Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Une journée mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une journée mouvementée   Mer 14 Jan - 23:52

Je venais de terminer ma journée en tant que chercheur à l'hôpital et je m'apprêtais à rentrer dans mes quartiers. Tous les shinigamis ont le droit de se reposer. C'était la devise de cette division et le capitaine tenait à ce qu'elle soit suivit. Cela fait pas mal de temps que je suis dans la quatrième division et si il y a bien une chose que je peux dire c'est que je n'ai vraiment pas à me plaindre de ma position. Je m'entends avec toute l'équipe, y compris le Taishô et le Fuku-taishô. Je portais la fameuse blouse blanche qui était obligatoire au sein de ce lieu de repos et de soin intensif. Bien sûr, mis à part le personnel de ce lieu, les autres se devaient de respecter la tranquillité et le silence. Oh ! Pas que les patients n'avaient pas le droit de parler mais ils devaient faire attention à ne pas trop lever la voix sous peine de voir un shinigami médical le rappeler à l'ordre. Et oui, c'est ainsi que le capitaine Unohana à installer de l'ordre. J'ai déjà eu l'occasion de voir l'efficacité de ma supérieure et je comprends très bien pourquoi elle est à ce poste...

Mais un shinigami vient alors m'interpeller en me disant que le capitaine voulait me voir. Hein ? Pourquoi cela ? Le shinigami me dit qu'il ne sait pas mais que le capitaine m'attend. Bon, bah je vais aller voir ce que me veut la responsable de ce lieu de soins et de repos. Ma blouse blanche ouverte avec mes longs cheveux attachées en queue haute, je prends alors la direction du lieu que m'a signaler le shinigami. Je n'étais pas inquiète mais je me demandais ce que pouvait me vouloir le capitaine qui est la plupart débordée de travail. Arrivée dans la pièce, je frappe et j'entre dans la pièce. C'était une chambre avec un patient. Apparemment, le taïshô avait besoin d'aide. Je lève alors un sourcil et je m'approche dans le plus grand silence. Le capitaine tenait absolument à ce que les médecins respectent aussi cette règle. M'arrêtant à ses côtés, je finis par me mettre à genou devant le patient en demandant alors à ma supérieure à voix basse.

« - Vous m'avez fait demander, Unohana-Taïshô ? Que puisse-je faire pour vous ? »

« - Bonjour Yukika ! J'ai besoin de vous afin d'extraire un poison de ce shinigami... Les antidotes que j'ai appliquer ne font que ralentir sa progression et je ne parviens pas à l'identifier... »

« - Entendu, je vais m'en charger mais je vais avoir besoin de votre aide, si vous me le permettez ! »

« - Bien sûr, en quoi puis-je vous aider ? »

« - J'ai besoin d'une bassine d'eau chaude et de quatre seringues avec catétaire. Est-ce possible, s'il vous plait Taishô ? »

« - J'ai déjà tout prévu ! Tout est si le chariot ! »

« - Je vous remercie ! Retrouve ton chemin, Natsuhiboshi ! »


Bras à l'horizontal, on pouvait voir ma lame disparaître pour se mettre sur mes bras. Je devais faire vite mais aussi garder mon sang froid. C'était pourtant rare quand le capitaine ne parvenait pas à terminer quelque chose qu'elle commençait mais elle ne peut pas avoir réponse à tout. Et puis, nous autres, Shinigami de la quatrième division étions là pour l'aider dans sa tâche. Ce n'était pas la première fois que je travaillais avec le capitaine et chaque fois, c'est un plaisir. Une fois, mon shikaï mis en place, j'attache mes cheveux longs en chignon et je mets un masque sur le visage. M'approchant alors de la gauche du patient, j'observe ses bras puis le cou. Passant ma main ganté sur le cou, je sens que son cœur s'emballe. Je ne puis m'empêcher de lâcher un juron

« - Merde ! »


Je me dirige vers le chariot et j'attrape un produit de couleur transparente mais j'avais lu sur la bouteille le nom du liquide. Je demande alors à mon supérieur

« - S'il vous plait, placez un catétaire, son cœur s'emballe ! »


Le taishô tout comme moi savons que c'était une vie que nous essayons de sauver. Pour ma part, je devais rester attentive à ses réactions. Prenant alors un seringue, je la remplis du fameux liquide avant de venir la placer dans le catétaire. Une fois, la substance versé, je place machinalement ma main sur le cou du shinigami. Après plusieurs minutes, les battements redeviennent réguliers et je soupire. J'allais pouvoir entamer la phase d'extraction. Shikaï en place, je pique son bras gauche afin de prélever du sang. De là, je m'avais plus qu'à l'étudier. Il doit sûrement contenir du poison. Allant à coté, je me mis au microscope afin d'observer plus en détail. Globules rouges normals, donc ça va... Globules blancs, cela à l'air d'aller aussi... Voyons voir ces plaquettes... Tiens étrange, elles n'ont pas la taille normale. C'est alors que je compris de quel type de poison il s'agissait. Je jette la lame dans le désinfectant et je retourne auprès du patient et du capitaine.

« - Ce poison est de type virale. Il se cache dans les cellules pour se protéger. Nous devons faire une dialyse afin de nettoyer son sang. Mais durant la dialyse, je vais y ajouter un antidote. Ai-je votre accord pour terminer ? »

« - Allez s'y ! »

« - Bien... »


Prenant le matériel, je retourne dans la pièce juste à côté afin de préparer l'antidote. Le seul moyen c'est de le faire sur le tas... Enfin, en faisant des mélanges. Et puis je pouvais observer leur effet au microscope afin d'être sûre de l'efficacité. En tant que spécialiste des poisons, je savais comment lutter contre ce style de poison. Heureusement pour moi, j'y suis immunisée. Plusieurs dizaine de minutes et je continuais à rechercher le mélange parfait et durant ce temps, ce fut le capitaine qui se charge de la dialyse. Au moins, maintenant elle comprend pourquoi ces antidotes ne fonctionnaient pas. Mais cette fois-ci, c'est clair. Je termine et je reviens avec une dose d'antidote que je mélange avec le sang du shinigami. Une fois terminée, je retire mes gants que je jette puis mon masque. Voilà une bonne chose de faite.

« - J'en est terminé avec ce patient, Taishô. D'ici quelques heures, il devrait se réveiller en pleine santé. »

« - Merci de votre aide... »

« - Je vous en prie, capitaine. Si vous avez encore besoin de moi, vous savez où me trouver... »


Je quitte alors la pièce quelques minutes avant d'être rattraper par le capitaine. D'ailleurs, elle m'a surprise. J'allais juste prendre une pause car je m'étais enfermée pendant cinq heures sans prendre de pause. Je pose alors ma main sur ma tête en soupirant

« - Vous avez mal la tête ! »

« - Un peu mais ce n'est rien ! Je reste trop enfermée dans le labo de recherche médical ! »

« - Allez donc vous reposez... »

« - Ne vous en faites pas, Taishô. Je vais la prendre ma pause. Vu que je suis de garde ce soir, j'ai plutôt intérêt à être en forme. »

« - Justement, je voudrais vous parler de quelque chose ! »

« - Ah ? Que se passe-t-il, Taïshô ? »

« - Cela concerne le patient de la chambre 46... »

« - C'est pas le patient que je viens d'opérer ? »

« - Si... Il doit rester sous vigilance constante. »

« - Si je puis me permettre, je peux vous demander pourquoi ? »

« - Disons qu'il n'a pas été prudent et qu'il est probable qu'il fasse une rechute. »

« - Hum... Je vois... Si c'est le cas, je fais quoi ? Je vous fais réveiller ? »

« - Je préférerais si cela ne vous dérange pas. »

« - Cela ne me dérange pas le moins du monde, Taïshô. Comptez sur moi mais sachez que je m'occuperais de son cas jusqu'à votre arrivée »

« - Je vous remercie de votre bienveillance envers les Shinigami de ce lieu... »

« - C'est normal, voyons taishô. Je suis médecin aussi. Soigner mes camarades fait parti de ma formation. Mais par contre, je vous remercie de m'avoir assister. Sur ce, veuillez m'excuser mais je vais rentrer et me reposer pour ma garde. Je vous souhaite une excellente journée, Taïshô... »

« - Je vous remercie, vous de même.. »


Ce qui est bien dans cette division c'est qu'on est soudés et qu'on s'entraide. Et ceux malgré nos rangs et nos situations. Cette opération avec Unohana-taïshô m'a prouver qu'elle me faisait confiance. C'est bien de travailler avec elle et elle est agréable. Dans les vestiaire, mon shikai reprend sa forme classique de sabre et je retire ma blouse avant de me laver les mains et de m'effacer de l'hôpital. Un peu de repos ne fait de mal à personne...
Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée mouvementée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bilan d'une journée mouvementée.
» Récit d'une journée mouvementée [Edward & Miloë]
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Archives des rp :: Archives de la Soul Society-
Sauter vers: