Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Comme une impression de déjà vu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kisuke Urahara
Taisho de la 5ème Division
Taisho de la 5ème Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 26
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Benehime
Points de vie:
3600/3600  (3600/3600)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Comme une impression de déjà vu...   Mer 25 Mar - 23:22

Urahara Kisuke, dans son uniforme de Capitaine de la Cinquième Division arpentait les couloirs de celle-ci.
Mélancolique et pourtant déterminé au fond, il avait les yeux baissés tout en saluant ses subordonnés qui s'arrêtaient pour lui adresser leur respect.
Bien que Kisuke était nettement plus à l'aise et confiant qu'à l'époque de sa position de capitaine de la XIIème, il n'aimait guère dominer. Or comme lui avait dit il y a si longtemps Hirako Shinji, Fuki Taisho avant le traître Aizen, c'était son rôle de capitaine, et il s'y était habitué et montrait plus de charisme.
La division était bien calme ces derniers temps, toute la Soul Society l'était en fait.
Il s'assit sur un banc à l'extérieur des locaux mais toujours dans les quartiers de la division. Plus loin deux gardes prenaient la pause, se sentant gênés d'être prit en train de rêvasser. Comme ce fut le cas jadis, Kisuke leur fit signe que tout allait pour le mieux et qu'ils avaient raison de profiter.
Or, il sourit avec nostalgie, cette fois ci Hiyori n'était pas là pour 'le reprendre'. Une pointe de tristesse l'envahit.
Hinamori était absente, il s'ennuyait.
C'était le cas pour pas mal de capitaines en ce moment. Il aurait donner beaucoup pour avoir de la visite et boire un bon sake en bonne compagnie, ou même en compagnie tout simplement.
Il décida de rester à l'air libre, profiter du temps, du soleil rayonnant, comme en prévention de l'arrivée d'une tempête coriace.
*Osh mon pauvre Kisuke tu te ramollis déjà, tu avais pourtant pris le bon vent...*
Finalement il se dit que la plupart des capitaines devaient en faire autant. Mayuri se détendait à sa manière, Shunsui devait boire en compagnie du commandant si ce dernier se sentait mieux, etc...
Il bailla de manière exagérée ce qui fit réagir avec stupeur un oiseau ainsi que les deux gardes. L'oiseau s'envola vers le sud, Kisuke le regarda partir avec admiration. Quant aux deux gardes ils ne tardèrent finalement pas à en faire de même, à l'image de leur nouveau capitaine...
Il avait soif, du Sake! Son envi de cette boisson semblait inextinguible et il s'en félicitait, bien que ce n'était pas toujours un point positif...
Le capitaine patienta, espérant avoir de la visite, dans le cas contraire il irait lui même satisfaire ses besoins de compagnie.



_________________
Il y a un art que je maitrise autant que mon énergie spirituelle, celui de toujours arriver quand on m'attends le moins.

Kisuke Urahara, Capitaine de la 12ème Division des armées de la cour et directeur fondateur du Bureau de développement technologique.
Kisuke alias Byakuya
Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme une impression de déjà vu...   Jeu 26 Mar - 1:16

Rhalala ! Je ne sais plus où donner de la tête... Entre l'hôpital et les malades, sans oublier les autres, je ne sais plus quoi faire. En plus, je devais aller voir le commandant général pour s'occuper de ses vilaines blessures. Décidément, je dois être partout à la fois. Je me trouvais dans mon bureau et je remplissais quelques feuilles de soins. La quatrième division était actuellement débordé. Pourtant, on est en temps de paix non ? Alors pourquoi j'ai l'étrange impression d'être en guerre ? Je en sais pas et à vrai dire, je n'ai pas le temps d'y penser. Ce matin, j'avais eu le temps de m'occuper des papiers de la division. Depuis ma recommandation et le départ d'Unohana-taïshô, tout s'était enchainé. Et de manière trop rapide. Je n'ai même pas vu le temps passe. Je portais sur le dos le sac médical avec mon zanpakuto et ma cape de capitaine. Oui, j'étais contente d'être devenue taïshô mais avec le recul, je me dis que cela n'est peut-être pas fait pour moi... Enfin, je réfléchirais plus tard car des urgences m'attendent. Une fois, les feuilles de soins terminées et signées, je n'avais plus qu'à les ramener à l'hôpital et d'aller chercher les dossiers des malades. Je n'aime pas rester enfermé dans un bureau. C'est pas fait pour moi. J'aime bouger et aller sur le terrain. Rester immobile n'a jamais été pour moi. Prenant les feuilles de soins dans les bras, je me redresse et je quitte mon bureau. Direction l'hôpital... J'avais des choses à y déposer mais aussi des dossiers à y prendre. Après quelques minutes, je rentre dans ce lieu de calme et de repos. Pour une fois, il était silencieux. Je m'approche d'un shinigami qui était là. Bien sûr que je connaissais tout le monde. J'ai toujours travailler au sein de l'hôpital donc je connais les lieux par cœur. Posant alors les feuilles de soins, je parle un peu au shinigami

« - Yosh ! »
« - Hey, Yuki' ! Bah alors tu ne restes pas dans ton bureau ? »
« - T'es fou ou quoi ? Un labo, je veux bien mais un bureau, tu rêves... J'ai besoin de bouger. Tient, j'y pense. Tu peux me donner le dossier du commandant général s'il te plait ? »
« - Lequel ? Yamamoto ou Ukitake ? »
« - Ukitake, banane ... »


J'avais dit ça de manière très direct. Yamamoto était plus là, il fallait donc bien quelqu'un pour le remplacer. Ici, a l'hôpital, j'ai demander à ce qu'on mette de côté le protocole. Je travaille ici, tout comme eux... Le fait que je porte le Haori de capitaine ne change rien sur mes méthodes de travail ou la façon dont je me comporte. Et ici, ils l'ont tous remarquer. Il me donne le dossier et je le regarde. J'avais déjà observer son dossier mais pas de manière poussée. J'aillais sûrement en apprendre beaucoup sur le malade qui dirige le goteï désormais. Je remercie mon camarade et je me dirige vers la sortie. J'avais tout mon matériel... Mais au moment de passer la porte de sortie, j'entends quelqu'un m'appeler. Je m'arrête et je me retourne pour faire face à la personne qui court. Je le regarde et je referme le dossier médical du capitaine de la division commandante.

« - Taïshô, excusez-moi de vous déranger mais on vient de nous signaler un malade à la cinquième division... »
« - La cinquième ? Symptômes ? »
« - De ce que j'ai pu savoir: aigreur d'estomac, vomissement, maux de tête, courbatures, sueurs froides, perte de sensibilité... »
« - D'accord, je vais sur le champ... »


Je prends le dossier et je le mets au dessus. Je me mis à marcher et une fois éloignée, j'ouvre le dossier. Apparemment, le malade n'avait pas d'antécédents médicaux... C'est étrange, ils deviennent tous malade en ce moment. C'est la saison des amours ou quoi ? Que se passe-t-il exactement ? J'avoue ne pas comprendre mais ce n'est pas le moment d'y réfléchir. J'ai d'autres chats à fouetter. Bon, puisque je devais aller à la cinquième... Autant y aller, c'est la plus prête. Je libère un soupir et d'un shunkô, je disparais de la quatrième division.

Quelques minutes plus tard, j'arrive à la cinquième division et je demande à voir le patient. On m'y amené et je m'occupe de lui. Après tout, c'était lui qui avait demander à voir un médecin alors je suis là... Sur la route, j'ai eu le temps de feuilleté son dossier médical; histoire de ne pas être dépaysé... Je m'occupe du malade avant de le laisser en paix après l'avoir endormi avec l'aide de mon shikaï. Bien entendu, je lui est donné des médicaments pour l'aider mais dans l'état où il était, il allait resté cloué au lit pendant pas mal de temps. Le pauvre... Cependant, cela m'oblige à passer par le bureau du capitaine Urahara afin de lui signaler. Cela me fait encore perdre beaucoup de temps pour le commandant général... Mais il est vrai que je suis à cheval sur le protocole. Je suis encore inexpérimentée dans le domaine du capitanat et j'avoue avoir du mal... Je me mis à la recherche du capitaine et on me signale qu'il est à l'extérieur à proximité des jardins. Hochant la tête, je remercie celui qui m'a donner l'information. Je me déplace avec les dossiers en main et je n'avais pas peur de perdre un papier. Et puis, si cela devait arriver, ce ne serait pas gênant pour elle. Arrivant pas loin de Kisuke, elle manifeste un sourire. Du haut de mon petit corps, je m'avance vers lui.

« - Urahara-Taïshô ? »


Demande-je alors que je portais sur moi, ma cape de capitaine de la quatrième division. Cependant, ma tenue de shinigami n'est pas comme celle des garçons. Je l'avais arrangé de sorte à me sentir à l'aise. Des fois, je me demande si je ne ferais pas mieux de me faire opérer pour rendre cette poitrine opulente à quelque chose de plus potable. Honnêtement, c'est ingérable. Enfin, elle à toujours été là ou presque. J'en avais prit l'habitude. C'était une voix calme et douce qui s'était manifestée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme une impression de déjà vu...   Dim 29 Mar - 1:06

Cela fait longtemps que je n’étais pas parti en mission contre des Hollow ou n’importe quelle menace. Depuis cette guerre le Gotei 13 est devenu bien inactif, se contentent de remplir les missions de base et bien sur ce genre de mission ne demande pas l’aide d’un Troisième Siège. Même si cela arrange la Soul Society qui est maintenant bien affaiblit, moi ça me désole que le Hueco Mundo n’attaque plus. Lorsque les Menos arrivait en masse au sein du Rukongai l’on avait beaucoup de combat et sa me permettait de me défouler un peu. Cela fait longtemps déjà que je n’ai pas fait chanter Requiem ! Peut-être que si j’étais dans la Onzième je serais toujours en train de m’entrainer, mais es-ce que c’est vraiment d’un combat amicale qu’il me faut ? Je doute que cela me suffise. J’ai besoin d’un vrai combat, avec des blessures et du sang de partout et pour cela j’ai besoin d’un adversaire relativement puissant. Un Espada serait parfait, mais rare sont ceux qui ose s’infiltrer dans la Soul Society et lorsque qu’il y a des courageux, le Gotei 13 envoie rarement des troisième Siege. Pourtant ma force est égale à un Lieutenant, si j’avais mon Bankai on me donnerait facilement le poste de Capitaine. Mais les responsabilités ce n’est pas pour moi.

Enfin bref, je suis bien à la Cinquième Division malgré l’inactivité de notre Capitaine. Mais malgré tout ce que les autres peuvent dire sur lui, moi je l’aime bien. Il base son commandement sur la camaraderie et sur la détente. A mon avis, il pense que si tout le monde se détent ils seront plus efficace lorsqu’on en à besoin. Contrairement à d’autres, il ne se sent pas supérieur et reste lui-même, tout en restant sérieux dans ses diverses responsabilités. Et au moins, il me laisse tranquille et ne me pose aucune question sur mon passé qui me préoccupe tant, ni sur les recherche que j’effectue de temps à autres.
Car oui, je n’ai pas renoncé à retrouver ma femme, Shéryl et mes parents. Je les retrouverais un jour et l’on pourra revivre notre vie tous ensemble. Malgré tout je ne me fait pas d’illusion, après les apparitions successive de Hollow dans la Soul Society de nombreux âmes ont été dévoré et peut être qu’ils ont été de ceux là. Peut être même qu’ils sont encore sur Terre et que leurs âmes n’ont pas pu se délivrer. Et voila, maintenant je commence à me faire des soucis…

Quittant ma chambre, je marche au milieu des jardins de notre division. Les gardes me salut tous, mais cela m’arrive de même pas le remarquer, d’autant plus que maintenant je commence à m’inquiéter pour les âmes de ma Famille. Mais arriver dans le jardin central je fus sortie de mes inquiétude un court instant. Deux capitaines étaient là, Kisuke Urahara et Yukika Nagakima la récente Capitaine de la Quatrième Division. Celle-ci était connue pour être un petit peu dans le même état d’esprit pour gérer une division. Rester fidèle à sois même et travailler comme si de rien était, oubliant son statut. Surtout dans la Quatrième, c’était peut être la Division la plus « faible » mais c’était peut être dans celle où il y avait le plus de travail avec la Douzième. Constamment soigner les malade et les blessé, même lorsque les temps sont calmes comme maintenant.
Etait-elle là pour soigner le Capitaine ? Je ne l’ai jamais vue malade. Sa seule maladie qu’il pourrait avoir et qui de toute façon serait incurable serait la fainéantise. Mais bon, chacun à ses petits vices.

Continuant ma marche, je me dirige d’un pas lent droit en direction des deux Capitaines. La jeune capitaine semble pressée et à une tonne de dossier sous le bras, elle doit vraiment être débordée. Une fois que j’arrive à leurs coté je les salue respectueusement un par un.


- Yukika-Taïsho ! Kisuke-Taïcho !

Bah quoi ? Ce n’est pas parce que Kisuke est mon Capitaine que je dois le saluer en premier, et la galanterie alors ? J’importe une grande importance à la gente féminine, encore plus depuis ce qui c’est passé à Shéryl, ma femme. Ce n’est pas pour autant que j’ai les yeux baladeurs, cela fait longtemps que j’ai renoncé à courir après les femmes. Je suis marier après tout. Jusqu’à ce que la mort nous sépare. Pour le moment seul la distance nous sépare et cela depuis presque trois siècle et tant que je n’aurais pas la preuve qu’elle est morte définitivement je ne cesserai de penser à elle et de tenir mon engagement. Et puis même si je venais à apprendre qu’elle était morte, pour honorer son âme je resterai seul.

- Seriez-vous malade Capitaine ?


Dernière édition par Kanashimi Foa le Dim 29 Mar - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kisuke Urahara
Taisho de la 5ème Division
Taisho de la 5ème Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 26
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Benehime
Points de vie:
3600/3600  (3600/3600)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Comme une impression de déjà vu...   Dim 29 Mar - 12:07

Kisuke avait à peine terminé son rangement de paperasse que quelqu'un frappa à la porte avec une voix douce. Il s'agissait de Yukika, recemment promue au rang de capitaine. Cela était bien pour elle mais il était néanmoins déçu, elle incarnait les valeurs qu'il aurait attendu d'un lieutenant. Il releva la tête et répondit.

"-Osh! Rentre je t'en prit Yukika-senpai. Alors comment ça va? Tu veux boire quelques chose? Je t'en prit installes toi ou tu veux."


Elle n'avait alors pas répondu que quelqu'un d'autre se présenta à la porte alors désormais ouverte. C'était Foa, le troisième siège de la division. Un shinigami fort, motivé, marqué par son passé qui quoique certains pourrait dire, avait forgé en lui ce caractère si droit. Kisuke était fiers de le compter dans la division. Nomination récente que Kisuke était heureux d'avoir menée.

"-Osh Foa-kun. Rentre je t'en prit, joins toi à nous, assis toi et prends un verre."

Le visage du Capitaine Urahara rayonnait. Il était heureux d'avoir de la visite dans ce Sereitei des plus calmes. *Pourvu que cela dure*. Or il reprit un air sérieux, en cas e problème il devrait agir mieux que la dernière fois. Aizen lui avait échappé. Le dernier propriétaire du bureau de la cinquième l'avait même blessé dans son fort intérieur. Kisuke bien qu'encore détendu n'était plus le même au fond de son âme( de toute façon il a plus de corps^^).
Il attendit de savoir ce qui amenait la capitaine de la quatrième, ordre hiérarchique, puis ensuite Foa.
Il patientait aussi pour savori ce que voulaient boire ses invités, peut-être le Sake ne correspondait pas à tout le monde...
Il entendit la question de son troisième siège, Yukika encore silencieuse dans le moment.


"-Non je ne le suis pas, je pense que le Capitaine Nagakima est là pour une toute autre raison. Pas de soucis, et puis comment veux-tu que je sois malade en ne faisant rien, à part si la paresse est une maladie, mais presque incurable j'en ai peur"


Il avait prononcé cette dernière phrase avec amusement. Bien qu'il en soit pas si feignant que cela en ce moment, voir plutôt actif dans le travail administratif, le travail physique ne reclamant pas son attention pour le moment.

_________________
Il y a un art que je maitrise autant que mon énergie spirituelle, celui de toujours arriver quand on m'attends le moins.

Kisuke Urahara, Capitaine de la 12ème Division des armées de la cour et directeur fondateur du Bureau de développement technologique.
Kisuke alias Byakuya
Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme une impression de déjà vu...   Lun 30 Mar - 12:20

Voilà donc que le calme semblait régner au sein du Jû San Goteï... Le silence qui y régnait laissait croire à une période de paix mais ce n'est que provisoire... Le vent semblait se manifester peu à peu et le bruit des arbres et des buissons était audible. L'ensemble des capitaines préfèrent favoriser le calme qui semblait bien trop silencieuse comme à son habitude. Même si tout le monde sait qu'elle est trompeuse... Mais parmi ce tas de pièges silencieux, quelque chose approchait de chaque division sans réellement se soucier de ce qui passe. Des petites formes volaient dans les airs en battant des ailes calmement et en libérant derrière lui une sorte de petites poussières. C'était généralement à cela que l'on reconnaît l'arrivée d'un insecte qui est très couramment utiliser ici, à la Soul Society: un papillon.

Les petits êtres vivants volent sans réellement se soucier de ce qui pouvait se passer dans les alentours. Il faut dire que les petits insectes n'ont aucun prédateur donc il n'a par conséquent strictement rien à craindre ici. Tous volent et se faufile dans les divisions. Ils vont même jusqu'à se promener dans les couloirs avant de se pénétrer le bureau des capitaines. Des portes étaient entre-ouvertes tandis que d'autres avaient les fenêtres d'ouvertes. N'était-ce pas la bonne occasion pour transmettre le message ? Ni une ni deux, les papillons ailés se manifestent dans les bureaux avant de s'approcher des capitaines. Lorsqu'il put se poser sur l'un des doigts des responsables, ils transmirent alors le message suivant.

"- Message à l'attention des capitaines et lieutenants du Jû San Goteï (Gotei 13). Moi, Yamamoto Genryuusai Shigekuni, Ichi Ban Taï So-Taïshô (capitaine de la première division) suis contrains de quitter définitivement le commandement de la Soul Society. La chambre des quarante-six, n'existant plus, je suis autorisé à nommer le nouveau So-Taïshô (capitaine-commandant). Ce sera ma dernière décision à ce titre. Désormais, le commandement de la société des shinigamis sera gérer par l'actuel Jû-San Ban Taï Taishö (capitaine de la treizième division), Jyuushiro Ukitake. Par conséquent, la division diplomatique sera responsable de la Soul Society"

Après avoir transmis son message, les papillons commencèrent à battre leurs ailes avant de s'envoler. C'était pratique pour envoyer des messages. Chaque papillon s'envolent pour retourner là où ils doivent aller. Maintenant, c'est au capitaine Ukitake de se pencher sur le sujet... Yamamoto venait de lui confier toute une société qu'il va devoir bâtir sur ces principes et sur ses idées. Mais personne ne pourra plus voir ou entendre parler du créateur de l'académie de shinigami... Même pas ses deux élèves...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme une impression de déjà vu...   Lun 30 Mar - 19:16

J'étais toujours là et présente. C'était un collègue capitaine que j'allais voir pas un monstre et ceux malgré ce qu'on pouvait dire sur lui. Moi, je me fiche des rumeurs, j'apprends à connaître avant de juger. Le vent commençait un peu à se lever et on pouvait voir un morceau de ma cape de capitaine voler à son rythme. A dire que je suis passé de Fuku-Taïshô à Taïshô en si peu de temps... Les plus vieux prennent leur retraite... Quel dommage car la sagesse des plus âgés auraient pu servir pour la suite... Tous ou presque ont prit leur retraite... J'observais le capitaine de la cinquième division sans méchanceté. Je n'étais pas venue là pour soigner le capitaine. Il est bien assez grand pour savoir ce qu'il à faire. Kisuke-sempaï est un ancien capitaine qui fut exilé à tort par la chambre des quarante six. En même temps, tout portaient à croire qu'Aizen avait déjà le contrôle de l'ancien commandement de la Soul Society... D'ailleurs, on est pas prêt de revoir une chambre de sitôt... Le capitaine de la cinquième division semblait être absorber par ses papiers. Je me demande si je ne devrais pas faire la même chose... Mais je n'aime pas la paperasse. J'en est déjà à faire comme ça avec tous les dossiers médicaux alors je dois encore me coltiner ceux que la division commandante m'envoie tout les jours. Je dois avouer que la direction d'une division ne me plait pas trop mais au moins, j'essaye de la diriger du mieux que je peux. Peut-être me suis-je trompée et que le capitaine Unohana s'est trompée elle aussi. Plus le temps passe et plus, je me dis que j'étais mieux en lieutenant qu'en capitaine. Je reste silencieuse attendant qu'il me remarque. Lorsque ce fut le cas, je montre un sourire. Un jour, l'ancien capitaine de la quatrième m'a fait comprendre une chose essentielle rien qu'avec une seule phrase qui en disait long. «  Même lorsque tu as l'âme en peine, il faut continuer à croire et à espérer car cela nous permets de vivre... » Je dois bien admettre qu'elle avait bien raison et je garde bonne espoir... Il prend la parole et j'entre à mon aise.

« - Je vais bien et toi ? J'accepte avec plaisir ta proposition. La quatrième est débordée et je ne fais que travailler. Je ne sais pas ce qui se passe mais alors une sacrée épidémie de maladie se propage à la Soul Society... Je n'ai même plus cinq minutes à m'accorder... Tu as du saké s'il te plait ? »


Ahhhh, alors elle et le saké... C'est toute une histoire mais si vous lui dites qu'elle n'est pas capable de boire comme un homme, vous faites erreur. Car je suis capable d'avaler une dose bien plus élevée que les hommes et ceux sans être bourrée. Vous savez pourquoi ? Un indice ? Mon bankaï m'aide beaucoup... Du coup, elle boit cela comme de l'eau. C'est très pratique... Du coup, personne arrive à la battre à un jeu alcoolisé. C'est blasant pour les autres mais j'adore les ridiculiser à ce genre de jeu et cela peut apprendre aux mecs à être moins macho... Et puis un petit remontant, cela n'a jamais fait de mal à personne... Alors que je venais de répondre, j'entends une autre voix et je me retourne en gardant mon sourire. Le dernier venu m'avait salué avec mon titre. Je ne dis rien de plus mais il est vrai que je préfère la sympathie que les titres. Mais au moins, contrairement à d'autres, il reste poli... Ce n'est pas le cas de tout le monde... Comme la onzième division par exemple...

« - Bonjour Foa ! Vous allez bien ? »


J'avais parler d'une voix douce comme celle que j'avais employer avec Kisuke en arrivant et en répondant à sa question. J'entends Kisuke parler et je reste attentive. Je pose mes dossiers à côté de moi et je m'assois non loin d'eux. Je suis sans arrêt en train de courir et j'ai le droit à une petite pause. Et tant pis si j'ai un peu de retard pour aller m'occuper du capitaine de la treizième division... Kisuke reprend la parole et je souris en entendant sa dernière phrase. C'est vrai que la paresse est incurable. Je mets ma main devant ma bouche pour cacher un petit rire. Mais je devais reprendre mon sérieux, je n'avais pas encore fini ma journée. Le silence était revenu et on entend un grondement... Pourquoi ai-je l'air un peu mal à l'aise ? Je regarde l'heure et je soupire... Voilà pourquoi mon estomac râlé... J'ai encore sauter le repas... Rhaaa punaise, je risque encore de continuer encore longtemps comme ça

« - Milles excuses... Être surchargée de travail creuse l'estomac et en plus, j'ai sautée l'heure du repas... Enfin, bref... Désolée, je te dérange Urahara-san, mais je viens te signaler qu'un membre de la cinquième division sera absent pendant encore un petit moment... Je lui demander de passer à l'hôpital pour y faire des examens complémentaires...  »


J'avais dite la première phrase avec désolation. Cela me désespérait de voir que je me concentrais tellement sur mon boulot que j'oublie la plupart des choses les plus importantes pour un shinigami. Car oui, un shinigami ressemble beaucoup à la vie humaine sauf qu'on vit de manière plus âgé... C'est alors que je lève la tête. Je fronce les sourcils et je me lève pour voir de plus près ce qu'il s'agit. Un insecte volant avec un peu de poussières derrière lui. Nul doute, il s'agissait d'un papillon de l'enfer. C'est un outil de communication très utilisé ici à la Soul Society...

« - Hein ? Pourquoi des papillons de l'Enfer ? »


J'étais surprise et je me demandais ce qui se passait. Je tends alors mon doigt fin qu'un des deux papillons e se posent dessus. Une chose est sûre, si il y avait des papillons de l'enfer c'est qu'il se passait quelque chose. Mais la réponse est quoi ? Je regarde avec interrogation le capitaine de la cinquième division qui semblait aussi inquiet que moi mais véritablement le montrer. Une fois, un des deux papillons posé sur mon doigt, je le rapproche du visage et j'en écoute le message. Quoi ? Le So-Taïshô quitte la Soul Society définitivement ? Mince alors, il ne manquait plus que cela... Néanmoins, lorsque j'entendis le nom du nouveau commandant, je manifeste un sourire. Le capitaine Ukitake s'est était bien sorti durant la première absence de Yamamoto-sama. C'est peut-être un excellent choix. Je laisse le papillon s'envoler et je le regarde quitter la division des archivistes. Et bien, au moins, la dimension des âmes positives ne sera pas sans chef mais ce qui est plus inquiétant c'est qu'Ukitake-sama ne soit pas réellement capable d'affronter l'ancien capitaine de la cinquième division. Le dernier combat fut un échec et il en possède encore les marques. J'étais inquiète et peut-être que les paroles du traitre que j'ai rencontré à Karakura sont réelles... Que penser ? Je soupire en fermant les yeux... Puis quelques secondes après, je les ouvre de nouveau...

« - Je ne sais pas si la nomination du capitaine Ukitake au rang de commandant général soit vraiment une bonne idée...  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme une impression de déjà vu...   Mar 31 Mar - 18:09

Le Capitaine Yukika me salua simplement, tandis que mon Capitaine, lui, semblait tout content que deux personnes viennent lui rendre visite en même temps. Mais malgré le grand sourire que m’adressait Urahara-taisho, je me sentais mal à l’aise au milieu de ces deux capitaines, je n’avais pas envie de déranger. Il faut dire qu’un troisième siège n’avait pas vraiment sa place au milieu de deux capitaines. De tout façon qui s’en plaindra ? S’il me proposai de rester s’était parce que ma présence ne l’ai dérangeait pas. Je resterait un petit peu, mais pas longtemps par simple politesse, car vue la tonne de dossiers qu’on les deux, ils n’ont pas fini. Si sa aurait été moi, voila longtemps que j’aurais envoyé volé toutes cette paperasses. J’ai horreur de ça, c’est pour cela d’un coté que j’aime mon poste de troisième siège. Reconnu comme un des plus fort de la division tout en étant complètement dépourvu de papier à remplir. Mais bon une petite place de lieutenant ne serait pas de refus, parce que avoir de personne devant moi pour se battre contre les plus fort ce n’est vraiment pas marrant. Parce que malgré ce qu’on peut dire le troisième siège, on ne le voit pas souvent… Enfin bon, ce n’était pas le sujet du jour…

Comme me l’avait proposer Urahara Kisuke, je pris une chaise et m’assit en face de son bureau aux cotés de Yukika. Malgré le fait qu’une certaine distance nous séparait, je pus entendre le gargouillement de son estomac affamé. Cela réveilla le mien aussi, il ne fit pas de bruit, mais il me rappela que je n’avait pas mangé ce midi. Ca pouvait attendre, j’ai l’habitude maintenant. Ce n’est pas nouveau que je saute certain repas. Pourtant, contrairement à la Capitaine de la 4e Division, ce n’est pas parce que je suis débordé de travail. Au contraire je m’ennuie à longueurs de journée. C’est tout simplement que je n’avais pas envie de manger.
Malgré le travail qu’elle avait à faire, la soigneuse demanda si mon Capitaine avait du Saké. Bien sur qu’il en avait ! C’est aussi sur qu’un shinigami à un Zanpakuto. Mais il n’eu pas le temps de sortir la bouteille que deux papillons de l’Enfer arrivèrent, un pour chaque capitaine. Encore un désavantage d’un troisième siège ! Capitaines et lieutenants ont le droit d’écouter les messages mais pas les troisièmes sièges pourtant justes en dessous. Mais bon cela ne me dérangeait pas, je n’étais pas du genre curieux.

Yukika fut la première à réagir, elle tendit un doigt et écouta le message du papillon, elle parut au début surprise. Peut-être une attaque, mais son sourire déclina mon idée. Elle le laissa repartir aussitôt qu’elle en eut fini avec lui. Puis elle s’adressa à Urahara. Etant donné que j’était dans la même pièce j’avait bien évidement entendu ce qu’elle dit.
Comment ça Ukitake Capitaine de la Treizième allait devenir Capitaine Général ? Yamamoto allait enfin prendre sa retraite et céder sa place ? Cela ne me surprenait pas vraiment, mais sa promettait de gros changement sur l’organisation de la Soul Society en bien et en mal. Le Capitaine Ukitake avait une bonne réputation sur sa façon de diriger et il était un des tout premier Capitaines ou de moins le plus vieux avec le Capitaine Unohana et celui de la Huitième. De plus il pouvait etre que le prochain Capitaine Général, Unohana aillant céder sa place à Capitaine Yukika et le Capitaine de la Huitième est beaucoup trop décontracter. Le choix de Yamamoto était fait et personne ne pourrait rien y changer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme une impression de déjà vu...   Dim 12 Avr - 15:37

C'est Kisuke, je reposterais avec Kisuke toute à l'heure;) Mais la je poste avec Hiyori car la flemme de me reconnecter^^

Kisuke observa les deux gradés de sa division en souriant. Lorsque le papillon de l'enfer se fit voir.
Kisuke equarquilla les yeux à cette annonce. Il accepta la nouvelle avec une expression neutre et s'emerveilla d'entendre à qui le poste était transmis.
Il appréciait Ukitake et se serait une honneur de le servir comme il avait servit Yamamoto-sama.
Kisuke se leva et sourit aux deux membres de sa chère division.


"Mes amis, c'est l'heure de se rendre à la salle de réunion, je vous invite tous deux. Il va enfin y avoir de l'action. Finit la glandouille, des changements vont survenirs."

Puis il sortit le premier, droit, impassible. Profitant du soleil et se dirigea vers la sortie des quartiers de la division.

Désolé si c'est court mais c'est la transition, nous posterons le prochain dans l'event donc Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme une impression de déjà vu...   Lun 20 Avr - 16:16

[HRP: Je suis encore capitaine au moment de ce topic, Kisuke.../HRP]

Tout était calme et en tant que capitaine, j'avais des « comptes à rendre ». Je devais admettre que la position de capitaine n'est pas super intéressante et je préférais être lieutenant... Mais bon, pour le moment, je ne peux pas modifier quoique se soit. D'ailleurs, je me demande pourquoi le capitaine Unohana m'a mandatée pour lui succéder... Enfin, ce n'est pas grave... Je dois m'y habituée. J'entends le capitaine Urahara parler et je soupire. Le papillon avait parler et je devais parler à mon tour. Soupirant alors, je disparition

« - Et c'est lui qui dit cela... ! »


Je regarde le dernier shinigami et je souris en le saluant de la tête. Je suis capitaine et je dois aussi me rendre sur place. Cela fait partie des impératifs de ce rang. Les lieutenants vont aussi avoir leur réunion probablement. Je prends la parole en me levant

« - Je dois vous laisser. La réunion n'attend pas. Je vous souhaite une excellente journée et au plaisir de vous revoir... »


Une fois lever, je luis souris une dernière fois avant de quitter le bureau du capitaine Urahara. De là, je disparais d'une fenêtre avec l'aide du Shinkô direction la salle de réunion des capitaines.

Arrow Salle de réunion des Capitaines
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme une impression de déjà vu...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme une impression de déjà vu...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme une impression de déjà vu - Freya & Graham & Logan
» "Comme une impression de déjà vu" - [Rose]
» Comme une impression de déjà vue [pv Nindaeï]
» J'ai comme l'impression d'être au milieu d'une chanson de Police ||Ewen||
» Comme une impression de déjà vus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Archives des rp :: Archives de la Soul Society-
Sauter vers: