Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Découverte des Vizards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Découverte des Vizards   Lun 23 Fév - 23:41

Ishida, depuis son retour du Hunco Mundo, où il à perdu à son duel de stratégie, ne cesse de s’entrainer toujours seul, pour cette fois prouver définitivement à Ichigo qu’il est plus fort que lui. Mais comme Uryuu ne cessait de répéter à Ichigo : il ne faut pas foncer tête baisser et analyser là situation. Donc depuis plusieurs jours, il ne cessait de faire de recherche sur le lieu où son rival avait appris à maitriser se pouvoir lui permettant de faire apparaître un masque de Hollow sur son visage. Car Ishida avait bien remarqué qu’après une disparition de plusieurs jours d’Ichigo il revenu avec un flux de Reiatsu encore plus énormes. Depuis peu, le jeune Quincy avait trouvé un endroit dépourvue de reiatsu, d’habitude même dans l’air il y a un minimum de reiatsu, mais là rien, le trou noir. Un trou noir de seulement quelques mètres. Cela n’était pas naturel, il en était sur.
Donc il décida d’aller voir de plus près ce vide.

Etant donné que Uryuu maitrisai parfaitement son reiatsu et le reiatsu qui l’environnait, il masqua autant qu’il pu son énergie et se dirigea tranquillement en direction de ce qui ressemblait à un hangar, guidé par l’anormal inexistence d’énergie. Arrivé devant le hangar, il s’arrêta et tendit la main devant lui, mais quelque chose lui empêchait. Il frappa du pied pour soulever un petit nuage de poussière qu’il observa attentivement. Bizarrement la poussière s’arrêta en une ligne droite parfaite. Il prit une de ses flèche de reiatsu concentré et en envoya une en hauteur puis avec une autre découpa une légère ouverture pendant que le gros de l’énergie contrait la première flèche. L’opération avait été facile, même si les occupant de se hangar surprotéger était maintenant prévenu de son arrivé. Mais il avait travaillé pendant plusieurs nuits sur une façon de contrer une éventuelle barrière de reiatsu. Et comme toujours le jeune virtuose avait vu juste.

Il rentra donc rapidement dans l’ouverture qui s referma très rapidement et contempla le hangar où il était. On aurait dit un décor de film d’horreur. Des marques de griffure partout sur les mures, des trous dans le sol ainsi que sur les murs. Uryuu ne savait pas vraiment ce qui habitait ici, mais cela devait être extrêmement sauvage. Il trouva aussi sur un table basse, quelques reste de pizzas ainsi que de nombreux magasine érotique…
Malgré son tempérament calculateur, il n’avait rien prévue une fois entré dans le trou de reiatsu. Il ne savait absolument pas à qui il aurait à faire ni à combien, à rien. Il n’avait rien pu prévoir. Il fallait donc qu’il… improvise.
Par quoi commencer ? Eclater un mur ? Trop agressif et sa risque de les mettre en rogne. Tenter la négociation ? Vu les traces sur les murs, se serait peu probable mais bon il préférait les dialogues au combat. Après tout on dit bien : l’habit ne fait pas le moine. Ichigo n’était pas vraiment plus sauvages qu’avant, hormis quand il fait apparaître sur masque de Hollow. Et si c’est véritablement ici qu’il à appris à faire cela, les gens habitant ici devait-être humains, voir des shinigamis. Cela l’énerva un petit peu, mais il ne laissa pas la colère aveuglé ses décisions.

Après avoir réfléchi une petite minute, il inspira profondément et se mit à intensifier son reiatsu de façon à ce que toutes les personnes qui étaient présentes comprennent qu’il était là. Il envoya même une flèche en l’air qui se brisa sur le mur invisible. Puis il remit son reiatsu à un rythme normal, faible même.

- Je ne suis pas là pour me battre !

A peine eut-il le temps de finir sa phrase qu’il vu déjà une personne caché dans l’ombre. Ishida ne bougea pas, se contentant de remettre ses lunettes en place. Il n’était pas là pour se battre, au contraire, il était là pour en apprendre plus sur l’origine des pouvoirs d’Ichigo et surtout d’un moyen de les contrer. Même s’il doutait que ce mystérieux personnage lui raconte tout sans rien dire et sans rien demander. Mais il était près à se battre pour avoir les informations qu’il voulait. Il ne pouvait perdre, il était là pour prouvez que les Quincy était plus puissant que les Shinigamis, car après ces informations il pourra facilement battre Ichigo, ce qu’il rêve de faire depuis qu’il l’a rencontré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte des Vizards   Mar 24 Fév - 0:31

-Ca tombe bien, moi non plus!

Ben oui, s'il croit que je ne l'ai pas entendu rentrer, ce Quincy, il se fourre le doigt dans l'œil. Jusqu'au coude au moins, si ce n'est plus. Bref. Ca peut sembler une idée magnifique de sa part d'avoir fait une action toute en subtilité pour passer notre muraille, réduit au minimum puisque le gros lard qui nous sert de bouclier dors en ce moment-même, mais je dois avouer que pour moi, frapper à la porte ça aurait fait pareil. Eh oui, même si on y ressemble, on n'est pas des monstres. On a même des chocapic dans le frigo. La vie n'est-elle pas magnifique? Par contre, c'étais pas super comme idée de sa part de s'habiller entièrement en blanc. C'est joli, le blanc, je ne dis pas le contraire, mais c'est un peu salissant. Surtout quand c'est un blanc flashy comme celui de ses vêtements. Bref. Si j'étais un hôte modèle, il faudrait que je trouve la puissance formidable de me lever de mon lit et d'aller lui dire bonjours. En même temps, je ne suis pas un hôte modèle et j'ai une de ces putains de flemme…

Vous n'imaginez pas ce que ça peut être crevant d'arrêter un démon à mains nue, avant de s'entraîner comme un dingue, puis de porter une espèce de chose stupide te orange (je crois qu'ils appellent ça un Shiningami remplaçant) parce qu'elle c'est encore faite défoncer. Comme d'habitude. Ichigo ne comprendra jamais qu'il ferait mieux de se tenir à distance des espadas tan qu'il n'aura pas progressé. Bref. Malgré ça, ma curiosité est un peu titillée sur les bords. Je me demande ce qu'il veut, ce Qunicy, pour être honnête. Donc, vu que je suis curieux, et qu'en plus je suis un type génial, je brandis sur mes pied et va souhaiter la bienvenue au bonhomme de neige dans l'entrée. Désolé pour la comparaison, mais l'autre c'étais avec les stars troopers, donc j'ai préféré vous l'éviter. Tombons bas, mais pas trop quand même. Bref. Bref, fois deux. Qu'est-ce que je suis censé dire dans ces circonstances? Bienvenue au bercail, mon petit minou? Bof. Ca fait un peu pédophile/vieux pervers. On va opter pour un truc sobre mais efficace.

-Bon… Eh bien, bienvenue. Je suppose que tu es arrivé ici, mais que tu n'as aucune idée de ce qui s'y passe… Bref. Passons. Je me présente. Je m'appelle Henri. Je suis Hirako Shinji. J'aimerai bien, réussir ma vie.. Je suis le chef de Vizard et maître de ces lieux. Je suppose que tu ne sais pas ce qu'un un Vizard, ni pourquoi nous nous cachons dans un lieu aussi malsain… Bref. Installe-moi, et on parlera mieux calé dans un fauteuil. Prend du scotch au passage, ça aide à la discutions.

A ces mots, je fais un geste vers la bouteille d'alcool fort posé sur la table. Je ne bois pas tan que ça et on en parle plus, ok? Mais bon. Des fois, ça peut aider. Surtout que le Quincy n'a pas l'air d'être des plus joyeux. Bref. S'humecter le gosier n'a rien de mal. Je fais quelque pas, puis me laisse tomber dans un vieux fauteuil défoncé. Défoncé mais confortable. Un peu comme Rousselle… Bref. Stop. On se concentre, je ne peux quand même pas être arrache à cet heure-là de la journée, un peu de retenue. On verra ça vers quatre heures du mat. Bref. Je lui désigne le siège, et après un moment de silence ou je me tâte pour savoir quoi dire, je reprends la parole.

-Assied-toi, fais comme chez toi. Lisa n'est pas la pour le moment, tu peux boire à al bouteille. Relax… Alors, commençons le début de cette longue histoire. Ou plutôt, non, je dois avouer que j'ai la flemme de te la raconter ici… Bref. Je te la raconterais si tu me dis pourquoi tu es venu ici. Mais avant tout chose, il y a quelque chose que tu à besoin de savoir. Inutile de mentir ou de jouer un faux jeu, ton reiatsu montre clairement que tu es un Quincy. Or, je croyais els Quincy éteint. Je vais être honnête avec toi: je m'étais même assuré personnellement que les Quincy était éteint. La plupart des gens qui appartiennent au Vizard on œuvré pour faire disparaître ta race… C'était il y a longtemps, certes, et nos mentalités ont évoluées depuis. Mais bon. Je tenais à ce que tu sois au courant avant que tu expose la raison de ta venue… Tu sais, si tu ne la bois pas, tu à le droit de me passer cette bouteille.

Je guette sa réaction suite à mes propos. Tout ce que j'ai dis est vrai, mais c'étais il y a tellement longtemps… Aujourd'hui, je ne pense pas qu'un seul d'entre nous (les Vizard) ait encore de rancune contre les Quincy. A cette époque, nous obéissions au Gotei… Et cette époque est définitivement révolue. Nos anciens dirigeants sont désormais nos ennemis… Bref. Je tourne la tête vers lui, histoire de voir comment il va réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte des Vizards   Mar 24 Fév - 1:52

-Ca tombe bien, moi non plus!

Ishida fut légèrement rassuré de la réponse du mystérieux homme. Non pas qu’il était anxieux ou sur les nerfs, mais parlez à quelqu’un sans avoir à se battre l’enthousiasmait. Mais bon il restait sur ses gardes, on ne sait jamais. Il scruta le fond du hangar d’où provenait la voix, et il aperçut un matelas, juste un matelas posé au sol avec apparemment quelqu’un allongé tranquillement dedans. Cela le surprit, il l’avait surement senti rentrer et pourtant il était resté là allongé, sans savoir si c’était un ennemi. Uryuu en déduis que c’était surement de la paresse, ce qu’il détestait le plus au monde, les gens paresseux ne faisant rien de leurs journée. Lui, était radicalement l’inverse, toujours à faire quelque chose et quand il n’avait plus rien à faire il se rajoutait du travail et c’est grâce à cet attitude qu’il était devenue ainsi. Enfin bref, là n’était pas le sujet. Après quelques minutes de prélassement supplémentaire, l’homme se releva enfin pour accueillir le jeune Quincy.
C’était un homme gigantesque, il était surement plus grand que Chad. Par contre il n’était pas très épais, même plutôt mince. Une coupe au carré blonde et des yeux de fouine. Ses habits était plutôt classe, enfin s’il était propres, mais quand on voyait… l’état de son… habitation si l’on peut appeler sa comme ça, on comprenait facilement l’origine de cette saleté. Mais d’un autre coté, cela allait très bien avec cette fainéantise.

-Bon… Eh bien, bienvenue. Je suppose que tu es arrivé ici, mais que tu n'as aucune idée de ce qui s'y passe… Bref. Passons. Je me présente. Je m'appelle Henri. Je suis Hirako Shinji. J'aimerai bien, réussir ma vie.. Je suis le chef de Vizard et maître de ces lieux. Je suppose que tu ne sais pas ce qu'un un Vizard, ni pourquoi nous nous cachons dans un lieu aussi malsain… Bref. Installe-moi, et on parlera mieux calé dans un fauteuil. Prend du scotch au passage, ça aide à la discutions.

Aussitôt que le… Vizard eu fini et qu’il s’affala sur son fauteuil miteux et vraiment crasseux. Ishida se mit à analyser un petit peu ce qu’il venait de dire. Il dit s’appelé Shinji et être le chef des Vizard, donc il y en avait d’autres dans ses locaux immondes. L’homme aussi, fit des suppositions sur Uryuu visant à chaque fois juste. Il passa, sans commentaire, la proposition d’alcool de son hôte. Ishida ne buvait jamais, sans doute parce qu’il ne le tenait pas.
En admettant que l’instinct d’Uryuu soit bon qu’il soit bien dans le domaine ou plutôt la caverne des personnes aillant apprit à Ichigo son nouveau pouvoir. Ce Shinji, là, était le chef de se qu’on pouvait appeler race. Et il pourrait l’éclairer sur les origines de ce mystérieux pouvoir. Mais il devait faire attention, car son interlocuteur aussi était un de ces Vizard et sans doute le plus fort étant donné qu’il en était le chef.

-Assied-toi, fais comme chez toi. Lisa n'est pas la pour le moment, tu peux boire à al bouteille. Relax… Alors, commençons le début de cette longue histoire. Ou plutôt, non, je dois avouer que j'ai la flemme de te la raconter ici… Bref. Je te la raconterais si tu me dis pourquoi tu es venu ici. Mais avant tout chose, il y a quelque chose que tu à besoin de savoir. Inutile de mentir ou de jouer un faux jeu, ton reiatsu montre clairement que tu es un Quincy. Or, je croyais els Quincy éteint. Je vais être honnête avec toi: je m'étais même assuré personnellement que les Quincy étaient éteint. La plupart des gens qui appartiennent au Vizard on œuvré pour faire disparaître ta race… C'était il y a longtemps, certes, et nos mentalités ont évoluées depuis. Mais bon. Je tenais à ce que tu sois au courant avant que tu expose la raison de ta venue… Tu sais, si tu ne la bois pas, tu à le droit de me passer cette bouteille.

Etant donné le niveau de poussière qu’il y avait sur le fauteuil, le Quincy préféra rester debout et écouter les paroles de son hôte. Encore une fois il parlait avec cette nonchalance qui insupportait Ishida, mais c’est quelque chose d’autre qui énerva le jeune homme. Shinji dit clairement que lui ainsi que les autres Vizard avait déjà combattus face à ses semblables. La première chose qui venu à l’idée de Ishida était de sortir son arc, mais il se contenu et écouta le reste. Aussitôt avoir finis de raconter son passé sur ce qui c’était passé contre les Quincy, il lui demanda la bouteille, ce qui augmenta encore plus à sa colère.
Etant donné que leur discussion était basée sur la franchise, le Quincy ne mâcha pas ses mots lui aussi. Il tenta aussi de faire croire qu’il savait où il était en racontant ce qui était pour lui que des hypothèses.

- Avant de commencer, moi aussi j’ai quelque chose à vous dire, après avoir réglé leurs comptes à ses shinigamis méprisables, je compte bien nettoyer se taudis. Ensuite, j’en sais un peu plus que vous le croyez sur vos races. C’est ici que vous avez entrainé un certain Kurozaki Ichigo à devenir un Vizard, ce qui lui permet de faire apparaître un masque de Hollow sur son visage lui procurant ainsi une plus grande force et un rapidité hallucinante, même si cela viens forcément d’une énergie démoniaque.
Pour ce qui est de la raison de ma venu, c’est de savoir d’où viens se pouvoir que détiens ce shinigamis remplaçant, pour ensuite pouvoir l battre une bonne fois pour toute.


Il avait tout déballé d’une seule traite, il parlait sur un ton rude et sérieux. Hormis son intonation de voix, il ne laissa rien paraître sur l’énervement qu’il éprouvait à présent sur son interlocuteur. Interlocuteur, qui lui, restait sur son canapé à l’écouté. C’est avec soulagement qu’il aurait sortit son arc et lui aurait envoyé une flèche au milieu de son beau cœur, qui ne devait pas vraiment souffrir de l’activité du Vizard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte des Vizards   Mar 24 Fév - 4:17

L'imbécile. Le crétin fini! Il est… Pitoyable. Non, pire que ça. Méprisable. C'est rare que je dise des choses comme ça sur les gens, mais cette larve commence à m'énerver au plus haut point. Il rentre ici et ce croit tous permis. Je crois qu'il n'a pas très bien saisit… la réalité… de ce qu'est cet endroit. Je crois même qu'il est temps d'apprendre certaines vérités fondamentales qui pourront lui servir plus tard. J'attrape mon Zampakutoh et le sent vibrer lui aussi de colère. Je fais un shumpo, et en une fraccion de seconde lui assène deux coups de Namakemono entre les omoplates. Je ne veux pas, tous du moins pas encore, le tuer, donc mon Zampakutoh est encore dans son fourreau. Cependant… Ce serait mieux si jamais je le sortais un peu. Juste histoire d'être un peu plus impressionnant. Je plaque la lame sous sa gorge et lui parle d'un ton froid.

-Stupide Quincy. Ta prétention est sans limites. J'ai massacré des dizaines des tiens sans la moindre pitié, ridicule bébé! Tu es d'une faiblesse extrême et tu te prétends capable de lutter contre nous! Cesse de faire des blagues. Primero, ne dis jamais du mal de ce lieu. C'est notre unique refuge depuis que les pourritures de la Soul Society nous ont traqués! Secundo, ne dis plus jamais que nous sommes méprisables, car nous te surpassons en tous les points. Tercero… point le plus important… la prochaine fois que je t'entends nous traiter de Shiningamis, je te jure que je te tue. Et je serai sans pitié.

Pour un peu mieux appuyer mes propos, je lui décoche un coup de coup qui aurait suffit à pulvériser un mur dans les côtes, avant de lui faire un kick parfait. Il est temps de faire gouter la douleur à ce jeune chien fougueux et arrogants. Je fais décrire un large arc à Namakemono, lequel se fait un plaisir de gouter le sang de cette espèce d'épouvantail. Je rattrape la bouteille avant qu'elle tombe, et la pose délicatement sur le fauteuil. Ne risquons pas de briser des choses précieuse, employons-nous plutôt à en briser d'autre sans valeurs, comme les côtes de ce Quincy de malheur. Cela fait longtemps que je n'ai pas été aussi vénère, je dois le reconnaître. Il ma morfler, le petit enfoiré.

-Je vais sûrement t'appendre quelque chose, mais nous sommes dans un monde dur. Et dans ce monde dur, ce sont les plus fort qui on raison. Un temps, les Vizard étais un groupes d'incapables, rendu faible par leur Hollowmorphose et incapable de se contrôler. Mais aujourd'hui… Comme je l'ai dis, le monde est régi par les plus forts. Et les plus forts… C'est nous. Tu comprends ça, gamin, ou il faut que je le fasse rentrer de force dans ton crane surmonté de ces ridicules lunettes. Allez! Répond-moi!

J'en profite pour les décocher une méchante béquille dans la cuisse. Désolé, mais ça lui apprendra à faire le malin. On ne joue pas aux plus fort avec les prédateurs-né de toute civilisation. Pour compléter le tableau, je lui mets un coup de fourreau sur la tempe. Ce coup-là non plus n'est pas très réglementaire, mais qu'est-ce qu'il soulage… Bref. Qu'est-ce qu'a dit cet imbécile? Un truc à propos du Shiningami remplaçant. Encore lui. Bullshit, qu'est-ce qu'il peut être lourd… Déjà, on a eu le plaisir d'une visite de capitaine, et désormais, ce sont les Quincy qui se pointent… A quand les humains aux bras puissant? Il faudra que j'aie une discussion sérieuse avec lui quand il sera rétabli… En attendant… Occupons-nous de cette loque qui traîne face à nous. Bon. On ne pas trop l'amocher plus. Mais j'ai quand même encore une petite chose à lui montrer. Juste une dernière petite chose.

-Alors, on fait moins le fier, non? Maintenant, ridicule petit Quincy, ouvre bien tes yeux. Tu voulais voir ce qu'étais le pouvoir que nous avons donné à Ichigo? Très bien. Ecarquille tes pupilles. Car je vais te le montrer durant un cours. Et garde ceci à l'esprit, jeune Quincy: je n'ai pas encore utilisé mon Shikai… Rappelle-t-en: ici, tu es en fers, parmi les seigneurs démons.

Je passe lentement ma main devant mon visage, et laisse le monstre enfoui dans les entrailles. Je ne compte pas lui laisser la moindre parcelle de liberté, mais j'ai besoin de lui pour quelques instants. C'est une créature qui n'a rien d'humain, pas la moindre forme d'intelligence ou de cruauté: mon Hollow n'est qu'une boule de rage pure et aveugle, destinées à annihiler tout ce qui peut passer à sa proximité. Le relâcher ne serait-ce qu'une seconde serait un trop grand risque pour moi et les gens qui m'entourent. Je le contrôle uniquement avec l'aide de mon zampakutoh. Namakemono, un faucon enchaîné, utilise ses chaînes pour se lier au monstre et ainsi m'aider à le contrôler. Un équilibre bien fragile, mais nécessaire… Je fais apparaitre mon masque de Hollow, un rictus terrible sur les lèvres…

Spoiler:
 

Le ballet mortel peut commencer. Je lève mon zampakutoh, et l'abat d'une force terrifiante sur le Quincy, qui, prit au dépourvu, est envoyé voler. Je zigzague dans une série de shumpo, et lui met un coup très rapide dans la foulé, celui-ci sans relâcher mon Hollow. Shit! Je déteste me battre dans un endroit clôt. Comment voulez-vous bougez décemment lorsque un mur à droite,, à gauche, en haut en en bas entravent vos mouvements? Ce ne serait pas le notre repère, ça fais longtemps que j'aurais défoncé toute cette merde pour pouvoir m'envoler. Namakemono est frustré aussi, je le sens. Tien, pour sa peine, je décoche un autre coup à une vitesse à proprement parler surréaliste dans le Quincy. Ca lui apprendra qu'on ne joue pas et qu'on n'insulte pas les Vizard.


[hrp: ça fais plaisir, on a un bon groupe de rpgiste dans le monde réel =) pour le peine je lance un combat, petit impertinent.]
Citation :
Dégâts reçus: 0,J'encaisse tout
Stats en début de tour: 3600 pv, 3000Re
Action 1: attaque physique (35)
Action 2: attaque physique (32)
Action 3: attaque physique (30)
Action 4: attaque physique (30)
Action 5: attaque physique (30)
Action 6: attaque physique (29)
Action 7: attaque physique (29)
[hors action: activation du masque]
Action 8: attaque physique avec masque (ouille)(27+250, action du masque 1/5)
Action 9: attaque physique (27)
Action 10: attaque physique (25)


Dégâts totaux infligé: 545 sur Ishida =), j'y vais pas trop fort =)

Perte totale de Re: 350


Stats en fin de tour : 3600pv, 2650Re.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte des Vizards   Mar 24 Fév - 13:13

* Qu’elle rapidité !*

En un superbe Shunpo, le Vizard se retrouve derrière lui, Zanpakuto en mains et le frappe deux fois au niveau des omoplates avec se fourreau de son sabre. Mais Ishida n’eu pas le temps de bouger qu’il se retrouva avec une lame sous la gorge. Il n’en avait pas particulièrement peur, mais cela faisait toujours une drôle de sensation. Le Vizard approcha sa tête de son oreille et lui dit d’un ton aussi froid que possible.

-Stupide Quincy. Ta prétention est sans limites. J'ai massacré des dizaines des tiens sans la moindre pitié, ridicule bébé! Tu es d'une faiblesse extrême et tu te prétends capable de lutter contre nous! Cesse de faire des blagues. Primero, ne dis jamais du mal de ce lieu. C'est notre unique refuge depuis que les pourritures de la Soul Society nous ont traqués! Secundo, ne dis plus jamais que nous sommes méprisables, car nous te surpassons en tous les points. Tercero… point le plus important… la prochaine fois que je t'entends nous traiter de Shiningamis, je te jure que je te tue. Et je serai sans pitié.


Cette fois le jeune Quincy ne pu contenir sa fureur. Il se déchainera sur ce Vizard. Même s’il doit y laisser la vie il irait jusqu’au bout et montrerai la puissance du dernier Quincy. Mais à peine commença t-il à relâcher sa fureur, qu’il se prit un coup de poing surpuissant dans les cotes avant de recevoir le pied de son adversaire. Ishida resta debout, ne bougeant pas, en réalité il canalisait la douleur des coups. Il n’avait qu’une seule envie, sauté sur ce Shinji et de l’étrangler jusqu’à se que son cou lâche. Mais la colère aveuglait l’esprit et embuait la vision des choses, encore une fois il essaya de se calmer. Il gagnera comme il le faisait habituellement. Le Vizard reprit la parole avec encore plus d’énervement dans la voix.

Malgré ce qu’il aurait pu penser, touts les coups de son adversaire était précis et puissant. Ishida du bien l’avouer, il l’avait grandement sous-estimé, mais cette réincarnation de la fainéantise sous-estimait encore plus le dernier des Quincy. Et comme il lui rappela, il n'avait toujours pas utilisé son Shkai, mais Ishida était loin d'être sur le point de perdre et cela ne l'impressionna nullement. Il avait surement tuée des dizaines, voir des centaines de Quincys, mais ils n’avaient rien a voir avec la puissance de Uryuu. Mais ce qui l’énerva le plus était qu’il critique les lunettes de son grand père, seul choses qui lui restait de son mentor, celui qu’il l’avait élevé et entrainé. Cela pouvait paraitre idiot, mais avec ses lunettes Ishida avait l'impression d'être plus fort, comme un enfant avec son doudou lui empêchant de faire des cauchemars. Avec ses lunettes trop grande, il avait l'impression de mieux maitrisée son pouvoir et de mieux visée.

Sous le regard ébahit d’Uryuu, le Vizards passa sa main sur son visage et fit apparaître un étrange masque tout comme Ichigo mais son masque n’avait pas la même forme. Un formidable reiatsu démonique envahit les lieux. Ishida se prit encore une fois une série dévastatrice, encore plus puissante que la précédente, mais avec un mouvement d’Hirenkyaku, il esquive le dernier coup de Shinji. Ishida recula de plusieurs mètres et esquissa un sourire, un sourire terrifiant, empli de haine.

- Vous ! Les plus forts ? C’est pour cela que vous êtes contraint de vous terrer ici ? Les Quincy comme toutes les races étaient faible avant, et j’en suis le dernier représentant. Mais je me suis entrainer et mes pouvoirs non rien à voir avec ceux des Quincy remontant à une centaine d’année. Laisse moi donc, à mon tour, te montrer à mon tour le pouvoir des Quincy !


Il leva doucement sa main droite et fit tournoyer son reiatsu autour de lui balayant la poussière qui souillait le sol. Puis, il dégagea toute la poussière faisant apparaître son arc, Kojack.

- Il est temps de commencer le nettoyage !

Il savait très bien qu’il provoquait la colère de son adversaire, mais cela ne l’impressionnai nullement. Ichigo n’arrivait pas à maintenir longtemps ce masque lui donnant des pouvoirs.
Ishida fit un nouveau Hirenkyaku et se retrouva en l’air, au dessus de Shinji et lui envoya cinq flèches soulevant la poussière sous le choc. Son histoire de nettoyage était d’un coté vraie. Il ne laissa pas le temps au nuage de poussière de se dissiper et dans une série d’Hirenkyaku il se mit derrière Shinji, et envoya directement droit autres flèches qui partirent à une vitesse prodigieuse. Il s’approcha rapidement de Shinji et posa son arc sur sa nuque.

- Ça c’est pour le massacre de ma race.


Il décocha une nouvelles flêches, envoyant Shinji volé. Il resauta en l’air et se mit au dessus de Shinji puis sortit une de ses capsule de reiatsu avant de la jeté sur le corps inerte de Shinji.


- Ça c’est pour les lunettes ! HAIZEN !


Un cube bleuté se format à la place de la capsule et s’abattit sur Shinji, un énormes nuages de poussière s'éleva dans le sol masquant petit à petit la position du Vizard qui n'était surment pas mort après cet enchainement...
Ishida retomba au sol agilement et se remit au milieu du vieux hangar envoyant encore une fois deux flèches sur son ennemis avant de le voir disparaitre sous la fumée.. Il avait un aire triomphant soulagé d'avoir pu ce défoulé sur ce Vizard nonchalant. Il pouvait constater que son entrainement avait porter ses fruits et qu'il avait largement ses chances de battre ce Vizard.

[HRP : C'est mon premier combat donc dit moi su je fait des erreurs ^^']

Citation :
Dégâts reçus: 545 je réduit de 25 avec une esquives
Stats en début de tour: 2780 pv, 1975Re
Action 1: Flèches (32)
Action 2: Flèches (31)
Action 3: Flèches (31)
Action 4: Flèches (30)
Action 5: Flèches (29)
Action 6: Flèches (28)
Action 7: Flèches (27)
Action 8: Flèches (25)
Action 9: Flèches (23)
Action 10: Haizen (200)
Action 11: Flèches (21)
Action 12: Flèches (21)


Dégâts totaux infligé: 498 sur Shinji

Perte totale de Re: 240


Stats en fin de tour : 2780pv, 1735Re et 77points de Combo

Hrp : Merci Tousen même si c'est pas très important ^^'


Dernière édition par Ishida Uryuu le Mar 24 Fév - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte des Vizards   Mar 24 Fév - 16:11

L'enfoiré… Il ose nous tenir tête. Et en plus, il le fait plutôt pas mal, je dois lui accorder ça. Surtout cette technique chelou qu'il m'a envoyé, ver la fin… Un truc comme Haizen… Ce truc fait super-mal. Une espèce que cube de lumière bleue flashy, comme son arc. Ca fait mal au crâne, ce truc, vous n'imaginez même pas. Heureusement… J'ai la tête rude. Qui plus est, les bouts de mon masque commencent à peine à s'effriter. J'ai encore le temps. Bref. Passons. Je crois qu'il est temps de passer à la vitesse supérieure. Namakemono crie depuis tout à l'heure pour que je le laisse sortir et se défouler un peu. Ce serait sadique de ne pas lui laisser un peu de liberté… On va montrer à ce Quincy se qui se passe quand je libère ne serait-ce que la moitié de ma force.

-Jeune impertinent… Je crois que tu n'as réellement aucune idée… De ce qui t'attend! Dors… Namakemono!

Il faut savoir que mon Zampakutoh est lui aussi un flemmard. En général, il ne sort que très rarement, et quand il sort, c'est soit qu'il à envie de bouger, soit que je l'y ai forcé. Il accepte parfois que je le force, mais c'est plus une sorte de deal entre nous: je ne l'utilise que quand j'en ai réellement besoin, et alors dans ces moments-la il m'aide de toutes ses forces. Or, ici, on n'est pas dans ce cas-la. Mon faucon enchaîné est tellement vénère que je crois qu'il pourrait sortir et massacrer la terre entière s'il le voulait. Mon Shikai en soi de paye pas de mine: la lame de mon zampakutoh vire juste au jaune et deviens plus résistante. Pas grand-chose à voir. Mais dans cette état, je suis capable de manipuler la gravité directement autours de la lame. Ce qui me permet de renforcer de façon énorme mes coups, les rendant extrêmes douloureux. Mon jeune adversaire va d'ailleurs en faire l'expérience… Je fais un rapide Shumpo et lui assène un coup sur son arc. (Kullagan?) Peut-être que si j'arrive à briser ce truc, il sera un peu moins combatif. En même temps, ça à l'air d'être du solide, c'est fait de particules d'énergies spirituelles. Bref, toujours est-il qu'un coup de Namakemono en colère, ça fait quand même mal. Du coup, en traître, j'en profite pour lui décocher un autre coup de Zampakutoh dans la jeune. Ca lui apprendra à ce tenir tranquille. Je recule de trois pas et parle à nouveau.

-Tu semble perturbé par la capacité de mon zampakutoh… Elle est étrange, n'est-ce pas? Et fait bien attention, car elle est encore plus redoutable qu'il n'y parait. Bientôt, tu ne seras plus que poussière… Car tu n'est que poussière, et tu retournera à la poussière…

Est-ce que vous ne trouvez pas que c'est la classe de faire des citations bibliques en plein combat? Non, franchement, avouez-le, ça roxxe. Ca aussi, ça a du le déstabiliser. C'est grandiloquent, c'est magnifique. Je m'aime. Bref. Je suis en plein combat, ne le perdons pas de vue. Il est temps de lui faire gouter un peu plus de mon masque que ce qu'il n'a déjà gouté. Dégager une telle puissance de reiatsu va sûrement faire disparaître mon masque rapidement, mais c'est le prix à payer pour être fort. Bref. Je passe derrière lui et lui décoche un coup à pleine puissance, super fort, force surhumaine, shikai et appaku, voila qui devrait le faire manger… Par contre, ça me fait encore vraiment chier d'être dans un espace restreint. Du coup, je suis plus long, je ne peux pas utiliser mon Jouhatsu. Ce qui me gave relativement. Je reste quand même très rapide… Mais bon. Je me rapproche encore, et lui balance un coup latéral dans ça face. Ca lui apprendra.

-Je dois avouer que tu es encore assez résistant, pour un Quincy… Mais je crains que tu ne puisses tout simplement pas me battre. Tu es rapide, je le reconnais… Mais pas suffisamment. Ni suffisamment fort. Je serais surpris que tu parviennes à suivre mes mouvements… Voit-tu, nous autres, les Vizard, sommes capables d'utiliser et le Shumpo, et le Sonido. En combinant les deux, notre vitesse pourrait être raisonnablement qualifiée de… déraisonnable.

Histoire d'appuyer un peu mes propos, et lui montrer que je ne fais pas que parler, je bouge à toute vitesse pour passer derrière lui et lui porter un autre coup de Namakemono. I'm out of control! Je bouge encore, le laissant sur place. C'est quand même relativement jouissif de bouger à cette vitesse. Je lui porte encore deux coups à cette vitesse surréaliste qui est l'apanage des Vizard. Peut-être comprendra-t-il mieux si je l'écris avec son sang. Nous sommes les plus fort. Les plus rapides. Nous sommes les dieux de ce monde. Non, nous ne sommes pas mégalomanes. Bref. Il est temps de continuer. En théorie, ma vitesse peut même être supérieure à celle-là, grâce au Jouhatsu, mais je ne peux pas l'utiliser dans les espaces clos. C'est terrible, hein? Moi aussi je suis triste. Bref. De toute façon, je crois que je lui en ai suffisamment mis plein la vue. S'il à encore envie de se battre après ça… C'est qu'il doit avoir des tendances suicidaires. Bref. On va en remettre une couche.

-Alors, déjà fatigué? Ce n'est pas mon cas… Je te sens, comme dire… Fragile… Bref… Tu défie toujours les Vizards? Je te comprend, mais si tu continue, tu te met sérieusement en danger…

Bon allez, finissons le foutage de gueule. Je bouge encore, rebondis en me servant du plafond comme point d'appui, et lui lance un de ces terribles coups Hollowmorphosés. Et vue que je suis de bonne humeur, je lui en lance aussi un autre normal. Et vu que je suis généreux et que je veux marquer le coup, un petit troisième pour la route… Merde. Je n'avais pas prévu de casser le mur… En plus, avec toute cette fumée, je n'arrive plus à voir mon adversaire. Bref. Ca ne fait rien. De toute façon, il est vraiment fou s'il ne renonce pas maintenant…

Citation :
Dégâts reçus: 498, J'encaisse tout
Stats en début de tour: 3102 pv, 2650Re
[Hors action: activation Shikai]
Action 1: attaque physique avec Shikai et Appaku.(35+50+20)
Action 2: Action 1: attaque physique avec Shikai et Appaku (32+50+20)
Action 3: attaque physique avec Shikai et Appaku et masque (30+20+50+250, action de masque 2/5)
Action 4: attaque physique avec Shikai et Appaku (30+50+20)
Action 5: attaque physique avec Shikai et Appaku (30+50+20)
Action 6: attaque physique avec Shikai et Appaku (29+50+20)
Action 7: attaque physique avec Shikai et Appaku (29+50+20)
Action 8: attaque physique avec Shikai et Appaku et masque (27+250+50+20, action du masque 3/5)
Action 9: attaque physique avec Shikai et Appaku (27+50+20)
Action 10: attaque physique avec Shikai et Appaku (25+50+20)


Dégâts totaux infligé: 1495 sur Ishida, offert par Connard.com.

Perte totale de Re: 120+10x11:230


Stats en fin de tour : 3102pv, 2420Re.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte des Vizards   Mar 24 Fév - 20:09

Comme l’avait pensé Ishida, le Vizard n’était pas mort, au contraire il était plus énervé que jamais. Ichigo était sans doute de la même race que cet homme, mais il était loin d’atteindre son niveau. Le Vizard qu’il avait enface de lui bougeait plus rapidement et frappait avec plus de force que Ichigo et pourtant il ne semblait pas forcément avoir plus de reiatsu, sans doute qu’il l’utilisait avec plus d’intelligence. Mais cela n’allait pas durer, le masque allait s’effrité au fur et à mesure du combat baissant à chaque fois un peu plus sa puissance.
En attendant, Ishida venait de se faire salement amocher, en quelques coups il l’avait littéralement explosé. Comme ci Ishida ne l’avait pas frappé, il c’était fait simplement mettre au tapis.

Uryuu, la tête dans la poussière commençait à se relever, ce désagréable gout de défaite dans la bouche. Il n’était pas encore vaincu mais à se rythme il n’allait pas tarder à mourir. Non pas qu’il avait peur de perdre mais il avait des choses à faire avant. Il n’allait pas mourir là, comme un chiens errant, en ajoutant un Quincy de plus sur le tableau de chasse de ce Vizard aussi puissant qu’il soit. Il posa c’est mains au sol et se mit difficilement à genou. Ses cotes lui faisait mal, bizarrement ce mec en avait après les cotes d’Ishida et lui en avait cassé plusieurs. Il avait du mal à respiré, la douleur lui saisissait la gorge. Pour le moment il était à l’abri derrière le nuage de poussière, il n’aurait jamais pensé apprécier autant être entourer de poussière.
Il ferma les yeux et concentra son reiatsu, un magnifique aura bleu s’intensifia au fur et à mesure autour d’Ishida.

- Ransōtengai

En un instant, Ishida retrouva toute ses forces et pu bouger de nouveau normalement. C’était une des premières techniques que son grand père lui avait appris au cas où il était affaibli et qu’il avait besoin d’un second souffle. C’est également une technique qu’utilisait son maitre pour se débarrasser des Hollow avec la même force que dans sa jeunesse.
Le Vizard lui ne bougeait pas, attendant de voir Ishida sortir de ce nuage de poussière. Mais tout ce qui en sortit fut une flèche qui arriva droit sur le masque du Vizard.

- Ce truck, là. Faut que je m’en débarrasse.

Ishida avait une voix sérieuse comme jamais, il n’avait plus son ton insolent mais était complètement calme et serein. Il forma une nouvelle flèche, cette fois plus puissante elle devait bien faire le double de ses flèches habituel. Il visa un peu plus bas que le coup d’avant et décocha sa flèche à une vitesse surréaliste.

- Kyan'seru

La flèches pénétra dans le torse de son adversaire et d’un coup, son masque se mis à se désintégrer encore plus vite que celui d’Ichigo une fois à bout. Le sabre du Vizard reprit sa couleur normal ainsi que son reiatsu qui diminua grandement.
Uryuu concentra son Hirenkyaku le plus fort qu’il pu avant d’envoyer une nouvelle capsule en direction de Shinji, il doubla la capsule et se plaça derrière lui et en envoya une autre.

- Haizen !

Aussitôt les deux capsules se transformèrent et prirent le Vizard en sandwich avant de provoquer une explosion énorme. Ishida arma son arc pour enchainer son attaque sur Shinji mais au lieu de décocher de nouvelles flèches, il désactiva son arc. Il se remit là où il avait commencé la discussion et parla sans regarder à Shinji qui venait de se prendre deux attaques de plein fouet.

- Je ne compte pas m’excuser ou exprimer du regret sur ce que je viens de vous dire, car je vous avoue que je le pensais pleinement. Malgré sa, je ne suis pas là pour me battre du moins pas contre vous.

Il se redressa de tout son long et scruta Shinji du moindre de ses mouvement, prêt à réagir, même s’il préférait ne pas avoir à se battre. Comme il l’avait dit, il ne voulait pas vraiment se battre contre lui. Mais plutôt contre Ichigo.

- Je vous redemande donc, si vous pouvez me donner plus de détails sur se pouvoir, même s’il semble que j’ai trouvé un moyen de l’annuler. A vrai dire, je ne pensai pas vraiment que sa marcherai je n’avais jamais essayé sur Ichigo une fois qu’il avait son masque.

Il frappa ses vêtements histoire de faire partit le gros de la poussière sur son ensemble blanc. Enfin son ancien ensemble blanc maintenant il était plus gris sale… Mais il essaya de ne pas y penser malgré que cela l’irritai particulièrement.


Citation :
Dégâts reçus: 1495 J'encaisse tout
Stats en début de tour: 1285 pv, 1735Re
Action 1: Ransōtengai (+700)
Action 2: Kyan'seru
Action 3: Haizen (200)
Action 4: Haizen (200)
Action 5: ...
Action 6: ...
Action 7: ...
Action 8: ...
Action 9: ...
Action 10: ...


Dégâts totaux infligé: 400 sur Shinji

Perte totale de Re: 900


Stats en fin de tour : 1985pv, 835Re.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte des Vizards   Mer 25 Fév - 12:34

Meeeeeeeerde! C'étais quoi, ce truc? Une capacité d'annulation ou une autre connerie du genre? Ca fait mal, putain! Et c'est dangereux. Je suppose qu'il ne saura jamais à quel point il est passé près de la catastrophe. Lorsque son truc m'a atteint, la, ce… Kyan'Seru… Brutalement, aussi bien mon Hollow que mo Zampakutoh on été arraché hors de mon esprit l'espace d'un instant. Du coup, le Hollow et Namakemono se sont séparé. Donc le Hollow n'était plus retenu par les chaines habituelles. Donc il a fallu batailler dur pour le renchaîner et reprendre le contrôle sur lui. Je crois que je ne peux pas prendre le risque qu'il se réveille… Donc que je ne vais pas le réinvoquer. Quand à Namakemono, il est flemmard et crevé, donc il n'as pas non plus envie de se ré-matérialisé. Donc, pour faire simple, je suis seul et célibataire. C'est triste, la vie, hein? Bref. Il est temps de mettre un temps à ce combat. Je vais faire un truc très stupide, regardez-bien. Les deux cubes bleus qui se dirigent droit vers moi. Le but est d'attraper ces trucs à main nue. C'est fun, hein? Donc, l'intérêt, c'est de créer une fine couche de reiatsu sur la paume et les doigts. Ainsi, je devrais réussir à les saisir. A ce que j'ai vu, ces trucs ne restent pas actifs pendant des millions d'années. Donc, les tenir quelques seconde dans ma mains devrait suffire. J'attrape ces trucs. Ouch! Ca pique quand même un peu. Mais bon, rien de bien grave. Je referme mes poings sur les capsules, annihilant ce fichu reiatsu bleu. Je dois avouer que ça m'as un peu pompé d'énergie, mais il faut souffrir pour être beau. Et impressionnants. Maintenant, deuxième foutage de gueule en règle de la journée.

-C'est ça que t'appelle une attaque? Même une simple baffe ferait plus mal. J'avoue que ton idée de zapper mon masque étais pas mauvaise mais je crois que c'est fini. J'ai compris ton rythme, tu ne me toucheras plus.

Ouais, j'ai conscience que ce que je dis est relativement mélodramatique. Et alors? Je m'en bats royalement les couilles. Bref. Ca a au moins du l'ébranler un minimum de me voir balayer ses attaques d'un revers de main. Sinon, je pense qu'il a de graves soucis psychiques. Des tendances suicidaires, sûrement. Bref. De toute façon, j'ai encore les moyens de la battre s'il en reveut. Mais je dois avouer que ni moi, ni mon Zampakutoh n'en avons vraiment envie. Autant taper une discute avec lui. En plus, la bouteille de Scotch ne va pas se vider toute seule. On ne sera pas tous perdant, même le dernier des derniers. J'attrape la bouteille et ma laisse tomber dans un siège. J'en bois une gorgée et reprend la parole.

-C'est pas la peine de continuer, je suis capable de te battre et tu le sais. Même avec ta technique bizarre, tu reste encore pas mal amoché. Garde juste à l'esprit que nous sommes loin d'être des shiningamis, et que nous sommes bien plus puissant qu'eux, et tout ira bien, ok? Bref. Je pense que tu peux t'asseoir, de toute façon ce qu'il reste de ton uniforme n'est pas des plus propres.
Je reprends une gorgée d'alcool. Ca fait du bien de pouvoir se détendre un peu après avoir fait de l'exercice. Autant s'adresser à la foudre. Bref. Je le regarde un instant, cherchant à alimenter la conversation. Alors ce type est un ami d'Ichigo? Ca ne m'étonne pas, les ratés s'attirent. Même si le petit dernier à fait des progrès récemment, il reste en dessous du niveau d'un Taisho. Tien, en parlant de ça, un de ses jours, il faudra que je retourne faire un tour vers la Soul Society. Bref. Passons. Je me tourne de nouveau vers lui et me remet à parler.

-Mais… dis-moi… Je croyais tous les Quincy éliminé. Comment as-tu pu survivre? Je n'aurais jamais pensé qu'il en restait encore un. Ah, et autre chose, au passage… Comment, connais-tu ce fichu Kurosaki?


Citation :
Esquive, 1000Re pour éviter 400 dégâts.
Pas d'autre action il me reste 3102pv et 1420Re si tu tente de récidiver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte des Vizards   Jeu 26 Fév - 19:20

Mais ce n’est pas possible ! Cet homme est encore plus détestable qu’Ichigo, arrogant, provocateur, fainéant et surtout puissant. Ishida le regarda, impressionné, bloquer ses deux attaques à mains nues et pourtant il n’a plus se Masque qui décuplait sa force. Il n’afficha qu’une simple grimace lorsqu’il stoppa ses attaques. Il avait forcément utilisé une énorme partie de reiatsu pour arrêter ses attaques en même temps, mais l’absence de signe de faiblesse fit douter Ishida sur ce point. Décidément, tout le monde voulait lui montré qu’il avait besoin de s’entrainé davantage… Sa défaite contre L’espada Szayel Apollo Grantz, ensuite cette démonstration de force incroyable. En parlant de cette Espada, Uryuu devra prendre sa revanche un de ses jours et plus tôt ce jour viendrai mieux se sera. Mais pas le temps de parler chiffon, son adversaire s’approchait de lui. Ishida toujours aussi sur de lui, ne bougea pas et le regarda arrivé.

-C'est ça que t'appelle une attaque? Même une simple baffe ferait plus mal. J'avoue que ton idée de zapper mon masque étais pas mauvaise mais je crois que c'est fini. J'ai compris ton rythme, tu ne me toucheras plus.

Qu’elle grande gueule ! Encore une fois, Ishida eu envie de lui sauter dessus et de lui arracher le boyau, mais comme toujours il se retenu et le regarda prendre la bouteille avant et de se jeter dans un fauteuil. Puis après avoir pris une gorgé d’alcool, il se remit à le provoqué. Ne savait-il faire que ça ? Provoquer les gens, se vanter et flemmarder dans son fauteuil et puis sans oublier de se souler jusqu’à ne plus tenir debout. Bizarrement la seule réponse qui vint à l’esprit du jeune Quincy fut : OUI ! Bon, il est vrai qu’on ne pouvait pas négliger le fait qu’il soit incroyablement fort, mais cela ne faisait pas tout. Et puis cela faisait quand même plus de deux cents ans qu’il combat donc il devrait avoir au moins sa.
Comme lui proposa son interlocuteur, il s’assit enfin sur le siège qu’il jugea le moins sale. Le Vizard avait complètement les paroles du Quincy et cela l’agaça surtout que son hôte lui posa d’autres questions complètement inutiles, du moins de son avis. Après tout, ce n’est pas parce qu’il avait lâchement obéis aux ordres de la Soul Society et avait effectué un Génocide sur tout une race qu’il se fichait de ce qui était arrivé aux Quincy. Rien que de penser cette phrase Ishida eu envie de pouffer de rire. Non mais pour qui il se prenait pour oser prononcer le nom : Quincy et avec autant de nonchalance. Puis comment il avait connu Ichigo, en quoi cela était important ?

Donc Ishida l’ignora à son tour et retira ses lunettes pour essuyer les verres avec un chiffon qu’il tira d’une poche arrière. Il astiqua le droit verre une petite minutes puis une fois qu’il fut parfaitement propre il jeta le bout de tissu dans un boite de pizza qui trainait par terre, avant dans sortir un autre pour le verre de gauche. Il n’allait tout de même pas utiliser le même tissu pour nettoyer les deux verres. Pour qui vous le prenez ? Tout devait être parfait. Cela peut paraître prétentieux d’utiliser un chiffon de soie pour chaque verre. Mais il était quelqu’un d’extrêmement maniaque et c’était une habitude qu’il avait pris. Après avoir jeté la deuxième pièce de tissus et examiner une dernière fois si les verres était parfait il les remit soigneusement en haut de son nez et reprit la parole avec cet air toujours aussi sérieux.

- Comme vous avez pu le constater, c’est la première fois que j’affrontais un Vizard. Mais je compte très prochainement à en affronter un nouveau, n’étant d’autre qu’Ichigo. Je n’ai pas dans l’intention de le tuer, mais simplement de lui prouver ma valeur et de lui montrer que cette technique qui consiste à foncer tête baissé et complètement idiote et irréfléchie de sa part. J’ai beau eu à lui dire d’attendre de trouver une stratégie, mais il n’en faisait qu’à sa tête. Ce petit impertinent…

Il fit une pose, laissant le temps à ce Vizard de comprendre ce qui lui disait. Il ne savait même si il l’écoutait, trop occuper à examiner sa bouteille. Mais Ishida n’était pas du genre à abandonner et il éleva un peu plus le ton histoire que celui-ci le regarde au moins quand il lui parle.

- Vous par exemple comment avez-vous découvert ces pouvoirs ? D’après se que j’ai compris vous venez de la Soul Society ?


[ Sorry un peu... pas court... mais juste :s ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte des Vizards   Jeu 26 Fév - 21:20

Mouahahaha, je suis diabolique! Bref. C'est quoi, cet espèce d'olibrius qui, quand on lui demande des choses, répond complètement à coté de la plaque? Non, mais je veux dire, il n'aurait pu répondre qu'a une des deux questions que j'ai posée, et oublier l'autre, j'aurais compris (a la limite). Mais là, non. Pile à coté. Rien qui puisse ressembler à un début de réponse. Il devait trop être occupé à nettoyer ses lunettes. Tien, ça y est, j'ai la preuve de ce que je soupçonnais: il est complètement maniaque. M'en fout, je l'ai battu a plates coutures. En plus, avec lui l'expression est tellement bien trouvée que je réfléchis un instant à lui faire part de cette réflexion géniale. Mais, n'abusons pas quand même. Il faut être compatissant avec les naze, disais ma maman. On va juste l'appeler Otame-game[nolife à lunette] pour la route. De toute façon, je ne me rappelle pas de son nom. Bref. Bon, il me pose une question, là, je devrais peut-être y répondre. Mais bon. J'ai un peu envie de faire comme lui et de répondre un truc out. Le problème, enfin, les problèmes vu qu'il y en a deux, sont: primero, je n'ai aucune envie qu'il croit que je suis à son niveau de connerie, et secundo, je n'ai rien à lui dire. Donc, dans le doute, on va répondre. Mais avant, une petite gorgée de scotch. Merde, c'est que ça ce vide vite ce truc. Bref.

-Comment j'ai découvert ses pouvoirs? Eh bien… Disons qu'Aizen Sõsuke me les a gentiment donnés. Enfin non, il me les a méchamment donnés. Il faut savoir que ce pouvoir, comme tu dis, n'est pas une bénédiction des dieux, mais un pacte avec le diable et tous les démons qui peuplent les enfers. Chaque Vizard oscille en permanence entre perdre, ou ne pas perdre, le contrôle de son Hollow. Perdre le contrôle signifierais une catastrophe pour tout ceux qui els entourent… Généralement, les Vizards faibles qui se sont succédés avant nous ont préféré mettre fin à leur vie avant que leur Hollowmorphose soit complète. Tu a vu mon pouvoir. Tu imagine sans problème les dégâts que pourrait causer un Hollow libéré en permanence… Bref…

Là, c'est le moment critique. Le moment dont je parlais tout à l'heure. Le moment ou on est sur qu'il a posé deux questions, mais qu'on a totalement oublié la seconde. Alors, on fait traîner en longueur, on dit bref, on avale une gorgée de scotch, on ponctue d'un petit "ça fais du bien par où ça passe", puis après quelques seconde de silences d'un "enfin bon", puis d'une autre gorgée de scotch, priant pour que l'inspiration nous revienne soudainement et nous ouvre les portes de notre mémoire. C'est critique parce que pour faire passer le temps, on boit. Et quand on boit, le temps passe encore plus vite, et on a moins de chance de retrouver ce qu'il a dit. Bref. Il faut remonter le fil conducteur de la conversation… Ah! La Soul Society! Me voila sauvé! Je reprend la parole d'un ton morose pour ne pas paraitre suspect, en laissant un blanc de dix secondes après la première phrase affin de faire croire que j'étais en train de peser le pour et le contre de lui parler de ça, ou que je ressassait des souvenirs, a lui de voir. Bref.

-La Soul Society…[ici, le blanc de dix secondes annoncé!]… Ca fait longtemps que je n'en ai pas parlé. Que dire de plus. Ils nous ont chassé comme des chiens, traqué pendant de longue années, et ne nous ont trouvé de nombreuses fois, mais on à toujours réussit à s'échapper. C'est pourquoi on se terre ici. Mais la tendance va bientôt s'inverser. Avant, nous maîtrisions mal nos pouvoirs et étaient contraint de nous cacher… Aujourd'hui, ce sera bientôt l'inverse. Bref, je l'ai dit, je n'ai pas envie d'en parler. Et sinon, Otame-game, tu ne boit pas?

Après ma petite tirade, je reste placide dans le fauteuil. L'alcool se répand lentement dans mes veines… Je peut dire que j'ai de la chance puisque j'ai réagit relativement bien, mais cette chaleur commence légèrement à m'endormir… Il faut dire qu'on est bien, ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte des Vizards   Ven 27 Fév - 3:30

Et bah voila ! Il pouvait être gentil quand il voulait, même s’il faut le pousser un petit peu. Même si Ishida vu que Shinji était agacé par l’absence de réponse de celui-ci et qu’à la place il se mit à lui posée d’autres questions qui n’avait rien a voir avec les réponse qu’il attendait. Il se décida enfin à répondre à Ishida. Mais bien sur avant, il prit encore une petite gorgé d’alcool. Le contraire l’aurais étonné, enfin non, plus rien ne l’étonné de la pars de cet homme bientôt saoul si sa continuait. Il expliqua donc à Ishida que c’était le coup d’un certain Aizen Sosuke. Ce nom lui dit quelque chose, il cherche une petit seconde et se souviens d’avoir entendu les capitaines du Gotei 13 en parlé. C’est un des treize capitaines qui à trahis et déserté la Soul Society aves deux autres capitaine. Et c’est aussi lui le maitre du Hueco Mundo et qui avait organisé l’enlèvement d’Inoue. Décidément, ce type était fourré dans tous les problèmes. Il lui expliqua aussi, que la plus grande hantise des Vizard était qu’il perde le contrôle de leurs Hollow. Sur ceux point le jeune intellectuel ne comprit pas tout, quel Hollow ? Pourquoi « leur » Hollow ? Mais il le laissa continuer sans rien dire. Enfin, essayer de continuer.
Pendant une ou deux minutes, Shinji ne parla pas, se contentant de lâcher des expressions d’usage complètement banal entre une ou deux gorgé de Scoth supplémentaire. Puis il se mit à lui raconter sa petite histoire qui en vérité n’intéressait pas du tout Ishida hormis peut-être le fait qu’il y aurait éventuellement une préparation pour une prochaine attaque des Vizard contre la Soul Society. Et surtout un étrange surnom que lui donna son interlocuteur : Otame-game. Au début Ishida ne comprit pas tout de suite que c’était lui qu’il appelait ainsi et ne réagis pas mais bout de quelques seconde il se leva brusquement et se mis à crier hors de lui.

- Otame-game ?! Vous êtes là personne la plus méprisante que j’ai jamais vu ! Un homme qui se prétend Chef des Vizard, réduis à cet état, c’est pitoyable ! Regardez vous, vous en êtes déjà a votre cinquième gorgé de Scotch, mais je suppose que cela ne vous dit rien, pour être plus claire vous avez bu presque la moitié de la bouteille ! Baka Shusen’ ! [En gros : Abruti d’alcoolique]


Inconsciemment, Ishida qui avait une grande mémoire, avait compté chaque gorgé que prenait le Vizard. Après avoir vidé son sac, il se rassit calmement et s’apprêta à lui posé de nouveau des questions. Mais il pensa que cet ivrogne, car oui il était à deux doigt ou plutôt deux gorgé d’être saoul, ne répondrai pas à ses questions s’il ne faisait pas de même. Il le regarda donc piqué du nez de plus en plus avant de parlé, presque crié pour ne pas que le Vizard s’endorme sous l’effet de l’alcool.

- Je ne suis pas vraiment un rescapé du génocide au quelle vous avez participé, mais mon grand père en était un. Il à réussi à s’enfuir avec son unique fils, qui vous le comprenez donc mon père. Mais mon père est un lâche, doublé d’un minable. Il à renier ses pouvoirs et n’a plus jamais voulu voir mon grand père. Lorsque je découvris ceci, je pris la décision de retourner au près de mon grand père pour qu’il m’apprenne à devenir un Quincy. J’étais sous son apprentissage quand des shinigami le laissèrent se faire tuer par des Hollows. Donc j’ai peaufiné mon entrainement moi-même et intégrer le lycée de Karakura où j’y ai rencontré Ichigo qui était déjà à l’époque un abruti.

Encore une fois il ne savait pas si Shinji l’écoutai, mais au moins il avait répondu aux questions.

- D’où viens ce Hollow que vous devez maitriser ? N’y a-t-il aucun moyen de s’en débarrasser ?


Une fois qu’il lui aurait répondu, Ishida quitterai cette endroit et surtout la présence de cet homme. De toute façon se sera surement les seuls questions aux quelles il pourra répondre avant de s’endormir ou de commencer à ne plus savoir ce qu’il dit sous l’alcool du Scotch. Ishida croisa donc les bras en attendant un réaction de son hote.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte des Vizards   Ven 27 Fév - 15:32

Encore des questions. N'en a-t-il jamais assez? Bref. Je n'ai pas que ça à faire il faut aussi que je retourne dans mon lits. Et ce n'est pas par méchanceté que je l'ai appelé Otame-game, juste parce que c'est vrai et que je ne me rappelle plus de son vrai nom. D'ailleurs, je ne suis même pas sur qu'il me l'ait dit. Bref. Vous vous rendez compte de quel genre de type ça doit être pour qu'il compte précisément chaque gorgée que je bois? C'est vraiment un psychopathe de base. Bref. Il commence à me les courir avec ses questions, mais au moins il à dit un truc intelligent. Il a dis qu'Ichigo étais un abruti. Pour une fois, je suis à 100% derrière lui. D'ailleurs, qui se ressemble, s'assemble, ça ne m'étonne pas que cet Otame-game soit pote avec lui. Ils doivent faire une vielle paire, tout les deux. Heureusement qu'il y a la jeune et jolie fille, Inoue, qui rattrape un peu (beaucoup) le coup. Bref. Laisser deux catastrophes pareilles dans la nature, et Karakura serait détruite en deux temps trois mouvements. D'ailleurs, ils on déjà faillit le faire, quand ils ont utilisé leur appeau à Hollow. Bon. Il faut que j'arrête de penser à ça, sinon je vais encore me mettre en colère. Bref. Bref. Bref. Allez, on enchaîne avec un truc super-cool et super-intelligent à lui dire. Le problème, c'est que je n'ai pas envie de lui déballer l'histoire des Vizard, ni d'autre chose, d'ailleurs. Les Hollow… De toute façon, il est humain, il ne peut pas devenir Vizard, il s'en fout. Son attaque marche, youpi, maintenant qu'il à vérifié ça il peut s'en aller. Tien, à se propos, j'ai un habile conseil à lui donner.

-Se débarrasser de son hollow signifierais se débarrasser de notre masque… ET franchement, quand on la maîtrise, qui voudrait se séparer d'une telle puissance? Seul un fou ou un désespéré… De plus, même si il le voudrait, désolé de te décevoir, mais il n'existe pas de moyen de s'en séparer autre que la mort ou le fait qu'il dévore ton âme. ET même toi, courageux Quincy, tremblerais à cette idée si tu avais un Hollow au fond de toi, fait-moi confiance. Eh tien, j'ai un conseil à te donner pour l'utilisation de ta technique bizarre qui annule les masques, Bankai, et autre. Logiquement, si ça repousse les masques, ça doit repousser les Zenkai aussi. Mais si jamais tu te bats contre des Arrancars, je te déconseille de le faire. Lors de l'activation de leurs Zenkai, les Arrancars voient une grande partie de leurs blessures soignées. Le désactiver signifie plus de soins pour eux… A toi de voir, mais je doute que tu aimerais voir ces même blessures que tu viens de leur faire se refermer comme par magie a cause de ta ridicule flèche. Bref…

Que dire de plus? Je lui conseillerais bien de se tenir éloigné des espadas, vu leurs niveau, mais cet abruti serait capable d'aller les affronter juste pour "prouver sa valeurs" et "défendre son honneurs de Quincy". Bien des choses qui lui seront très utiles dans l'au-delà… Bref, autant que je ferme ma gueule et reprendre une gorgée de scotch. J'aurais mieux fait de prendre une bouteille de saké, le scotch, c'est bon, mais au bout d'un moment ça commence à écœurer. Alors qu'avec le Saké, tu n'as pas ce genre de problème, quel que soit le nombre de bouteilles que tu vide tu ne seras jamais à ce stade-là. Je repose délicatement la bouteille au sol. Il m'a dit un truc comme quoi j'étais un abruti d'alcoolique. Abruti, certes, alcoolique, peut-être, mais je tien bien, l'alcool, alors ou est le problème? Je ne comprendrais décidément jamais ces garçons qui se privent des bonnes choses de la vie. Remarque, chacun ses choix, chacun son chemin. Pourquoi vivre d'amour et d'eau fraiche quand on peu vivre de sexe et de saké? Bref. Qu'ils fassent ce qu'ils veulent. Vous connaissez ma devise: le meilleur moyen de trouver une aiguille dans une botte de foin est encore répandre de l'essence sur le tas et de craquer une allumette. Comment ça, ça n'a aucun rapport? Bien sur que si! Mais bon, vu que vous êtes désagréable, je ne vais pas vous le dire na! Faites le lien vous-même…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte des Vizards   Sam 28 Fév - 1:30

Même si ce chère Shinji semblait complètement blasé que Ishida lui pose autant de questions, il y répondait avec toujours cette nonchalance dans la voix. Mais Uryuu s’était habitué à cette façon de parler, et puis de toute façon qu’es qu’il pouvait y changer et dans quel intérêt. C’était la première et dernière fois qu’il mettra les pieds dans ce hangar immonde et qu’il demandera des informations à un Vizard si fainéant. Enfin bref, le principal était qu’il réponde pour une dernière fois, même si c’était pour être débarrassé de ce Quincy curieux et d’enfin pouvoir finir sa bouteille tranquillement.
En ignorant les conseils et autres phrases et déduction de Shinji complètement inutiles et évidentes. Celui-ci lui apprit qu’il n’y avait aucun moyen de détruire ce Hollow qui sommeillait en eux sans les tuer. Cela était plutôt contrariant, il ne voulait pas tuer Ichigo malgré son caractère prétentieux et son esprit ignorant que détestait Ichigo. Il était avant tout son compagnon d’arme, c’était d’ailleurs pour sa qu’il avait négligé les avertissements de père et qu’il avait été le rejoindre au Hueco Mundo dans le but de sauver Inoue Orihime.
A la fin de sa réponse, Shinji repris une gorgée de Scotch sous le regard écœuré de Ishida, qui se leva aussitôt qu’il eu fini.

- Je vous… vous souhaite bonne… une bonne bourre avec votre bouteille !


Il n’allait tout de même pas le remercier. De Quoi ? De l’avoir salement amoché et avoir réduis ses vêtements en de vulgaire bout de chiffon bon pour la poubelle ? Surement pas ! Il n’allait pas aussi lui souhaité bonne chance pour la suite. Surtout qu’il n’était pas forcément supposé savoir qu’il savait qu’ils comptaient attaquer la Soul Society pendant leurs moment de faiblesse et que Ishida espérait qu’il se fasse tuer dans d’atroce souffrance après avoir tuer un bon nombre de shinigamis. Donc tout ce qui lui vint à l’esprit fut de se rabaisser à dire « bonne bourre avec votre bouteille ».

Le jeune Quincy tourna donc les talons et sorti deux de ses flèche concentré de reiatsu et sortit de la même façon qu’il était rentré, ne prenant même pas le temps de jeté un dernier regard au Vizard. Une fois sortis et c’être éloigner de très loin du Repère des Vizard il soupira longuement.

* Enfin quitté ce Hangar de folie ! Enfin… Au moins je sais à peu près tout ce que je voulais savoir. Maintenant me reste plus qu’une chose à faire.*


Il marcha d’un ton rapide et discret pour que personne ne le voie aussi sale et s’empressa de se doucher, puis de se changer avant de recommencer à feuilleté des livres sur la Soul Society que lui avait prêté Kisuke avant qu’il retourne en tant que Capitaine à la Soul Society.

[Voila, pour ma part j'ai finis ce Topic, je te laisse calculer les xp Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découverte des Vizards   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte des Vizards
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)
» Une découverte effrayante
» Découverte d'un nouveau sens...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Archives des rp :: Archives du monde des Humains-
Sauter vers: