Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 0:15

-Nom : Satsubatsu

-Prénom : Iwa

-Age : ça se demande à une dame ça ? (><) 253 ans (1755)

-Sexe : F

-Taille : 165

-Poids : 42

-Aspiration de votre personnage : Iwa Possède deux aspirations majeures.

La première étant de rechercher sans cesse la perfection; Perfection du maniement de son zanpakuto, perfection dans l'utilisation du kido, perfection dans son art vestimentaire, perfection dans l'art d'envoyé chier les autres, perfection dans l'art délicat du massacre de groupe, Perfection dans l'art de rechercher la perfection parfaite, etc...
La deuxième étant de ne suivre qu'une loi, la sienne. Elle souhaite par dessus tout garder son indépendance physique et morale.

-Description Physique : Iwa mesure 1m65 pour 42kg, elle a une silhouette athlétique sans être particulièrement musclée. Mais même si ses biceps ne sont pas développer outre mesure, l'oeil aguerris pourra apercevoir que la manière dont les muscles joue sous la peau laisse à penser que la propriétaire en prend grand soin... Elle porte en permanence un béret vert ainsi que son ancien uniforme de shinigami, maintenant un peu élimé et mité et qui a perdu ses manches ainsi qu'une bonne portion du bas qui se résume à quelque chose à mi-chemin entre la minijupe en sky et une vieille couverture trouée, même si il reste assez de tissu pour cacher l'essentiel, les trous étant surtout localisé sur les cotés. Elle possède un visage fin et racé, doublé d'un air aristocratique tout en gardant un petit coté sombre. Elle tente de travailler pour avoir un air mystérieux mais pour l'instant elle réussi surtout à avoir l'air comique par moment. Elle n'est pas vraiment large d'épaule et a des bras fin terminés par des mains délicates. Son buste reste somme toute modeste mais elle est extrêmement fière de son ventre plat. Ses jambes sont longues et sa démarche assurée avec un petit coté félin. Elle possède une bonne détente et un sens de l'équilibre à toutes épreuves. Sa voix est suave, presque " charnelle ". elle laisse un léger parfum de jasmin, avec une petite pointe de menthe fraiche pour les nez entrainer sur son chemin. Ses cheveux lui arrives jusqu'au creux des reins, fluides et lisses et soyeux en toutes circonstances.

-Description mentale : De part la fusion pas très catholique avec le hollow, Iwa est légèèèèèrement , mais alors un tout petit peu, déranger sur les bords, fofolle, cinglée, aliénée, bonne a enfermée, carrément... nanpatapé svp [Censuré] ... ... ... ... Suite au décès du chroniqueur je vais m'occuper de moi même. Alors je suis jeune, bien dans ma peau, j'aime la baston, les scuibi au caramel, les beau gosses... particulièrement à l'étouffer avec une bonne sauce à l'échallote et aux patates douces MMmmmm un régal... Ensuite j'aime le ciné. Bien sur, je suis parfaitement équilibrée mentalement. Héééé vous faite quoi la les type en blancs ? hein quoi ? Grrrrr Bankaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Spoiler:
 
Bon j'en était ou... On à qu'a dire que j'ai fini...

-information personelle : ( pas bien compris ce qui est demandé ^^ )

-Race : Vizard

-Nom du Zanpakuto : Nobinayamu
-Description du Zanpakuto en forme de repos : Il ressemble assez à un zanzan normal à la deux différence prêt. La première, c'est sa poignée qui est couleur de sable et légèrement plus longue qu'une poignée traditionnelle. La seconde, c'est la lame qui est affuter des deux cotés et qui ne possède pas de pointe proprement dite. au sommet, il y a 2cm de largeur.

-Shikaï : Pour le libérer, elle murmure doucement au creux du lobe de son oreille qui n'existe pas "Nebokeru ( être a moitié réveiller ) " A ce moment la, son reiatsu se concentre en trois vectors ( Littéralement, trois bras constitué de reiatsu, invisible à l'oeil et seulement détectable si l'ennemi à l'intelligence et/ou la capacité de se focaliser sur le Reiatsu de Iwa. ) Ils sont capables de porter prêt de 200kg chacun, de porter des coups violents et possèdes une allonge de 3 mètres.

-Bankaï : Pour activer le bankai, elle procède de la même manière avec Kishou-sou ( Eveil complet, en réalité Nobinayamu est une vrai faignasse (^^'). Lorsque le Bankai est activé, un nouveau vector vient rejoindre ses copains. En outre, une lame bleutée et intengible faite de Reiatsu s'ajoute de l'autre coté du pommeau et le Zanpakuto acquière la capacité de siphonner le reiatsu, Comme pour les sort de Kido, les Cero, ou même l'environnement si elle se trouve à la SS ou dans le HM.

-Liberation du masque : Sa force et sa vitesse diminues légèrement ( voir histoire ), alors que son Reiatsu fait un bond. La lame intangible devient alors aussi solide que la première, tout en gardant ses usages qui se voit légèrement renforcer. ( 1/3 de Grand rey Cero ). Pour la forme du masque, la même que la tête, avec un nez un peu plus long cependant...


Dernière édition par Iwa satsubatsu le Mar 3 Fév - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 0:19

Sachiko Tsurugi est née en 1755, en plein coeur du japon féodal. Fille d'un shogun et d'une noble, Sachiko n'a pas eu une mauvaise naissance. Son enfance fût sans histoire notable: Calme, tranquille, sereine, détendue, zen, cool, peinarde... Bref la vie de château au sens littéral du terme. Ses débuts dans la vie furent marquer par un apprentissage rigoureux des devoirs et des responsabilités. Elle excellait dans ses devoirs, se mettant en quatre pour satisfaire son père et sa mère pour lesquels elle avait beaucoup d'affection. La jeune pousse grandit et bientôt atteint l'age de 16 ans. Ce fût cette année qu'elle perdit sa mère, souvenir douloureux qui la hante encore les soirs de nostalgie. Ce brusque décès d'une fièvre particulièrement violente la laissa seule avec son père qui dépérissait à vu d'oeil. Les anciens les harcelait sans cesse afin qu'elle prenne un époux qui pourrait succéder au shogun qui n'avait aucun héritier masculin, sentant sa fin proche. Par devoir, elle se maria avec un noble d'une province voisine extrêmement riche. Son mari était agréable à vivre, il la traitait bien, la respectait, écoutait ses conseils et par dessus tout, il se montrait droit et généreux. Le père décéda l'année suivante, étant certain que la relève était assurée par une main forte et juste. Sachiko vécu heureuse les années qui suivirent, mis au monde deux adorable jumeaux à qui elle prodiguait soin et affection... en bref, elle eu une vie bien remplie...

L'année de ses 34 ans, la situation s'était dégrader dans sa province... Son mari était malade, très malade. Il n'arrivait plus à gérer les affaires convenablement, et la province traversa une période de crise et de révolte. La nourriture était rare, les récoltes mauvaises, les bandits partout. Un soir, un groupe de brigand pénétra dans le château, en douce, furtivement, sans faire de bruit et ravagèrent l'intérieur du château... Ils étaient 5; 5 grand guerriers capable à eux seuls de tenir tête à tous les gardes du château. En une heure de temps, les seuls survivants étaient les gardes qui avait fuit, et la pauvre Sachico qui allait passer les pires heures de son existence. Mutilée, violée, torturée et pour finir, égorgée. Aussi, quelle ne fût pas sa surprise de se réveillée dans sa chambre, juste devant son cadavre encore chaud et baignant dans l'hémoglobine... Le reste se perd dans le noir et la confusion mais dès qu'elle fût capable de résonner à nouveau, un grand gaillard tenant un sabre et tout de noir vêtu se tenait devant elle

" Et bien, je ne pensait pas voir une si belle âme dans une si sombre forêt... "

Elle leva la tête et croisa son regard, les yeux rougies par les larmes qui ne pouvaient même plus coulés.

" On dirais que tu n'a pas eu une belle mort, pauvre enfant. Rassure toi je ne te veux aucun mal "

Elle n'avait plus la force de répondre, mais quelque que chose dans les yeux
de l'inconnu la poussait à lui faire confiance. Mais soudain, ce
dernier sortit son katana et posa le pommeau sur son front. Elle n'eut
que le temps d'écarquiller les yeux de terreur, pensant mourir une
deuxième fois quand ce dernier repris la parole.

" N'ai pas peur, je vais t'emmener quelque part où tu ne souffrira plus "

Puis, le trou noir...



Quand elle repris conscience, elle était dans une ville en pleine
effervescence. Elle resta assis, observant les alentours sans
comprendre ou elle était ni ce qu'il s'était passer... Un passant
l'aborda alors, un paysan bedonnant mais à l'air terriblement jovial.

" Bonjour ma petite, tu dois être nouvelle non ? je me présente, Obuo et tu es ? "

Il fit un large sourire en la relevant.

" Sa...Sachi co ? "

" Sachico ne ? Joli nom pour une jolie dame "

La dessus, il partit d'un rire franc en désignant les alentours du bras


" Ici tu es à Soul Society, la ou vont les âmes des défunts. Plus
précisément, tu te trouve dans le district 11 du Rukongai. Ce n'est pas
le meilleurs mais ce n'est pas le plus mauvais loin de la... Aller suis
moi, on va te trouver une maison "


Ils cheminèrent ainsi quelque heures, Sachico prenant lentement conscience de sa condition. Mais elle n'en éprouvait pas de peine à sa grande surprise.
Elle avait même trouver un amis en la personne de Obuo, le sympathique
charretier. Et ainsi, elle commença une nouvelle vie au sein de la SS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 0:24

Partie 2 ( Vie dans le Rukongai et entré à l'académie... )

Durant les premiers temps, elle passait le plus clair de son temps à aider les autres, à se rendre utile, à flâner, mais surtout; Elle tachait d'apprendre tout ce qu'il fallait sur SS. Et bien sur, sur les fameux Shinigami... Obuo ne tarissait pas d'éloge sur eux, et d'ailleurs, il était même l'un des convoyeurs de nourriture, aussi pouvait il donner des informations de première main sur eux. Et bientôt, elle n'eut plus qu'une obsession... Rejoindre leur rangs. Obuo mit pourtant rapidement le Ola, lui expliquant que c'était un métier dangereux et qu'elle serait surement bien plus heureuse ici avec ses amis. Ayant écouter les conseils d'Obuo avec une oreille des plus attentive, elle se résigna dans un premier temps, quand le hasard, qui fait toujours si bien les choses, plaça sur sa route une vieille connaissance...

" Tient tient, mais ne serais-ce pas ma petite âme égarée dans la forêt de Edo ? "

La voix la fit sursauter et lorsqu'elle fit volte-face, elle se retrouva avec le shinigami qui l'avait envoyer ici. Un grand sourire illumina son visage et elle lui sauta littéralement au cou.

" Oula Oula doucement Sachico " Dit-il en riant " dit moi, que deviens-tu depuis tous ce temps ?

Maintenant que le cerveau prenait le relais, elle se demanda si ce shinigami sortait si rarement qu'il se souvenait de tout ce qu'il se passait sur terre, à moins qu'elle ne lui ai particulièrement tapé dans l'oeil...

" Et bien je travail comme charretière avec Obuo Norichiwa dans le 11ème district "

" Vraiment ? tu travail avec cette vieille canaille d'Obuo ? Je ne sais pas comment il fait mais il nous trouve toujours des trucs super bon à manger quelque soit les circonstances... Tu as un génie pour amis "

Ils firent une promenade et suivant son inspiration, elle décida de voir si elle pouvait concrétiser son rêve.

" Dit-moi Hissori, tu crois que je peux m'inscrire à l'académie des shinigami ? J'ai vraiment envie d'en devenir une "

Hissori se tint le menton, avec un air de peser le pour et le contre, et un énorme sourire à peine dissimuler qui donnait déjà une réponse

" Mmmmmm Soit devant la porte sud demain à 11H et je pense que tu pourras être inscrite deux heures plus tard, je suis certain que tu passera les tests haut la mains "

Il ponctua sa dernière phrase avec un air cachotier... apparemment, il savait quelque chose qu'elle ignorait, et qui se révéla rapidement être un Reiatsu brut assez conséquent pour être remarquer par n'importe quel shinigami.

Le jour dit, à l'heure prévu, elle était devant la porte. Le lendemain, elle quittait le service d'Obuo et était devenue étudiante. Ce dernier lui avait fournit 1001 conseils pour rester en vie et faire de son mieux, en lui promettant les meilleurs morceaux quand ils passerait livrer... son rêve commençais...

Partie 3 ( Fin de l'académie, découverte du Shikai )

Cela faisait maintenant sept ans qu'elle étudiait de son mieux. Elle se montrait une élève appliquée, studieuse, calme, et particulièrement doué en Kido... Par contre, depuis son entrée dans l'académie elle se montrait solitaire, passant son temps à travailler sans se préoccuper du reste... Ses professeurs lui disaient pourtant de se faire des camarades, car sans camarades, un shinigami n'est rien ! Mais elle se disais que la camaraderie pouvait attendre. Elle désirait avant tout combler ses lacunes, particulièrement dans le maniement de zanpakuto qui restait son point faible. Sa petite taille et son manque de force physique brute la désavantageais énormément car il lui faudrait beaucoup d'expérience pour contrebalancer, et ce n'est qu'en pratiquant qu'on pouvait en obtenir... Aussi à la fin des études, elle surpassait tout ses camarades dans l'art du Kido, et se faisait désarmer par n'importe qui au Zanpakuto...

Elle en parla à Obuo, profitant d'une de ses livraisons qui lui expliqua sa théorie...

" Si j'ai bien compris le fonctionnement d'un Zanpakuto, tu dois le voir comme un amis, non comme un outil, il possède une conscience propre, un nom... Ce nom est extrêmement important car il permet d'utiliser le Shikai, et plus tard le bankai pour les meilleurs d'entre vous. Médite avec ton Sabre, devient ton sabre... Trouve son nom et tu trouveras les réponses... "

Il la laissa seule avec cette énigmatique remarque qu'elle tournait et retournait dans sa tête bien après son départ. Plusieurs jours d'affiler, elle resta dans la salle de méditation, seule. Seule ? Alors pourquoi devant elle se tenait un vieil homme râblé qui la dévisageait ?

" ... "

Il remuait les lèvres mais aucun sons ne lui arrivais à l'oreille. Le vieux la regarda alors avec un air de dépit résigner sur le visage... Faisant le vide en elle, elle entendit alors les paroles suivante, prononcer par une voix grave et implacable

" Ainsi tu as fini par me voir, mais pas par m'entendre "

Elle répliqua alors gentillement

" Je t'entend vieil homme, qui es tu ? "

Mais ça elle le savait déjà

" Je m'appelle Nobinayamu "

" Nobinaya..mu ? "

A peine eut elle prononcer son nom que le combat d'engagea. Il fût court, acharné, et elle en sortit vainqueur... Immédiatement son Reiatsu se concentra en trois espèce de tentacules, qu'elle le sentit grimper, et qu'elle vit son Zanpakuto changer de forme et de couleur... Grisée par cette sensation, elle sourit au vieil homme


" oui, je suis celui que tu tiens dans ta main Sachico... Soit toujours digne de moi "

Et sur ce il disparut... Quelques instant plus tard, une dizaines de shinigami arriva en trombe dans la pièce, ayant sentit la brusque augmentation de Reiatsu pour apercevoir Sachico et son Shikai... Par politesse, on la congratula, et ses professeurs lui dirent qu'ils étaient fier d'elle... Elle était devenue une vrai shinigami...

La centaine d'année qui suivit passa rapidement sans rien de notable. Les missions se suivait et se ressemblait depuis qu'elle avait intégrer la troisième division. Peu à peu, elle grimpa les échelons grâce à son talent naturel pour le Kido et une rage d'apprendre qui la poussait à l'excellence. Pourtant, son comportement commençais lentement à changer; Si lentement que personne, pas même elle, ne s'en rendait compte. Elle commençais doucement à prendre un grand plaisir au combat, elle se montrait si réservée que elle en devenait égoïste, parfois aigris même. Toutefois, elle atteint rapidement la place du troisième siège de la troisième division. Elle avait pourtant un niveau qui égalait, voir surpassait celui du vice-capitaine. Mais sa " nouvelle " nature lui barrait la route de la place qu'elle estimait sienne. Même Obuo avait décider de rompre tout contact avec elle... Elle se sentait de plus en plus isolé et malheureuse. Et inconsciemment, une force nourrissait ses sentiments les plus noirs, influait de manière presque imperceptible son comportement... un parasite qui la rongeait de l'intérieur, qui l'empêchait de trouver la paix. Quelque chose qui murissait, qui gagnait lentement en puissance...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 0:25

-signe particulier : Un béret vert, des cheveux rose, un uniforme que ne renierait pas un Playboy grande époque, basique quoi ^^


-Test rp : ( Je vais faire les lignes pour le bankai ici si ça ne dérange pas ^^ )

Elle sauta sur une branche pour mieux observer la menace qui se profilait... Trois menos grande se tenait devant ce qui restait du détachement de la division d'attaque, tous mort. Elle attendit les instructions du vice-capitaine qui supervisait la mission. Elle reçu l'ordre de rester en retrait et de servir de renfort si ça tournait mal... Elle fronça les sourcils, un rictus haineux planter sur son visage, mais resta sur place. Le reste fût étrangement court. Trois cero, 25 morts, 4 blesser, 3 survivants, elle compris. Elle bondi alors sur le Menos le plus proche, le doigt tendu vers le masque, prêt à décocher son rayon purificateur, quand elle sentit quelque chose sur sa droite... Elle ne du qu'a un réflexe de survit d'éviter le cero qu'un menos avait garder en réserve... Cette fois c'est était trop. Elle sortit son Zanpakuto, et sans vraiment savoir ce qui c'était passer, se retrouva avec deux vectors au lieux de trois, et avec une autre lame à l'autre bout de son Zanpakuto... Dans son accès de rage elle venait de sortir son Bankai. Un sourire mauvais aux lèvres, elle bondi sur le Menos et le découpa proprement en carré presque parfaitement égaux devant les regards méduser des survivants...

Au fond, tapis dans l'ombre de son être, Il sentit que son heure était arriver...

Soudain, elle s'arrêta en plein élan, tomba contre le sol, fût prise de convulsions... Les Menos, sans vraiment comprendre, si déja ils était capable de réflexions, ce qui se passait, se préparait à l'achever.

Elle se tenait dans une immense plaine, avec au centre, un cerisier en fleur... Elle s'avança prudemment et tomba nez à nez avec elle même... A l'exeption que son double était aussi blanc que la neige, avec des yeux noir comme la nuit. C'était son hollow intérieur qui venait de passer à l'offensive. Aucun mots de fût échanger, le dialogue passant par le regard, chacun sachant ce qu'il avait à savoir et ce qui était en jeux... le contrôle du corps. Les zanpakuto se levèrent et se dirent bonjour dans une gerbe d'étincelle.

Le corps se releva, blanc, presque écailleux, et poussant un rire d'une voix fluette et comme désincarner, irréaliste. Elle sauta et découpa les deux Menos suivants. Elle se tourna vers le vice-capitaine qui restait pétrifier de peur et soudain, le 5ème siège s'éleva dans les airs sous l'effet du vectors que maitrisait maintenant le hollow. Du sang gicla, le corps se détentit, un trou béant à la place de la poitrine. S'en fût trop pour le vice-capitaine qui sortit son shikai et engagea le combat contre le monstre...

Sachico bloquait, parait feintait, contre-attaquait sans relâche cet implacable adversaire. Il était aussi bon qu'elle, se battait comme elle. Mais lui ne fatiguait pas. Elle était déjà à bout de force, ne sachant que faire pour remporter ce combat. Un shunpo, une gerbe de sang, et elle avait bloquer le Zanpakuto dépourvu de pointe entre son bras et ses côtes. Utilisant ses vectors pour neutraliser ceux du hollow, elle retourna son Zanpakuto du coté de la deuxième lame, elle pourvu d'une pointe, et l'enfonça jusqu'au coeur de son moi hollowesque. Elle ressentit la même douleurs que celle qu'elle avait infliger, mais remarqua qu'elle n'était pas blesser a cette endroit la. le hollow, pris de panique, se colla contre elle et contre tout attente, il commença à se fondre en elle. Inexorablement, elle sentait une autre personnalité fusionner avec la sienne, et elle n'avait plus la force de résister... Il allait gagner... Mais soudain, plus rien... Le hollow avait utiliser toute sa force et le transfert avait avorter. Mais il lui avait fait un cadeau... Sa puissance, et surtout toutes ses noirs émotions.

Le vice-capitaine était étendu par terre, décapiter. Elle baignait dans le sang. Qui était elle déjà ?

* Qui Sommes nous ? Pourquoi Somme nous ? Je. Nous. Je suis Iwa. Satsubatsu Iwa. Non je suis Sachico... Je m'appelle Ulricht *

Aussitôt les voix se turent, et de tout ce fatras mental, une pensée emmergea... faible, puis forte, puis incroyablement puissante, déchainant son Reiatsu dans toute sa noire splendeur, avant de crié à la face du monde le nom que cette nouvelle entitée avait choisi

* J'étais Sachico, j'étais ulricht, je suis *

" IWAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA "

Et histoire de pouvoir faire face aux difficultés qui ne manquerais pas d'arrivée, elle décida d'aller un temps dans le pole sud pour s'entrainer dans des conditions rigoureuse...

[ Pole sud, 145 jours plus tard ]

Depuis le temps qu'elle était recluse dans son igloo, elle commençais à avoir faim. Mais vu son talent pour la pêche au phoque... Elle commençais sérieusement à s'ennuyer pour tout dire. Mais maintenant elle en était certaine, elle maitrisait parfaitement son Bankai, et elle progressait à pas de géant dans le contrôle de sa forme hybride comme elle le dit si bien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 0:26

* Allez ma vieille, va falloir commencer à bouger... *

Elle se releva lentement, savourant ce moment. Elle se délecta de la vue des carrés parfaitement égaux de son igloo bâti par ses soins... un chef d'œuvre du genre. D'une précision millimétrique... Du grand arts... Elle ferma les yeux et s'imagina la carte du monde avec un doigt virtuel pour décider de...

" Pérou... Vendu "

Deux jours plus tard, elle était rendue à Tokyo. Mais que voulez vous, on ne peut pas espérer d'un hybride une santé mental à toutes épreuves non ? Mais immédiatement, elle sentit que quelque chose n'allait pas... Elle se retourna afin de comprendre et aperçu au loin un hollow... Mais un hollow... presq.. non pas du tout mais alors pas du tout comme elle... Mais il se tenait bien droit, et dégageait un Reiatsu presque écœurant tellement il était fort et, elle en était certaine, il en avait encore sous le pied l'animal... Elle s'éclipsa discrètement et décida d'en apprendre plus sur ces choses. Et pour ça, demander à ceux qui savent... Cela faisait 100 ans qu'elle n'avait pas remis les pieds à SS. Aussi elle préféra ne pas se pointer la-bas comme une fleur et demander à l'accueil

" Ne, Ne c'est quoi ces hollows tout pourris qui me copie ? "

Déja, ça serait la taule, même si elle était sur de pouvoir faire du dégât et peut être même s'échapper si les capitaines les plus forts n'était pas la. Et surtout, elle n'aurait aucune réponse comme ça. Elle se dirigea donc en rase campagne et libéra une grosse quantité de Reiatsu. conséquence, une bande de hollow affamé rappliquèrent, conséquence bis, les shinigami les suivirent et elle s'en donna à coeur joie. Hollow et shinigami finissait ad patres pour le compte et elle s'en garda deux de réserve. Le premier n'étant guerre loquace, disant simplement que le hueco mondo commençait à bouger, fini Kascher comme cochon. Son copain lui, déballa l'histoire comme un perroquet devant un scuibit.

Elle l'acheva une fois le récit achever, étant assez contente de son jeux de mot bien pourri, et se mit en tailleur.

" Alors comme ça des Pti shinigami sont passez chez les hollow avec un espèce de truc qui rend les hollows balèzes... Merde alors et si... naaan siiiiiiiii. naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan, ... , ho et puis aller merde on vit qu'une fois. "

Elle se releva et fit craquer ses phalanges. Si le shinigami disais vrai, Aizen était beaucoup plus puissant qu'elle, mais ne bougeait jamais. Donc il stagnait. Donc elle allait devoir bucher dur pour gagner en puissance. Mais à cause de sa seconde naissance, sa force et sa vitesse diminuait sensiblement quand elle utilisait son masque, et il lui avait fallut du temps pour savoir pourquoi. Car les personnalités ne s'accordait pas, donc c'était pénalisant. Logique quoi. Armé de courage elle avança d'un pas décider. Prête à en découdre avec le premier venu...

Mais avant cela, une chose s'imposait... Changer d'endroit pour se trouver un adversaire. Après tout, il valait mieux garder la surprise intacte non ? Et puis finalement, le pérou ce n'était pas une mauvaise idée....

[Australie, Jour 1 ]

Bon maintenant qu'elle était rendu à Sydney, elle allait devoir trouver un moyen de rameuté du monde :

Pas beaucoup d'activité, peu de Hollow, peu de Shinigami, et en ce qui concerne les Arrankar... Il fallait croire qu'ils étaient demandé ailleurs. Mais bon, il fallait faire avec. Elle débusqua quelques troupes de hollow et les supprima sans trop forcé. Du menu fretin de bas étage au rabais. Mais quelque part dans son ignomissime cerveau, un petit plan avait germé. Phase 1, éliminé la totalité des hollows présent. Tache ardue, mais somme toutes assez basique si on s'y colle H24 et que l'on souhaite ne pas voir de hollow pendant moins d'une journée... C'est qu'on dirait pas mais ces petite bête ça se multiplie vite. Toujours est il qu'elle y parvint finalement. D'après ses estimations, elle aurait à peu prêt 15h devant elle pour massacré le maximum d'âme afin de faire sortir quelques Shinigami de leur trou. Une bonne petite partie de chasse, ça ça vous motive un vizard aliéné.

[Australie, jour 5 ]

Finalement son plan avait payé, mais vu le déploiement, elle allait devoir la jouer plus fine que prévu. Pas moins de 7 shinigami et un Fukuu-Taichou rien que pour elle. Que du bonheur quoi. Son plan consistait à les séparer puis les éliminé un par un. Et quoi de mieux pour cela que d'utiliser un hollow comme appât ? En utiliser un troupeau bien sur ! Aussitôt pensé, aussitôt pas fait, elle chargea le groupe comme une démente. Son shikai lui donnait souvent une longueur d'avance le temps que l'adversaire comprenne qu'il lui faudrait sonder activement son reiatsu pour esquiver ses vector. Aussi elle eu le temps d'en abattre deux avant que le reste s'organise. Pendant une quinzaine de minutes, ce ne fût qu'attaque, parade, contre, désengagement, et assaut au Kido à tout va. La situation commençais a devenir dangereuse, aussi bien pour les shinigami que pour la « pauvre » Iwa. Grâce à un coup de chance monumentale, elle réussit finalement à attraper un shinigami qu'elle avait sonné au préalable et s'en servit comme d'un bouclier. Ce dernier termina sa « vie » façon passoire tandis qu'elle en exécutait un autre d'un Byuakurai vicieusement placer entre les incisives.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 0:36

Maintenant, ils en étaient rendu à elle contre 4. Mais ceux qui restait lui donnait du fils à torde et à retordre. Aussi, profita t'elle d'une pause dans le combat pour essayer de s'en sortir.

« J'aimerai bien savoir pourquoi vous m'attaquez comme ça ? Je vous ai fait quoi bande de nazes ? »

« Tu...tu te fou de nous, c'est toi qui nous à charger, en plus on est certain que c'est toi qui tue toutes ces âmes... »

Visiblement, sa façon de parlementé ne lui servait pas à grand chose. Tant pis, elle allait devoir battre en retraite. Elle envoya un déluge de Kido en direction des shinigami, et se sauva à grand renfort de Shumpo. Heureusement pour elle, les shinigami perdirent sa trace assez rapidement.





[pole nord, Jour 30 ]




Après avoir fuit, il ne lui restait plus qu'a refaire un brin d'entrainement intense. C'est à dire, aller au bord de la banquise, creuser un trou et pécher le phoque. Autant dire qu'elle allait rester un moment à jouer les glaçons. Et comme toujours dans ces moments la, la mémoire de Sachiko refit surface...


[Flashback, un bail plus tôt]


Après une " petite " altercation avec Akira, un camarade de promotion, Sachiko, décida que finalement, se racheter des fringues ça n'allait pas être du luxe. Bon seulement deux problèmes majeurs venait se poser. 1 : Il n'y avait pas foule de boutique faisant dans le prêt à porter spirituel sur terre, et de 2 : Elle n'avait pas une thune sur elle. Et oui, elle était du genre dépensière Mais bon la fortune sourit aux audacieux qu'on dit né ? Aussi retourna elle au magasin de Obuo afin de s'enquérir des méthodes d'achat car elle avait promis de lui acheter ce qu'elle aurait besoin maintenant qu'elle avait un salaire. Après 10 minutes d'âpres négociations, ils avaient convenu d'un deal. Il avait entendu parler de quelque chose d'étrange dans le nord d'une ville d'asie centrale mais préférait ne pas en alerter tout de suite les autorités. Aussi, il faudrait qu'elle aille faire sa petite enquête, qu'elle rapporte des éléments probants, et qu'elle ramène tout ça en échange d'une superbe robe blanche

Elle passa le reste de l'après midi dans les rues de la villes, cachant totalement son Reiatsu en attendant de savoir ce qu'il pouvait bien se passer dans le coin. Elle du attendre 5 heures avant qu'effectivement, elle puisse sentir un léger problème. Elle passait le temps à observer les âmes passer mais depuis 10 minutes, plus aucune ne pointait le bout de son nez. Elle descendit de son perchoir et se mit à chercher les traces d'une âmes quelconque. Elle du attendre d'en trouver une qui se cachait dans une niche pour chien.

" Et, toi... Pourrais tu me dire ce qu'il se passe ? "


Elle avait tenter de se faire rassurante, douce, la voix chaude tout ça... Elle n'eut droit en réponse qu'a une série de cris inarticulés et une bousculade pour sortir de la niche. Elle coursa l'âme sur 5km et finalement la rattrapa... Seul hic, elle gigotait sur la pointe d'un Zanpakuto. L'inconnu se tourna vers elle et souriais. Il acheva l'âme rapidement et pointa le Zanpakuto vers elle.

" Le mot de passe camarade ? "

" Heuu Tovarich ? "

Immédiatement l'inconnu attaqua. Elle sortit nobinayamu de son fourreau et contra l'attaque aussi brusque que violente. Rien que de parer, elle en eu le bras presque arraché. Elle fût tentée de fuir mais quelque chose la retenait... Elle sonda le Reiatsu de l'inconnu et fit une découverte stupéfiante... C'était un de ses ancien camarade qu'elle avait en face d'elle, mais il était sensé être mort. Elle n'avait pas trop
prêter attention au début mais au fils des coups échanger, de quelques insultes ici et la, elle avait sentit que ce n'était pas la même personne qu'elle avait connu jadis... Elle en déduit que ce devait être un renégat qui lui ressemblait mais il était plus fort qu'elle. Elle n'eut alors pas d'autre choix que de rappelé une vielle connaissance...

« Akiraaa, ramène toi vite »

Connaissant son ami, elle était certaine que ce dernier l'avait suivit pour attendre le bon moment et obtenir des excuse royales

" Tiiiiiiient alors madame à besoin de mon aide maintenant... Madame veux faire revenir Akira sur le devant de la scène hein ? madame à du culot. "

Ce dernier jubilait d'être ainsi demandé, et il comptait bien en profiter. Avec ça, il aurait droit à des excuses de roi, et la garantie qu'a la prochaine engueulade, c'est lui qui aurait le dernier mot.

" Attention les p'tits loups je suis de retour hahahahahahahahahaha "

Le reste fût rapidement expédier et le shinigami renégat termina Ad Patres Mais sans avoir cracher les informations...


[ Pole nord jour 200 ]




Question pèche au phoque, ça ne donnait toujours rien, et se perdre dans ses souvenirs n'était pas gégène non plus, mais elle avait eu le temps de s'entrainer un peu avec son masque. Si seulement ce corniaud la voulait bien rester en place plus longtemps ça l'arrangerait... Et surtout si il pouvait éviter de trop se répandre ça serait même Byzance... Mais avec la tonne de glace qu'elle avait découpé, pour peut qu'elle trouve du sirop, elle aurait pu se farcir 1000 fois son poids en granit. Mais vu que le magasin le plus près était à quelques jours de Shumpo...

Elle se remit en route, et cette fois, elle écraserait ceux qui se mettrait sur son chemin. Enfin du moins elle essayerait de son mieux...

[Karakura, Jour 210 ]


Cela faisait maintenant quelques heures qu'elle tournait dans le coin, observant le ballet des gens qui allait et venait sans se rendre compte de la guerre invisible qui faisait rage autours d'eux. Et en parlant de rage... voilà qu'elle sentait le Reiatsu d'un groupe de shinigami qui se dirigeait vers elle. Non pas qu'elle ne voulait pas s'offrir une petite séance de découpage façon boucher, mais pour le coup elle préférait se
faire discrète, allez savoir pourquoi. Elle dissimula donc son Reiatsu et se réfugia sur les hauteurs, laissant passer la menace. Mais vu leurs allures, il lui semblais claire qu'ils fuyait quelque chose, où qu'ils allaient au devant d'un beau combat. Aussi elle prit le partit de les suivre à distance, une petite course poursuite qui la mena hors de la ville. Et la, elle tomba presque nez à nez avec deux Menos Grande qui menait la vie dur au groupe qu'elle suivait. Trouvant le spectacle intéressant, elle observa les shinigami et les Menos se tailler en pièce. Quoi que l'avantage était largement du coté Menos.


« Kishou… Sou »

Aussitôt, elle fonça en direction d'un Cero qu'un Menos venait de lacher, surement par mégarde vu qu'il avait visé carrément à coté, et utilisa la seconde lame pour pomper un peu d'énergie et lui renvoyer le même cadeau. Il se le prit dans le ventre et les shinigami, trop heureux pour comprendre le pourquoi du comment, en profitèrent pour redoubler leur attaque. Elle se tourna ensuite vers le suivant et réitéra son attaque, se contenant de les affaiblir histoire de voir si les shinigami valait le coup. Et après quelques minutes et, relativement, peu de perte; Les shinigami étaient les vainqueurs. Elle préféra ne pas s'attarder et rangea le bankai afin de pouvoir se cacher de nouveau. Le groupe se sépara pour la rechercher mais grâce à sa maitrise presque naturel du Reiatsu, elle demeura parfaitement invisible. Et deux minutes plus tard, elle fut accoster le plus naturellement du monde par quelqu'un. Trop abasourdie pour enregistrer les traits de l'inconnu, elle ne retint qu'une chose. Il savait qu'elle était un vizard et lui avait donner rendez vous quelque part si elle souhaitait s'entrainer. Bon la, ça lui posait un énorme dilemme moral. Elle s'était juré de ne jamais suivre d'autres ordre que les siens... Mais on lui proposait d'augmenter ses capacités... Cornélien comme choix s'il en ai. Mais après tout, si les ordres qu'on lui donnait était formuler par elle même juste avant que le cerveau n'imprime que ça ne venait pas d'elle, ça restait jouable... Et puis, elle ne le sautait pas si elle n'asseyait pas d'abord né ? Aussi se dirigea t'elle vers le lieu qu'on lui avait indiquer, mais elle se demandais... Si il ne valait pas mieux mettre au courant ce fameux Shinji dont lui avait parler celui qui devait être également un vizard de son caractère... Bha il finirait bien par s'en rendre compte de lui même. Et avec un peu de chance ça lui plairait peut être qui sais ?
Revenir en haut Aller en bas
Kisuke Urahara
Taisho de la 5ème Division
Taisho de la 5ème Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 26
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Benehime
Points de vie:
3600/3600  (3600/3600)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 11:35

bienvenue Smile
Belle fiche j'ai n'ai rien à redire;)
Et bien en ce qui concerne le Bankai ça ne me gène pas
Validé tu peux commencer le rp Smile

_________________
Il y a un art que je maitrise autant que mon énergie spirituelle, celui de toujours arriver quand on m'attends le moins.

Kisuke Urahara, Capitaine de la 12ème Division des armées de la cour et directeur fondateur du Bureau de développement technologique.
Kisuke alias Byakuya
Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net
Kirigaya Kirito
Leader de La Garde Royale
Leader de La Garde Royale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 26
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Matamune
Points de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 13:15

Je te valide a mon tour Iwa ! Very Happy

_________________
Cordialement votre Fondateur et Admin de BWR.

Leader de la Garde Royale
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 14:26

Validé pour moi aussi ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 15:04

Bienvenue
Jolie Fiche et vive Elfen Lied ^^'.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 15:43

Super la fiche... Bienvenue Iwa
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 20:18

Cool mici ^^ je vais éditer pour ajouter le bankai et début de fichet et attention les loulous j'arrive Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 20:48

Validé... que dire d'autre?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 20:50

Thank you ^^ Sinon je vais me retrouver à quelle rang ? histoire d'aller éditer la fiche technique ^^

Ps: Les vizards on le droit aussi à un petit bandeau défilant au dessus du vavat né ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   Mar 3 Fév - 21:00

Oui, mais les admin sont overbooké. Vu que je suis gentils et que tu le mérite, rang 8
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Iwa satsubatsu La Schizo à mi-temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Monde des Humains : :: Presentations Validées :-
Sauter vers: