Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Jouer à tout prix !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Jouer à tout prix !   Dim 15 Mar - 18:25

A quoi je pourrais jouer ? A l’intrus, comme le Monsieur aux cheveux oranges ? Non, il était méchant et puis de toute manière il ne restait pas assez de monde pour jouer à sa. Il ne restait presque plus personne. Depuis que… je sais plus son nom… à disparu sans laisser de trace. Tousen s’occupe presque plus de moi. Il reste dans son fauteuil et médite toute la journée, des fois il convoque des membres de l’Espada et pars avec eux sur Terre ou à la Soul… Enfin là ou y’a les Shini-je sais-plus-quoi. Là par exemple il est parti avec trois des plus fort pour impressionné les méchants. Peut être que si j’intégrai l’Espada je pourrais passer plus de temps avec lui, et puis sa pourrais être rigolo. En plus les Espada font ce qu’ils veulent sans que personne les en empêche et peuvent même aller sur Terre, c’est génial là bas !

Mais bon, pour le moment personne n’est là même pas le Monsieur aux cheveux Rose. Lui qui m’interdit toujours de courir dans le palais, de peur que je l’abime. Donc je pouvais faire ce que je veux.
Je sortis en courant de ma chambre et sautilla partout. Dans les couloirs, il n’y avait rien à faire, il n’y avait rien d’amusant juste des murs parfait. Parfait et si banale à la fois, reposant mais si ennuyeux. Je continua donc de sautiller, traversant les couloirs interminables et enfin j’aperçut une porte, elle était gigantesque et devait bien peser quelques tonnes. Je posai mes deux mains dessus et la poussa de toutes mes forces, elle était beaucoup plus facile à ouvrir que je l’aurais pensé. Je retirai une main, c’était un peu plus dur mais largement faisable. Es-ce que je pourrai le faire avec un doigt ? Autant essayer, je ne laisse plus que mon index et pousse encore plus fort. Woouuuaaaa ! Je suis trop fort, j’y arrive ! C’était la salle de commandement, avec le siège de Tousen. Je m’empressai de sauter sur le siège, qui n’était pas du tout confortable et fit comme Tousen faisait. Je me tenais droit, regardait droit devant moi puis avec mes mains je faisais comme ci je commandais l’Espada. Ce n’était vraiment pas drôle d’être chef et même plutôt ennuyeux. Pourquoi tout le monde voulait l’être ? Décidément, je ne comprendrais jamais les adultes…
Je ne savais pas où je pouvais aller, alors je décidai de sortir dehors.

Même si j’étais sortit, l’atmosphère n’avait pas changé, pas de vent ni de rayon de lumière. Simplement cet éclairage parfaitement artificiel.
Oh ! Un lézard avec un masque de Hollow, vraiment tout petit. Je m’accroupis et m’avance vers lui aussi silencieusement qu’un chat. Une fois à porter je lui saute dessus, mais il se fait la malle et je m’écrase dans le sable blanc. Il était vraiment rapide, mais j’allais l’attraper. J’enchaine avec un Sonido et me met à poursuivre la petite bestiole vraiment rapide pour sa petite taille. Mais je n’abandonne pas et lui courre après aussi vite que je peux, et le reptile poussé par la peur fuis. Je traversai ainsi, presque la moitié du Désert et pourtant je n’étais toujours pas arriver à lui mettre la main dessus. Pas question d’abandonner ! Maintenant que j’avais trouvé un jeu je ne vais pas le laisser s’envoler, mais lui non plus ne semblait pas vouloir abandonner et belle et bien décider à me filer entre les pattes.

Nous arrivions maintenant dans la forêt des Menos. Tousen m’avait dit de ne pas y aller parce que les Menos n’étaient pas gentil et que c’est là que les méchants étaient arrivés. Mais il était pas là et je pouvais faire ce que je veux, je fait un énième Sonido et plonge sur le lézard. Il échappe à ma première tentative, mais avec ma deuxième main je me pousse pour gagner encore un petit peu de vitesse et j’attrape de justesse le reptile.
Je suis content de moi, à force de détermination je l’ai eu. Mais quelque chose m’attire l’œil. Une énorme boule rouge fonce sur moi. C’était très jolie, un rouge sang qui cachait le ciel de pars sa taille. Es-ce que c’était aussi bien au toucher ? Tant qu’à faire autant vérifier. Alors que la boule fonce sur moi je lève ma main droite, ou gauche je sais plus… Enfin une main car l’autre tiens le Reptile et je touche la boule. Au début c’était chaud, presque brulant puis d’un coup sa se mit à me piquer et à me bruler. D’un revers de mains je repousse la boule rougeâtre et la dévie de sa trajectoire. Elle s’écrasa à deux mètre de moi et seul le souffle de l’explosion me toucha sans me blesser mais en tuant mon nouveau jouet…
Revenir en haut Aller en bas
Hakkyouko Reishou
Primera Espada
Primera Espada
avatar

Féminin
Nombre de messages : 147
Age : 21
Date d'inscription : 07/12/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Kyouki
Points de vie:
2850/2850  (2850/2850)
Points de Reiatsu:
2375/2375  (2375/2375)

MessageSujet: Re: Jouer à tout prix !   Dim 15 Mar - 19:12


Izuko combatait, si on veut, des jeunes holows ,4 cadavres leurs tenaient chaqu'un un menbre pendant qu'elle leurs arrachait un par un puis elle les ouvrait pour ensuite les achevait en leur tranchen la gorge.Fatigué de faire toujour la meme chose, elle s'assit sur une souche d'arbre, couverte du sang des holows qui avait giglée quand elle les decoupais.Elle vit une grande ombre devant elle qui continuait a grandir.Elle sentis quelque chose se coler tout prés d'elle peu à peu, Izuko se retourna et vis un meno grande, les cadavre dispurus pour se retrouve derriere lui, le poignardan avec leurs epées, Izuko lanca un cero mais elle le loupa de quelque centimétre puis soupira :

-Pourquoi ya qu'a moi que sa arrive?

Elle sauta a la hauteur de sa tête pour la lui coupé.Une fois a terre, Izuko renga son zanpakuto puis entendit un bruit comme quelque chose qui etait tomber violament, elle alla voir suivit de ses morts.Au loin elle pouvais apersevoir une mince silhouette.Elle aprochais en courant puis tribucha sur une racine, la tête plongé en avant ses pieds qui ne suivait pus, elle fini par tomber.Elle se releva la tête pleine de terre, se secoua ses cheuveux noirs, forta sa tête, regarda le jeune arrancar.

-Euh... désolé j'avait pas que t'était ici.

Il ne répondit pas cela enerva Izuko, elle regarda où son regarde se dirigé, et regarda dans la meme direction.

-Tu regardes quoi?
-...
-Hoho tu m'entens!?
-...
*C'est peut-etre les cadavres qui lui fond peurs*

Les morts tombèrent en cendres laisser aucune trace de leurs visages defigurés.
- Tu va me repondres la?

Encore aucune reponse.
-Bon j'm'en vais

Elle avança dans la direction de ce bizar arrancar, se retrouna pour voir s'il avait bouger, meme pas. alors elle fesa demi-tour et lui mis un coup de pied par derriére.

-T'es réveiller?

_________________



Dernière édition par Izuko Ichimaru le Lun 16 Mar - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jouer à tout prix !   Dim 15 Mar - 21:03

Alors que je regardais déçu le cadavre de mon nouveau jouet qui était dans ma main. Une femme tomba à un mètre de moi, la tête dans la boue. Apparemment elle ne savait pas courir, mais ce n’était pas sa qui m’intéressait. Je levai les yeux au ciel, regardant d’où venait cette boule rouge. C’était amusant de l’arrêter, même si sa faisait un petit peu mal. Mais aucune trace d’une nouvelle sphère dans le ciel, peut être qu’il fallait que j’attende un peu. C’est se que je fis, je m’accroupis et attendu. Rien ne venait, je n’aimais pas attendre et puis il y avait cette femme qui me parlait. Je l’avais déjà vu, peut être que c’était elle qui avait créé la sphère rouge, non elle était trop petite pour avoir fait sa. Je n’arrivais pas à me souvenir où je l’avait vu, sa me reviendrai plus tard. Elle n’arrêtait pas de parler et semblai contrarier que je regarde si la boule rouge allait revenir. Elle ne savait pas qu’elle était tombé peut être, mais quelque chose attira mon attention.

Avec elle il y avait des personne complètement défiguré, presque inhumain. Il n’avait rien avoir à des Adjuchas, Hollow ou même à des humains. Ces choses étaient différentes. Malgré leurs hideurs, je les trouvais rigolo. Mais cela ne dura pas, car ils se mirent à se désintégrer tous seuls et finirent comme de simple amas de cendres. Dommage ils auraient pu êtres mes nouveaux jouets. La jeune femme parti, enfin, et me laissa seul face aux restes de ces étranges créature. Je m’approchai des cendres et en attrapa une poignée dans ma main, avant que quelqu’un me frappe dans le dos. Encore cette fille. Je me souviens ! C’est un membre de l’Espada, le dernier si je me souviens bien.
Quoi ? Je n’ai pas une bonne mémoire ? Mais si, c’est juste que sa m’ennuie quand Tousen fait le classement et que souvent je m’amuse. Par exemple je me souviens de tous les jeux terriens que j’ai envie d’essayer, comme le Tobogans, les rollers… Oups on s’écarte du sujet.

Ignorant totalement la jeune femme et continuant à lui tourner le dos, je restai accroupi et jeta les cendres que j’avais dans la main. Elles me retombaient dessus comme les bouts de papiers colorés que jettent les humains lors des fêtes.
J’avais espérer que cela suffise pour les faire réapparaitre, mais rien de cela arriva… La cendre se contenta seulement de retomber au sol. C’était vraiment dommage, je me relevai doucement et sans même adresser un regard à ma camarade Arrancar je reparti en direction du Palais.

Mais j’eu à peine le temps de faire deux pas, que deux Menos arrivèrent. C’était la première fois que j’en voyais de si près, ils étaient immenses.
Dés qu’il me virent, ils ouvrirent leurs bouches et dans un hurlement de colère une boule rouge semblable à la précédente se forma. Après quelques secondes les boules foncèrent sur moi. Je tendis donc les deux mains et arrêta chacune des boules, et elles commencèrent à me piquer la peau.
S’ils y arrivent, moi aussi ! J’ouvris la bouche et concentra mon reiatsu, après une seconde je senti de la chaleur et relâcha tout mon reiatsu d’un coup. Ma boule jeune fonça sur les rouge les éclatant complètement et explosa les Menos qui était derrière.



Dernière édition par Wonderweiss Margella le Lun 16 Mar - 9:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hakkyouko Reishou
Primera Espada
Primera Espada
avatar

Féminin
Nombre de messages : 147
Age : 21
Date d'inscription : 07/12/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Kyouki
Points de vie:
2850/2850  (2850/2850)
Points de Reiatsu:
2375/2375  (2375/2375)

MessageSujet: Re: Jouer à tout prix !   Mar 17 Mar - 14:59

Izuko qui commençait à en avoir marre qu'il ne lui réponde même pas,décida de lui mettre un coup de pied.
Izuko observait cet enfant qui jouait avec les cendres, elle était intéressée et intriguée par ce drôle d'arrancar,sa colère fut rapidement transformée en curiosité.
*Ah, ouais j'avais déjà oublié qu'il était pas très... fufute*


Elle le regardait partir, et quand elle vit les menos grande, elle le laissa partir par curiosité de ce qu'il allait faire, elle regarda attentivement ses gestes, voyant les menos exploser devant lui, elle sourit :

-Allez, on rentre.

Des adjujas avait senti le réatsu libéré de Wonderweiss, ils arrivaient de toutes les directions ils se rapprochaient de plus en plus et finirent par encercler Izuko et le mystérieux arrancar.Il y en avait une trentaine, tous de force différentes mais a peu prés égale. Izuko se mit dos a l'arrancar qu'elle commençait a apprécier malgré qu'elle le trouvait un peu bizarre, elle s'assit lentement, déposa ses mains sur le sol pour faire sortir plus rapidement les morts du sol, un cadavre tenait un adjucar par derrière, pour s'assurer qu'il ne pouvait plus bouger elle en sorti d'autres, trois corps tenait un vivant, leurs trois épées plantées dans le corps du tenu.Tandis que Izuko passa devant eux, son zanpakutoh a la main, elle leur coupait les jambes un a un juste après les cadavres leur coupait la tête, mais les cinq derniers, les cinq plus forts, s'étaient délivrés juste avant qu'elle leurs coupe les jambes, elle était face a eux, elle sorti des cadavre derrière eux mais ils comprirent vite d'Izuko ne combattait qu'avec ses morts. Ils se retournaient et tranchaient les mort en deux l'un sur le coté droit, l'autre vers le haut, l'autre vers le bas et les dernier vers la gauche.

-Oh, mais ça va pas la tête de trancher des gens déjà mort. Alala vous êtes vraiment fous.

Izuko réfléchissait à ce qu'elle pouvait faire puis croyant leurs faire croire n'importe quoi, elle essaya. Elle salua au loin.

- Salut Aizen.

Il continuaient a la regarder.
*Pourquoi quand c'est moi qui le fait, cela marche pas?*

Alors elle regarda encore au loin faisant croire a quelque chose de grand elle leva la tête fesant de gros yeux, la bouche bais.Il ne la crurent encore pas.Elle les poussait en courant en criant les main en l'air.

-Oué des humains!
* Faut pas que j'tombe, faut pas que j'tombe*

Elle ne cessait de le répéter, mais elle fit quand même par tomber au bout de quatre métres, ce qui était un record. Les adjucars la regardait avec un air de surprise et d'inquiétude, ils la croyaient folle et avaient de la peine pour elle.
-Ohhh! Vous allez arrêtez de me regarder comme ça!

Elle regarda par dessus eux pour que l'étrange arrancar blond de les attaquer par derrière.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jouer à tout prix !   Jeu 19 Mar - 21:10

Ouaii, je suis trop fort ! J’ai réussi à créer une boule comme eux en beaucoup plus forte et en plus, jaune ! Tousen sera fière de moi quand je lui montrerai mes nouveaux pouvoirs. Enfin quand il reviendra et ça je ne savais pas du tout quand sa arriverai. Il était surement parti pour assez longtemps. De mon coté je devrai faire attention à ne pas perdre ma capacité et peut être même à faire de plus grosses boules. Mais bon, pour le moment il n’y avait plus rien à faire à part attendre. Et attendre, c’était ennuyant… donc je devais me trouver en nouveau jouet. Donc, direction le palais.

Je tournai les talons et me mis à marché en direction de Las Noches. La jeune femme dont j’avais totalement oublié la présence me suivi, jusqu’à ce qu’une horde de… un, deux, trois, quatre… beaucoup d’Adjuchas l’entourèrent. Etant donné que je me fichais totalement d’elle et de se qui pourrais lui arrivé, je repris ma marche silencieusement. Mais quelque chose m’interpella juste avant que je détourne le regard de ma « congénère », je la vis posé la main au sol et plusieurs créatures similaires aux précédentes arrivèrent de nulle part.
C’était sans doute elle qui les contrôlaient, et peut être que moi aussi je pouvais le faire. Si j’arrivais à craché des boules jaunes je saurais faire apparaitre ces bestioles.

Je posai donc mes mains au sol et comme l’avait fait la jeune femme, je fermai les yeux. Gardant les yeux fermés, cela me faisait penser à Tousen. D’après mes souvenirs, il m’avait expliqué qu’il ne voyait plus rien. Comme si il avait continuellement les yeux fermé. Sa devait être difficile, par exemple ne pas voir ses jouet. Au final c’était raiment ennuyeux.

Lorsque je les rouvris, il ne resta plus qu’une poigné d’Adjuchas et aucune trace des créatures du membre de l’Espada. Elle pointa du doigt sur le coté et salua Aizen. Surpris du retour de celui-ci je regardai dans la direction pour le voir, mais il n’y avait rien hormis les arbres de la forêt. Peut être avais-je été trop lent. Pour une raison que j’ignorais elle semblait déçue. Puis elle regarda dans une autre direction et cria qu’il y avait des humains. Cette fois aussi vif que l’éclaire je regardai où étaient était les humains, où plutôt là où elle avait dit qu’ils étaient juste avant de tomber au sol. Peut être était-elle aveugle comme Tousen.

Puis elle me fixa, je voyais son regard derrière les Adjuchas restants. On aurait dit qu’elle me demanda de faire quelque chose. Elle voulait peut être joué avec moi ? Pourquoi pas, je n’avais rien à faire de toute façon. J’allais utiliser mon nouveau jouet, en plus m’avait déjà vu y joué et comprendrais très vite le but du jeu. C’était le jeu Stop-boule, je viens de lui donner ce nom.

J’ouvris la bouche et envoya à nouveau une boule jaune dans sa direction. Cela tua les Adjuchas restants, mais elle ne diminua pas et fonça droit vers ma nouvelle compagnon de jeu.


Dernière édition par Wonderweiss Margella le Sam 21 Mar - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hakkyouko Reishou
Primera Espada
Primera Espada
avatar

Féminin
Nombre de messages : 147
Age : 21
Date d'inscription : 07/12/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Kyouki
Points de vie:
2850/2850  (2850/2850)
Points de Reiatsu:
2375/2375  (2375/2375)

MessageSujet: Re: Jouer à tout prix !   Sam 21 Mar - 14:12

Izuko contente qu'il ait réagit, sourit mais quand elle vit le cero qui se dirigeait droit sur elle, son sourire retombait, et ses yeux s'agrandissaient rapidement.Elle réfléchie en une fraction de seconde.
*Si je sort des morts, même beaucoup vu la vitesse et la puissance, elle ne s'éclatera pas dessus mais la ralentira peut-être avec de la chance,ce que je n'ai jamais, attend... vus qu'elle ne touche pas le sol je pourrait peut-être m'allonger et me retrouver entre les deux, ouais mais non, je passerai tous plis et ça crains vachement, et j'ai jamais réussit e les arrêter, ça y' est je sais*
Izuko roulait sur le coté, mais du mauvais coté, elle se tapa la tête contre un arbre.
*J'veux pas mourir par un cero et pas ici*
Voyant le cero jaune de plus en plus prés elle soupira.
*Bon bhé j'peux pas aller de l'autre coté vu que j'ai plus le temps*
Elle se colla contre l'arbre, le céro l'avait frôlé et arraché le derrière de ses habits noirs. Elle se leva et vus le devant de son pantalon tomber, elle était désespéré.
*D'accord disons qu'on a rien vu*
Puis son haut tombas devant elle.
*Le pantalon sa me gênait pas mais pas ça*
Elle sortit des cadavre autour d'elle, elle prit les affaires d'un, son haut était d'un vieux vert foncé, aux extrémités déchiré. Le pantalon était d'une couleur noir bleuté troués et déchiré en bas ce qui donnait un panta-court. Elle les enfila mais ils étaient un peu trop grand.Les morts retombèrent en cendres.
*Bon bhé maintenant j'ai pu trop le choix*
Elle s'assit par terre tout en sortant un cadavre du sol de sa chambre, dans Las noches, puis ferma les yeux, respira lentement pendant un long moment, puis une chose spectrale et noir sortit de sa bouche, son corps tomba par terre, son âme se dirigeait vers le corps du défein et elle rentra a l'intérieur, pris des habits et sorti.
Elle marchait dans le désert quand elle vit au loin quelque chose, elle se décida de les contourner.
Mais il fois là ou elle avait laissé son corps, elle lâcha ses affaires, il n'y avait rien.La peur le stresse s'emparèrent d'elle.
*Putin il est où?...Oh non si j'le retrouve pas j'vais rester dans se corps sans cadavre prés de moi, sans pouvoir en faire sortir un seul.Non faut pas que je pense négatif, penser positif.Qu'est-ce qu'il pourrait arriver de pire?..rien? Non il pourrait arriver que...j'en sais rien.Non faut même pas que j'y pense, et si ils avaient brûlé mon corps, je resterai enfermé dedans dans un corps qui n'est même pas le mien, je vivrai un peu comme un humain.Non vaut mieux que j'le cherche aussi bien qu'il est pas loin.*
Elle se retourna et regarda plusieurs fois derrière les arbres. puis alla dans le désert.
*S'il serait brûlé, il y aurait de la fumé même si ça vient de la foret*
Il n'y avait rien preuve de bon signe.Elle refléchie trentes secondes.
*Le blond il est passé où?*

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jouer à tout prix !   Dim 22 Mar - 9:56

Alors que ma boule jaune fonçait droit vers la jeune femme et que si elle avait suivie les règles du jeu aurait du être en train de se préparer à arrêter ma boule. Mais elle fit tout le contraire, elle essaya de l’éviter. Etait-elle bête ? Si elle l’esquivait il n’y avait plus d’intérêt au jeu Stop-Boules ! Décidément, tout le monde voulait que je m’ennuie tout seul dans un coin du palais. Il n’y avait personne pour jouer avec moi et quand je trouvais enfin, elle faisait n’importe quoi. Une lueur d’espoir se ralluma quand la jeune femme, après c’être fracasser le crâne contre un arbre se figea devant le Cero… Oui je viens de me souvenir comment ça s’appelle. C’était une technique des Arrancar et j’avais déjà vue Grimmjow l’utiliser pour faire éclater Luppi. Je n’avais rien compris à leurs histoires mais Luppi était mort à présent, complètement désintégrer. Tout ça ne me concerna pas, c’était des problèmes de grands et je ne voulais même pas m’immiscer dans ces histoires incompréhensibles.
Mes espoirs disparus rapidement, lorsque je découvris que ma nouvelle camarade ne faisait que réfléchir au comment elle pourrait l’esquiver. Elle ce décida enfin et se plaqua au sol prenant bien soin de prendre le moins de place possible. Je ne compris pas tout de suis, mais très vite je compris que ses intentions était bel et bien d’esquiver en passant en dessous de la boule.

Ma boule jaune lui arracha tout de même ses vêtements, et elle finit presque nu face à moi. Contrairement à certains qui se serait mis mystérieusement à saigner du nez ou à l’aborder, je fut plutôt attiré par les nouveaux cadavres qui sortirent du sol. Elle arracha les vêtements et essaya de les mettre malgré le fait qu’il était largement trop grand pour elle. Elle semblait complètement décourager lorsqu’elle regarda de quoi elle avait l’air. Complètement déprimer elle se laissa tomber sur les fesses et ce concentra. Comment je le savais ? J’avais appris à détecter les reiatsu des gens. C’était vraiment facile, j’étais super fort dans ce domaine. Ensuite le reiatsu disparue et le corps d’Izuko s’écroulai au sol avec un étrange spectre sortant de sa bouche.
Même si je n’écoutai pas trop quand Tousen essayai de m’apprendre les différentes choses que je devais savoir, je me souviens du cours sur les âmes.
Izuko avait réussi à extraire son âme de son corps et reviendrai sûrement bientôt. Et tant que son âme n’est pas dans son corps, c’est comme ci celui-ci était mort.

Une fois que l’âme d’Izuko fut partie, je m’approchai, méfiant, de son corps inertes. Il était allongé sur le ventre. Je le poussa un petit peu avec mon doigt, on sait jamais elle était peut être encore en vie, ouis je lui mis une grande baffe. Maintenant c’était sur, elle ne faisait pas semblant. Je fis asseoir le corps extrêmement lourd, lui appuyant le dos sur un arbre. C’est dingue ce qu’elle était lourde, malgré sa taille. Mais ce n’était pas ça qui allait m’empêcher d’en faire mon nouveau jouet. Je lui attrapai les mains et les firent applaudir. C’était rigolo d’essayer de contrôler un autre corps, surtout quand celui-ci est mort, mais en même temps on ne pouvait le contrôlé totalement, il aurait fallu avoir plusieurs bras. Il fallait que je trouve quelqu’un pour contrôler le corps avec moi. Mais hormis les menos il n’y avait personne dans cette forêt.
J’attrapai donc le poignet du cadavre et le traîna jusqu’au désert, puis je m’arrêtai pour scruter l’horizon. J’apercevais quelque chose à une dizaine de mètre tout au plus, en deux-trois sonido j’y arrivai et découvrit que c’était des Adjuchas. Ils tombaient bien ! Vu qu’ils étaient deux, il pourrait m’aider à contrôler le corps de ma camarade de jeux.

Les Adjuchas était en plein repas lorsque je jetai le corps inerte à un mètre d’eux. Ils le regardèrent une petite minute puis reprirent leurs repas. Ils finissaient sûrement juste de manger le cadavre de l’Adjuchas puis ils m’aideraient, mais je n’aimais pas attendre. En une balla j’éclatai leurs repas et leur tendis la main de ma nouvelle marionnette. Ils bondirent dans ma direction, ils avaient l’air énervé, mais en même temps un peu pressé. Sûrement presser de jouer avec moi.
En fait pas du tout, le premier Adjuchas ouvrit sa grande gueule, laissant apparaître sa rangé de dents, et la referma sur les mains d’Izuko. Dans un réflexe, je tirai in extrémiste les mains, laissant la gueule se refermer sur le vide. Mais le deuxième arriva et essaya de faire la même chose, agacer je lui envoyer lui aussi un bala et son corps s’écroula au sol vulgairement, sans vie.
Avec des yeux furieux je regardai l’Adjuchas et il baissa la tête. Je lui montrai comment je bougeais ma marionnette et lui retendu les mains de celle-ci. Il vient tout gentiment lui attraper, puis il m’aida à le faire tenir debout.
Revenir en haut Aller en bas
Hakkyouko Reishou
Primera Espada
Primera Espada
avatar

Féminin
Nombre de messages : 147
Age : 21
Date d'inscription : 07/12/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Kyouki
Points de vie:
2850/2850  (2850/2850)
Points de Reiatsu:
2375/2375  (2375/2375)

MessageSujet: Re: Jouer à tout prix !   Dim 22 Mar - 15:01

Izuko regarda autour d'elle, toujours dans un corps mort.
*Alala j'le savais que j'aurai dû aller avec mon corps, j'suis vraiment con des fois*
Elle regarda encore plusieurs fois autour d'elle.
*Et si le blond il est avec mon corps j'devrais sentir son réatsu*
Elle s'assit sûr ses affaires, sa respiration ralentie jusqu'à ne plus respirer
pendant un moment, ce concentra rapidement à cet instant, malgré la
limité imposé par ce corps.Elle eut un vertige, sa main commença à tomber.
*Ah non!*
Puis les cendres remontèrent pour se reformer.
*Wouah.C'est la bas. In? Il y a des adjucars?*
Elle se releva et courut et bien évidemment elle tombas.
*Merde j'allais oublier mes fringues*
Elle avançait en marchant, sinon elle allait encore tomber.Elle chantait,
très...très...très...mal. Elle marcha des heures vers Las noches sans
trouver aucune trace. Izuko devenue très calme pour pouvoir entendre
le moindre bruit qui pourrait l'aider.
*Et dire que j'en suis arrivée là, alors que il y a même pas si longtemps j'étais dans mon corps*
Elle regarda ses mains tout en avançant.
*Et dire qu'en un instant ce corps peut se détruire et je mourrais avec si
je n'arrive pas à retrouver mon corps avant que mon âme se détruit elle
aussi, juste pour des fringues déchirés et puis j'aurai très bien pu y allé
directement sans transmutation. Alala j'aurais du réfléchir avant d'me
lancer*

Elle avança, elle était arrivée à Las noches, mais toujours
aucune trace de son corps ni du blond. Elle faisait demi-tour quand au
loin elle vit une chose par terre, et quand elle fut là-bas elle vit un
adjucar éclaté, son sang recouvrait son sang et il continuait a
s'écouler puis il y avait un morceau de tissu vert foncé il n'y avait pas
de doute c'était bien les vêtements qu'Izuko avait pris à un cadavre.
Maintenant il fallait savoir où il était parti.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jouer à tout prix !   Mar 24 Mar - 22:21

Cet Adjuchas est vraiment gentils, depuis qu’il ma vue tuer l’autre méchant Adjuchas qui voulait abîmer mon nouveau jouet, il m’aide à faire bouger ma marionnette. Lui tenant les jambes, la partie la plus compliquée, il la faisait courir dans les directions que je lui montrais en même temps que je bougeais les bras du corps d’Izuko. C’était génial, assis sur les épaules de mon jouet et avec l’Adjuchas qui le faisait courir, je traversai tout le désert à vive allure et sans me fatiguer. Alors qu’au début je le faisais courir au hasard, j’avais décidé de retourner au Palais, je devais rhabiller le corps de ma congénère. Son pantalon trop grand, était tombé depuis très longtemps la laissant en sous-vêtement et son T-shirt était sale et tout déchiré de partout. J’allais tout de même pas laisser ma marionnette dans un si mauvais état et puis même si mes vêtements à moi serai trop petit, Hallibel n’était plus là et je pourrai lui emprunté des vêtements ou bien ceux de l’humaine qui était venue ici avant. Toute façon il faut d’abord que je rentre a Las Noches qui était encore loin et puis l’Adjuchas semblait commencé à fatiguer, bien qu’il continue de m’obéir.

Nous étions en train de traverser tout le désert sans aucun obstacle, lorsque quelque chose se montra à l’horizon, ou plutôt quelqu’un. Sans me soucier de s’avoir qui c’était, amis ou ennemis, je fis continuer mon Adjuchas. Arrivé à une dizaine mètres, j’arrivais enfin à distinguer les traits de la personne du désert. Je ne la connaissais pas, bien que son reiatsu me rappelait vaguement celui de quelqu’un. Sans m’en préoccuper davantage, je passai à coter de cette étrange personne marchant seule dans le désert. On aurait dit qu’elle recherchait quelque chose, mais bon je n’avais pas le temps et je poursuivis ma route faisant accélérer d’un coup de pied l’Adjuchas.
Sans me retourner nous doublions la personne et approchions du Palais.

Quelques minutes plus tard j’y était, nous traversâmes les couloirs à toute vitesse étant donné que personne n’était là pour me l’interdire. Aussi rapide qu’un éclair je me retrouvai dans la chambre de l’ancienne espada Hallibel, j’ouvris la porte brutalement et descendit des épaules de mon jouet. Je me mis alors à fouiller toute les affaire de l’ex Troisième, tous ses hauts étaient trop courts, s’arrêtant à la moitié de la poitrine. Je n’aimais pas du tout. Laissant les affaires que j’avais jetées par terre, je continuai ma recherche de vêtements.
La porte devant laquelle je m’arrêtai de nouveau fut celle de notre ancienne prisonnière humaine, Orihime quelque chose… Comme dans la chambre précédente, je sauta des épaules de ma marionnette et la laissa à l’Adjuchas, qui en profita pour se reposer de toute cette cavalcade, du moins c’est ce que je pensais. Alors que j’était entrain de fouiller dans l’armoire de l’humaine, j’eu une sensation bizarre et vérifia ce que faisait l’Adjuchas. Il était sur le point de manger mon jouet.

En un Shumpo incroyable je me mis entre lui et ma marionnette et cracha un Cero. Il explosa littéralement, le mur avec donnant sur le désert blanc. Je regarda la carcasse du méchant Adjuchas et lui tira la langue !
Revenir en haut Aller en bas
Hakkyouko Reishou
Primera Espada
Primera Espada
avatar

Féminin
Nombre de messages : 147
Age : 21
Date d'inscription : 07/12/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Kyouki
Points de vie:
2850/2850  (2850/2850)
Points de Reiatsu:
2375/2375  (2375/2375)

MessageSujet: Re: Jouer à tout prix !   Ven 27 Mar - 23:04

Izuko qui ne savait pas où sont partis son corps et le blond, bailla.Malheureusement elle avait encore du boulot mais elle se rapprochait peu a peu. Elle marchait un peu n'importe où, sans trop réfléchir où elle allait, puis elle entendit quelqu'un rigoler elle se retourna. Au loin elle vit quelque chose qui lui sembla pas...normal. Elle se rapprocha, et là il lui sembla voir le blond sur ses épaules de son corps avec un adjucar qui lui tenait les pieds pour le faire avancer, elle était bouche bée, puis ils passèrent juste a côté d'elle.

*C'est moi ou j'vois des trucs?...Non c'est la fatigue.*

Elle continua son chemin, puis se retourna de loin elle retrouva la même chose mais de dos.

*Ouais j'avais pas rêvé. Alala pourquoi j'en suis pas rendu compte tout de suite?*

Elle soupira et fit demi-tours.Elle continua à les suivre, Elle les vit rentrer dans Las noches.

*Ah non ils auraient pus s'arrêter*

Elle bailla tout en marchant.

*Alala j'aurais du aller me coucher avant hier*

Une fois a Las noches il fallait savoir encore où ils étaient partis, elle regarda à droite et à gauche.

*Bon...on réfléchi où un gosse irait avec un adjucar?...euh...Bonne question.*

Elle avançait un peu au hasard dans les longs couloirs puis les revit, le bond toujours sur les épaules de son corps et l'adjucar vraiment de plus en plus fatigué.Elle les suivit de plus prés, puis se retrouva dans un salle avec plein de couloirs sans savoir où ils étaient passés, Elle prit le 3éme et se retrouva dans la grande salle.

*En tous cas il sont pas là...Et pis ya personne. Aller on se concentre*

Elle ferma les yeux et les repéra avec beaucoup difficultés, elle rouvrit les yeux ses bras étaient tombés en cendres lachant ses affaires par terre.

*J'aurais peut-être pas dû le refaire, bon faut que j'me dépêche*

Elle courut et ne tomba pas, c'était de la chance, en arrivant dans la pièce elle vit son corps avec les affaires d'Orihime, elle prit peur son corps d'une extrême blancheur qui portait des vêtements de couleurs, c'était quelque chose d'horrible.

-Ah l'horreur mais ça va pas d'me mettre des couleurs!

Elle se jeta et colla sa peau de son corps à son vrai corps. La lueur spectrale réapparut pour passer du corps du cadavre à celui d'Izuko, elle ouvrit les yeux.

-J'ai enfin récupéré mon corps, comme ça fait du bien.

Elle regarda les vêtement qui l'habillaient.

-Par contre faut que j'me change parce que là s'que j'ai c'est horrible jamais vu une faute de gout pareil, et puis comment c'est horrible les fringues de couleurs. Me voir comme ça avec des couleurs c'est pas possible c'est comme voir Ulquiorra qui montre ses sentiments c'est pareil.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jouer à tout prix !   Lun 30 Mar - 8:55

J’y avais été peut-être un peu fort… Allez jusqu’à le désintégrer et détruire la moitié du mur était un peu exagéré, mais si je ne l’avait pas fait il aurait abîmer mon jouet et cela je ne pouvais l’accepter. Donc après tout bien fait pour lui, il n’avait qu’à jouer plus sérieusement avec moi ! A chaque fois cela finissait ainsi, presque toutes les personne jouant avec moi finisse pas mourir par ma main, c’était désolant mais c’était de leurs fautes aussi. S’il jouait vraiment avec moi cela n’arriverait pas et puis des fois je ne le fais même pas exprès, un coup partait dans un moment d’égarement et puis… PAF il mourait sous l’effet d’une Bala ou d’un Cero. Et puis s’ils étaient assez faibles pour mourir pour si peu. Pourtant ce n’était pas fautes de me le répéter, Tousen ne cessait de me dire de ne pas tuer mes « compagnons », que nous étions de la même race et que nous devions rester uni pour ne pas se faire exterminer par la Soul Society et que je devais me maîtriser. De toute façon, cela était plus facile à dire qu’à faire, lorsqu’on est entouré d’idiot ne comprenant pas ce qu’on attend d’eux il faut bien les punir. Tousen lui-même avait fait preuve d’emportement lorsqu’il avait coupé le bras de Grimmjow Jaggerjack. Enfin c’était vraiment lui ? Si je me souviens bien il a à nouveau son bras. Ah mais oui, c’est cette humain qu’avait kidnappé El Roy qui lui avait redonné ou guéris je n’avait pas trop compris, c’était des histoires de grands.

Mais l’arrivé de quelqu’un le sortit de mes pensés. Cette personne devait avoir été guidé par le bruit qu’avait fait l’explosion de mon Cero. Peut-être même qu’elle était là pour me gronder à la place de Bonbon Rose. Mais son visage me revint d’un coup. Cet air horrible et cette peau complètement pourrie, ce teint pale, ces vêtements pouilleux c’était un des cadavres d’Izuko. Puis d’un coup je remarqua que c’était le même que j‘avais croisé dans le désert blanc. Mais si son corps était en ma possession comment pouvait-elle créée des bestioles ? Je commençais même à me demander si c’était vraiment elle qui les créait. Une si faible femme qu’elle, même pas assez intelligente pour comprendre mon jeu et même pas assez forte pour esquiver ou jouer mon jeu. Cela est étonnant que malgré ça elle fasse parti de l’Espada. Elle était même pas assez bien pour être une fraccion à mon service… Enfin bon, cela sert à rien que je la juge, j’en ai complètement rien à faire de ce qu’elle peut devenir. Elle fait partie de l’Espada et c’est tant mieux pour elle.
Quelque chose attira immédiatement mon attention, abandonnant directement les pensé qui se baladait dans mon esprit. Des sortes de particule de Reiatsu se mirent à sortir du corps mystérieux qui avait fait son apparition et se dirigèrent en direction de ma marionnette. Je n’eu même pas le temps de bouger que les particule entrèrent dans le corps inerte d’Izuko. Au bout de quelques secondes le corps ouvrit les yeux et se remit à parler avec la même voix qu’Izuko.

Il me fallu quelques secondes pour comprendre que c’était Izuko qui était de retour dans son corps et qu’étant donné que je l’avait pris elle avait du se réfugier dans un corps de ces cadavres qui était finalement réellement contrôlé par elle. Elle était vraiment compliquée à comprendre…
Et bien que je m’attendait à me faire réprimander sur mon comportement et mes actes, la seule choses qui la choqua se fut les vêtements que j’avais mis sur son corps pendant qu’elle n’était pas là. Décidément je ne comprendrai jamais rien aux adultes.

Mais je détournai vite mon attention au tas de cendre qu’était devenu le corps temporaire de la jeune femme. Il fallait qu’elle me laisse jouer avec, pour le lui faire comprendre je répéta l’action que j’avais fait dans la Foret. J’attrapa une poignée de cendre et la jeta en l’aire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jouer à tout prix !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jouer à tout prix !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ou contre dire la vérité à tout prix...
» Faut-il, à tout prix, privilégier la politique sur l’économique en Haïti?
» faut-il condamner a tout prix le populisme revolutionnaire?
» 06. One less margarita, one more trip to the shrink - PV Gregory
» Raphaël veut voir à tout prix Elodie [Pv ELLE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Archives des rp :: Archives du Monde Creux-
Sauter vers: