'autre à la droite. Une fois qu'elle fut certaine qu'il ne se relèverait pas, elle se dirigea vers la dernière ame artificielle, qui peinait à rester debout avec tous ces morceaux de verres plantés sur son corps.
    Tsukiyo envoya alors une dernière salve d'étoiles de verre, achevant ainsi le dernier mod-soul. Puis elle se retourna pour tenter d'appercevoir une quelconque émotion sur les visages des capitaines. Mais peine perdue, leurs visages restaient impassibles. Alors la Myuko regarda en direction de Matsumoto pour voir où elle en était, et si elle avait déja fini comme avant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Jeu 20 Nov - 21:01


Alors que les capitaines Tosen et Kuchiki activèrent les six nouvelles âmes-modifiées, Matsumoto soupira. Déjà que le premier combat avait été pas si facile que ça, la puissance des trois ennemis qu'elle allait affronter était sans doute beaucoup plus évoluée.

Dans le premier combat, Matsumoto n'avait pas été au niveau maximum, ce n'était qu'une sorte d'échauffement un peu brusque certes, mais cette fois-ci, c'était bien plus compliqué. De plus, ces mod-souls avaient un Shikai, et l'avertissement du capitaine Kuchiki comme quoi il ne fallait pas les sous-estimer, donnait des frissons à la jeune femme.
Les six ames activés, trois d'entre eux s'étaient tout de suite dirigés vers Matsumoto.
Ils étaient beaucoup plus violents et leurs gigai étaient effrayants.
En même temps, ils étaient cencés etre horribles, et non ressembler à des clowns...
Enfin, les clowns avaient quelques fois des têtes bizarre. On pouvait les distinguer par la couleur de leur vêtement. Le plus petit des trois portait un t-shirt gothique noir, et des lunettes de soleil. Le plus gros était habillé d'un pantalon vert foncé, avec une casquette et enfin le troisième qui avait une corpulence normal, était habillé d'une tenue de sport bleu ciel. Le plus petit ressemblait étrangement au capitaine Hitsugaya...
Bizarre, bizarre, pensa la vice-capitaine. Et avant qu'elle ne puisse examiner de près les autres détails du physique de ces mod-souls, Matsumoto reçut un coup de Zanpakuto qui faillit lui toucher le bras gauche. Elle avait esquivé de justesse, et avait réussi à contrer les autres attaques. Elle employa plusieurs coups de Shunpo, en essayant de s'éloigner de ses adversaires afin de pouvoir activer son shikai, mais pas moyens...en une fraction de seconde elle recevait des coups et étaient obligés de bloquer sous peine de se faire trancher.

<<- Qu'est-ce qu'ils sont chiants ces trois-là...>>

Elle se demandait si le capitaine Kurotsuchi leur avait implanté un truc dans le corps qui les avaient rendus aussi embêtants que ça...C'était pire que des chats qui suivaient leur maître. A chaque fois qu'elle bougeait, les mod-souls se déplaçaient en même temps qu'elle pour apparaitre au même endroit qu'elle. Puis, alors qu'elle se déplaçait, son regard se tourna vers Myuko...la petite avait l'air de s'en sortir par rapport à elle.

Elle était plutot agile, donc pour échapper à ces monstres, cela l'avantageait.
Matsumoto était contente pour elle, car cette Myuko Tsukiyo méritait vraiment de remplacer son capitaine au cas où. Puis après quelques minutes de "chat et la souris", Matsumoto en eut vraiment marre. Elle n'arrivait toujours pas à trouver le bon moment pour activer son shikai, et si elle ne se dépêchait pas, c'était foutu.
Bon allez, elle se décida enfin d'être un peu plus dur, et disparut à l'autre bout de la terrasse. Les trois mod-souls l'avaient encore suivi mais avant qu'ils ne puissent attaquer, elle avait fait un bon coup circulaire avec son Zanpakuto et ce même coup les avaient envoyés à cinq mètres plus loin près d'un mur. Ce mur en béton s'était écroulé, et c'est cela qui donna trois secondes à Matsumoto pour agir. Se tenant de bout, bien droite, et son sabre vers l'avant, elle prononça à voix haute:

"- Rugis, HAINEKO !"

Son reiatsu s'était légérement dégagée afin de fortifier son Shikai. Plus qu'une seconde avant l'arrivée des trois mod-souls...Puis, une fraction de seconde après, sa lame s'était transformée en plusieurs particules de cendres. Matsumoto était soulagée d'avoir enfin pu activer son shikai sans problèmes, sans avoir été interrompu par un coup d'épée, par des poursuites etc...D'ailleurs, ses trois ennemis s'étaient arrêtés en voyant les cendres que produisait son Zanpakuto. Et elle profita de cela pour les toucher avec Haineko. Au contact de leur peaux, les gigai étaient couverts d'égratignures et s'étaient tournés vers la vice-capitaine. Ils l'a voyaient entrain de tourner sa garde grâce à son poignet et de diriger sa lame où elle voulait. Après avoir compris cette méthode, ils avaient écartés les bras et firent une ridicule immitation du poulet. Mais que faisaient-ils ?

<<- Me dites pas que qu'ils vont me faire "la danse des poulets ou des canards" ?!... -_- >>

Et ils se mirent à danser, en immitant le poulet...c'était vraiment stupide, et Matsumoto se demandait vraiment si les gigai n'avaient pas de problèmes techniques...Kurotsuchi s'était peut'être trompé, et leur avait peut'être injecté un produit qui avait fait déconner leur système. C'était la chose la plus débile qu'elle ait jamais vue...enfin si, elle avait déjà vu pire. C'était il y avait pas si longtemps que cela, le capitaine Hitsugaya s'était réveillé avec pleins de petits boutons sur la figure. Il avait hurlé en ce voyant dans le miroir, mais n'avait pas pris le soin de mettre une sorte d'écharpe pour cacher ceci...mais en vérité, c'était la faute de Matsumoto car elle lui avait mis de la crème partout en lui assurant que cela rendait la peau lisse...mais elle n'avait pas lu l'étiquette et s'était trompée de crème. En guise de punition, elle avait passé sa journée à remplir la paperasse...Enfin bref.
Mais alors que les âmes modifiées dansaient, leur reatsu augmentait cruellement. Un simple shinigami aurait fini étouffer devant cette etouffante énergie et pression spirituelle. C'était très désagréable, on n'aurait un reiatsu dégagé lors d'un Bankaï. La vitesse de leur danse augmentait elle aussi, et des lueurs vertes, bleuâtrés étaient apparus autour d'eux. Cela inquiètait la vice-capitaine, et après dix secondes d'augmentation de puissance, les trois mod-souls s'étaient transformés en trois énormes ogres. Ils étaient encore plus horribles qu'à leurs vrais formes...(Pire que Shrek et plus laids --' ). Leurs peaux avaient noircis, leurs muscles triplés de volume, leurs jambes étaient potelés...Bref, on aurait dit trois personnes accros à la télé mangeant des chips et qui avaient grossis de cinquante kilos en une journée ! Les blessures qu'ils avaient obtenus via le shikai de Matsumoto avaient presque disparues, leurs peaux étaient comme neuves. Ca craignait encore plus...déjà qu'elle avait eu des difficultés à leur asségner des coups, là c'était presque impossible vu leur peaux très épaisses. Néanmoins, leur vitesse avait diminué...ce qui était plutôt pas mal. De plus, si on les observait bien, ils n'étaient pas si grands que ça...peut'être deux mètres trente, pas plus. Matsumoto décida de prendre pour cible, le plus fort d'entre eux...c'était celui avec le pantalon vert, le plus gros. Elle se disait que si elle tuait le plus fort, elle n'aurait aucun problème pour la suite. Elle Zigzagua autour de celui-ci, et tandis qu'il l'a suivait du regard en cherchant un moyen de l'attraper, elle profitait de sa lenteur pour lui mettre des coups de poings dans le crâne. Apparament, elle lui en avait mis un assez bon coup pour qu'il soit un peu étourdi. Les trois ogres semblaient moins intelligents qu'avant..peut'être que leur shikai les rendait plus forts et effrayants, mais la vitesse et l'intelligence avaient diminué. Donc je reprends..l'ogre au pantalon vert avait foncé dans un mur sans le vouloir, car le coup qu'il avait reçu au crâne lui avait fait perdre son sens d'orientation. Matsumoto redirigea ses cendres vers celui-ci, et reforma son habituelle tempête de cendres. Une fois la tornade effrayante formée, la jeune femme l'a dirigea vers son ennemi et l'enferma à l'intérieur. Celui-ci se débattait, mais il ignorait complétement que plus il touchait, plus les blessures seraient graves. La vice-capitaine attendit que celui-ci se débattait plusieurs fois, et d'un mouvement du poignet, des importantes blessures étaient apparus partout autour de l'ogre. Ils avaient touché..72 fois, ce qui était assez énormes pour l'affaiblir. La douleur très grande, l'ogre se cogna très fortement à plusieurs reprises contre un mur, et le sang giclait de son crâne. Déjà qu'il était dans un piteux états, se cogner n'arrangeait pas les choses, au contraire, elle empirait son état de santé. Encore un peu et sa tête s'ouvrirait. Matsumoto le laissa se suicider...de toute façon, il était foutu d'avance. Elle détourna le regard et vit que les deux autres ogres étaient toujours debout, intacts. Elle décida maintenant de s'en prendre à celui qui ressemblait à son Taicho. Mais malheureusement, les cheveux argentés et les yeux turquoises qu'il avait tout à l'heure, avait disparu laissant place à une bête beaucoup plus féroce. Comme il était moins fort que le premier ogre qu'elle avait vaincu, elle se sentait beaucoup plus décontractée.
Par contre, ses agilités étaient plus élevées..La preuve;
Matsumoto avait fait un Shunpo derrière lui, et celui-là s'était retourné à temps pour éviter un coup de pied dans la nuque. Elle avait ensuite essayé de lui faire croire qu'elle allait lui attaquer par devant, mais cela avait échoué. Mais après avoir tenté plusieurs choses à la fois, elle avait reçu un coup de bras en pleine poitrine, et la douleur était insupportable. Elle s'était quand même redressée, mais peu après, un nouveau coup, cette fois-ci dans sa nuque lui avait donné une autre douleur.
Bon...Elle arrêta avec les attaques toute simple, et reprit sa tornade de cendres. Cette fois-ci, elle n'avait pas l'intention de l'enfermer à l'intérieur vu qu'il semblait moins bête que l'autre ogre. Elle décida d'user sa bonne vieille technique de "poumons éclatés". (Oui, elle lui avait donné un sorte de nom à cette attaque xD !). Cela pouvait marcher car son ennemi ne cessait de crier gare quand il attaquait. Une bonne ouverture de la bouche, et Plaf ! Matsumoto souria: elle était excitée d'en finir avec ces deux-là. Elle se déplaça loin de son adversaire, et attendit que celui-ci vienne l'attaquer. L'ogre, sentait que quelque chose n'allait pas; car il ne bougea pas. Mais au fil des secondes, il ne put s'empêcher d'attaquer sa proie, et avant qu'il ne l'a frappe, il sentit une étrange sensation dans sa bouche. C'était comme de la poudre assez bizarre qui pénétrait en lui. Il ne comprenait pas ce qu'il venait de se produire...Il s'arrêta, et commença à s'étrangler...une douleur atroce avait commencé à se produire dans ses poumons. Il n'arrivait plus à respirer normalement, bizarre...Il balayait la zone de bataille de ses yeux, et vit que la tornade de cendres n'était plus là. Et à ce moment-là, l'ogre avait compris qu'il venait de se faire avoir. Puis, PAF ! Ses deux poumons éclatèrent, et sa poitrine avait explosé. Le sang avait giclé partout, coulait de sa bouche etc...c'était gore et horrible à voir...(un peu comme dans un film d'horreur très dégueulasse que certains connaient :] ). Son coeur avait laché sous la pression de l'explosion, et l'organe était tombé à terre. Matsumoto avait envie de vomir, et une odeur pestilentielle parvenait jusqu'à ses narines.


Dernière édition par Matsumoto Rangiku le Ven 21 Nov - 9:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Jeu 20 Nov - 21:02

[Avant de lire ce post là, lisez celui du dessus, j'étais obligée d'en faire 2..)

"- Déjà que son haleine extérieure était assez désagreable...celle d'intérieur l'ait encore plus !

C'est bon; celui là était mort aussi. Puis, la jeune femme regarda derrière elle; l'ogre qui s'était cogné la tête était mort également...son crâne était fracturé, et presque coupé en deux. Maintenant que les deux avaient péris, le troisième ogre en était sous le choc. Mais ce n'était plus un problème; il était maintenant le dernier adversaire à éliminer, et le plus nul. Il restait debout, comme un piquet, très choqué et stressé de la mort de ses camarades...Pathétique!
Matsumoto profita de son immobilisation pour aller le rejoindre et lui mettre des coups de poings et de pieds pour le déstabiliser. L'ogre recherchait sa victime, mais il n'était pas très agile, et regardait toujours le mauvais endroit au mauvais moment. Matsumoto avait récupéré les cendres d'Haineko du corps de l'autre ogre et les avait dirigées vers le dernier Ogre. Mais, cet ogre savait qu'il pouvait mourir rien qu'en touchant ces particules. Il faisait très attention et évitait toutes ses attaques. Finalement, il n'était pas si bête que ça...

<<- Encore un autre pour me gêner...>>

L'ogre, contrairement aux autres, avait enfin dégainer son Zanpakuto ! Matsumoto n'avait attendu que cela de la part de ses ennemis, mais apparament un seul avait eu l'intelligence d'activer son sabre. Visiblement, elle risquait de passer plus de temps à battre celui-ci que les deux autres. Son Zanpakuto avait doublé de volume, à cause de la taille de son possesseur mais la jeune vice-capitaine n'était pas impressionée. Ce n'était pas parce que son épée était grande qu'elle n'avait aucune chance de le battre. A chaque fois qu'elle tentait de l'attaquer, il bloquait à l'aide de son arme. Matsumoto en était énervée, et cherchait un moyen de l'avoir une bonne fois pour toute. Elle passa à côté de lui, et tenta de le blesser, mais il avait à nouveau bloqué. Il était très énervant, très très énervant -_-. L'ogre courrait tout le temps vers elle, en levant haut son zanpakuto mais lui aussi, à chaque fois qu'il tentait de l'écraser avec, elle avait fui.
Puis Matsumoto pensa à un sort de Kido...Depuis le début, elle combattait avec son épée, mais il lui avait semblé avoir vu Myuko utiliser un Hado. Si cela lui permettait de gagner, elle était prête à l'utiliser elle aussi. Et puis, qui ne tente rien, n'a rien.
Elle se déplaça un peu plus loin, puis elle colla ses deux mains par les poignets.

"- Masque de Sang et de Chair, Toute Création, Battement d'Ailes, Ô Vous qui Portez le Nom d'Hommes. Sur le Mur d'une Flamme Bleue, Inscrivez un Double Lotus. Dans les Abysses du Brasier, Attendez dans les Lointains Paradis...SOREN SOKATSUI!"

Un bruit énorme fit apparition dans les paumes de la main de la vice-capitaine. Une puissante lumière bleue foncée apparut et très rapidement, partie s'écraser contre l'ogre. Ce dernier, n'ayant pas prévu de se faire attaquer de cette sorte, avait tout reçu en pleine figure. La puissance de ce sort était si grande qu'il se retrouva projeté en l'air. Matsumoto n'avait que très peu de temps pour agir...Tandis que l'ennemi criait de stupeur, la jeune femme ne pouvait que refaire son coup de poumons éclatés. Elle n'avait pas le temps de reproduire sa tornade, ou autre chose...lui faire pénétrer les cendres dans le corps était la seule issue même si elle n'aimait pas tellement cette attaque assez dégoutante.
Les particules d'Haineko entrèrent alors dans ses poumons, et l'explosion se reproduit à nouveau. L'ogre tomba à terre, et suffoqua; il avait compris qu'il s'était fait piégé ! Et la substance rouge liquide coulait comme pour l'autre ogre. Matsumoto crut s'évanouir; elle avait réussie, mais était épuisée. Myuko avait fini son combat avant elle, et elle était heureuse pour elle. Mais l'épreuve n'était pas encore finit.
L'ogre hurla à mort avec les dernières forces qui lui restaient puis ses yeux tournèrent en ronds, et sortirent de ses orbitres. Les yeux roulèrent à terre, tout blancs. C'était dégoutant, je vous l'avais dis ^^. Matsumoto observa les corps des six mod-souls que elle et Tsukiyo avaient tué...Elles avaient reussi l'épreuve même si Matsu était en retard d'une dizaine de minutes.

"- Enfin, c'est pas trop tôt..."

[ Désolé je pouvais préciser plus pour la fin, mais ça fait trois heures que j'écris, ça m'énerve alors je fais rapidement xD et j'ai fais un double post désolée, mais j'ai dépassé la taille voulue]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Ven 21 Nov - 21:25

[hrpg]: Matsumoto ne dit pas que tu abaclé la fin -_-" t'es déja celle qui poste le plus XD[/hrpg]

Tousen observa le comportement de son lieutenant dans cette deuxième partie. Tsukiyo libéra son zampakutoh dès les débuts du combat, ne laissant aucun répit au mods-souls

«- Danse avec le vent, Nihoshi! »

Son sabre émanait un reiatsu qui devait se traduit visuellement à ceux qui n’étais pas frappé de cécité comme de la lumière. La morphologie du sabre changea alors du tout au tout. Il s’allongea, changea de consistance, la poignée varia, et deux rubans auxquels était accroché des perles bleues firent leur apparition. Les âmes modifiées étaient déjà sur elle… Elle para un coup de face, en commença à virevolter pour esquiver les autres attaques. Alors que Tousen commençait à se lasser de ce ballet, elle fit un petit saut en retrait, et projeta maintes étoiles acérées sur ses adversaires. Le verre mordit la peau, les gigai reculèrent. L’un d’entre eux avait échappé à la vague de projectile et souriait. Tousen l’enviait. Il était condamné à mourir, certes, mais il mourra le sourire aux lèvres. La lame de Tsukiyo transperça son sternum, il tomba. Chute bien prévisible d’après Tousen. Il se redemanda pourquoi Byakuya avait demandé ce test ridicule. Quelqu’un en passe de devenir capitaine ne pouvait échouer contre de tels adversaires.
Les deux futurs cadavres se ruèrent sur la meurtrière de leur frère.
Une lame siffla dans l’air. Myuko l’évita de justesse, mais une de ses mèches de cheveux fut tranchée. Pour Tousen le temps ce figea. L’infime reiatsu dégagé par ses quelques fragments de cheveux en train de chuter était à proprement parler… sublime. Une immense joie envahit Tousen devant se spectacle magnifique.
Les cheveux touchèrent le sol.
Et Tousen prit conscience du reiatsu de Myuko.
Il grandissait exponentiellement. Les yeux du lieutenant se réduirent à deux fentes. Une nouvelle volée de toute sorte de trucs tranchants jaillit sur les gigai, suivit en shumpo par Myuko. Elle se débarrassa du premier en fendant son torse en deux. L’autre se débattait sous la pluie cristalline. La jeune femme lui envoya une nouvelle vague. Le corps s’écroula au sol, criblé d’éclats de verre. Tousen garda un regard impassible et détourna le regard vers Matsumoto. Il se passait quelque chose d’étrange…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Ven 21 Nov - 21:31

Byakuya, de son coté, observait Matsumoto. Il fut pris d’un véritable dédain en la voyant soupirer. Elle entama le combat. Ses adversaires étaient trois gigai. La subordonnée semblait fort occupée à contempler les goûts vestimentaires déplorables de Kurotsuchi. Impassible, Byakuya n’était pas sensible à ce genre de détails. Si il catégorisait la chose face à lui comme un ennemi, il la détruisait. Dans le cas contraire, il reportant son attention sur des choses moins triviales. Cette jeune fille finirait un jour décapitée si elle gardait la mauvaise habitude de considérer ce qui ce trouvait en face d’elle comme quelque chose d’humain. Enfin, il était trop tard pour elle maintenant si elle voulait activer son shikai. Les bots la cernaient de partout, et bien qu’elle se débrouille habilement pour esquiver leurs attaques, il lui était désormais impossible de se dégager suffisamment pour libérer son zampakutoh. Elle regarda les âmes modifiée avec un air de dédain. Byakuya était sur qu’elle faisait encore des considérations à leur sujet. Elle évita quelque coup, et regarda où en était Myuko. Byakuya faillit risquer une réflexion. Si l’attention de cette petite se dispersait à ce rythme-là, ils seraient encore là demain… Elle se décida enfin à bouger. Elle fit un shumpo en arrière, puis envoya valser ses adversaire au loin. Elle commença à libérer son sabre tandis que les âmes se relevaient.

"- Rugis, HAINEKO !"

Les gigai s’arrêtèrent en voyant le fin nuage de cendre ce dégager du zampakutoh. Ils furent égratignés par le shikai. Ils reculèrent… et prirent une étrange position. Il semblait à Byakuya qu’ils effectuaient une sorte de danse tribale, particulièrement ridicule. Mais le ridicule ne tue pas, la preuve, la jeune fille se contentait de rester les bras ballant devant ces gigai, empli d’ouvertures. Merde, qu’est-ce qu’avait encore foutu Mayuri ? On lui demandait des gigai de combats, il vous refilait des mods soul foireuse. Byakuya aurait du se douter que même devant l’autorité de deux capitaines, dont un haut nobles, ce fichu savant allait encore faire des siennes… et il redoutait le pire pour l’avenir. Il s’aperçut que le reiatsu des gigai allait en augmentant, et que cette étrange sorte de légume à grosse poitrine continuait de regarder en bayant aux corneilles. Elle semblait entièrement absorbée par autre choses, un souvenir ou quelque chose comme ça… Byakuya hésita encore avant de garder le silence. Le reiatsu de bots augmentait de plus en plus, et Matsumoto venait à peine de s’en rendre compte… L’apparence des mods souls changea alors du tout au tout. Ils grossirent, noircirent, devinrent énormes…La candidates commença à se battre et attaqua le plus gros d’entre eux.
Ridicule. Elle aurait du savoir depuis longtemps qu’on ne jugeait pas son adversaire à son gabarit. Enfin, elle voulait-peut-être se débarrasser du plus faiblard pour qu’il ne la gène pas. Elle fit beaucoup de mouvement inutile pour se rapprocher de la brute. Arrivée au contact, elle le frappa…à coups de poings. Byakuya ferma les yeux un instant, préférant le bruit de la rivière à cette… Et le pire, c’est que le bot alla s’écraser contre un mur. On aurait dit un spectacle de Guignol, la Bouffonne contre les Clowns ! Matsumoto réagit en enfermant l’ennemi dans une de ses tornades de cendre. Il n’en avait plus pour longtemps… Et cet imbécile se débattait. Matsumoto l’acheva d’un coup du poignet. Byakuya s’apprêtai à détourner le regard de ce combat pitoyable, quand quelque chose retint son attention. Le plus petit des bots. Il la regardait avec haine. Ca, Byakuya s’en foutait pas mal. Mais son reiatsu s’était étrangement développé. Comme si il allait devenir… agressif. Il jeta un coup d’œil du coté du Myuko et Tousen. Ils avaient finit, et Tousen avait lui aussi sentit la différence. Byakuya se demanda une fois de plus ce que pouvait bien faire Mayuri sur ces trucs pour les rendre comme ça.
Matsumoto se rua sur celui qui avait retenu l’attention de Byakuya. Celui-là, distrait, relâcha son reiatsu et commença le combat. Le fait que Matsumoto ai attaqué par surprise lui sauva peut-être la vie, ou du moins facilita le combat. Il avait en un instant perdu tout ce qui faisait son intérêt aux yeux de Byakuya. Le combat s’enflammait, le petit plaça quand même quelques coups pas mauvais à Matsumoto, mais celle-là s’en tira sans trop de dommage. Elle utilisa encore sa tornade de cendre, avec des résultats moindre cette fois-ci. Le monstre, bien que n’arrivant pas à ce ressaisir, était tout de même suffisamment malin pour survivre à ça. Mais pas suffisamment pour éviter d’avoir les poumons déchiquetés par les cendres. Il eut un air d’étonnement extrême, avant de sombrer dans les profondeurs de la mort. Son cœur tomba à terre et la jeune fille détourna le regard. Morte contre un adversaire avec à peine plus de niveau, estima-t-il. Et voila qu’elle ironisait.

"- Déjà que son haleine extérieure était assez désagréable...celle d'intérieur l'ait encore plus !"

Byakuya lui jeta un regard glacial, quelle ne perçu même pas. Le dernier adversaire n’était pas un crétin. Mais à des années-lumière d’avoir quelque chose qui ressemble de près ou de loin à une forme de raisonnement. Matsumoto grommela entre ses dents.

"- Encore un autre pour me gêner..."

Le bot dégaina son zampakutoh. Un zampakutoh énorme mais si inefficace… Comme on dit, pas de pitié pour les crétins. Enfin, les crétins… au pluriel. Matsumoto n’arrivait à rien avec son Zampakutoh. Elle concentra son reiatsu pour envoyer un sort de Hadou sur son adversaire. Ses deux mains se joignirent, et elle cria :

"- Masque de Sang et de Chair, Toute Création, Battement d'Ailes, Ô Vous qui Portez le Nom d'Hommes. Sur le Mur d'une Flamme Bleue, Inscrivez un Double Lotus. Dans les Abysses du Brasier, Attendez dans les Lointains Paradis...SOREN SOKATSUI!"

Un bruit énorme fit apparition dans les paumes de la main de la vice-capitaine. Une puissante lumière bleue foncée apparut et très rapidement, partie s'écraser contre l’ogre. Cet imbécile se prit le sort en pleine face. Encore une fois, pas de pitié pour les crétins. Il hurla. L’imbécile. Pas de pitié pour les crétins. Ses poumons explosèrent. Ses yeux se révulsèrent et sa vie prit fin. Matsumoto contempla les corps, pris conscience des trois personnes qui l’observaient…

"- Enfin, c'est pas trop tôt..."

Je ne te le fait pas dire, ajouta mentalement Byakuya. On allait désormais passer à la partie intéressante de l’histoire, le Bankai. Après quoi elles iront se reposer en répondant à la partie théorique de l’examen. Byakuya lança six billes à Tousen. Il espérait que ce ne serait pas autan le foutoir qu’avec les gigai qu’ils venait d’éliminer…


[hrpg]: Désolé pour ces post qui ne sont ni plus ni moins que du combat réchauffé, je posterait des trucs plus intérressant (j'ai déja plein d'idée de sadique XD) une fois le test bankai terminnée. A vous!
[/hrpg]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Sam 22 Nov - 17:35

Byakuya Kuchiki a écrit:
«-Kuchiki Byakuya a accepté de vous recommander en tan que capitaine, si vous réussissez l’épreuve. Bien. Je suppose que nous puissions commencer… l’épreuve se déroulera en trois parties. La première, épreuve théorique de combats. Il s’agit, ici et maintenant, de battre un Mod Soul en utilisant uniquement la forme scellée de votre zampakutoh, puis d’en battre trois en même temps avec votre Shikai, et enfin de nous faire une démonstration de votre Bankai sur cinq à la fois. Attention, ne sous-estimez pas ces Mods Souls : Ils ont largement le niveau d’un vice-capitaine… Des questions ? Dans le cas contraire, nous allons commencer… »

Tu as écris qu'il faudrait battre cinq mods-soul à la fois avec le Bankaï.


Byakuya Kuchiki a écrit:

Je ne te le fait pas dire, ajouta mentalement Byakuya. On allait désormais passer à la partie intéressante de l’histoire, le Bankai. Après quoi elles iront se reposer en répondant à la partie théorique de l’examen. Byakuya lança six billes à Tousen. Il espérait que ce ne serait pas autan le foutoir qu’avec les gigai qu’ils venait d’éliminer…

Là, tu lui en a lancé six, donc ça fait trois mods-soul chacune, au lieu de cinq xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Sam 22 Nov - 22:18

Le capitaine Kuchiki lança les cinq pillules à son collègue. Matsumoto était excitée; elle avait hâte d'activer son Bankaï. Jamais elle n'avait combattu avec, et elle n'avait jamais exercé les attaques de son chat de feu devant tout le monde. Seul le capitaine Hitsugaya l'avait vu le premier, mais personne n'avait vu les attaques de ce Bankaï. Les capitaines Tousen, Kuchiki et la lieutenant Myuko seraient les premiers à pouvoir admirer ce spectacle.
Les cinq pillules pénétrèrent dans le corps des cinq autres gigai restants. Ces corps artificiels s'animèrent et se levèrent en direction de la jeune vice-capitaine. Cette dernière décida d'activer son Bankaî au plus vite pour éviter de se faire encerclée et poursuivie de partout. Elle avait compris que ces gigai ne l'a laisserait pas s'enfuir si facilement, donc elle était obligée de faire appel à Haineko. De plus, elle s'était sentie un peu ridiculisée lors du dernier combat...en y réfléchissant, c'était un peu du n'importe quoi, mais elle s'en fichait. Elle avait réussie donc, pourquoi s'inquiéter là-dessus ? Bon d'accord, la performance du combat était importante, mais bon. Matsumoto était stressée mais ne savait pas pourquoi; elle avait acquis ce grand pouvoir très récemment et avait toujours des frissons rien que d'y penser...en si peu de temps, elle était devenue beaucoup plus forte.
Était-ce normal de se sentir un peu angoissé lorsque l'on combat pour la première fois avec un nouveau pouvoir beaucoup plus puissant ? Il faudrait qu'elle pose la question à son capitaine. Pourtant, elle avait confiance en elle, mais quelque chose l'a tracassait.

"- Bankaï !"

L'épée tendue vers l'avant, elle venait de prononcer la formule d'appel d'Haineko avant que les gigai ne l'attaquent. Par rapport au Shikai, le Bankaï lui faisait dégager beaucoup plus d'énergie spirituelle. Des lueurs rouges, orangées étaient apparues autour d'elle, et la pression était grande. On aurait dit un grand vent venant du nord, soufflant très fortement, emportant avec lui, toutes les choses qui ne pouvaient pas résister à cela.
Pourtant, contrairement à cet ouragan, l'air était chaude, et plus on s'approchait de Matsumoto, plus l'air était bouillante, etouffante. Mais la vice-capitaine ne sentait absolument rien vu qu'elle était la créatrice de cette température. La lueur rouge était beaucoup plus pétillante vers la pointe de son Zanpakuto, et la garde était vraiment brulante, mais comme je vous l'ai dis, la jeune femme ne sentait rien du tout.
Le sabre semblait s'agiter un peu, comme si quelque chose était enfermé à l'intérieur et ne demandait qu'a en sortir. La pression devint de plus en plus forte et désagréable pour les Gigai qui étaient beaucoup trop proche de Matsumoto. Ils durent reculer s'ils ne voulaient pas finir étouffer. Tout cela s'explique scientifiquement...la température très haute était semblable à celle d'un grand feu, et donc l'oxygène dimininuait laissant place à une immense quantité de dioxyde de carbone. Le sabre sembla bouger de plus en plus comme si elle était vivante. Ensuite Matsumoto sentit que toute la température était sur le point de se propulser...la chaleur qu'elle sentait dans son corps se propageait vers sa lame, puis vers la pointe...Puis, la pointe du Zanpakuto produit une énorme explosion !
On aurait dit une explosion d'un sort de Hado ou d'un Céro car sa couleur était rouge/orange, mais ce n'était pas ça. En gros, son Bankaï se concentrait dans son épée, en faisant échapper de l'énergie, avant de s'éjecter en dehors du sabre. Dès que l'explosion commençait à se dissiper, on voyait au loin, caché par un épais brouillard de fumée, une grande silhouette. Matsumoto reconnut Haineko, son énorme chat de feu.
Le brouillard se volatilisa petit à petit, et les détails de son monstre se voyaient de plus en plus. Il avait de magnifiques yeux rubis, pétillants. C'était sans doute cela qui attirait les regards...Si on regardait l'animal, tout les regards étaient rivés vers ses yeux.
Tout son corps était en feu...on aurait dit que ce chat n'avait pas de chaire humaine, mais une peau enflammée. Ses dents étaient pointues, énormes, et également en feu. Ses griffes étaient aussi intenses, remarquables, et très pointues. Le deuxième détail qui attirait l'attention était son énorme queue...Haineko ne cessait de la fouetter contre le sol. Cette partie de son corps était sans doute son arme principale. Constituée de feu comme tout son corps, cette queue était aussi effrayante que menaçante. Elle était remplie de piques, et au bout, gisait un sorte de dard. Un peu comme celui du capitaine Soi Fong qu'elle possédait à son doigt lors de l'activation de son Shikai, mais plus épais et les dégâts étaient différents. Celui de Soi Fong tuait en deux coups, mais pas celui d'Haineko...ce serait trop beau pour être réel. Ses oreilles avaient la forme des oreilles d'un Lynx.
Elles étaient pointues sur le bout, ce qui rendait le félin mignon. Son Bankaï enfin libéré, Matsumoto décida de les attaquer tous à la fois. Car le un par un prenait trop de temps..la preuve, elle avait fini dix minutes après Myuko en tuant les trois gigai un après l'autre. C'est maintenant que vous allez connaître les attaques du joli p'tit grand minou ^^!
Pour diriger Haineko, contrairement à son Shikai, Matsumoto peut maintenant se servir de sa pensée, du moment qu'elle tient son Zanpakuto entre ses mains. Son sabre est comme un objet qui lui sert à établir le contact entre elle et son monstre.
Le combat venait de commencer.
Les gigai venaient de faire de bons coups de Shunpo afin d'arriver derrière la vice-capitaine. Celle-ci esquiva les coups qu'ils lui lancèrent, et Haineko s'était mis à courir après ses ennemis. Sa vitesse était grande, comme un vrai chat mais comme sa taille était plus élevée son allure était plus performante. Matsumoto se déplaça au loin afin d'avoir une meilleure vue de ses adversaires. Haineko se retrouva devant trois des cinq mod-souls et d'un coup de patte, il tenta de saisir l'un d'eux, mais ils s'était échappés peu avant. Ensuite, l'énorme chat les poursuivit comme si c'étaient de minuscules souris.
Pendant ce temps Matsumoto s'occupait des deux autres. Temps qu'ils n'avaient pas encore activé leurs shikai ou leur bankaï tout allait bien. Le mieux était de les détruire avant leur transformation. Ou alors, les tuer pendant qu'ils execute cette stupide danse de canards...en espérant qu'ils aient le meme Shikai que les autres mods-soul de tout à l'heure. Haineko, énervé de ne pas avoir attrapé ses proies, fouetta le sol de son énorme queue, et tentait d'écraser les gigai avec. Sa queue s'élargit encore un peu, et il l'a tourna autour de lui, comme pour balayer tout ce qu'il y avait autour.
Tout ce qui était touché par sa queue, s'enflammait directement. Les gigai esquivaient seulement, en cherchant un bon timing pour attaquer. Mais alors qu'un des deux ennemis qui affrontaient Haineko essaya d'attaquer avec son Zanpakuto, le chat de feu s'était éclipsé en vitesse et était apparu juste au-dessus de l'âme modifiée. L'ennemi se retrouva alors écrasé par l'animal. Matsumoto savait qu'il était entrain de cramer sous le poids lourd d'Haineko.
La bête prit le corps du mod-soul avec sa patte avant, et le mit à la bouche. Ses dents s'enfoncèrent alors petit à petit dans le gigai, puis un crac! se fit entendre. Ses os étaient dorénavant cassés, et son crâne également. Un ennemi en moins...enfin ! Dès qu'il avala sa victime, Haineko se concentra sur deux autres mods-soul. Ceux-là semblaient essayer de s'enfuir afin de chercher un nouveau plan d'attaque, mais la queue du chat s'élargit encore plus, et réussit à leur bloquer le chemin. Les deux âmes se retournèrent vers la créature, et étaient partis à coups de Shunpô. Ils étaient apparus juste derrière la bête et lui avaient mis des coups de Zanpakuto. Mais cela ne lui infligeait que peu de dégâts.
Le feu n'était pas une matière qu'on pouvait transpercer si facilement, surtout sans utilisation de Shikai ou de Bankaï. Haineko profita alors de ces coups, pour les attraper avec sa queue mais ils s'échappaient facilement. Matsumoto se dirigea vers eux, et attaqua un de ses ennemis par derrière. Ce dernier s'était retourné mais avait reçu un coup sur l'épaule. Mais avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit, il se retrouva emprisonné dans la monstrueuse queue d'Haineko. La queue resserra de plus en plus la proie, et la victime souffrait. Puis, quand il fut serré au maximum, les yeux du gigai se retrouvèrent exorbités, et le sang coulait de sa bouche. Matsumoto se déplaça au-dessus de lui, et l'acheva en lui asségnant un coup fatale dans la tête, qui le traversa. Haineko relacha le mourrant, et le gigai tomba comme une poupée sur le sol, dans un bruit sourd. Il ne restait maintenant que trois Gigai en vie. Mais alors qu'elle vérifiait si le mod-soul était bien mort, elle reçut un coup de Zanpakuto dans le dos. Elle vacilla, puis tomba à côté du cadavre.

[i][color=cyan]


Dernière édition par Matsumoto Rangiku le Sam 22 Nov - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Sam 22 Nov - 22:18

[ Ca m'énerve, je suis obligée de poster en deux posts...Lisez celui d'au-dessus en premier]

<<- Saletées d'âmes modifiées...>>

Elle réussit à se relever malgré que une importante quantité de sang coulait de son dos et sa tenue était déchirée. Elle partit un peu plus loin, puis décida d'executer une nouvelle attaque d'Haineko. Elle voulait les avoir les trois en même temps, car cela commençait à l'énerver. Mais le plus bizarre, c'est que ces mods-soul n'avaient toujours pas activés leurs Bankaï...pourquoi ?! Matsumoto ne connaissait pas la réponse; peut'être que le capitaine Kurotsuchi avait oublié quelque chose ? Ou alors, peut'être que ces âmes envisageaient de l'utiliser plus tard. Des tas de questions circulaient dans la tête de la jeune femme.
Donc, je reprends...Elle avait en tête une nouvelle attaque spéciale d'Haineko qu'elle utiliserait contre ses victimes. Peut'être allait-elle marcher, ou peut'être bien que non...
La queue du chat doubla de volumes, et le feu avaient augmenté. La chaleur étant beaucoup plus chaude et intense, Matsumoto commençait à en transpirer. Le dard de la queue d'Haineko s'était allongé, et la pointe de ce dard était deux fois plus grande.
Au début, cette pointe servait à piquer les ennemis ou à les écraser, mais maintenant qu'elle était un peu plus puissante, sa fonction changeait. L'animal poursuivit les trois mods-soul et leva sa queue comme celle d'un scorpion. Une sorte de boule d'énergie de flamme montait vers sa pointe, et BOOM ! La boule de feu alla s'écraser juste à côté d'une des victimes qui avaient esquivé de justesse. Matsumoto intervint, et se plaça devant un de ses adversaires. Elle l'attaqua par devant et comme l'avait-elle prévue, son ennemi bloqua son attaque, en croisant le fer de sa lame contre son Zanpakuto.
A cet instant précis, Haineko lança sa boule de feu, et avant qu'elle n'atteigne sa cible, la vice-capitaine s'était écartée afin de ne pas recevoir le feu en pleine face.
Le mod-soul sentit la douleur du feu dans son corps...La boule d'énergie le paralysa cinq secondes, puis il tomba au sol comme l'âme modifiée précédente. Il ne pouvait plus rien faire; le feu brulait de plus en plus son corps...sa peau commença à noircir, puis à fondre en cendres. Puis derrière Matsumoto, une explosion l'a fit sursauter. Elle se retourna se demandant ce qu'il se passait.
Les deux autres mods-soul avaient laissé dégagé une grande quantité d'énergie spirituelle. Ils en avaient fait échappé tellement qu'ils avaient crées une explosion.
Leurs Zanpakuto tendus vers l'avant, leurs armes s'étaient transformés en un sorte de grands arcs noirs, avec des motifs bizarres dessus. Mais ce n'était pas des flèches qu'ils lançaient; mais des épées ! C'était pas bon...pas bon du tout ! Leurs Bankaî avaient l'air dangereux...très dangereux. Ils étaient avantagés de pouvoir attaquer de loin.
Haineko, en colère, avait élargi ses griffes et avait fait un énorme grand bond vers les ennemis. Mais ces derniers lui avaient lancé une épée, qui le frola légèrement. Heureusement qu'il avait échappé de justesse ! Sinon, il aurait été touché...Cette fois-ci, il valait mieux les tuer en même temps...D'ailleurs en y repensant, depuis tout à l'heure, Haineko avait tué les mods-soul un par un...mais les avoir en même temps aurait été plus pratique, mais cela s'était avéré un peu plus compliqué quand même. Ils s'enfuyaient, faufilaient partout, donc le gros chat avait eu un peu de mal. C'était vraiment la guerre "chat et les souris" !
Haineko posa les pattes au sol, et chargea de nouvelles boules de flammes.
Il valait mieux que la créature les finisse, car Matsumoto ne pouvait rien faire seule, face à ces arcs. Haineko lacha plusieurs boules de flammes en direction des mods-soul mais ceux-là avaient tirés plusieurs épées qui, au contact des boules d'énergies, les brisèrent.
Haineko se faufila rapidement derrières ces âmes et leur lança à nouveau des boules de feu. Alors que les ennemis tirèrent des épées pour les éviter, le chat s'éclipsa et élança sa queue vers eux. L'un d'eux reçut un bon coup de dard dans le dos, mais n'avait pas vacillé. La vice-capitaine n'avait pas le choix; aucune des attaques qu'elle connaissait du chat ne semblait marcher sous le Bankaï des ames modifiées...en même temps, elle ne connaissait pas grand chose de son Bankaï, et elle allait sans doute en apprendre plus au fur et à mesure du temps. Néanmoins, il lui restait une option qu'elle avait depuis le début préférait ne pas l'utiliser. Mais elle était maintenant obligée, sinon elle ne s'en sortirait jamais.

<<- Haineko...miaule..>>

La créature leva la tête au ciel, et miaula fort. On entendait son miaulement de très loin...c'était comme le chant d'un loup (j'sais plus l'expression exacte m'enfin bon xD) sauf que c'est "Miiiaaaaaaouuuu", au lieu de "Aouuuuuuuuu". Du reiatsu se dégageait du chat, et les flammes avaient encore augmenté. La pression était plus forte que jamais.
La queue de l'animal s'était encore élargi. Son miaulement fini, il courrut autour de la zone du combat à une vitesse hallucinante. On ne voyait presque plus la créature, seulement une grosse boule de flammes qui tournait autour d'une zone. Matsumoto s'était décalée de cette zone pour plus de sécurité ^^. Seules les âmes modifiées étaient dans à l'intérieur, ne sachant pas ce qu'il se passait. Puis au fur et à mesure qu'Haineko tournait, des traces rouges étaient apparus sur le sol. C'était sa très longue queue, qui au contact contre la terre, marquait ces traces. On pouvait constater que la zone dans laquelle les ennemis étaient, il y avait un grand cercle limité par ces traces. La chaleur augmentait cruellement; Matsumoto se demanda comment les capitaines Tousen et Kuchiki pouvaient résister à tout cela...
Dès que le cercle fut fini d'être tracé, Il y eut une énorme, immense, gigantesque, imposante, géante ( et tous les autres adjectifs de grandeurs xD) explosion ! La zone dans laquelle Haineko avait tourné se retrouva en flamme. Mais...LE CHAT AVAIT DISPARU !

"- C'était mon attaque Ultime...Dernière attaque utilisée seulement en cas de besoin."

L'animal disparaissait, et tout le feu qui composait le chat avait brulé toute la zone dans laquelle était les mods-soul. Aucune chance qu'ils aient survécu..C'était une très grande attaque, beaucoup plus puissante que les autres attaques. Dès l'instant où les marques rouges étaient apparus, ils étaient déjà morts d'avance. Aucune chance d'échapper lorsque ces fichues traces apparaissaient...Haineko était maintenant à l'intérieur de l'épée de Matsumoto, entrain de se régénérer l'énergie qu'il avait tout dépensé dans cette ultime attaque. Il aurait besoin de plusieurs heures, peut'être une ou deux voire trois s'il était vraiment crevé. La vice-capitaine contempla le feu qui brulait autour de la zone en forme de disque, et les gigai avaient sans doute fondues en cendres.
Elle était morte de fatigue...en utilisant cette dernière attaque, elle avait sacrifié beaucoup de reiatsu qu'elle avait partagé avec Haineko.

"- Je tiens plus sur mes jambes...En plus, ils m'ont presque déshabillée avec leurs fichues attaques..."

Sa tenue était très déchirée...encore heureuse que son décolleté tienne encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Mer 3 Déc - 19:31

Muyko, je t'aime beaucoup, mais si tu ne te manifeste pas d'ici... allons, un délai raisonnable, une semaine (étant donné que tu est déja abscente depuis une, sinon j'aurai dit deux), je vais continuer le rp sans toi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Dim 7 Déc - 16:42

Tousen restait les yeux rivée sur la jeune femme debout au milieu du sol carbonisé de cadavre. Quelle puissance… dévastatrice. Il lui restait bien des choses à apprendre avant de maîtriser entièrement son Bankai, mais ce n’étais pas mal, pas mal du tout pour un début. Il eu un léger sourire en se remémorant l’unique fois où il avait vu l’Ultime Bankai de feu, celui de Yamamoto… alors loin de son niveau actuel, il était resté incapable de faire le moindre mouvement…
Enfin bon. Encore heureux que son Bankai ne soit pas au niveau de celui du commandant de la Soul Society. Il n’eu pas besoin de tourner la tête pour voir comment se débrouillait Myuko.
Laquelle avait disparue. Il la chercha un instant, élargissant ces perceptions. Il n’arrivait pas à croire qu’il avait perdu son reiatsu durant un instant, et qu’elle avait put disparaître pendant ce temps-la. Byakuya paraissait autant paniqué que lui, si on se fiait aux variations de son reiatsu. Tousen ouvrit la bouche.
Un cadavre aussi.
Durant un cours instant, tous regardèrent le corps qui se reconstituait petit à petit. Puis tous s‘aperçurent que tout les corps se reconstruisait pareillement.
Fuck Kurotsuchi !
Un des mods soul sortit une fine lame et se jeta sur Tousen. Il dégaina Suzumushi, se roula sur le coté, et éviscéra son adversaire. Déjà un autre prenait sa place. Les dix-huit mods soul, tous relevés, se tenaient en position de combats. Byakuya dégaina aussi son zampakutoh.
Le combat commença. Les mods souls avaient accéléré sensiblement t la cadence. Byakuya et Tousen tranchait tout chair passant à leurs portée, et le Chat incandescent de Matsumoto déchirait les membres. Mais tous se relevait, inlassablement. Leur énergie était inépuisable, leur nombre infini. Bien que largement inférieur en nombre, les trois Shiningamis se débrouillait admirablement. Tousen libéra son zampakutoh et fit un saut en l’air.

-Reculez, s’il vous plait. Suzumushi, deuxièmes technique : Sauterelles volantes écarlates !

L’habituelle et dévastatrice pluie de lame s’abattit sur les mods soul. Qui se relevèrent encore.
merde… On va devoir les tuer combien de fois avant qu’ils meurent…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Dim 7 Déc - 16:49

Byakuya aurait deux mots à dire à Kurotsuchi quand il aurait fini de nettoyer cette merde. Et à Myuko aussi, par la même occasion. Il coupa en deux un des mods soul, et s’écarta pour éviter l’attaque d’un second. Il jeta un coup d’œil à Matsumoto. La jeune femme se débattait tan bien que mal, aux prises avec cinq de ces affreuses choses. Quand à Tousen… c’était quelque chose à regarder. Après sa pluie de lame, son shikai activé, il virevoltait comme un danseur, portant la mort dans sa main droite. Tout se qui rentrait dans son périmètre se transformait en charpie. Byakuya trancha machinalement un bras et une jambe, avant de marcher tranquillement vers Tousen, découpant ses adversaires au fur et à mesure de sa progression. Arrivé au niveau de Tousen, il lui parla d’une voix glaciale.

-ne crois-tu pas qu’il sera nécessaire d’aller parler à Kurotsuchi après ça ?
Les deux hommes s’assirent, parlant pendant que leurs bras faisaient leurs travails d’une volonté qui leur semblait propre. Puis, tout s’accéléra très vite. Matsumoto reçu un coup au flanc. Son Bankai s’évapora comme un souffle la flamme d’une chandelle. Un seconde des mods soul lui transperça le ventre. Elle s’écroula. Avant que son corps ne touche le sol, les deux capitaines avaient effectué un mouvement de shumpo et se retrouvaient de part et d’autre d’elle.

-Tout ceci à assez duré. Bankai.

Le reiatsu de Tousen augmenta significativement. L’anneau de Suzumushi commença à tourner sur lui-même, émettant un sifflement sinistre. Il grandit progressivement, allant jusqu’à former une auréole autours de Tousen. Pui se scinda en neuf anneaux de lumière, chacun volant dans une direction différente. Le noir total se fit.
Spoiler:
 
Tousen ramassa son sabre en contemplant la désolation. Le sol et les murs étaient tapissés de sang. Matsumoto se releva. Bien qu’un peu amochée, elle n’était pas sérieusement blessée. C’est alors que Byakuya sentit une infime bride de reiatsu provenir du ruisseau. Lui et Tousen se ruèrent dans cette direction. Le corps indistinct de la jeune fille baignait dans son sang. La peau de Myuko avait été complètement arrachée, et son visage était méconnaissable. C’était un miracle qu’elles fussent encore en vie. Tousen réagit en un instant.
- Kuchiki. Porte Matsumoto aux quartiers de la quatrième division, puis va éclaircir cette affaire avec Kurotsuchi. La seule personne de la Soul Society qui puisse encore quelque chose pour Myuko serait Unohana, est elle n’est pas disponible… Je vais la porter jusqu'à Urahara. C’est son dernier espoir…
-Bien compris. Allons-y.
Les deux capitaines saisirent chacun une jeune fille et partirent dans des directions opposées…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Dim 7 Déc - 17:34

Sa vue devenait flou, mais pourtant, elle percevait toujours quelques détails par-ci, par-là, mais elle était carrément affaiblie. Dommage que Matsumoto n'avait pas pu prévoir les deux coups qu'elle avait reçu de la part de ces foutus Mod-souls...de toute façon, elle et Myuko étaient toutes les deux dans un état pitoyable...surtout la fuku-taicho de la neuvieme...Elle n'avait pas vu son visage, mais d'après ce qu'elle avait pu entendre du capitaine Tosen et Kuchiki, son visage était très ensanglanté. Inutile d'imaginer cette scène trop gore à son goùt. Elle ne pouvait plus bouger, mais pourtant, elle sentit une présence s'approcher d'elle. Etait-ce encore ces âmes modifiées, qui s'étaient ressucités ? Non, cette idée quitta son esprit lorsqu'elle vit qu'on l'a portait. Elle allait sûrement faire une bonne visite à la quatrième division, et se faire guérir par Unohana-Taicho ou sa subordonnée. Quelle journée...qui aurait pu croire que cela aurait fini de cette façon ? Personne. Encore quelques moments auparavant, Matsumoto avait été toute excitée à l'idée de pouvoir se rendre au terrain d'entraînement de la neuvieme division. Elle avait pensé pouvoir s'amuser, tout en laissant la paperasse de côté. Tout compte fait, s'être perdue dans les locaux de cette même division n'avait pas été si ennuyeux que ça. Dorénavant, elle connaissait quelques endroits de ces bâtiments et ne reproduirait plus l'erreur d'arriver en retard. Mais aurait-elle pu savoir ce que le capitaine Tosen lui avait réservée à elle et Myuko ? Non...jamais elle n'aurait pu le prévoir. Mais bon, ce qui est fait et arrivé n'était que du passé. Le plus important était qu'elle se rétablisse le plus vite possible, et que Myuko s'en sorte elle aussi. Elle n'avait pas eu l'habitude d'aller à la clinique de la quatrième division pour de graves blessures, mais là, pas le choix. Mais bon, au moins ces blessures auront servis à quelque chose ^^ elle aura appris à se battre avec le Bankaî pour la première fois de sa vie. Oui, le fait d'avoir activer son chat l'avait peut'être effrayée au début, mais au fond, elle en avait été heureuse de pouvoir jouer avec. Enfin jouer...Sens figuré, bien sur xD Elle avait pris tout ces combats au sérieux...mis à part le fait que quelques fois, elle avait peut'être eu l'air ridicule. Mais que dirait donc Hitsugaya-Taicho lorsqu'il serait au courant de tout ceci ? Bah...il continuerait sûrement le boulot à sa place, jusqu'à ce qu'elle soit soignée. Mais elle aurait quand même préféré pouvoir s'amuser avec les autres vice-capitaines, plutot que de rester enfermée dans une chambre d'hôpital. Et puis, elle ne se ferait pas gronder cette fois-ci car il avait été au courant que sa fuku-taicho serait absente de la journée, et aussi qu'elle passerait ce test. Au fur et à mesure que tout le monde quittait la zone où s'était produit tout ce carnage, pleins de pensées et questions remplissaient la tête de Matsumoto. Combien de temps resterait-elle comme ça sans ne rien faire ? Myuko allait-elle s'en sortir le plus vite possible ? Lui rendrait-on visite afin qu'elle s'ennuie pas ? Il fallait avouer qu'à part les visites des proches, c'était lassant de rester couchée dans le lit en attendant que toutes les blessures, égratignures et tout ce que vous voulez ne se referment.

<<- Si personne ne vient me voir...je vais vraiment craquer...>>

Et généralement, quand elle pensait cela, c'était possible qu'elle le fasse... :/
Ce serait injuste pour elle de rester isolée, alors que les autres allaient s'éclater dehors, en buvant du Saké, en faisant des bêtises sans elle. Si cela se produisait, elle en serait extremment jalouse, et bouderait comme le faisait souvent Haineko quand il était en colère contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   Dim 7 Déc - 18:38

La suite pour Tousen & Myuko ici.

La suite pour Matsumoto & Byakuya ici.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Terain de sport & d'entrainement de la neuvième division.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Quel sport faite vous?
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Archives des rp :: Archives de la Soul Society-
Sauter vers: