Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 La chasse est ouverte [RP Zankaï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La chasse est ouverte [RP Zankaï]   Mar 3 Mar - 18:09

A dire que tout à commencer il y à plus de cent cinquante ans lorsque le El Roy était venu passé un pacte avec les arrankars... Mais le scientifique savait que cela était bien plus compliqué que cela... Lui qui n'était qu'un simple adjuchas, le voilà presque en haut de la lignée des Arrankars... Mais pour être honnête, Aizen-sama est le père et maitre des Arrankars... Il ne faut pas oublier que personne n'était arrankar avant qu'il n'arrive... C'est grâce à lui tout ça et il à permis à l'ensemble des troupes d'avancer et non pas de régresser. Ce shinigami n'a pas que de mauvais côtés après tout. Mais tout le monde n'est pas de cet avis. La disparition du maître du désert blanc à miné le moral de tout le monde ou presque. Mais pas pour ce fou de scientifique qui est aussi cinglé que le capitaine de la douzième division... C'est une disparition certes tragique mais il ne faut pas se bercer d'illusions. Car la vie est très drastique ici dans le monde creux et c'est pareil pour tout le monde. Tout à commencer alors qu'il n'était qu'un fraccion... Et oui, contrairement à ce que tout le monde pourrait penser, il fut un fraccion. Mais ce qu'il l'a fait par le passé ne concerne que deux personnes en dehors de lui-même: Nnoitra et Nell... Alors elle, il ne pouvait pas la sentir. Toujours son air de dire, tu tue trop... C'est limite si ce n'est pas une sainte ni touche. Ce style de comportement avait le don d'agacer le scientifique du El Hueco Mundo. Puis il à comploter contre l'ancien espada trois qui fut bien rapidement déchue et rétrogradée... La pauvre petite doit survivre avec ces deux clowns de fraccions dans le désert blanc du pays noir du monde creux. Après tout, on ne lui à pas demander son avis à cette pauvre petite gamine et Szayel trouve encore étonnant qu'elle survive dans ce monde hostile mais dont il à évolué lui. Et il n'a probablement pas fini. Et si on regardait sa progression... Hein ? Il était fraccion et il est devenu membre huit de l'espada. Pas mal hein ? Et maintenant ? Il est à la place cinq de l'espada... Cela montre bien qu'il agit d'une certaine manière... Enfin bon, personne ne sait si il va continuer à évoluer ou non. Personne ne sait comment ce cinglé peut réagir. En tout cas, il à encore du pain sur la planche.

Une réunion ? Que c'est ennuyeux les réunions... Mais il ne pouvait pas se permettre de ne pas y aller. Ce serait indigne d'un membre de l'espada... Mais il se demandait ce que lui voulait le bras droit d'Aizen... Il eut rapidement une idée du sujet. En effet, il voulait attaquer la société des âmes positives. Au départ, cela l'avait surpris mais il était partant pour une petite baston. Depuis la perte de son zankaï, il était frustré et il cherchait un moyen de résoudre ce problème. Et pire encore, selon ses recherches, c'est l'ensemble de l'espada qui était concerné par ce problème. Soyez maudit les shinigamis... Voilà ce qu'il pensait au moment même où il recherche des solutions et des moyens de le récupérer. Chose peu évidente en soi même pour le cinglé de scientifique du coin. Mais il n'avait pas encore dit son dernier mot. La guerre allait commencer très bientôt et il n'était pas potentiellement prêt... Ni ces camarades d'ailleurs. Enfin, si on peut dire camarades car à ses yeux ou presque, ils sont inutiles et incapables. Ils ne pourraient servir que de cobayes. Et encore, même en pensant cela, il était sympa. D'ailleurs, depuis quand il est sympa ? Depuis jamais, il est aussi fou que ce scientifique de la Soul Society mais il avait bien récupérer de son combat contre lui. Seul soucis, il était parvenu à lui bloquer son zankaï. Et cela, il n'est pas prêt de lui pardonner. Quittant alors la réunion en dernier puisque les deux autres glands étaient parti limite sur un coup de tête, il prit route vers son laboratoire. Il n'en n'avait pas encore fini avec cette histoire et il allait se battre avec sa tête et ses idées pour régler ce problème le plus vite possible. Il ne fait pas parti de ses mauviettes qui avaient peur de tout au point de s'échapper en courant, la queue entre les jambes tel un animal. Szayel n'est pas comme ça et il sait à quoi s'en tenir. Marchant dans les couloirs du palais qu'il avait lui-même construit, il se dissimule dans les passages secrets dont il était le seul à connaître. Son but: trouver quelque chose avant de partir en guerre. Car oui, la guerre approchait comme l'avait si bien dit le bras droit du El Roy... Certes, on était peu mais il fallait frapper fort et vite afin de corrompre cette sociète qui va voir sa fin arriver beaucoup trop vite et les petits shinigami n'auront même pas le temps d'agir en réponse des actes du petit nombre d'Arrankars qui seront sur place. Mais Szayel leur prépare un truc bien particulier... Ils ne seront pas déçus et le voyage avec le fantôme à la faux leur sera très agréable à côté de ce qu'il prévoie. Sacré Szayel, il à toujours des trucs sous la main afin de faire du grand spectacle...

Arrivant enfin dans son laboratoire, il remet une paire de gants. Ou plutôt il change sa main afin de retourner à ses expériences. Il avait des choses à faire et à préparer avant le grand départ et Tousen lui avait accordé un peu de temps. Maintenant chaque seconde est importante. Que cela soit pour les Arrankars ou les Shinigamis. La revanche des Arrankars à sonner et va terminer son œuvre originel comme lorsqu'Aizen dirigeait encore le palais et ses habitants. En avant, une drôle de table qui ressemblait plus à une table de sacrifice qu'autre chose. La salle manifestait une atmosphère malsaine et cela ressemble bien au personnage qu'il est tient. Fermant la porte derrière lui, il regarde ce qui se trouve sur la table et reprend ses expériences. Il à bien l'intention de réussir cette fois-ci et il ne lâchera pas l'affaire aussi facilement... Il n'est pas dupe... Ce n'est pas un scientifique vaseux qui va l'empêcher de continuer sa progression. Ça, c'est strictement hors de question. Il attrape plusieurs substances qu'il mélange alors. Après plusieurs minutes, il prit un microscope afin d'en vérifier l'efficacité. Sachant qu'il peut tester d'abord sur ses fraccions, il sait qu'il ne craint rien. Pour être vraiment honnête, seuls les scientifiques farfelus et cinglés peuvent survivre à leur propre expérience. D'ailleurs, il à une expérience de la mort qui lui est assez douloureuse pour être détestable. Par ailleurs, il déteste la mort car il l'a trouve beaucoup trop imparfaite à son goût. Mais depuis quand il à le droit de juger la mort ? Depuis qu'Aizen l'a ressuscité et reforme pour qu'il revienne parmi les membres de l'espada. Cependant, il ne va pas le laisser tomber. Aizen à tenu parole alors c'est à son tour de suivre la sienne... Si tout le monde croit qu'il est du genre volage ou volatile, il va leur prouver le contraire. Il savait ce qui était arrivé au El Roy et un jour, lui et ses confrères parviendront à le libérer de là-bas. Seulement, le moment n'est pas encore arrivé et la patience était encore de mise. De toute façon, il n'avait pas le choix et il devait s'y plier.

Les résultats sur le microscope semblent positifs alors il attrape un de ces fraccions pour l'attacher sur la fameuse tables de sacrifice ou plutôt son bureau des opérations comme il appellerait cela. Une fois fait, il attrape une bonne seringue et il y transfère la substance avant de l'injecté à son fraccion. Ensuite, il jette la seringue et les gants avant d'aller observer l'écran de surveillance du fraccion. Szayel s'était arrangé pour que le fraccion possède en permanence des capteurs lui permettant de savoir ce qui se passe dans on petit organisme. Il regarde d'abord le graphique concernant son pseudo système immunitaire qui ne semble pas agir. Si d'ici une trentaine de seconde, rien ne se passe, cela veut dire qu'il à créer une substance semblable à celle des Arrankars et Fraccions pour pouvoir tenter de modifier ce qui est la raison de tous les problèmes. Dans sa tête, il était en train de compter... Vingt... Dix-neuf... Dix-huit... Dix sept... Seize... Quinze... Quatorze... Treize... Douze...Onze...Dix... Encore dix secondes et la première étape devrait s'être déroulé sans aucun problème. Il faut dire que cela fait depuis pas mal de temps qu'il travaille sur le sujet car les premières personnes à avoir perdu leur capacités à faire appel à leur forme libérée n'ont pas participer à la bataille contre les Shinigami... Neuf... Huit... Sept... Six... Cinq... Quatre... Trois... Deux... Un... Rien. Pas de problème de ce côté... Bon, c'est déjà une bonne chose. Il tourne ensuite sa tête vers d'autres moniteur. Cela semble complexe pour quelqu'un qui n'est pas habitué mais pour Szayel, c'est limite plus qu'un passe-temps. Il est toujours enfermé dans son laboratoire donc il ne faut pas vraiment s'étonner si il connait les machines qu'il utilise par cœur. Puis c'est tout de sa dose d'énergie spirituelle. En effet, elle commence à monter et ceux de manière inquiétante. Hum... Restant sceptique, il reste néanmoins en place afin d'être certain de ça. Il attend, attend, attend, attend... Et après plusieurs minutes, le fraccion devient plus gros au point même de se détacher de la table. Szayel voit ensuite son énergie spirituelle redescendre mais le temps de se retourner, il comprit rapidement pourquoi... Il venait de créer un monstre. Remettant ses lunettes sur le nez, il lève alors les yeux en disant


« - Oh ! Oh ! »

Les autres fraccions se cachent tandis que Szayel recule doucement en faisant attention à ce qu'il faisait. Puis à un moment donné, il sort sa lame et se bat avec le monstre. Faut tout de même avouer que cela fait un peu de sport pour une personne qui ne fait que des expériences bidons pour la plupart du temps. Là, ce n'était plus bidon... Son fraccion était devenu bien plus qu'un monstre mais lorsqu'on est comme Szayel, il n'y à qu'un seul remède à ça: C'est l'absolution. Ne possédant plus Gabriel ni sa Fournicarès adorée, il devait se débrouiller seul avec son équivalent de sabres ou katana. Arme sorti de son fourreau, il devait se débarrasser de lui. De toute façon, il était devenu totalement imparfait pour le scientifique qui ne veut qu'une chose: retrouver sa perfection qu'il aime tant car depuis qu'il ne parvient plus à en faire usage, tout devient maussade et triste. Est-ce qu'il commencerait à voir que le El Hueco Mundo est réellement triste ou bien il le savait déjà ? Sans nul doute, il le savait déjà mais il est plutôt du genre à s'en foutre royalement. Observant son « adversaire » de haut, il reste d'abord immobile avant de remettre les lunettes sur son nez aussi blanc que celui d'un fantôme. Non mais cela raconte n'importe quoi... Depuis quand les fantômes ont un nez ? Non mais je vous jure, aucun tenue correct, c'est pas croyable... Enfin, bref... Les deux arrankars ne font que s'observer, les yeux dans les yeux avant que le scientifique ne fasse un sonidô qui montre largement sa supériorité sur ses fraccions. Certes, c'est un géant. Certes, il est grand mais on ne peut pas basé sa force sur une taille de muscles ou le fait qu'il fasse six ou huit pommes de plus que son adversaire. Aizen fut le premier à dire qu'il ne faut jamais sous-estimer son adversaire. Alors il n'y à aucune raison qu'il sous-estime le monstre qu'il à créer... Et puis vu les informations qu'il à sur ce fraccion, il à largement de quoi lui faire peur de la tête aux pieds. Szayel profite toujours de ces alliés pour obtenir toutes les informations possibles et inimaginables. L'expression dit bien que la faim justifie les moyens. Et Szayel est le type qui à toujours faim... Mais une chose est certain pour les autres fraccions qui observe: le combat va commencer et cela promet d'être du grand spectacle. Szayel aime s'amuser en combattant ce qui rend les choses bien plus amusante...

Dommage qu'il n'a plus son zankaï pour pouvoir s'amuser un peu. Mais si par malheur, Tousen venait à apprendre le massacre du laboratoire, cela allait probablement rouspéter et pas qu'un peu. Après avoir disparu, il réapparaît au dessus de son monstre et tente de le trancher à la manière shinigami. En y regardant de plus près, cela ressemblait plus à une forme de moquerie et les fraccions se mettent à rire. Szayel remet ses lunettes sur le nez et soupire. Décidément, il est trop facile de les amuser eux... Mais pour le faire rire lui, c'est une toute autre histoire. Il était souvent assez difficile à le faire rire. Pourquoi ? Il est peut-être trop sérieux pour cela. La seule chose qui pouvait l'amuser était de voir comment ses adversaires réagit en voyant son zankaï si parfait. A ses yeux, rien n'est plus parfait que sa reine de la débauche... D'ailleurs, elle lui manque beaucoup. Il espérait qu'elle se réveille... Elle fait tellement parti de lui et de son être... Cependant, le monstre du laboratoire n'en avait pas fini et il fait exploser la porte. Mettant sa main dans sa chevelure, il dit alors


« - Year... Year... »

Comment calmer la bête ? C'était surtout la question... Enfin, il n'était pas question que ce monstre ne détruise son beau palais qu'il à mit tant d'année à construire. Ça c'est hors de question. Il n'y à vraiment pas moyen qu'il détruise son chef d'œuvre. Il ne le permet pas... Rangeant son épée, il laisse son monstre marcher à son aise avant d'attraper deux solutions et de les mélanger. Il ne savait pas trop ce qui allait se passer mais tant pis. Il avale le liquide et va à la poursuite du monstre en marmonnant dans sa barbe. En passant la porte, il dit

« - Allez, nettoyez-moi ça... »

Sans plus attendre, il quitte le laboratoire à la recherche de son invention. Il ne devait pas rester dans le palais très longtemps. Sinon il allait être de corvée pour tout refaire. Quoique cela ne change pas grand chose en fait. C'est quand même lui qui va tout faire. Pfff, c'est pas normal mais tant pis. Après quoi, il n'avait plus qu'à suivre les tremblements des murs et du sol pour le repérer. Un colosse comme lui ne passera pas inaperçu au sein du palais de Las Noches...

~¤~ °°°+++++++++++++++++°°° ~¤~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chasse est ouverte [RP Zankaï]   Ven 6 Mar - 23:15

~¤~ °°°+++++++++++++++++°°° ~¤~


Une petite chasse, cela vous tente ? Peut-être pas vous mais un arrankar totalement déjanté s'est lancé dans une partie de chasse à courre. Quoi ? Vous ne connaissez pas ça ? Les lanternes vont donc être éclairer. La chasse à courre fut pratiquer durant plusieurs siècles dans plusieurs pays sur la terre des Humains. Le but était simple: chasser un animal sauvage avec des chiens. Les chiens chassaient avec leur odorat et leur instinct de prédateur inné. Et bien ici c'est pareil. Sauf que les chiens, ce sont les fraccions et le maître c'est Szayel. Cela promettait d'être une vraie chasse. Il regarde sa montre et regarde ses fraccions qui venait de terminer de ranger le laboratoire. Cela faisait plusieurs heures qu'il avait quitter la réunion et que le monstre avait été lâché. Depuis qu'il avait pris l'étrange substance qu'il avait fabriqué de toutes pièces, il ressentait comme un regain d'énergie et il était prit d'une étrange paix et sérénité. Mais que lui arrivait-il ? Personne ne le sait même pas lui. Mais il ressent cette étrange impression et il avait d'autres choses à faire... Comme ? Bah comme se débarrasser du monstre qu'il avait involontairement créer. En voyant les fraccions à ses côtés, il prit de grands airs avant de reprendre la parole

« - Un peu de détente ? Je vous accorde une petite partie de chasse ! »

Les fraccions se réunissent et semblent satisfait. Szayel remet les lunettes sur son nez et observe ses « amis » sans trop sourire. Il met ses bras sur sa poitrine et leur rappelle les règles. Une fois fait, les fraccions se lancent à la chasse. Cela allait leur permettre de s'amuser un peu entre eux, en espérant qu'ils ne finissent pas par se battre. Ce serait tout de même fâcheux... Il regarde ses fraccions s'éloigner avant de sortir son sabre étrange... Pourquoi ? Bah il avait aussi envie de s'amuser à son tour surtout qu'il se sent beaucoup moins frustré que plutôt. A la réunion par exemple. Pourquoi ? Il ne le sait pas encore mais bref autant qu'il se détende avant la grande guerre que Tousen avait prévu. Après tout, cela fait un bon encas... Rien de mieux pour un arrankar. Il hausse les épaules en murmurant simplement.

« - Bonne chasse ... »

Il dit cela limite d'un ton blasé et surtout, on avait l'impression qu'il savait où se trouve son monstre. Pour être exact, il sait tout ce qui se passe dans son palais. En tant qu'architecte, il à poser des tas de pièges qu'il active ou non. Il tourne les talons avec un sourire plutôt sadique qui en dit long. C'est probablement le seul point commun qu'il à avec Ichimaru Gin... D'ailleurs, il est passé où lui ? Cela fait un petit bout de temps que Szayel ne l'a pas vu... Lui qui aime tant s'amuser avec les murs du palais, il ne semble même pas présent pour voir la suprématie. Quel dommage, il va rater du bon spectacle. Et puis tant pis pour lui. C'est pas de la faute au scientifique si il n'est pas là pour participer aux festivités... Szayel garde son sabre à la main et fait comme le capitaine de la onzième division. C'est à dire qu'il pose la lame tenue sur l'épaule de sorte à ce qu'elle soit pointé vers le plafond. Gardant son sourire, on l'entend marcher dans le palais et il ne reste pas vraiment discret. Pourquoi ce sourire ? Probablement parce qu'il à une idée derrière la tête. Comme à chaque fois d'ailleurs.

Arrivant à ses quartiers plutôt dans le noir, il observe ses fraccions chasser avant de surveiller le monstre qui semblaient remonter les passages en direction du désert blanc. Vu sa taille imposante, ce ne serait pas étonnant qu'il parvienne à se barrer de Las Noches. Mais le bonbon à bien l'intention de lui mettre des bâtons dans les roues. Pourquoi ? Par pur sadisme et envie. Gardant son épée dans sa position, il commence à jouer avec les murs de la zone où se trouvait ses fraccions et il murmure d'un ton très sadique


« - Que la partie commence... »

Tandis que l'espada joue avec les commandes, les fraccions avancent et un premier tombent dans un trou. Ce qui fait rire le manipulateur de service. Les fraccions, cela tombe comme des mouches. Ensuite, d'autres se font empaler. Szayel prend un air ravi. Il semblerait que cela soit un des derniers pièges poser. Tant mieux, au moins, il fonctionne. Un troisième se prend une boule à pointe en pleine poire. Szayel rit aux éclats. Pour lui, c'est vraiment un jeu. Et puis, il faut dire que le dernier s'est fait avoir comme un abruti de première. Un quatrième, bien plus méfiant, parvient à éviter des tirs de flèches. Szayel, qui est surpris, décide de s'intéresser à lui. Enfin un qui va durer plus longtemps que les autres. Voilà un bon spécimen. Bien entendu, il surveille le monstre qui se déplace dans le palais d'un coin de l'œil. Continuant à essayer tout les nouveaux pièges qu'il à poser, il liquide presque tous les fraccions qui étaient parti chassés. Limite blasé, Szayel soupire avant de marmonner dans son coin.

« -C'est même pas drôle... »

C'est alors qu'il porte son attention sur le monstre qu'il à créer. Et il observe avec attention avant de remarquer qu'il porte des blessures. Tient, il à résisté aux flèches empoisonnés... Hum... Quelque chose cloche... Hum... Il attrape une bloc-note et il note. Vous vous demandez sûrement quoi ? Et bien, penchez-vous vers l'avant et vous y verrez: Concentration plus élevée pour les poisons des flèches. De toute façon, Szayel sait qu'il n'en à plus pour très longtemps. Voulant malgré tout tester les capacités de sa création, il se rend sur place. On entend ses pas qui ne son pas du tout discret. Comme d'habitude. Il faut dire qu'il le fait toujours exprès car il aime se faire remarquer... En même temps, c'est un scientifique... Se dirigeant par le biais des passages secrets qu'il connait par cœur, il se rend dans une grande salle qui n'est d'autre qu'une illusion du palais. De loin, on entend les pas lourds du monstre qui s'approche à son aise. Mais une fois arrivée dans la pièce, Szayel utilise un sonidô pour le blesser au bras. Chose qui marche. Après l'avoir blessé, il montre un sourire ravi. Bien sûr, le monstre lui arségne un coup... Ouille... Ça fait mal... Szayel se retrouve au sol. Il se relève en frottant son bras droit. Il faut tout de même admettre qu'il à de la force. Ni une ni deux, un truc lui passe par l'esprit. Il reprend son sabre et l'avale en disant

« - Aspire, Reine de la Débauche... Fournicarés... »

Étrangement, une lumière se montre pour son plus grand étonnement. Puis Szayel se met à gonfler jusqu'à prendre sa forme éveillée. Il à un peu l'air efféminé mais après tout, il l'aime. Son apparence. Ah mais pour Szayel, c'est très important son apparence... Il se dit être l'être parfait et il y croit dur comme fer. On remarque des marques étranges mais il regarde son adversaires avec un air bien plus que sadique. Il avait réussi... Il à retrouvé son zankaï. Il à de quoi être fier... C'est un scientifique mais il se leurre pas de lauriers pour le moment. C'est alors qu'une goutte de sa substance mystérieuse entre en contact avec son adversaire et un double se montre. S'assoyant sur le trône de sa forme libérée, il claque des doigts comme si il était l'arbitre du combat de titans qui allait commencer. Il pose son coude droite sur l'accoudoir avant de mettre son menton sur sa main. Les deux jumeaux s'affrontent au corps à corps. Allant même jusqu'à défoncer les différents murs. Mais comme il s'agissait d'une salle d'illusion dont Szayel faisait usage pour ses expériences, cela ne semble pas très problématique. Pour lui en tout cas. Observant d'un œil attentif, il surveille mais il va sûrement se lasser et surement très rapidement. Tout le monde connait Szayel et sa patience très limitée...

Après plusieurs minutes, on pouvait remarquer qu'il s'ennuie mais fermement. Alors, il fait agir une de ses « ailes » pour agir. L'aile droite avale le monstre et le recrache. Super, cela lui fait un clone en poupée vaudou de son fraccion modifié. Super, il va avoir de quoi s'amuser avec ça. Sa forme libérée lui fourni la poupée et il sort une boite. Cette boite ? Que contient-elle ? Et bien, elle contient les organes vitaux ou non de son fraccions. C'est une technique efficace et qui marche très bien. Même sur les arrancars... Szayel à vraiment de quoi être fier de son zankaï. Attrapant un à un les organes, il les éclatent et il sourit lorsqu'il entend les cris de douleurs mais lorsqu'il voit les contorsions de son adversaire. Ce qu'il adore, c'est faire agoniser ses ennemis. Cela risque d'être le cas de nouveau ici. Mais alors qu'il avait prit les poumons, un de ses fraccions se manifeste et s'approche. Szayel, le maître de la salle, prend la parole


« - Quoi ? »
« - Szayel-sama, Tousen-sama et les autres vous attendent pour le plan... »
« - J'arrive... »

Il se tourne vers le géant qui était essoufflé et presque au sol tellement il est torturé par ce monstre de scientifique qu'est Szayel. Il se lève de son siège et reprend sa forme classique. S'avançant vers son adversaire, il essuie la poussière sur sa tenue d'arrancar avant de remettre ses gants. Il soupire car à chaque fois, c'est pareil. On vient le déranger. C'est dommage... Tant pis, il va devoir écourter la vie du misérable monstre de sa création. Tirant alors sa lame dans un bruit assez bruyant, il prend la parole pour la dernière fois

« - Dommage, je ne pourrais plus jouer avec toi... »

Il disparaît avec un sonidô. A la vision du géant en tout cas. Pour se défendre, où au moins tenter, le géant bat des bras. Mais cela sera totalement inutile car il lui tranche les bras avant de coupe la tête. Revenant sur le sol, on pouvait voir le sabre rangé dans son fourreau. La rapidité, cela aide parfois... D'un pas lent mais décidé, il ouvre un passage pour se rendre au point de rendez-vous... La guerre allait reprendre et pour couronner le tout, il était le seul à avoir récupérer son zankaï... Il allait pouvoir faire un maximum de casse...

~¤~ °°°+++++++++++++++++°°° ~¤~


Voilà c'est enfin terminé...
Revenir en haut Aller en bas
 
La chasse est ouverte [RP Zankaï]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !
» La chasse est ouverte... YATA!!!!!! [PV Sybille]
» [capture de familier] La chasse est ouverte !
» [Rp combat] Damaz vs Jerenn; chat ailé vs fantôme armé... la chasse est ouverte !
» La chasse est ouverte (PV All Hunters)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Archives des rp :: Archives du Monde Creux-
Sauter vers: