Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Une Cape pour l'inconnu [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une Cape pour l'inconnu [Terminé]   Mar 13 Jan - 21:51

*Taichô, me voilà comme vous !*

Déjà deux semaines que Norio Hayasa est devenu Capitaine. Ce n'était pas encore officiel mais bientôt il allait avoir une Division sous son Commandement. Comme son ancien Capitaine l'avait pensé, il avait les capacités pour être Taichô. Il l'appréciait vraiment et il savait qu'un jour, il irait le voir dans sa maison reculé pour lui montrer sa cape. En effet, son ancien capitaine s'était retiré donc sa vie de Shinigami s'était terminer. C'était au tour de Norio de prendre la relève, il comptait bien réussir en tant que chef même si les combats ne l'intéresse pas vraiment. Donc, il allait avoir des hommes à commander. D'après des informations, cette Division n'aurait pas beaucoup de puissant Shinigami. D'accord, il y avait les Shinigamis de base du genre, ceux qui recurent les toilettes mais Norio ne s'intéressait pas à eux. En y pensant il ne s'intéressait à personne, seul ses jouets lui plaisent. Aujourd'hui, il avait un rendez-vous importante, le premier d'une longue série : Il devait rendre Visite au Jû San ban Tai so-taishô. Il était à la Treizième Division, en même temps commandant. Il portait le nom de...Hum Il n'arrivait pas à le retrouver. Si à peine arrivé il oubliait le nom du Capitaine Commandant c'était mal partis. Il avait tout le temps pour l'apprendre surtout qu'après il savait que douze autre nom l'attendais. Il soupira à cette idée, c'était pas son truc de retenir les noms. Alors qu'au contraire, il retenait très bien tous les détails qu'il voyait. Ça pouvait paraitre étrange mais c'était comme ça.

Il passa donc incognito à travers le Seireitei, cacher son Reiatsu avait été plutôt facile. En clair, il arriva dans un champ pas très loin de la treizième Division. Le rendez-vous avait lieu si près d'un Quartier Général ! Il trouvait ça bizarre, mais le Capitaine avait surement ses raisons. Il ne devait pas être vus avec la cape d'un Taichô donc il essayait de comprendre la raison de ce lieu. Ce n'était pas véritablement son problème mais il aimait avoir une réponse lorsque quelque chose lui trottait dans la tête. Il se mit à chercher les solutions possibles. Premièrement, il pensa à un Capitaine flemmard et qui n'aimait pas beaucoup bouger. Il en ria intérieurement car si la soul Society n'était protégé que par des gens qui n'aimait pas bouger donc se battre, il se demanderait comment elle aurait pus faire pour survivre jusque là. Naaan, c'était peu probable. Il garda l'idée en tête même si il pensait que c'était inutile. La Seconde idée consistait à penser que le capitaine commandant n'avait pas trouvé d'autre lieu ou bien qu'il était imprudent. C'était un so-taichô donc Norio ne pensait pas que l'intelligence lui manquait. Il était pas assez bien réveillé aujourd'hui se demandait-il. La réflexion ne battait pas son fort lorsque soudain une idée saugrenue lui vint à l'esprit : le capitaine avait surement quelque chose qu'il l'empêchait d'aller très loin, un sceau ou encore une maladie. Seul le Jû San Ban Taichô pouvait le savoir. Norio s'installa dans une grande zone qui était légèrement enfoncé dans la Terre. Comme pour une cachette, ce lieu était immense et il était presque certain que des entraînements se déroulait ici. Il remarqua des traces avouant les rudes batailles qui fut mené sur ce lieu. La position de Norio était étrange : Il était accroupis et adossait ses coudes le long des ses cuisses. Ses mains dépassaient et jouaient avec deux poupées caricaturés. Tout était plus arrondis. L'une lui ressemblait fortement alors que la seconde n'était qu'un personnage noir. Il ne connaissait personne pour l'instant alors sa collection de poupée miniature n'était pas bien grande. Il avait enfilé les deux poupées sur chacun de ses index. Il les faisait interagir en marmonnant dans son mouchoir [mon expression favorite] : Il allait bientôt arrivé. Comme il était accroupis, ses vêtements de Shinigami était pliés et à certain endroit, il était plus arrondis. Il n'avait pas encore de cape mais cela n'allait pas tarder. Le Shinigami nouvellement Taichô leva alors la tête : il avait ressentis un Reiatsu quelque peu important. Il arrivait, le Jû San ban Tai so-taishô...Norio afficha un sourire qui pouvait être aperçu. Ses yeux étincelait même si les cernes contrastait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Yurikô Natsume
Empereur des Quincy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 762
Age : 31
Date d'inscription : 24/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Ama no Murakumo
Points de vie:
5100/5100  (5100/5100)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une Cape pour l'inconnu [Terminé]   Lun 26 Jan - 17:51

Voilà les banalités étaient faites et il devait encore faire des trucs. Notamment donner les capes de capitaines aux nouveaux nommés. Il fallait bien boucher les trous que Yamamoto refusait de combler. Avec treize capitaine, la Soul Society peut mieux repartir sur de bonnes bases et ainsi reprend sa progression. Mais déjà la Soul Society risque une attaque à n'importe quel moment avant la fin de la saison. Aizen risque fortement de leur tomber alors qu'elle ne sera pas du tout prête. Et là, cela risque d'être assez dangereux et la Soul Society risque d'y laisser bien plus que la précédente. Quoique cette fois ci, les Shinigamis seront sur leur territoire et cela peut peut-être retourner la situation en leur faveur. Mais nous en sommes pas encore là. Alors qu'il était avec son lieutenant, un shimigami de sa division lui signale la présence d'un des nouveaux taïshô dans les jardins. Après avoir donner les instructions à la petite noble qui venait d'évoluer au sein de la division grâce aux bons soins du taïshô, il avait quitter ses appartements. Mais une fois en dehors, il laisse ses longs cheveux blancs lui tomber dans le dos et il lève la tête afin d'observer l'éternel soleil qui abrite toujours la Soul Society. Il n'a jamais plu sur le Sereiteï et il est très agréable pour le capitaine malade. Il était immobile et regardait sagement l'environnement. Ah ce lieu qu'il ne connaissait que trop bien... Il aimait si souvent s'y promener en solitaire afin de récupérer de sa maladie. Enfin, il devait se reprendre car maintenant il avait un rôle bien plus important. Il se mit alors à marcher un peu dans le vide et se balader au pif car il semblerait que le capitaine qui désire le voir ait cacher son reaitsu. En fait, ce rendez-vous n'a rien de particulier si ce n'est qu'une remise de cape. D'ailleurs, il ne l'avait pas alors il avait demander à un shinigami d'aller la récupérer. C'était important. Son investiture se déroulera un peu plus tard... Sûrement à la prochaine réunion des capitaines... A voir pour le So-Taïshô qui à des problèmes à régler et ceux de manière rapide...

Pourquoi l'avoir convoqué si près du QG de sa division ? C'est simple, il ne peut pas se permettre de se promener trop loin. C'est l'un des défauts lorsque l'on est malade... Il prit alors la direction de son petit endroit de prédilection. Il marche à son rythme sans chercher à se brusquer ou à se forcer. Sinon Unohana va encore lui tomber dessus. La route semble paisible mais le taïshô recommence à tousser. Cette fois-ci, on l'entendit et il du s'arrêter un peu. Ce n'était pas de sa faute si il ne pouvait pas aller loin. Cette foutue maladie est sans cesse sur son dos sans jamais lui laisser une seule journée de répit. Mais il ne se plait car il ne se considère pas comme ça. Lorsque ses subordonnés s'inquiètent pour lui, il dit qu'il vient bien même si ce n'est pas toujours le cas. Il veille sur eux comme un père envers ses enfants et pourtant il n'est ni marié ni père... Voilà peut-être la seule chose qu'il regrette: ne pas être parent mais cela ne peut guère être possible. En effet, comment un capitaine peut-il être papa ? C'est impossible car le boulot de capitaine demande beaucoup de travail. A vrai dire, ce n'est pas tout le monde qui fait comme lui... La plupart des autres capitaines refilent la paperasse à son lieutenant qui gère seul. Mais Ukitake n'est pas comme ça et malgré qu'il soit fragile, il n'hésite pas à se battre pour ne pas laisser trop de poids à ceux qui l'aide. Il colle son dos à un arbre et il pose ses mains sur ses genoux avant d'avoir une toux plus forte. Gardant les yeux ouverts, au fond de lui, le taïshô aimerait oublier ce qui le gène comme sa maladie mais c'est impossible car il n'existe aucun traitement pour guérir, soigner ou ralentir la maladie. Selon les shinigami de la quatrième Division, c'est déjà un miracle qu'il est survécu aussi longtemps. Au fond, cela montrait que le capitaine à des ressources cachés.

Une fois la toux passé, il respire quelques minutes avant de reprendre sa marche en direction du terrain d'entraînement de sa division. Très peu de personne ne se rend là-bas car ils n'ont pas le temps. C'est pas plus mal et il se souvient quand Rukia entraînait son amie Orihime. La jeune noble était venue lui demander personnellement l'autorisation de faire usage de ces terrains spécifiques pour chaque type de Zanpakutô. Il se remémore cela avec un sourire dans le coin des lèvres. C'est alors qu'il ressent une présence. Mais le commandant provisoire se montre non pas dans la zone d'entraînement mais au dessus. Là où il se trouve toujours lorsqu'il décide de faire un entraînement général de sa division. Car même si les shinigami vont souvent à Karakura ou ailleurs, ils perdent souvent leur façon de combattre car ils ne doivent pas se battre souvent. D'où l'intérêt de faire de temps en temps des entraînements communs sous l'œil avisé du So-Taïshô. Lui aussi à d'ailleurs besoin d'entraînement mais pour le moment, il ne peut vraiment pas se le permettre. C'est alors qu'il remarque une personne en bas et d'un shunpô, il le rejoins. Sa position était des plus étranges même pour le commandant général... puis en l'observant, il remarque des poupées … Des poupées ? Pourquoi se promène-t-il avec des poupées ? Serait-ce lier à son zanpakutô ? A-t-il la même capacité que un des espadas qu'à affronter le scientifique du Sereiteï ? A vrai dire, pas à ce qu'il en à lu et vu... Enfin, ce n'est qu'un détail... Il tousse alors un peu avant de prendre la parole


« - Bonjour ! »

Au moins, le capitaine de la treizième division était poli et surtout il devait se présenter.Cela ne devrait pas être un effort sur-humain pour le capitaine malade. A vrai dire, il le fait avec tout le monde. Il tend sa main vers le nouveau capitaine mais ils allèrent sûrement avoir une très grande discussion...

« - Soyez le bienvenue chez les capitaines, mon nom est Jyuushiro Ukitake et je suis le Jû-san Ban Tai So-Taïshô ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Cape pour l'inconnu [Terminé]   Lun 26 Jan - 22:01

*je vais avoir ma cape aujourd'hui, je serais capitaine !*

C'était l'heure, l'heure d'avoir sa cape, l'heure également de mettre un visage sur le capitaine-commandant comme sur sa poupée noir. Il avait décidé d'y graver le visage de cette personne puis des suivantes qui allait arriver. Il avait pour objectif d'avoir le plus de poupe possible pour ainsi faire d'exellente strategie. Il était difficile de comprendre l'attrait que portait le Shinigami à ces poupées. Non seulement, il était étrange mais cela ne faisait vraiment pas professionnel d'avoir un capitaine qui jouait tout le temps. En même temps, il trouve tout le reste ennuyeux. Pendant son entrainement au bankai, il avait mit du temps avant de s'entrainer car même si il ne voulait pas tout à fait être capitaine, il avait prouvé et montrer à son ancien capitaine qu'il avait les capacités. Il ne regrettait pas vraiment mais il sentait que des tas de papiers l'attendraient à sa division. Administration, courrier, nouvelle recrues, un nombre incalculable de papier dont la moitié voire les trois-quart irait au lieutenant. Lui il jouerait en attendant, et qui sait, peut-être que les feuilles pourraient lui servir d'enclos pour réfléchir. Oui, Norio ne jouait pas vraiment, il calculait, faisait des probabilités, raisonnait pour savoir ce qui allait se passer chez les ennemis, si il allait bientôt y avoir des ennuis à la Soul Soceity, ce genre de chose qui est totalement inutile d'après certains puisqu'il n'était pas possible de savoir ce qui allait se passer. Norio pensait le contraire. Il avait surement raison, qui sait.

Il bougea ses doigts pour que les poupées aient leur tête qui bouge. Les bouches étaient fines mais les joues étaient gonflés, comme si il retenait leur respiration. Il releva la tête et c'était ici qu'il vit me capitaine commandant. Habillé comme un capitaine, il avait les cheveux blancs comme neige et un visage très fin. Celui-ci était maintenant debout devant lui, le taicho venait d'effectuer un Shunpô. Le noir des Shinigamis ne depassait pas beaucoup donc c'était comme si un flocon se deposait sur le sol. Norio smeblait le regarder dans les yeux. Avec une certains digression, il observait sa bouche. Elle s'ouvrait et d'un coup, elle toussa. Il ecarquilla les yeux : l'une de ses solutions semblait potable ! Son sourire redevenu normal car il venait de penser que même si il toussait, cela ne voulait pas dire qu'il avait une maladie grave. Peut-être était-ce un simple rhume ou bien encore qu'il voulait s'éclaircir la voix. Cette dernière solution fut vite oublié. La théorie de la maladie devenait très forte et il allait, au fur et à mesure de la conversation, essayer d'obtenir des indices sur cette maladie. Petite maladie ou maladie grave ? Il voulait le savoir. Après un petit Bonjour en retour le Capitaine Commandant pris la parole. Avec sa voix, il tendit la main vers Norio. Celle-ci arrivait au dessus de Norio qui éleva tranquillement la main gauche. Il pris en main le capitaine, et, sur l'index, il installa sa propre poupée. Il ne regardait pas cet homme mais plutôt une de ses mêches blanches qui partaient à la dérive.

_"Soyez le bienvenue chez les capitaines, mon nom est Jyuushiro Ukitake et watashi wa Jû-san Ban Tai So-Taïshô desu !
_Merci beaucoup, répondit-il en faisant gigoter sa propre poupée comme si elle parlait. En ce qui me concerne, c'est Hayasa Norio, un nouveau Taichô et d'après quelques informations je serais dans la Division...hum...10. Il me semble."

Il relacha la main du capitaine comme s'il glissait. Il se releva lentement et pris la position d'un S. Maintenant, il était plus grand mais cela ne suffisait pas pour être à la hauteur de Ukitake. Il s'appellait donc Jyuushiro Ukitake. C'était un nom plutôt ennuyeux, comme le sien d'ailleurs. C'est pour ça qu'il aimait pas beaucoup parler, car il fallait se presenter tout le temps. Même pendant les combats, certains personnes demandent les noms, alors que cest inutilies puisque l'un d'eux va mourir. Enfin bon...Chacun ses goût, ceux de Norio sont spéciales. Il ne voulait pas qu'il y ait de véritable silence puisqu'il était, à la base, venu là pour chercher sa cape de Capitaine. Le blanc, il aimait bien ça car au moins, c'était discret à la lumière du jour. Il croisa ses bras et mit la main gauche dans la poche droite et inversement. Tout passait derrière et le haut de son Zanpakutô.

"Je n'aime pas discuter pour rien...c'est ennuyeux...donc je vais aller au fait : Me donneriez-vous ce pour quoi je suis venu ? Je veux bien entendu parler d'une certaine cape...une cape de Taichô."

Il avait été direct et puis quoi, il n'allait pas discuter deux heures pour savoir si le ciel était bleu. Il était toujours bleu à la Soul Soceity, Norio trouait ça ennuyeux qu'il soit toujours pareil, jamais une goutte de pluie, jamais un nuage gris. Comme si un bouton était resté bloqué sur "beau temps". Ennuyeux, le monde est ennuyeux
Revenir en haut Aller en bas
Yurikô Natsume
Empereur des Quincy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 762
Age : 31
Date d'inscription : 24/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Ama no Murakumo
Points de vie:
5100/5100  (5100/5100)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une Cape pour l'inconnu [Terminé]   Mar 24 Fév - 16:59

Les choses commencèrent plutôt bien et le nouveau capitaine y va directement franc jeu... Soit... Pourquoi pas après tout ? Le so-taïshô de remplacement avait été prit de court car le Jû Ban Taï Taïshô lui à couper l'herbe sous le pied comme pourrait le dire de simples êtres humains. Mais pour le moment, la question que se pose le capitaine aux cheveux blancs c'est où est passé le capitaine Hitsugaya ? Mystère mais il en aurait probablement prochainement la réponse... Le vent se fait un peu ressentir et le fantôme lève un peu la tête pour observer le ciel toujours bleu de la Soul Society et du jardin de la treizième division. C'était comme son paradis propre... Il ne pouvait aller que là de toute façon alors autant qu'il s'y habitue. Mais le silence s'était imposé et il fut vite troublé par la voix d'un shinigami de sa division. De là où ils se trouvent, on pouvait entendre une voix crier au loin.

« - Taïshôoooooo... »

Ukitake baisse alors la tête en fronçant un sourcil. Il ne pourra donc jamais être tranquille quelques minutes... Noter d'ailleurs que les membres de sa division l'appelle tous taïshô et non So-Taïshô... Mais pour ce vieux capitaine, cela n'a pas vraiment d'importance... Il protège les shinigami de sa division mais il lui rendent bien. Même si Ukitake ne veut pas que les shinigamis s'inquiètent pour lui, cela ne l'empêchent de le faire quand même et puis le capitaine aux cheveux blancs à tendance à trop sous-estimer les choses. C'est alors que le shinigami arrive en courant auprès du Jû-San Ban Taï Taïshô en étant essoufflé. Le capitaine le regarde avant de demander en arquant un soucis.

« - Na.. Na... Que se passe-t-il pour que vous couriez comme ça ? »
« - Taïshô, l'équipe envoyé à Karakura à retrouvé ceci... »


Il ouvre son sac et il en sort la cape du capitaine Hitsugaya. Ukitake la prend en main et ferme les yeux. C'était fait, il avait donc trahit la Soul Society ? Soupirant alors, il se sent quand même un peu blessé par cela car il considérait Toshiro comme son petit frère... Ukitake ouvre les yeux et observe avec attention la cape qui porte le symbole et le sigle de la dixième division. C'était donc devenu officielle... Il lève alors les yeux sur le shinigami et demande alors.

« - Des nouvelles du capitaine Hitsugaya ? »
« - Haï. L'équipe à surpris une conversation entre l'ancien capitaine et un de ses subordonnés. Apparemment, il à décidé de quitter la Soul Society... »
« - Très bien, je me chargerais de lui plus tard. Merci pour la cape et tu peux disposer. »
« - Haï ! »


Le shinigami disparaît et Ukitake reste inactif pendant quelques secondes. Pourquoi ? Pourquoi cette décision ? Décidément, Ukitake ne parviendra jamais à comprendre son frère de Shiro... Mais de toute façon, il est trop tard pour revenir en arrière et il doit avancer. Après plusieurs secondes, le So-Taïshô reprend ses esprits et revient aux côtés du nouveau capitaine de la dixième division. Mais la trahison de Toshirô Hitsugaya va laisser bien plus de marques que lors de la trahison d'Aizen... Cela fait quatre... Qui est le prochain sur la liste à trahir la Soul Society ? Ukitake est peiné au fon de lui du choix prit par le plus jeune des capitaines mais désormais son nom sera bafoué dans les livres d'histoires shinigami... Sans parler de la sentence... Certes, il est le So-Taïshô mais il ne peut pas aller à l'encontre des lois déjà établies dans ce monde qui décline peu à peu. C'est alors qu'il se concentre sur la poupée. Pourquoi une poupée ? Allez savoir. Hochant alors la tête, le so-taïshô lui tend la cape qu'on venait de lui ramener. Malgré l'événement, il montre un sourire

« - C'est exact... Voici la cape de la dixième division. Je suppose que vous connaissez la spécialisation de votre division ? »

Demande-t-il pour tester le nouveau capitaine. C'était juste un test rien d'autre. Et même si il à été mandaté par plusieurs capitaines, il n'est pas à l'abri d'un véritable interrogatoire de celui qui dirige tout en l'absence de Yamagi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Cape pour l'inconnu [Terminé]   Mar 24 Fév - 22:11

*Elle est entre mes mains...je suis capitaine !!*

Hayasa Norio était encore dans sa courbure S, les mains croisé sur les poches arrière Il venait juste d'être direct, mais lorsqu'il allait avoir sa cape, il irait surement plus dans une discution normal. Le sujet qu'il essayera surement d'aborder c'est sa question sur la maladie de Ukitake. Il ne savait toujours pas si le Sô-Taichô l'avait ou non ! Pour l'instant, la poupée le representant était caché derrière pendant qu'une autre restait en suspension au niveau de sa ceinture. Cette poupée était noire mais bientôt il la colorisais, une fois dans son bureau, pour y faire apparaitre le visage du Jyuushiro. Avoir une poupée de chaque shinigami important lui plaisait. C'était un passe-temps mais également un moyen d'organiser une bonne defense, une meilleure attaque, une exellente offensive. Norio apperçois Ukitake levant la tête vers le ciel, toujours pareil. L'Hayasa ne fit pas le même geste, il l'avait regardé il n'y a pas si longtemps donc maintenant il savait comment il était, ce ciel de malheur qui restait bleu quoi qu'il arrive. Il pouvait y avoir un grand malheur sur le Soul Society, non...il resterais bleu. Norio en soupira d'ailleurs. Ce soupire ne se fit pas voir car en plus d'avoir la tête levé en l'air, un crise masqua le long souffle. "Taïchô" disait cette voix. N'étant pas officiellement cela, Norio ne fit aucun geste, il continuait à jouer avec sa propre poupée, derrière lui. Le futur Ban Tai Taïchô s'amusa à voir que Ukitake baissa la tête tout en fronçant un de ses deux sourcils. C'était comme si il ne voulait pas être dérangé en ce moment, Norio allait surement penser cela un jour où il voudra être seul dans son bureau mais qu'un espèce de Shinigami vient le voir pour lui demander des choses stupides et ennuyeuse !

Essouflé, le garçon tenait en main quelque chose de blanc. Norio s'en interessait beaucoup. Ukitake semblait intrigué et demandant ensuite ce qu'il se passait pour que le Shinigami cour d'une telle allure. Ce dernier dit qu'une équipé envoyé à Karakura, une vie connu de Norio, avait retrouvé...une cape de capitaine ! Ainsi dont, un capitaine était partis dans cette petite ville. Le Hayasa était déjà descendu une fois dans cette ville. D'ailleurs, c'était la-bas qu'il avait tuer son cinquantième Hollow, rien de s'y important mais cela l'avait quelque peu marqué. Quand on tue cinquante hollow, à son âge il avait été un peu content, ça l'avait sortis de la routine, pour y revenir quelques temps plus tard. Il revenu à cette fameuse cape. De travers, Norio entrevus les yeux fermés du Sô-Taïchô, suivit d'un soupire. Ensuite, il les réouvre sa vision et demande au shinigami si ils avaient des nouvelles du capitaine Hitsugaya...Ce nom disait quelque chose à notre futur capitaine. Il ne s'en rapellait plus trop car durant son entraînement au Bankaï. Il en avait oublié un peu la Sou Society. Il allait surement s'en souvenir plus tard. Le fait de voir une cape blanche lui rapella qu'il n'avait toujours pas la sienne. Il s'impatientait légèrement. Pendant son evasion mentale, le shinigami-messager dit que cette équipe avait surprit une conversation entre l'ex-Taïchô et un de ses subordonnés. Apparemment il avait décié de quitter la Soul Society. Cela faisait encore un capitaine de moins dans ce monde. Bientôt, tous allait partir et il ne resterais que les bons, les fidèles et loyal. Avide de puissance, ils partent quasiment tous pour cela. C'était ennuyeux de rechercher de la puissance. Déjà, le fait d'être capitaine ne l'avait pas véritablement interessé alors maintenant, chercher plus de puissance était la chose la plus stupide qu'il pouvait faire. Le fait de devenir capitaine était comme une dernière volonté de son ancien capitaine. Ukitaka congédia son interlocuteur qui partit rapidement avant de rester planter là, à ne rien faire pendant quelques secondes. Il refléchissait surement...Norio n'a pas vraiment besoin de se concentrer pour réfléchir. Certains sont dans la possibilité de lire tout en écoutant de la musique ou bien d'écrire tout en écoutant le professeur. Bah Norio arrivait à réfléchir tout en parlant. Il était un peu du genre impulsif dans ces moments-là mais comme il avait une exellente façon de réfléchir, cela ne lui portait pas préjudices...ou très peu. Enfin, Ukitake revenu à la réalité pour ainsi lui donner sa cape. La même cape qui avait été apporté en plus. Ainsi donc c'était la cape de la dizième division, mais alors se dit-il, Toshiro était l'ex-capitaine de la dizième et il allait lui succeder. Tout lui revint en tête d'un coup. Maintenant qu'il le pensait c'était vrai. Hitsugaya était une personne de petite taille comme lui était c'était bien lui qu'il avait aperçu une fois dans le siens même de la Soul Society. Il s'en rapellait bien d'ailleurs car c'était la première fois qu'il avait vu une si jeune personne être capitaine et avoir les cheveux blanc. Le Sô-taïchô avait également les cheveux blancs mais c'était normal en quelques sortes. Il était quand même vieux. Il semblait à Norio avoir entendu dire que l'homme qui était devant lui, fut l'un des tout premiers capitaines. Il en avait donc surement vu defiler des capitaines, des shingamis.

Le capitaine pris en main la cape. C'était une sorte d'honneur de reprendre le flambeau de cette division précedemment commandé par un génie. Cela n'étonnait pas Norio qu'un génie comme Toshiro Hitsugaya fut le capitaine de la dizième. C'était une division qu'il fallait commander avec intelligence, Norio le savait. Les spécialités des divisions étaient connus de notre Héros donc savoir celle de la Ban Tai était largement faisable. Contrairement à ce qu'aurait put croire certains de l'académie, il ne s'était donc pas rangé du côté de la quatrième. Le Capitaine prit en main la cape blanche. Le doigt où était posé sa propre personne s'agita alors.

"Merci Beaucoup, dit indirectement la poupée avant de revenir à Norio, Voici donc la cape de la dizième division. Elle semble adaptée à ma taille dit donc. Il faut dire que l'ancien propriétaire était aussi grand que moi donc pas besoin d'ajustage.

Il affichait un sourire pour rendre ce moment moins ennuyeux. Les trucs offciels c'était toujours comme ça. La suite de la phrase de Ukitake parlait de la spécialité de la Division. Avant d'y répondre, Norio enfila la cape et remarqua qu'elle lui allait parfaitement. D'ailleurs, le blanc lui allait super bien ! Le symbole de sa nouvelle division coud au dos, il ne pouvait le voir mais il le connaissait par coeur. Le dix était representé par une simple croix instalé dans un losange au coin noir. C'était super joli comme symbole, surtout en comparaison avec celui des trois premières divisons où ce n'était qu'une à trois barres parallèles. Après avoir bizarrement mit comme un serpent la cape, il regarda Ukitake.

"Nani ? fit-t-il distrait, la spécialisation de ma, ça fait bizarre dit donc...de ma division ? Hé bien oui que je la connais. Donc la spécialité est l'Organisation Militaire. Je dois donc savoir mener des troupes pour vraincre par exemple un nouvel ennemi, ou bien un ancien evidemment. Enfin il n'y a pas que ça mais au moins ça diffère beaucoup de la onzième..."

Il avait d'ailleurs su la spécialisation de sa division grâce à son taïchô. Comme dit plus haut, mais differemment, ce fut son taïchô qui avait proposé la condidature de Hayasa. C'était en avancar d'ailleurs car à peine le capitaine de la dizième avait-il trahis la Soul Society qu'il en devenait le Taïchô. Maintenant qu'il avait sa cape, il allait poser une question, la moins ennuyeuse possible. Si c'était lui qui parlait, il trouvait jamais cela ennuyeux. C'était plutôt la réponse qu'il jugait. Ennuyeux ou ne pas être ennuyeux ?

"A mon tour pour une question. J'en ai une d'ailleurs qui m'intrigue...Pourquoi avoir choisis un lieu si proche de votre Division. D'habitude cela se fait plutôt dans la salle de réunion ou bien encore dans un coin connu seulement des capitaines non ? Enfin, maintenant que j'ai cette cape il ne restera plus qu'une nouvelle réunion à faire ainsi que prendre posséssion de mes quartiers."
Revenir en haut Aller en bas
Yurikô Natsume
Empereur des Quincy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 762
Age : 31
Date d'inscription : 24/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Ama no Murakumo
Points de vie:
5100/5100  (5100/5100)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une Cape pour l'inconnu [Terminé]   Mer 25 Fév - 13:43

Pour Ukitake, c'était presque comme un coup de poignard dans le dos car celui-ci était très loin de se douter que son frère de Shiro allait commettre le même péché que les anciens capitaines de la troisième, cinquième et neuvième division. Mais il avait fait un choix et c'est au Jû-San Ban Taï Taïshô de prendre une décision. En cet instant, il avait un peu de mal à trancher et un peu d'éloignement va lui être utile. Le capitaine garde son sérieux encore quelques temps. Il n'est pas du genre à pleurer ou à s'effondrer devant tout le monde. Cela montre une certaine force chez le vieux taïshô malade. Oui, il est l'un des plus vieux shinigami restants et il à vu la Soul Society évolué comme personne. Mais de grands changements ont frapper cette société autrefois forte et se montrant impitoyable. Maintenant, tout est différent et il est l'un des héros des changements soudain. Il faut dire que personne à part lui à accepter de pardonner les shinigami exilés. C'est une grande première et il le sait. Intrigué, il observe la poupée avant de regarder le nouveau capitaine de la division militaire. C'est tout de même dommage que le plus jeune capitaine et génie de la Soul Society en soi arrivé là mais désormais, chacun à son propre chemin à tracer. Ukitake doit juste continuer le sien dans la lignée qu'il l'a tracer. Il est content d'en être arrivé là et ceux malgré son étant. Le nouveau Taïshô avait déjà mit sa cape et Ukitake montre un sourire. Il est vrai que le génie laisse des traces plus que flagrante mais cela doit faire un trou au sein de la dixième. Surtout pour Matsumoto qui aimait beaucoup embêter son capitaine mais aussi beaucoup le faire râler. Mais Ukitake se demande les raisons du choix du petit génie... Peut-être n'aurait-il aucune réponse à cette question...

Sortant de ses esprits, il pense au fait qu'il est beaucoup de travail. Il doit nommer un lieutenant et convoquer les éventuels candidats. Sans oublier la tonne de dossiers sur son bureau. Cela ne se fera pas tout seul. Écoutant alors Norio, il hoche la tête lorsqu'il parle de la spécialisation de sa division. Mais il s'apprêtait à retourner travailler au sein de sa propre division quand il se mit à tousser et mit ses mains sur ses genoux pour tenter de rester immobile. Saleté va... Cela se voit et cela s'entend qu'il est encore malade. Mais ses fonctions ne lui laisse pas trop le choix. Il respire en fermant les yeux afin de reprendre le « contrôle » . Quand on est malade, ce n'est pas évident à gérer tout ça. Saleté de maladie... Décidément, viendra un moment où elle aura raison de lui... Elle peut pas lui foutre la paix quelques jours le temps qu'il règle tout ce qu'il se passe ici... A dire que tout à changer... Mais comment calmer tout ce monde qui semble être en furie contre quelque chose d'invisible ? Le vieux shinigami aux cheveux blonds reprend ses toux incessantes avant de sentir une sorte de coulée de sang. Et merde ! Manquait plus que cela. Il met sa main vers une petite poche pour y attraper un mouchoir. Cela fait vraiment chier. Elle peut pas lui foutre la paix. Mettant sa main devant sa bouche, il finit par se rassoir en mettant le mouchoir devant sa bouche. Bien sûr que les traces de sang sont visibles mais cela fait depuis sa naissance que cela dure.
Il se calme et respire afin de récupérer un peu de force. Il ferme les yeux et il s'essuie la bouche. Entre temps, le nouveau Taïshô lui à poser la question. Il lève donc la tête vers lui


« - Mon état ne me permet pas de me déplacer comme je le souhaiterais. Qui plus, je n'ai actuellement pas le temps d'organiser une réunion de suite. Il y a encore beaucoup de chose à faire avant cela. Je vous prie de m'excuser... »

Se relevant, on voit sa cage thoracique se levé et redescendre en suivant un certain rythme. Observant le mouchoir, il finit par le ranger en soupirant. Il en à vraiment marre de cette maladie. Dans la mesure où il ont tous les deux beaucoup de travail, il est préférable qu'ils se séparent. Lui doit s'installer dans ses quartiers et Ukitake doit faire encore beaucoup de choses. Au fond de lui, il était content que son ami shunsui lui donne un coup de main. Regardant son collègue, il hoche la tête

« - Je vous laisse donc aller prendre possession de vos quartiers, Jû Ban Taï Taïshô. Le reste, je m'en charge... Bonne chance pour votre poste et je vous souhaite une bonne et agréable journée... »

Il lui fait signe et il se dirige sa propre division afin de s'occuper de ces affaires. Il fallait rattraper le retard et aussi préparer la guerre à venir. Car il n'y à plus aucun moyen de l'éviter désormais. Et il était le seul à pouvoir agir pour limiter les dégâts...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Cape pour l'inconnu [Terminé]   Mer 25 Fév - 16:38

[moins d'inspi sur ce dernier post mais j'ai voulu conclure un peu. Et puis comme tu as pas à répondre Uki-chan ça n'embêtera personne. Un peu d'exp en plus n'est pas de refus xD]



*Un petit tour dans les quartiers, ma division...*

Pendant qu'il avait installé sa cape, un sourire était née sur le visage de Ukitake. Norio s'imaginait que c'était surement sa façon de l'enfiler qu'il pouvait amuser. En même temps, quand on ressemble à un serpent dans ses moments là tout en étant mou c'est étrange. Les serpents ont la réputation d'être rapide, Norio misait plus sur l'effet d'agilité. Le mou, il le tirais des tortues, ces petites bêtes l'amusaient car leur pas était lent et même si elle sortait et rentrais dans l'eau, donc quelque chose d'ennuyeux, leur façon de se deplacer faisait disparaitre ce caractère. Il était vraiment étrange notre garçon ! Maintenant, il venait juste de répondre à la question sur la spécialisation de la Dixième juste après que le Sô-Taïchô sortit de son étât pensif. Ce dernier hocha la tête comme s'il était satisfait de la réponse. Evidemment qu'il devait être satisfait, Norio savait ce qu'il disait quand même ! Brusquement, l'Hayasa fit un petit bon de biche en arrière. L' un des deux, et ce n'était pas lui, venait de tousser, les mains sur les genoux afin de garantir une certaine stabilité. Lorsque quelqu'un toussait cela voulait dire qu'il avait un petit virus dans son corp. Norio aussi toussait parfois, une fois ce fut lorsqu'il entra dans un lieu où la fumée était omni-presente. Il n'avait put y rester bien longtemps. Ici ce devait être totalement différent, il n'y avait aucun fumeur dans les environs. Puis une seconde toux arriva, une troisième. Incesemment, elle dérangeait le Taïchô. Ce que Norio trouva plus horrible ou bizarre, ce fut cette coulée de sang qui apparut lors d'une des innombrables poussés de microbes, heureusement retenu par les mains du capitaine. Norio était intrigué et toujours debout, il se mit à la hauteur du donneur de cape afin de voir, avec sa poupée, si il allait bien. Un mouchoir arriva à la rescousse pour bloqué l'arrivé imminante de l'ennemi rouge. La cavalerie arrive toujours à tant ! La toux cessa et c'est à ce moment-là qu'il avait posé sa question d'ailleurs. Par forcement bien choisis pour certains, elle consistait à demander le choix de ce lieu, le jardin de la treizième division, dernière du Goteï 13. Son étât ne lui permettait pas de se déplacer comme il le souhaiterais. Qui plus est, il n'avait actuellement pas le temps d'organiser une réunion, cela c'était suite au parole de Norio. Il y avait encore beaucoup de chose à faire avant cela. Il lui priait de l'excuser.

"Vous êtes toute excusé Sô-Taïchô, répliqua Norio, la réunion attendra alors. Quand je me serais approprier ma nouvelle divison, faut que je m'y fasse à ça ^^, et quand vous aurez moins de chose à faire, on en reparlera surement.

La précense de Ukitake plaisit à Norio et contrairement à son habitude, il parlait comme s'ils allaient devenir ami. Enfin, le temps passait rapidement quand il se plaisait quelque part et maintenant il fallait penser à quitter ce lieu pour voir sa nouvelle maison. Les deux hommes se relevèrent, l'un peu nonchallement que l'autre. Tout deux avaient des choses à faire donc maintenant il était leur des séparations. Chacun retournerais chez-soi, faire leur travail. Ukitake finit par dire qu'il allait le laissez donc prendre possission de ses quartiers. Le reste, il allait s'en charger. Un petit Bonne chance pour son poste, une bonne et agréable journée et Jyuushiro s'en alla à ses fonctions.

"Je reviendrais surement vous voir pour prendre de vos nouvelles, répondit Norio avant qu'il ne parte, j'ai remarqué qu'une toux qui fait sortir du sang n'était pas banal ^^ Bonne continuation à vous aussi, Jû-san Ban Taï Taïchô."

Et le jeune shinigami de près de trois cent ans fit la même chose que son interlocuteur. Avec un Shunpô, il s'en alla très rapidement, direction la treizième division. Sur le chemin, il repensa aux toux qu'il avait entendu. Son hypothèse était confirmé : Ukitake-san était bien malade. Avoir une toux ensanglanté n'était pas banal. Comme il ne pouvait pas bouger comme il le voulait, Norio savait pertinnement que quelque chose clochait. Comme a quasiment toujours été callé sur l'hypothèse de la maladie, il n'arrivait plus à toruver autre chose. Enfin, qu'il soit malade ou non ça devrait passer un jour ou l'autre...Sauf si c'est bien plus grâce qu'il ne le pensait, peu de personne peuvent le savoir.

*Me voici...Ma Division...*




[maintenant c'est bon, le sujet peux être locker et les Xps demandé ^^ Je crois que c'est toi qui a dit que tu demanderais les Xps...je te laisse donc faire. Merci pour ce Rp !]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Cape pour l'inconnu [Terminé]   Mer 25 Fév - 16:57

Vu que j'ai rien à faire pour le moment je donne l'Xp tout de suite.
Hayasa: 149Xp
Jyuu: 94Xp
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Cape pour l'inconnu [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Cape pour l'inconnu [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» accepteras-tu un jour de me pardonner ? ㄨ Sarah & Xander (terminé)
» Gondoriens de The-Alex
» Qu'avez vous acheté dans le magasin LOTRO ?
» Une cape pour deux
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Archives des rp :: Archives de la Soul Society-
Sauter vers: