Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Hayasa Norio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Hayasa Norio   Sam 10 Jan - 3:28


Nom : Hayasa
Prénom : Noroi
Age : 291 ans

Description Physique :

Norio a un visage d'enfant de huit-neuf ans. Son visage est doux et plutôt rond. Son nez s'efface comparé à ses deux grands yeux marron. Ceux-ci sont recouvert de cerne, il ne dort quasiment jamais. Sa coiffure lui donne un air mystérieux. Il est blond et la longueur est telle qu'il arrive à son menton. Très épais, sa chevelure se sépare en de grosses mèches qu'il entoure avec son doigt. Son cou est plutôt cour et il semble rétracté sur lui-même, ce qui est un peu le cas. Sa taille étant de un mètre cinquante-cinq, on ne voit que très peu son corps car il est souvent accroupis. Il n'est pas très musclé, juste assez pour porter de puissant coup à son adversaire. Il cache la plupart de son temps son corps donc le buste et les cuisses ne sont pas toujours visibles. Lorsqu'ils le sont, on peut voir un buste et des jambes toutes à fait normal. Bien qu'il ait le corps d'un enfant, le reiatsu qui y est concentrés lui permet d'être rapide. En tout, la tête et le corps lui font peser quarante kilos. C'est faible, mais en même temps il a un corps d'un enfant.

Viennent ensuite les vêtements de notre Shiningami. Il porte ce long Kimono noir qu'on tout les Shiningamis. Seulement lui, il s'est fait coudre deux poches car dans sa façon de se tenir, il en a besoin. Ses poches se trouvent à l'arrière et au lieu de mettre la main gauche sur la poche gauche, il inverse. C'est à dire que ses bras partent vers l'arrière et que la main droite va sur la poche gauche, que la main gauche va sur la poche droite. C'est une façon assez spéciale de se tenir car ses genoux sont légèrement pliés, son dos, légèrement courbé en avant. Pour ne pas compliquer, il a placé son Zampakutoh derrière lui. Une boucle permet de faire tourner le port. Ainsi, Norio peux sortir son katana à l'horizontal. Son manteau de capitaine s'arrête au manche et longe son corps jusqu'au pied. Ces derniers sont recouverts d'une sorte de chaussette blanche sur des chaussures en bois. C'est ce que possède tout Shiningami. Lorsque Nerio saute, il garde les mains dans les poches mais s'étale de tout son long, ainsi on peut voir son corps tout entier, celui d'un petit Shiningami mais qui reste pour autant capitaine. Sa cape de Capitaine semble voler dans ses moments-là. Et enfin, lorsqu'il court, Nerio garde encore et toujours les mains dans les poches. Cela ne le gêne pas pour courir, au contraire. Evidemment, lorsqu'il tient son Katana pendant un Combat, il est différent. Il semble déterminé à gagner...

C'est ainsi que se termine la description de notre Capitaine de la Division Numéro Sept. Espérons qu’il ne vous a pas rappelé quelqu'un.

Description mentale :

Norio est tout le temps seul. Il a beau être entouré par des gens au fond de son coeur, il est seul. Il a toujours gardé cette manie de jouer avec toutes sortes d'objet. C'est en même temps une façon de réfléchir rès efficace et un moyen de se sentir moins seul. Norio ne dort que deux à trois heures par nuit, il ne bouge pas beaucoup donc il se faitgue moins. N'étant pas habitué à combattre, il dort beaucoup plus après un long combat : souvent dix heures. Comme dit plus haut, Norio est seul. Cependant, il a de la famille même si ne la voit jamais. Certains personnes peuvent le considerer comme des amis et si lui il le pense aussi, quoi que c'est peu probable, il restera toujours le même. Il ne parle pas beaucoup et ne montre pas ses sentiments. Par moment, il leur fait part de son raissonnement, ou bien il leur donne une certaine poupée pour qu'il comprenne quelque chose. Autant dire ce n'est pas le genre de personne à beaucoup parler : Il trouve cela ennuyeux.

Si il ne connait pas les personnes, il sera distant avec eux. Evidemment, il est ouvert à toutes nouvelles rencontres. Dans sa façon de parler, on comprend tout de suite qu'il a fait des recherches sur les personnes. Il ne parle pas à quelqu'un s'en avoir un minimum d'information. Par exemple, si il vient à donner des ordres ou même à parler calmement avec quelqu'un, il ne cachera jamais qu'il a fait des recherches sur cette personnes. Sauf si ça ne vient pas dans la conversation. Même si dès le debut les gens ont l'habitude de dire leur nom.

Il y aura toujours dans ce monde des ennemis. Norio n'echappera pas à de puissant combat contre de puissant adversaire. Cela l'ennuis mais si il n'a pas le choix, il combattra. Il ne semble pas comme ça, mais lentement pendant le combat Norio semble se reveiller. Au fur et à mesure il comprend que l'adversaire est coriace et qu'il faut aboslument qu'il libere un peu plus de reiastu. Evidemment comme il a la cape des Capitaines, les ennemis connaissent sa puissance mais comme il n'aime pas leur montrer directement sa puissance, il se met à leur niveau et augmente lentement sa puissance. C'est un moyen de ocmbattre très spécial car cela veux dire qu'il n'a encore jamais combattu à pleine puissance. C'est un nouveau capitaine donc il est normal que son Bankaï n'est pas encore été montré. Il sait qu'avec Shiita, il peux battre beaucoup de monde.

Division : 7ème

Zanpakuto de Norio :
Le Sabre Divin de Norio est adapté à sa petite taille. Contrairement aux Katanas "normaux", celui du Gaki [gamin] est largement plus condensé dans énergie spirituelle. Sa taille est donc beaucoup plus petit que la normale. Il le manie aec rapidité et certaines personne pourraient se demander comment il fait pour que son poignet puisse se tourner dans les sens qu'il veux. Le Reiatsu étant superbement concentré, il s'echappe. Ceci en petite quantité, permettant à Norio d'utiliser cette énergie en plus pour tourner son poignet de façon improbable.

Puis vint le jour où il connu son Shikaï. Une fois libéré, le Zanpakuto de Norio change de forme. La main de Nero est fermement accorché à son Zanpakuto. Les deux sont attachés par une boule d'acier. Ceci sert à ce que la main ne lache pas l'arme. On ne voit que la lame depasser. Sortant de la boule, des ficelles s'entourent autour de son bras, c'est encore une sécurité. Vous aller me demander : pourquoi toute cette sécurité ? Hé bien c'est pour que le pouvoir de Norio reste constemment utilisé.
Le pouvoir libéré par son Zanpakuto lui permet de vers bouger ses bras à la vitesse de l'éclair. Ainsi, il donne au minimum mille coups à la seconde [ce qui revint à un mouvement]. Les dégats seront donc multipliés par le nombre de coup pris par la personne. Son bras s'agite dans toutes les directions, lui protigant ainsi une défense presque impénétrable. Ce que personne ne peux savoir c'est qu'il n'y a qu'une seule zone où il ne peux pas frapper avec son bras : son dos. C'est pour cette raison qu'il a prit l'habitude de mettre son Zanpakuto derrière lui avant le combat. Il n'arrive pas bien à se concentrer lorsque les gens sont derrière lui. En revanche, s'il sont derirère lui mais en l'air, il pourra très bien les aperçevoir.
Grâce à se pouvoir, il peux aussi courir rapidement. Pas à la vitesse de l'éclair evidemment. Lorsqu'on le frappe dans le dos, il est souvent frequent qure nos yeux n'est pas le temps de voir qu'il est partis et alors, l'ennemi frappe l'adversaire. Cependant, il peux très bien être derirère lui et activer son bras.
Il a appelé cette attaque : L'épée Eclatante*

Pour activer son Chikai, Norio doit prononcer : Shiita meidou surumasu [Shiita, Gronde !]
Ainsi vous l'aurez comprit, Shiita est le nom de son Zanpakutô. Il est très facile de trouver la traduction de ce nom. Pour vous epargnez cela je vais vous le dire : Shiita = Guépard

Les Bankaïs consistent à faire apparaitre la véritable Forme de leur Zanpakutô de leur monde jusqu'à celui des vivants [ou de la Soul Society]. Norio vient à peine de maitriser le Bankaï donc Shiita est plutôt capricieuse dans ce mode. Oui, une fois le bankai activé Shiita apparait et ceci grâce à la phrase : Shiita bakuha surumasu [Shiita, explose !]
Dans un éclair de lumière et de poussière, un énorme Guépard apparait. Ce n'est pas n'importe quel guépard. Possèdant toutes les caractéristiques d'un Guépard, Shiita à une queues donc le bout s'électrifie. Grâce à ses compétences, elle peux se déplacer à une vitesse comparable à un guépard mais en plus rapide. En ouvrant la bouche, elle peux envoyer des éclairs et...en tapant au sol, la terre se trnasperce par un éclair. Evidemment se sont encore des techniques qu'il ne maitrise pas.
Comme Toshiro, Norio possède un compte à rebourd pour son Bankaï. Il ne peux pas le garder eternellement puisqu'il n'a eu qu'un an pour le maitriser. La façon dont se matérialise le compte à rebourd est simple. Shiita peux faire cinquantes mouvements avant de se retransformer en Zanpakuto sous la forme concentré. Il faut au moins un tour pour que Norio puisse utiliser le Shikaï et Deux tour pour le Bankaï. Si il active le Shikaï puis le Bankaï il devra seulement attendre deux tour supplementaire. A chaque utilisation, le nombre de tour augmente d'un.

Il compte bien s'entraîner !


Signe particulier :
L'étui de son Zanpakuto est plus petit que la normale car l'arme est également plus petite. Il transporte un trousseau de trois Dés dont l'utilité reste à prouver. C'est surement un objet pour faire beau. Le manche du Katana est jaune [pas fluo] sombre et le protege mains ressemble à des éclairs emmellés.

*Technique provenant de Claymore.

-Test rp :
Post Suivant


Vous comprendrez qu'elle est pas finie ^^


Dernière édition par Hayasa Norio le Dim 11 Jan - 4:13, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Sam 10 Jan - 3:46

Rp Provenant d'un Forum Bleach ou j'incarne un Bountô. Je n'ai pas plagié...


Le matin se levait sur la petite ville. Aisuko était enfouie derrière un buisson. Il avait passé la nuit dehors et il avait eu chaud car heureusement pour lui, l'été était arrivé depuis longtemps. Il sortis de derrière le buisson et arriva sur une route bétonné. Le chant des oiseaux empêchait le silence de s'installer. Aisuko était au milieu de la route et regardait la rivière. Il était partis dans ses pensées et n'entendu donc pas le camion qui arrivait à toute allure. Ce ne fut qu'au dernier instant que le klaxon de l'engin transperça ses oreilles. Il ferma les yeux et lorsqu'il les rouvrit, il était étendu au sol et l'herbe chatouillait ses narines. La moitié gauche de son visage était posé sur la prairie. Il se releva brusquement en se demandant se qui s'était passé. Une image lui revient. Il s'était propulsé vers l'eau et il avait roulé dans la descente. l ne savait pas comment il avait fait ça et s'interrogeait. Il enleva ses chaussures, releva son pantalon puis il plaça ses pieds dans l'eau. L'eau montait jusqu’aux genoux. Il avait pris une position décontractée pour pleurer ses malheurs. Il resta comme cela pendant un bon moment. Le ciel était très peu nuageux et la lueur du matin commençait déjà à blanchir la surface de l'eau. La tête de Aisuko était levée vers le ciel.

Plus loin, un homme à la banane débarquait sur la route. Il portait une veste en cuir sur un beau t-shirt jaune fluo. Son pantalon était noir comme sa veste et il cachait la partie supérieure de ses chaussures. Entre les deux, il y avait une ceinture qui était plutôt simple puisqu'elle était noire au rectangle dorée. Celle-ci était chaussures à la mode sur lequel, l'homme avait remplacé les lacets kaki par une couleur qui allait avec son T'shirt. Sa démarche était nonchalante mais il délivrait une allure de fier homme. Son visage était plutôt carré et son museau avait une place infime au milieu de sa figure. Ses yeux marron étaient installés sous de gros sourcils. Puis, au-dessus de tout ce qu'il possédait, il y avait sa chevelure qui toute les cinq minutes était recoiffé grâce au peigne qu'il avait dans la poche intérieur de son manteau au reflet dorée de la fermeture. On pouvait remarquer que son pantalon laissait traîner deux bandes noires. Elles étaient accrochées au sommet de la structure. Au bout de celle-ci, il y avait des clochettes qui dès qu'elles touchaient ses jambes tintaient.

Derrière un groupe le suivait. Chaque membre était différent et semblait plus ou moins féroce. Le plus proche du chef l'appela par son nom : "Kashira". Cette personne était une demoiselle aux cheveux blonds qui recouvraient ses yeux bleus. Elle possédait un haut à manche longue qui couvrait ses mains. Celui-ci était de couleur rouge et descendait très bas et cachait la partie haute de son pantalon. Il était assez large et certains pourraient croire qu'elle aurait défèquera à l'intérieur. Ses chaussures était également à la mode et étaient rouges avec des rayures blanches. Cette femme marchait plus activement que son chef.
"Kashira, Kashira, regarde sa une poubelle ! Et si on la cassait, dit !" Elle parlait vite et pensait toujours à casser quelque chose. Le chef lui répondit que si cela l'amusait, elle n'avait qu'à le faire. Elle lança un "super" accompagné d'un sourire et couru vers la boite à ordure. A côté, il y avait un banc en bois vert. Elle appuya ses mains dessus pour lancer son pied. Il atteignit la boîte qui tournoya en l'air. Elle se remit droite et tourna la tête vers le groupe qui arrivait.

Après s'être épousseter, un des membres annonça : "Toujours prête à faire l'intéressante, Musume." Elle l'ignora complètement. Ce membre-ci possédait que très peu de cheveux qu'il avait coupé sous la forme d'un rond brun. Son visage était également rondouillet ou un petit nez disparaissait. Ce garçon avait les yeux marron. Ayant un double menton qui remplace son cou, sa tête semblait posée sur le corps. Dans son enfance, on le provoquait en lui disant que si on le poussait, il roulait. Cela n'a pas changé et il est devenu la brute du gang. Il est habillé d'un ensemble de vêtements vert pomme avec lequel il a associé un petit haut rouge. Ses chaussures étant également de la dernière couleur, l'imposante personne marchait plutôt rapidement malgré le poids qu'il a. Il était derrière le chef, près à intervenir au cas où il y aurait une querelle.
Il est d'ailleurs l'un des premiers du groupe à provoquer discutions physique, il aime ça. Ses mains sont rentrées dans les poches avant de son pantalon, il regarda le ciel. En réalité, ce bonhomme dont la taille dépassait celui du chef était un petit romantique. Il n'y a pas si longtemps, il a rencontré une femme qui lui ressemblait beaucoup. Il lui avait offert une soirée romantique sur le balcon de chez soi. Il y avait des roses, des bougies et tous les éléments nécessaires à une bonne soirée entre amoureux.

Sortant de son dos, un petit garçon à lunette annonça : "Debu-kun, tu as remarqué que l'on voit encore la lune ?' Les cheveux roux de ce garçon formaient une sorte de jet d'eau. Son menton finissait en angle droit. Il descendit du dos de Debu et s'avança au chevet de Kashira. On découvrit alors qu'il était très petit et qu'il était habillé d'une chemise blanche. Sous col, il était installé une cravate noire. Son pantalon était de la même couleur. Sous le bras, le petit homme trimballait un livre vert. Dessus il y était inscrit : "Suugaku".Il était donc intéressé par les mathématiques. Il leva la tête et remit ses lunettes qui reflétaient parfaitement le ciel. Soudain, il sautilla pointant du doigt quelque chose.
"Regarder là-bas, il y a une personne." Tous se retournèrent vers la direction pointée. Leur cou était bien tendu. Kashira souri. Il leur annonça qu'aujourd'hui, il allait commencer par voler les biens du garçon. Ils acquiescèrent et marchèrent les uns derrière les autre en direction du garçon. Lorsqu'ils furent dans son dos, Kashira fit le premier pas dans la descente. Les autres le suivirent de peu. Afin de faire une arrivé "stylé", il fit une roulade avant afin de se retrouver devant le petit garçon. Les bras sur les hanches, il s'abaissa. "Hé petit, réveille-toi !" hurla-t-il afin de faire ouvrir les yeux de l'enfant.

Aisuko entendit ses paroles et ouvrit brusquement les yeux. Depuis au moins, un quart d'heure, il était en semi sommeil. Il n'avait pas pensé à grande chose mais il fut étonné de voir un visage à moitié carre. Il se redressa et regarda autour de lui. Il peut alors remarquer les trois autres personnes qui venaient d'arriver en aval. L'homme qui l'avait réveillé se redresse également et laissa l'enfant enlever ses pieds de l'eau pour qu'il soit tout debout. Ensuite, il lui avoua gentiment :

"Bon hé bien mon petit, aujourd'hui tu es notre première victime. Tu as deux choix qui s’offrent à toi. Le premier est le plus facile à faire; tu dois nous donner tous tes biens. Le second consiste à te frapper si tu ne fais pas le premier choix. Alors qu'en dis-tu p'tit ? où sont tes affaires ?"

Aisuko leur avoua qu'il n'aucun bien à leur donné. Il recula un peu, observant la réaction du groupe. Kashira prit un air désolé. Il dit qu'il allait devoir utiliser la deuxième solution et qu'il arrêterait quand ils seront rassasiés. Il approcha son visage de l'enfant qui continuait de reculer lentement. La banane toucha alors le front de l'enfant. Debu fit un pas en avant et demande à Kashira s'il lui était possible de commencer. Ce dernier acquiesça avec regret. or se rassurer il leur avoua qu'il devait absolument se recoiffer. Tous soupirent et le peigne fut attrapé et passer dans les cheveux luisants de l'homme. Il s'était mit à l'écart, le visage près de l'eau. Debu continuait de progresser vers l'enfant. Il leva le poing gauche mais deux petit bras maigriot s'était installé dessus comme un Koala sur son arbre.

"_Yomuchi, que-ce qui te prend ? Pourquoi est-ce que tu m'arrêtes ?" questionna Debu.
"_Arrête ça, j'ai pas envie que tu le frappe, ça pourrais nous retomber dessus. On irais alors en prison et moi j'dois étudier !" répondit Yomuchi.
"_Mais non, il va rien se passer. S'énerva-t-il, et puis si tu as peur t'as cas décamper !"

Yomuchi se fit propulser un peu plus loin. Aisuko croyait voir l'effet d'une catapulte. Aussitôt l'encombrant écarté, Debu se replaça en levant le bras. Yomuchi avait atterris un peu plus loin, le postérieur en l'air. Ses lunettes s’étaient déplacées du centre de son nez et ses cheveux roux pleuraient comme une fontaine. Il se retourna et mit ses mains devant ses yeux pour ne pas voir le coup. Il fut ébloui par une lumière bleue. Lorsqu'elle s'apaisa, Debu écrasait Musume qui vociférait.
Ses cheveux étaient maintenant complètement sales. Kashira continuait quand a lui de se coiffer. Soudain, ils se stoppèrent net et regardèrent en direction de Aisuko. L'herbe changeait constamment de direction car une sorte de vent les faisait courir chaque brin dans tout les sens. Quelque chose les terrifiaient à ce point ? Le bord de l'eau s'écartait lentement créant des petites courbes. Elles disparaissaient un peu plus loin. A la base de ces courbes, de la glace s'était formé. L'herbe également l'était devenue.

Les quelques rubans que possédait Aisuko devenirs froids et glacés. Ils se tortillaient dans tout les sens telle des tentacules. Au pied du garçon, une couche de glace apparue. Les vêtements violets du garçon se surélevaient du fait de la puissance dégagé. Debu annonça qu'il l'avait frappé. La peur s'était installée sur le visage bouffis de l'homme. Le bras levé, Aisuko redressa sa tête qui possédait un visage blanc au regard déterminé. "Tu ne me touchera plus jamais" Aisuko s'abaissa rapidement au sol et se mit en position que tous sprinter prend lorsqu'il se prépare à partir au quart de tour. Le coup de feu se déclencha à l'instant même où Aisuko lâcha un sourire démoniaque. Il s'élança et arriva rapidement sur l'abdomen de son agresseur puis lui infligea une série de coup dans le visage. La sang s'envolait dans tout les sens.

Soudain, Kashira s'apporcha d'Aisuko et essaya de l'envoyé plus loin afin d'arrête l'attaque. Mais il obtenu le couroux d'Aisuko et allait se faire frapper. Forte heureusement, pendant un instant, le garçon repriut ses esprits, laissant alors l'ennemis pendre la fuite. Ils tombèrent plusieurs fois en se retournant. Bientôt, il ne restait plus aucune trace de leur passage. Le vent s'apaisa et la glace commença à disparaitre. L'enfant reprit alors consience et sans s'en rendre compte Aisuko s'endormit dans l'herbe.

Il n'avait rien mangé et la fatigué l'emporta. Il était allongé dans cette prairie, ses yeux étaient froncé. Le jeune Kugustu dormait profondement. Il sommeillait tellement qu'il rêva d'une chose étrange. En effet, il se retrouva dans le vide le plus complêt. Tout était noir et il n'y voyait rien. Hésitant à avancer, le jeune garçon pensait qu'il pouvait tomber au cas où il y aurait un trou. Les pas après les autres, Aisuko pensait ne pas avancer lorsque soudain, il remarqua un objet étrange. Une sorte de bocal posé sur un rocher. Le sol apparaissait petit à petit au fûr et à mesure qu'il avançait. Il s'étalait en partant du rocher. De la verdure se montrait accompagné de fleur des champs. Tout était plat et vert. Aisuko se stoppa devant le bocal remplis d'eau. Elle ne bougeait pas. Le garçon approcha lentement sa main de la matière en verre et regarda de plus près l'eau.

Il plaça un doigt à l'intérieur et dans une lumière aveuglante, Aisuko se fit propulser en arrière. Le gazon avait amorti le choc. L'enfant se releva et remarqua qu'une forme étrange était sortis du bocal. Cette ovale de bulle prennait apparence. Un piqe de glace se propulsa sur le sol jusqu'au côté de Aisuko. Puis elle se fluidifia comme une tentacule d'animal marin. Une autre arrive ensuite de l'autre côté de Aisuko qui était droit comme un piquet. Une troisième se posa au sol juste devant la forme. Puis une quatrième, une cinquième jusqu'au nombre de huit membre.

Tout était de glacé, les membres ressemblaient à des tentacules qui sortaient du bas de la forme prennant un aspect plus lisse. Elles se replaçèrent sous la forme puis se mirent à remuer comme des vagues. Aisuko s'avançait comme attiré par une force mystérieuse. L'herbe sous ses pieds disparaissait peu à peu pour laisser place à de la glace. Arrivé proche de la chose, l'enfant s'arrêta et remarqua que deux piques apparaissaient sur les côté de l'oblong. Un visage d'humain se dessina. Un clône de lui-même apparut au-dessus des tentacules dont les bouts se plaçaient derrière Aisuko, comme s'il ne devait pas partir.

"Bonjour maître, je te rencontre enfin..."

Aisuko recula et se heurta à la barrière glacé. Il n'arrivait pas à parler et sortit une phrase dans le desordre complêt. Si on la remettait en place, cela aurait donné quelque chose comme : "Mais, qui es-tu ?" A cela était bien sûr ajouté une répétition des deux premiers mots en cinqs exemplaire. Un sourire égal au sien apparu sur le visage de la chose. Elle lui répondit qu'elle était son pouvoir. C'était son pantin. Aisuko était complêtment chamboulé et se disait tout haut qu'il allait se réveillé, ce n'était qu'un rêve, rien de plus. Mais le pantin ajouta que le jour était venu pour eux de faire connaissance. Il lui rapella la situation qui les avait relié; la dernière frappe de son père. Quelques petit flashs parvenait à Aisuko. Une pierre bleue, ses yeux détemriné, son père ensanglanté. Il tomba à genoux, les mains sur la tête en hurlant des petits : "aa...aa..aaaaa" Il souffrait énormement au crâne. Les flashs s'arrêtèrent et le pantin ajouta :

"Je m'appelle Koori et nous cohabiterons pour toujours ensemble. Pour l'instant je te protège, mais un jour, il faudra que tu apprennes à utiliser mes pouvoirs !"

Le garçon vit une lumière blanche l'éblouir. Il entendu une dernière phrase, "Je serais toujours là..." et se réveilla en sursaut. Le soleil était déjà redescendu bien baset dans quelques heures. Il regarda ses mains puis autour de lui afin de vérifier s'il est bien dans la réalité. Il entendait toujours cette voix qui avait la même intonation que lui, résonner en lui. Il se leva et marcha jusqu'en ville pour y trouver quelque chose à manger.
Le soleil partait lentement laissant alors la lune prendre sa place. Aisuko ne savait pas s'ils étaient ennemis ou allier. Ces deux moments étaient si différent mais ils se completaient aussi. Aisuko ne pouvait encore répondre à cette question : dois-je faire confiance à la Lune ? Pour lui, la Lune commençait à representer Koori car lorsqu'elle était là, la nuit devenait fraiche en été, foride en hiver. La faim grognait et la soif s'y mit aussi. comment allait-il s'en sortir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Sam 10 Jan - 5:22

Bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Sam 10 Jan - 12:07

Bienvenue sur BWR Wink
Ta fiche est très bien pour l'instant, on attend donc la suite.
Et pour le test RP, si tu affirmes que tu n'as pas plagié, tant mieux je te fais confiance là-dessus ^^
Voilà, bonne chance pour le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Yurikô Natsume
Empereur des Quincy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 762
Age : 30
Date d'inscription : 24/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Ama no Murakumo
Points de vie:
5100/5100  (5100/5100)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Sam 10 Jan - 13:46

Je confirme qu'il est bel et bien l'auteur de ce post ^^

Bienvenue mon ami et bonne chance pour la fin de ta présentation Wink
En espérant que tu vas t'amuser parmi nous !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kisuke Urahara
Taisho de la 5ème Division
Taisho de la 5ème Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 26
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Benehime
Points de vie:
3600/3600  (3600/3600)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Sam 10 Jan - 19:21

Bienvenue Smile
Belle fiche.
Manque plus que la suite ;-)

_________________
Il y a un art que je maitrise autant que mon énergie spirituelle, celui de toujours arriver quand on m'attends le moins.

Kisuke Urahara, Capitaine de la 12ème Division des armées de la cour et directeur fondateur du Bureau de développement technologique.
Kisuke alias Byakuya
Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Sam 10 Jan - 19:36

Merci à tous !!

Il me manque pls que la psychologie...le mentale donc. Et la descriptino de son Bankaï Razz
J'm'inscrirais à l'Event après XD
Revenir en haut Aller en bas
Kisuke Urahara
Taisho de la 5ème Division
Taisho de la 5ème Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 26
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Benehime
Points de vie:
3600/3600  (3600/3600)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Sam 10 Jan - 19:39

oki cool Smile

_________________
Il y a un art que je maitrise autant que mon énergie spirituelle, celui de toujours arriver quand on m'attends le moins.

Kisuke Urahara, Capitaine de la 12ème Division des armées de la cour et directeur fondateur du Bureau de développement technologique.
Kisuke alias Byakuya
Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net
Senna
Membre de la 5ème Division
Membre de la 5ème Division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 26
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Mirokumaru
Points de vie:
3300/3300  (3300/3300)
Points de Reiatsu:
2700/2700  (2700/2700)

MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Dim 11 Jan - 3:08

Bienvenue sur le forum!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Dim 11 Jan - 4:16

N'ayant plus assez de place au debut, je deplace l'histoire...
J'ai le plaisir de vous annoncé que j'ai fini ma Fiche ^^
J4ai signé le Rêglement alors je pense que je verrais ma fiche un peu plus tard. Une fois validé j'irais m'inscrire pour l'Event : Attendez-moi !!

Histoire :

Ayant un corps d'enfant de huit ans, vous comprendrez bien que Norio est mort alors qu'il avait huit ans. Il ne se rapelle plus de ses années sur la Terre mais en tant que conteur il me faut vous les dire.
Norio est née dans une des ces villes peuplés de gens dont l'allure est plus importante que la nourriture. Le monde des Riches, des bourgeois ! Née dans un hopital choisis avec soin non par les parents mais par la grand-mère. Cette dame avait toujours été impatiente de voir arirver son prmier petit-enfant. Ici c'était un fils donc elle était d'autant plus heureuse. Celon elle, les filles était trop coriace pour être elevé correctement. C'était une façon étrange de penser quand on sait qu'elle était elle-même une femme. Norio n'a que rarement vu ses parents, il fut elevé par sa grand-mère qui pensait que ses parents n'étaient pas assez bien pour elever correctement un enfant à cette vie-là. Dès qu'il a sû marcher, elle l'avait emporté. Autant dire que c'était très tôt. Durant les huits années de sa vie, il n'a pas cesser d'être rmeis en place lorsqu'il faisait quelque chose. Il acquit alors la discipline mais également le sens de la supériorité. Oui il se croyait toujours supérieur au autre enfant de son âge voire des plus âges. Sa famille avait de l'argent, il faisait tout se qu'il voulait. Mais un jour, apparu l'informatique : tout ces jeux qui boussilleent le cerveau de l'enfantils n'ont pas vraiment infesté Nerio. Cependant, il y a jouer pendant des heures à la fin de sa vie et c'est de ne pas avoir dormir qu'il est mort. Une fin tragique celon certain mais une autre vie, beaucoup plus palpitante l'attendais...

Une fois arrivé au Rukongaï, le jeune Nerio ne connaissait rien. Il était beaucoup trop jeune pour comprendre. La première chose qu'il comprit, c'était qu'il avait été aspiré par un jeux vidéo. C'était beaucoup trop irrealisable. Il avait marché pendant des heures sans rien trouver. Oui, s'était une epreuve difficile qu'il a passé avec brio. En effet, il n'avait pas perdu totue ses manies de noble et à un moment donné, il aperçu une parade de gens dont les vêtements ressmeblait beaucoup au siens. Il courut vers eux... La situation avait été interessante. Maintenant, il faisait partis de leur famille en tant que Norio Hayasa. Obtenir un nom de famille lui avait plus et il vecu quelques temps dans cette famille. Mais un jour, sa famille lui expliqua qu'il existait des personnes qui protegeait la famille et toutes les personnes dans la soul Society, ce qui impliquait le rukongaï mais eux s'en fichait. La famille avait decidé de le faire devenir un protecteur, un Shinigami. Devenir un Dieu de la Mort n'était pas chose facile mais...Arrivé à cinquante ans d'existance dans le monde des âmes, il entra à l'académie. C'était comme une école normale, quelque chose d'ennuyeux. Pendant ces années, il perdit cette facette de Noble. En cour, il ecoutait simplement tout ne jouant. Cela allait du Dés au poupées miniatures. C'était ennyeux mais il ne voulait pas rentrer chez lui donc il entra en pensionnat dans l'académie. Il ne se fit jamais aucun amis, tout le monde le trouvait trop étrange. Il avait raison en plus ! Norio ne parlait jamais, les seuls fois où il parlais c'était pour dire bonjour ou bien emettre un raissonement correct. Il ne avait pas comment il avait fait pour obtenir cette personnalité, il l'aimait bien. La solitude n'était pas un fardeau puisqu'il jouait tout le temps. Evidemment, un jour il a fallu commencer le maniement de l'arme et les sorts de Kidous et autres. Il n'aimait pas ça, combattre. C'était quelque chsoe de plus ennyeux que les cours. Cependant, il s'entrainait quand même pour passer Shinigami. Oui, il avait envie d'être un Shinigami pour que sa famille soit fier de lui, mais franchement si il pouvait jouer toute sa vie ça lui plairait. Trêve de Bavardarge...

A peu près vers ses cent cinquante années, il devenu Shinigami. C'était simple comme vie, il fallait combattre des Hollow puis rentrer. Certains personnes virentu n haut reiatsu en lui et rapidement, il monta en grade. Une fois le Shikai obtenu, il devenu cinquième siege d'une Division, il avait presque cent quatre-vingt trois ans. Le Shinigami combattu des hollow de plus en plus puissant, mais l'envie n'y étais pas. Grace à son shikai, il finissait les missions rapidement et retournait jouer au quartier Generale. Autant dire que sa vie n'était pas faite de mlaheur. Non, il ne va rien avoir de tragique dans sa vie. Et oui, la plupart des Shinigami ont un evenement comme ça dans leur vie, mais pas Norio. Eivdemment que des Sihingami mourrait mais comme il n'avait aucun amis, il ne pouvait pas souffrir. Il n'a jamais connu aucun autre sentiment que celui de s'ennuyer. Etais-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Les deux en faite. C'était une bonne chose car ainsi il reistait concentré sur ses missions mais en même temps un mauvaise car il se faisait une réputation de sans coeur. Il s'ne moquait, la seule chose qu'il voulait s'était de jouer, rien d'autre. Mais quand on est un Shinigami, on a des responsabilités. Et il allait en avoir des responsabilités ! Cent ans ont passés et Norio n'avait toujours aucun sentiments. Les gens trouvaient cela trop étrange et se demandait s'il pouvait faire quelques choses. Un seul réussit : son Capitaine. Oui, son Tenshö comme disent certains. cette homme avait réussit à donner queqlues sentiments à Norio. Par quel moyen me demanderez vous ? Norio n'a jamais voulu le dire, ni le Capitaine d'ailleurs. C'était comme un secret entre eux.

Depuis, il souriait souvent, faisait des petits bruit lorsqu'il jouait et même lorsqu'il combattait. Il ne voulait pas vraiment se battre mais une fois dans le combat c'est comme si il jouait. Sa personnalite n'est pas à dire ici...Je vais couper. Une fois devenu plus "sentimental", son Capitaine le poussa à possèder le Bankaï, il en avait les capacités. Dix ans ! Il a fallus dix années pour qu'il apprennent à maitriser son Bankaï. Une fois obtenu, il se donna une années de repos pour se preparer àun examen. Oui, son capitaine lui avait dit qu'il pouvait devenir lui même un Capitaine. donc pendant un ans, il ne fit que des entraînements. C'était dur, parfois il en avait marre mais un jour, il reussit l'exemem....
C'esti ici que continue l'histoire de notre personnage...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Dim 11 Jan - 13:43

=) Suuuuuuper.
Bonne présentation, j'adoooore les tech de claymore, et tout est clair j'aime!
Je t'inscrit pour l'event, mais si tu veut participer à la partie combats, il faudra avoir fait ta fiche technique. Sinon ce sera juste du rp simple Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Dim 11 Jan - 13:44

Bienvenue et mes félicitations !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Dim 11 Jan - 14:32

Bienvenue à toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Dim 11 Jan - 15:34

Bienvenu et belle présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Dim 11 Jan - 21:21

Je compte bien faire quelques combat mais pas trop xD Mon persow', si vous n'avez pas lu, n'aime pas se battre. Un combat sympatosche en 2VS2 c'est marrant même si j'ai pas encore combattu avec votre systême. Breffousse, j'espère que j'aurais bientôt une belle couleurs. Je vais voir si ma fiche peux être faite maintenant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kisuke Urahara
Taisho de la 5ème Division
Taisho de la 5ème Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 26
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Benehime
Points de vie:
3600/3600  (3600/3600)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Hayasa Norio   Lun 12 Jan - 19:20

Smile
Très satisfaisant en tout cas;-)
Bon aller je lock car c'est finit Smile

_________________
Il y a un art que je maitrise autant que mon énergie spirituelle, celui de toujours arriver quand on m'attends le moins.

Kisuke Urahara, Capitaine de la 12ème Division des armées de la cour et directeur fondateur du Bureau de développement technologique.
Kisuke alias Byakuya
Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hayasa Norio   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hayasa Norio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il faut toujours viser la lune, sauf quand on a une étoile | Norio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Presentations Validées :-
Sauter vers: