Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 fin des cours ( pv avec shinji )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: fin des cours ( pv avec shinji )   Mar 16 Juin - 20:09

Kitsu avait fini les cours alors il allait rentrer chez lui , il était dans les couloirs du lycée et il regarda les autres élèves partir avec leurs parents , cela fesait un moment qu'il vivait avec sa soeur et ses parents lui manquaient , il descendit rapidement les escaliers et puis il alla jusqu'à la sortie mais dehors , il trébucha à terre et s'étala complètement :

Purée pourquoi ça m'arrive tout le temps à moi ?

Il se leva et puis soupira , il nettoya ses habits et se redirigea vers la sortie , il soupira de plus belle et puis regarda le ciel.

* J'aurais tant aimé que mes parents soient encore vivant foutus hollows . *

Il shoota dans un caillou et l'envoya sans faire exprès dans le visage de quelqu'un

Oups pardon je ne vous avais pas vu .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Mar 16 Juin - 20:54

Le lycée se dressait devant moi. Je n'y vais pas souvent, mais ça me fait du bien de temps en temps. Comme on dit, même si les autres Vizards sont très sympa, et notre repaire super-cool désormais… Ça fait quand même un peu chier, à force, de voir tout le temps les mêmes personnes. Bref. Dans ces cas-là, quand j'en ai marre de dormir et de voir les autres, je vais en cours. Après tout, vu les honoraires exorbitants que l'ont verse à ce putin de lycée en frais d'inscription, il faut bien que j'y passe de temps a autre. Même si on est riche, impossible de laisser filer une telle somme dans la nature de cette manière. Bref. En général, là-bas, je passe pour un gros délinquant, étant donné que je viens en cours deux fois par mois; ça n'empêche pas les autres élèves de m'adresser la parole… Eh puis, mine de rien, cela fais près de deux siècle qu'on est ici. Donc tout les cours, je les ai déjà suivit au moins deux, voire trois fois, même à la fréquence à laquelle je vais fréquente l'établissement. Certes, je ne suis pas des plus doué scolairement, mais au bout d'un moment ça finit par rentrer. Et les gens qui me prennent pour l'un de ces jeunes incultes déchantent bien vite quand je récite des poèmes entiers de Corneille ou que je recalcule la primitive d'une fonction en math. Quand aux imbéciles qui tentent de me racketter ou de me tabasser… Non, mieux vaut ne pas en parler. Disons juste qu'un séjour aux urgences s'impose assez rapidement. Oui, le combat au corps à corps, je suis assez rompu à ce genre de chose, vous vous en doutez. Bref. C'est sur ce genre de réflexion que je vois un jeune imbécile s'approcher vers moi. Hum… A vue de nez, deuxième année. Mais avec caution, je ne suis pas sûr. Affin bon. C'est toujours sur moi que des calamités pareilles tombent. Donc, pour reprendre, si je l'ai appelé imbécile, c'est pour la bonne et simple raison qu'à peine sorti, il s'est pris les pieds dans son long manteau noir et s'est étalé par terre. Ouch. Oui, moi aussi, je compatis. Même si j'ai plutôt tendance à rigoler sur le coup… Enfin, normal, quoi. Un long manteau, ça ne pardonne pas. L'art de porter un long manteau est quelque chose de très sérieux et très difficile. Il faut savoir doser la longueur, le prendre en compte en bougeant, bref… Tout ce genre de chose a vrai dire plutôt embêtantes. Affin bon… C'est là que le bat blesse: le type se relève en fulminant, et fait un magnifique shoot dans un caillou. Head shot. Pour moi. Et là, ça ne va plus. Surtout avec la petite phrase d'excuse. Encore j'aurais eu ma forme spirituelle, je n'aurais pas rétorqué à son "je ne vous avais pas vu". Mais là, je n'ai plus le choix. Je m'approche de lui d'un air furibond et, le dominant de toute ma hauteur, lui adresse un regard qui tue. Avant de prendre la parole d'une voie grave et mélodramatique.

-Jeune imbécile, as-tu la moindre idée de ce que tu viens de faire? Tu viens d'attenter à la vie du grand, du seul, de l'unique et majestueux Hirako Shinji! Quel incroyable manque de goût… Bref, dans mon immense bonté, je te pardonne. Plus sérieusement, T'es qui, au juste? En quelle classe? Quelle promotion? Bref, d'où tu viens et qu'est-ce que tu fait?

Rho, ça va, je n'ai pas encore été trop méchant. J'aurais pu lui dire des choses bien plus affreuses. Bref, dans tout les cas je me suis retenu. Je le dévisage un peu, histoire de voir de quoi il à l'air sous sa capuche. Il est pas mal. Cheveux blond, finement bouclé, visage androgyne. Un peu beau gosse, mais encore dans la moyenne. L'air timide. Cette capuche gâche un peu tout… De plus, de grands yeux bleus. Waouh, je veux les mêmes pour noël. Bref. Je recule d'un pas, histoire de ne pas lui faire trop d'ombre. Peut-être que c'étais pour ça qu'il n'a pas encore répondu…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Mar 16 Juin - 21:14

Kitsu regarda l'homme qui s'appelait shinji hirako , il prit une tête un peu idiot , il fesait un peu pitié ce gars à se prendre pour le nombril du monde , il soupira et le regarda quand il lui demanda qui il était :

Je m'appelle Kitsu Hataki et le reste ne concerne pas

Il le regarda et puis soupira , il le regarda , il était blond comme Kitsu , il avait des habits du lycée et avec en plus un sourire désagréable , il soupira de plus belle et se demanda si il n'était pas tombé sur un dingue , il se rappelait ensuite que si il arrivait en retard , il allait se faire tirer les oreilles par sa soeur , il regarda dans la direction de sa maison et regarda shinji

Excuse-moi mais si j'arrive en retard je vais encore me faire tirer les oreilles par ma soeur !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Jeu 18 Juin - 3:24

Euh… Ouais. Je dois avouer que je reste dubitatif. Pas très causant, le mec. Ben… J'ai envie de dire, pas très causant, le mec. Bon, après, c'est vrai, chacun son truc… Mais en même temps, il pourrait au moins se montrer un minimum sympathique. D'autant plus que, rappelez-vous, c'est lui qui est en tors. Non mais. Bref. Dans tout les cas, il tourne les talons. Une histoire de sœur qui va lui tirer les oreilles… Hum… Elle est mignonne, à votre avis? Bref. Inutile de faire de telle considération, si elle tire la gueule autant que son frère c'est mort d'avance. Bref. Sa sœur va lui tirer les oreilles? Hum… Ca mérite un instant de réflexion. Si c'est sa sœur qui l'attend… Ca veut dire que ses parents sont absents. Ou morts. Deux solutions, une seule de bonne. Quoique. Si la mère est morte et le père absent, ça peut être les deux en même temps. Bref. Un truc m'intrigue quand même avec ce mec. Il n'a pas un reiatsu normal de brave humain comme la plupart des moutons qui peuplent cet établissement. Ce ne ce voit pas au premier coup d'œil, c'est plutôt faible, mais on finit par le sentir. Un genre de force spirituelle dépassant la moyenne. C'est là que j'hésite, pour tout vous dire. Deux choix s'offrent à moi: où je lui cours après, ayant l'air relativement minable, pour le rattraper et lui faire cracher d'où viens sa force spirituelle. Soit j'adopte une position de beau gosse, cheveux dans le vent, et j'adresse un sourire de mépris à cette silhouette qui disparaît dans le lointain. La seconde solution est particulièrement séduisante… Mais j'avoue que j'ai quand même bien envie de savoir d'où lui viens ce truc. Ou alors, je peux jouer le gros crevard et m'inviter chez lui. C'est pas mal, ça. Je pense que c'est encore la meilleure chose à faire, dans l'immédiat. Ca me donnera probablement l'occasion d'éclaircir toutes les choses que je ne connais pas sur sa sœur et/ou ses éventuels parents. En somme, permettre de faire un bilan de mes connaissances. Allez, Ainsi soit-t-il… Je me mets à courir derrière lui d'un pas athlétique et l'interpelle.

-Hey! Ne t'en va pas comme ça! Attend, attend! On est loin d'avoir finit tout les deux… Il faut absolument que tu me dises d'où vienne cette force spirituelle qui émane de toi. Tu dis que ta sœur va te lapider si tu rentre en retard? Eh bien… Allez, je t'accompagne chez toi. On sera plus à l'aise pour discuter et au moins tu ne te fera pas trop engueuler…

Bon, voilà. J'ai présenté la chose de façon plutôt honnête, je trouve. Enfin, disons que ça aurait put être bien pire. Dans tout les cas, rien n'est tout à fait gagné. Il faut encore qu'il accepte ma proposition. Bref, dans tout les cas je l'aurais dit. De plus, il me semble que le fait que j'ai perçut son énergie spirituelle l'ait un minimum interloqué. Ou alors il est vraiment blasé de chez blasé… Bref, en somme, ma situation est plutôt favorable. Reste à voir ce qu'il va répondre, s'il répond bien entendu. Dans le cas contraire, je ne réponds plus de rien…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Jeu 18 Juin - 14:54

Kitsu regarda l'homme et puis prit une tête effrayé , il le regarda et il avait aussi remarqué qu'il avait une grande "énergie spirituelle " comme il l'appelait , il se retourna et dit :

Oui je veux bien que tu m'accompagne et je voudrais savoir qui tu es réellement ?


Il le regarda effrayé et puis l'attendit patiemment , il soupira et regarda pour voir si personne ne le verraient , il tendit une main et ferma les yeux , Kitsu concentra son reiatsu et dit :

Ninguno

Son épée apparut dans sa main et puis il la montra à shinji et lui dit gentillement :

Je crois que c'est cette épée qui me donne cette énergie spirituelle mais je crois que ce n'est pas à cause d'elle car je pouvais voir des esprits depuis que je suis arrivé dans ce pays

Il sourit bêtement à shinji puis soupira avant de dire :

Mais ma vie ne doit pas t'intéresser et aussi tu dois me prendre pour un fou .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Jeu 18 Juin - 15:52

Ha! Une épée! Il sort d'où cette espèce de truc? Un mot, un peu genre une phrase, et pouf, y'as des trucs acérés qui apparaissent dans sa main. Plutôt utile comme pouvoir. N'empêche, c'est quand même un peu de la triche, soyons honnête. Non, mais c'est vrai: imaginez que je m'approche de lui, tranquillou, je le crois désarmé, et là, eh ben non. C'est un gros piège, quoi. Un peu comme le Bankai ou le Zenkai. J'adore trop ça: le gars te crois finit, eh la, hop, tu sors ton Bankai pour le déchirer. Ca a quelque chose de jouissif, quelque part. Bon, ok, une jouissance perverse, mais bon. Dans tout les cas tu gagne. Tien, en y repensant, ça fait un moment que je n'ai pas perdu un combat… Depuis Aizen, si je me souviens bien. On pourrait faire le lien de cause à conséquence entre le fait que je soit devenu un Vizard et le fait que je n'ai fait que gagner, mais je préfère ne pas penser que c'est à cause de cette abomination que je suis toujours debout. Oui, mieux vaut éviter de réfléchir à ce genre de truc, ça vous mine le moral à une vitesse pour le moins hallucinante. Donc, pour revenir au gars devant moi, il prétend que sa force spirituelle vient de l'épée. Mouais. Je reste dubitatif. Personnellement, je dirais plutôt que c'est l'épée qui vient de sa force spirituelle est pas l'inverse, mais bon… En même temps, il n'as pas l'air d'être particulièrement calé en matière d'étude des particules spirituelles. Donc on peut dire que mon jugement prévaut sur le sien. Bref, passons. Dans tout les cas, il à joyeusement accepté que je tape l'incruste chez lui, donc ne nous privons pas. On discutera sur la route. D'autant plus que le petit mélodrame genre "je suis seule est incompris de tous", ça me tente moyen. Bref. J'élève légèrement la voix affin d'être sur qu'il m'entende bien. Oui, sa vie m'intéresse.

-Non, je ne te prends pas pour un fou, et oui, ta vie m'intéresse. Bref, si ça ne te dérange pas, parlons en marchant. Ca évitera que tu arrive trop en retards. Je m'en voudrais d'être le responsable d'une sévère réprimande de la part de ta sœur…

Du coup, faisant résonnance avec mes paroles je lui emboite le pas . Le rythme n'est pas particulièrement rapide mais il est tout de même soutenu. Bref, ça nous laisse quand même l'occasion de parler. Alors… Il m'avait demandé qui je suis. Et il m'a largué deux-trois informations sur lui au passage, même s'il ne s'en est pas forcément rendu compte. Bref. Dans tout les cas, je vais commencer par lui répondre. Je réfléchis un instant, cherchant l'inspiration. Mon discours se doit d'être super-fun. Bref. Je suppose, et probablement à juste titre, qu'il ignore complètement ce que son les Vizards. Voire même ce que sont les Shiningamis. Ouille, ça va être long à expliquer tout ça. On va essayer de simplifier un maximum. Allez, c'est parti.

-Eh bien, moi… Je m'appelle Hirako Shinji, je suis un Vizards. Euh… Est-ce que tu à déjà entendu parler des Shiningamis? Ou peut-être els as-tu déjà vu, si tu te prétend capable de percevoir les entités spirituelles? Des gars en noirs, avec des sabres? Bref. Les gros monstres que tu vois, ça s'appelle des Hollow. Ce sont les âmes humaines qui, au fil de l'accumulation de la colère de la frustration, de la rage, enfin bon je ne compte pas te refaire le speech de maître Yoda. En bref, il était méchant et quand ils sont mort, ils sont devenu des gros monstres dont le but est de bouffer tout ce qui bouge, humain, Shiningami, Vizards, où encore autre Hollows. Le job des Shiningamis se divise en deux parties: premièrement, envoyer les âmes mortes à la Soul Society, et deuxièmement tuer tout ces Hollow. Les Vizards, c'est-à-dire les gens comme moi, sont un remix de Shiningami et de Hollow. Ce qui fait qu'on à les avantages des deux sans les désagréments des deux (ou presque). Enfin, on se comprend… Et toi? Tu as dis que tu viens de l'étranger? Pourquoi t'es venu au Japon? Je réfléchissais justement au pouvoir de ton épée. Contrairement à ce que tu dis, je pense que c'est toi, et ton pouvoir spirituel qui crée cette épée et non l'inverse. Bref. Depuis quand peux-tu l'invoquer? T'en est-tu déjà servit?

Mine de rien, quand on parle comme ça, on avance vite. Je le suis, tandis que ses pas le mènent automatiquement chez lui. C'est étrange cette façon qu'à le corps humains de se diriger automatiquement quand l'esprit est occupé ailleurs. Bref. Je lui jette un coup d'œil avant de continuer de marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Jeu 18 Juin - 17:24

Kitsu sourit à shinji quand il lui expliqua ce que c'était les shinigamis , les hollows et aussi les vizards , Kitsu comprit enfin ce qu'était les créatures qui avaient attaqués ses parents il y a 8 ans , il regarda shinji quand il lui posa des questions , Kitsu sourit et lui dit :

pour répondre à tes questions , non je ne connaissais pas ce qu'était un shinigami , un hollow et aussi un vizard . Et oui je viens bien de l'étranger , de l'espagne plus précisément et mes parents sont partis pour leur travail et aussi rejoindre ma soeur

Il regarda ensuite son épée et dit :

Je ne suis pas le premier à invoquer cette épée , mon grand-père l'a aussi utilisé mais il est mort quand mon père avait mon âge et moi la dernière fois que je l'ai invoqué c'était il y a 8 ans alors que mes parents ont été tués par des hollows , je les ai tué

Il se rappella de quelque chose et il leva sa main vers le ciel et dit :

Je sais faire ça depuis que j'ai invoqué mon épée

Il ferma les yeux et dit :

Tir du néant

Un rayon blanc partit de la main et décolla dans le ciel avant de disparaitre dans le ciel , il regarda shinji et dit :

Tu sais ce que c'est ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Jeu 18 Juin - 20:29

-Ca? Hmm… A priori… Un tir du néant?

Ah ben bravo! C'est du joli. Alors là, j'ai fait THE réflexion qui tue. La technique qu'on appelle en criant "tir du néant" est un tir du néant. Merci de votre contribution a une meilleure connaissance de la terre. Bref. Plus sérieusement, je dois avouer que je n'ai aucune idée de ce qu'est ce truc. Non, c'est vrai. Ca ressemble un peu à un Cero, mais il y a aussi une mobilisation de l'énergie spirituelle genre Kidou, plus un truc que je n'arrive pas à identifier (sûrement un machin que je ne connais pas lié à l'épée, ou à l'environnement). Bon. En dehors de ça, récapitulons. Qu'est-ce qu'on a. Un grand-père mort. Des parents tués par des Hollows. Un pouvoir héréditaire. Si on met tout ça en lien, qu'est-ce que ça donne? Un genre de Chad, mais avec une épée au lieu d'une pièce d'armure? Possible. Bref. Et sa sœur? Si c'est un pouvoir héréditaire, il est fort probable que l'énergie spirituelle soit fortement présente dans sa famille. Si ça se trouve, c'est même à cause de ça que ses parents ont été attaqués. Les Hollow ont toujours tendance à s'attaquer aux personnes qui exercent une forte pression spirituelle autours d'eux. Bref. Toujours est-il que ce pouvoir reste intriguant. D'ailleurs, je vais lui dire. Et lui poser quelques questions.

-Non… Plus sérieusement, je n'ai jamais rien vu de tel. Ca s'approche plus ou moins de ce que sont capable de produire les Hollows de haut niveau, mais ce n'est pas exactement ça… Non, désolé de te le dire mais je ne sais pas ce que c'est. Cependant, j'ai quelques autres questions à te poser… Tu as dis que ton grand-père possédais ce pouvoir. Était-il le premier, ou est-ce un pouvoir qui se transmet de génération en génération? Comment est-il mort? Et ta sœur, peut-elle voir des fantômes? Ces questions peuvent sembler sans importance, mais si ta sœur en est capable, ça veut dire qu'elle est en danger… Surtout si elle ne sait pas se défendre. Bref. Dans tout les cas nous ferions mieux de nous hâter…

Je continue de marcher, sans pour autant presser le pas. Inutile de l'inquiéter plus qu'il ne l'est déjà. Oui, ça aussi, c'est une forme de torture mentale. Bref. Toutes ces questions sont des choses très intéressantes. La force spirituelle est quelque chose de très rares chez de simples humains. Il existe très peu de moyen pour qu'un homme normal en acquière. Soit il vit pendent longtemps aux côté d'un Shiningami dégageant une grande force spirituelle, laquelle finit par altérer la nature de l'énergie vitale de l'humain, le rendant plus fort. L'autre méthode est l'hérédité. A cette date, personne ne sais exactement comment la force spirituelle nais dans une famille. Plusieurs théories ont étés émises, notamment la présence d'un Shiningami ayant fauté dans l'arbre généalogique ou encore le lieu de vie à proximité d'un portail Senkei lequel connais un large trafic de Shiningami. Bref, dans l'état actuel des choses, on ne connaît pas grand-chose de ça... Je lui jette un coup d'œil. Si Kisuke avait encore été sur le monde des humains, j'aurais été tenté de lui amener. Mais maintenant, la question ne se pose plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Jeu 18 Juin - 21:28

Kitsu réfléchit et essaya de se rappeller de ce que sa grand-mère lui avait dit avant de mourir , il regarda shinji en souriant et dit :

Mon grand-père n'était pas le premier , le premier qui a utilisé ce pouvoir était mon arrière arrière grand père et à l'époque on le considérait comme un sorcier qui purifiait les démons , il était aimé par tout le monde et je me rappelle qu'on a retrouvés sur eux des traces de morsures de la taille de la bouche d'un hollow et pour ma soeur je ne sais pas si elle voit les âmes car je ne l'a voit que pendant la soirée et les rares moment où elle ne travaille pas dans la clinique

Il sourit à shinji et puis lui demanda gentillement :

Tu étais bien un shingami , tu pourrais me dire ce que tu étais comme shinigami ? et aussi tu était respecté ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Ven 19 Juin - 14:46

Quel genre de Shiningami j'étais… Vaste question. C'est le genre de truc qui va être plutôt compliqué à expliquer à un néophyte, mais je peut toujours le tenter. Mais je devrais lui parler de quoi? Du Gotei? D'Aizen? De la chambre des quarante-six? De mon poste de Taisho, de ma division? Ou alors un aperçu de tout ça? Réfléchissons calmement. De son côté, lui dit que son pouvoir lui viens d'un arrière grand-père exorciste. Pourquoi pas. Après tout, j'ai déjà vu d'autre façon plus étrange d'acquérir un pouvoir. Moi le premier. Bref. Je ne devrais peut-être pas laisser le silence s'installer comme je suis en train de le faire, le laissant dans l'introspective. Oui, mieux vaut répondre. Et tan pis pour la réflexion, j'improviserai au fur et à mesure de mon discours. J'ai déjà fait ça plusieurs fois, il n'y a pas de raison pour que ça ne marche pas ici. J'adopte donc une voix grave et commence à parler. Comme on dit, vivra verra.

-Moi? Ce que j'étais comme Shiningami… Eh bien… Vois-tu, l'ensemble des Shiningami se regroupent dans ce que l'on appelle le Gotei 13. Ce Gotei 13 est divisé, comme son nom l'indique, en treize divisions. Chaque division à un rôle bien précis. Les Shiningamis que tu as vu devais probablement venir de la treizième, celle responsable des sorties dans le monde réel et de la chasse des Hollows normaux. Chaque division est commandée par un capitaine, lequel est secondé par un lieutenant. Ensuite viennent les troisièmes, quatrièmes, cinquièmes siège et ainsi jusqu'au quinzième siège. Au-delà, les autres membres n'ont pas de rang. Moi, j'étais Capitaine de la cinquième division. Ce qui fait que je devais me taper tout les trucs chiant comme les réunions de capitaines la paperasse de la division et les autres trucs du genre…. Bref, pas très palpitant comme job. Heureusement, de temps en temps, il y avait un petit évènement excitant pour décompresser un peu. Enfin bon… C'est un peu loin tout ça, désormais.

Voilà, c'étais le moment de nostalgie de la journée, évocation Gotei et du reste de toutes ces conneries que j'ai aujourd'hui laissé derrière moi. Quand à l'autre truc… SI j'étais respecté. Quelle dérision. Respecté… Ou craint. A part une douzaine d'imbécile et Hyori, très peu de Shiningamis osaient me parler à cœur ouvert. Bref. Dans tout les cas, disons que je n'étais pas à plaindre. Kisuke avais sacrément morflé quand il à pris son rôle de Capitaine, surtout avec Hyori comme lieutenant. L'enfer. Bref. Résumons ça de façon concise.

-Quand à savoir si j'étais respecté… Je pense qu'on peut dire oui. Après tout, je faisais partie de treize personnes les plus fortes de la Soul Society. Qui plus est, du fait de ma position hiérarchique élevée, je pouvais donner des ordres à pratiquement tout le monde… Donc, oui, je le pense. Mais bon. Après tout, ce n'est pas ça qui les a empêché de me chasser lorsque je suis devenu un Vizard… Voire de chercher à me tuer. Les seuls qui ont essayé de prendre notre défense ont été bannis avec nous. ET eux aussi étaient "respectés". Si l'ont peu utiliser ce terme…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Ven 19 Juin - 15:42

Kitsu regarda shinji et puis réfléchit , il regarda shinji et lui sourit et puis avec réflexion , il lui demanda :

Euh tu pourrais me dire si ces personnes qui ont essayés de t'aider sont ici à Karakura ? Et si il y a d'autres vizards comme toi ?

Il sourit à shinji en espérant qui lui réponde et puis il regarda où ils étaient , ils n'étaient plus très loin , Kitsu regarda shinji en souriant et puis il se prit un poteau dans la figure

Et mince j'ai vraiment pas de chance !

Il soupira et regarda shinji en se frottant le nez
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Ven 19 Juin - 17:58

Ouch! Ca, c'est le genre de truc qui fait mal. Mais vraiment mal. Aussi bien physiquement que mentalement. Se prendre un poteau en pleine face. Pas de bol… Ce type est vraiment malchanceux. Il le reconnaît lui-même, cela dit. C'est déjà quelque chose de bien, notez. Après tout, si tout le monde reconnaissait ses défauts, le monde serait peut-être un peu plus sain. Bref. Avant ça, il m'avait posé une question, tachons d'y répondre. Mis qu'étais-ce exactement? Je dois avouer que ce petit interlude comique à tout pour me distraire, et troubler ma concentration en me faisant perdre le fil de ma pensée. Bref. Un truc a propos de Karakura... Ah, oui, les autres Vizards. Et les autres qui ont été bannis. Eh bien, oui, ils sont toujours à Karakura. Sauf ce Kisuke de mes deux qui lui, est retourné dans les bras de la Soul Society dès que le vieux à tourné le dos au profit de Jyuushiro Ukitake. Bref. Répondons-lui.

-Oui, dans la majorité, les personne qui ont tentée, on peut même dire réussit je pense, à m'aider sont tous venu à Karakura dans un premier temps... Ou voulais-tu qu'ils aillent? Il n'allaient tout de même pas se tourner vers le Hueco Mundo et Aizen. Ils étaient entourés d'ennemis de toute part. Ils n'avaient guère le choix. Mais, depuis, l'un d'entre eux, Ksiuke Urahara, a décidé de réintégrer la Soul Society. Il est désormais capitaine de la cinquième division, la place que j'occupais auparavant… Comme quoi, la roue tourne. La cinquième divisions doit être celle qui à eut le plus de capitaine en le moins de temps. Quoique, la dixième à pas mal tourné aussi. Affin bon.

Oila qui devrait répondre à sa question. Mais si je me souviens bien, il avait également parlé d'autre chose… A propos d'autre Vizards. Je crois qu'il demandait si il by en avais d'autre comme moi, encore en vie. Eh bien oui, pour sur. Je me serais fais vraiment chier tout seul, si ils n'avaient pas étés là. Bref. Aujourd'hui, les Vizards sont plus fort que jamais. Et l'ère des Vizards, qui a débuté il y a peu, n'est pas près de cesser. Bref. On va arrêter ici le délire mégalomane et répondre de façon un peu plus sérieuse à la question du monsieur qui s'explose la tête contre des poteaux à tous les coins de rues.

-Oui, bien sur qu'il y en a d'autre… Nous sommes de plus en plus nombreux, d'ailleurs. Et nous ne sommes pas près de nous arrêter de croître… Vois-tu, dans un futur relativement proche, nous seront assez puissant pour nous venger de la Soul Society et d'Aizen. Ce double-défi ne se fera pas sans douleur, mais je suis sur que nous pouvons y arriver. Après tout, nous somme les créatures les plus puissantes que la terre ait connues avec les Arrancars… Mais l'espada ne nous arrêtera pas. Rien ne nous arrêtera, j'en fais le serment… bref. Pour revenir au sujet principal, tu vois le manoir sur la colline excentrée à l'ouest de la ville? Eh bien, c’est ici qu'ils vivent… Nous avons réussi à devenir riche, très riches pour être précis. (C'est précis, hein?). Bref; Nous avons acheté ce manoir et nous l'avons transformé en forteresse. D'ailleurs, nous recherchons activement des gardiens dotés de pouvoir pour tenir cette forteresse. Si tu recherche un job, tu sais où t'adresser…

Oui, après tout, entre ce rayon et cette épée, il est loin d'être sans défense et est probablement capable de faire un gardien tout à fait viable pour le manoir des Vizards, anciennement Manoir des Bounts…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Ven 19 Juin - 19:08

Kitsu sourit à shinji quand il lui dit que si Kitsu cherchait du travail , il pourrait devenir le gardien de leur manoir , ça le tentait un peu , Kitsu remarqua qu'ils passèrent devant la clinique des kurosaki donc encore une rue et ils seraient chez lui , il soupira et puis regarda encore la clinique en souriant , il voyait que sa soeur était déjà partie donc , ils n'étaient plus très loin et il sourit au moins il ne sera pas en retard , il regarda shinji et lui dit :

Je veux bien devenir un gardien de votre manoir et je pourrais même vous faire si vous voulez le repas ma soeur m'a appris à cuisiner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Sam 20 Juin - 3:44

Bon. Une bonne chose de faite. Déjà une personne recrutée. C'est pas mal. En la comptant, ça fais en tout est pour tout… Un gardien. Bref. Positivons: c'est déjà pas mal. Disons que c'est mieux que zéro. En revanche, je dois avouer que le coup des repas, ça faisais un moment qu'on ne me l'avait pas fait. On peu même dire qu'on ne me l'avait jamais fait. Bref. Dans tout les cas, pas question qu'il cuisine. Non seulement on à des domestiques qui le font très bien, mais en plus, franchement, ça nous servirai à quoi d'engager un gardien s'il passe son temps à faire la cuisine? Non, non, vraiment, c'est hors de question. Tien, justement, en parlant de ça, il semblerait qu'on est devant chez lui. Je suppose que c'est la que nos chemins se séparent. Je taperais bien l'incruste chez lui comme je l'avais prévu (c'est vrai que ça a quand même un côté plutôt tentant de se poser ainsi, et de profiter pour quelques temps de son hospitalité, tout en ayant strictement aucune responsabilités) mais il faut quand même mettre une distance minimale entre lui et moi, maintenant que je l'emploie. Affin bon. Dans tout les cas, je pense qu'il est temps pour moi de rentrer au manoir. Peut-être préparer un peu les choses avant son arrivée. Quand il arrivera, il est fort probable que je lui fasse un tour du propriétaire lui montrant les installations. Bref. Bon, mettons quand même les choses au point pour cette histoire de cuisine. J'arrête de marcher et me tourner vers lui.

-Euh… Non, il n'en est pas question! Nous avons des gens qui le font très bien… En revanche, c'est pour la défense qu'on à besoin de toi. Eh bien… En tous cas, si tu es intéressé par, le job, passe à l'ancien manoir des Bounts un de ses jours. Je te ferais passer quelques tests et, si tu les réussis, je te montrerai nos systèmes de défenses. Affin bon. Eh bien, quoi que tu décide, ça à été un plaisir de discuter avec toi. Je crois que je ne vais pas plus m'imposer… Et, qui plus est moi aussi j'ai du travail. On rediscute de tout ça un de ses jours. Au plaisir de te revoir… Salut! Rentre bien

EH bien voilà, la conversation semble finie. Je commence à faire demi-tour et à m'engager sur le chemin du retour. Qui sait, peut-être ferais-je encore une rencontre intéressante… Ou pas. Enfin bon, comme on dit, qui vivra verra. Dans tout les cas, je dois avoir une montagne de boulot qui m'attend au manoir. Superviser un peu le travail des surveillant humains normaux, contrôler les machines, voir comment se débrouille notre agent financer… Bien sur, engueuler tout les autres Vizards et leur faire d'innombrables sermons… Bref, encore plein de choses à faire. Bref. J'espère quand même qu'il se présentera un jour au manoir… Et qu'il sera suffisamment fort pour passer outre les tests. J'en ai déjà tout une série qui me viennent à l'esprit, mais je crois qu'il serait un peu tôt pour commencer à en parler ici…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   Sam 20 Juin - 11:02

Kitsu regarda shinji et lui sourit quand celui-ci s'éloigna , il lui fit signe de la main et puis lui dit :

Au revoir shinji et merci de m'avoir accompagné

Il rentra dans sa maison et s'était comme d'habitude , il fit ses devoirs , ensuite , il aida sa soeur à faire le souper ensuite , il mange , ils regardent un peu la télé puis sa soeur part travailler alors que Kitsu part dormir et puis le lendemain , il se leve et s'habille et fait son petit déjeuner .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fin des cours ( pv avec shinji )   

Revenir en haut Aller en bas
 
fin des cours ( pv avec shinji )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier cours [RP avec qui veut !]
» [En cours] RP avec Tobold à Altaïa
» Cours privé d'histoire ou petit flirt avec le prof? (a) [Benjamin ft Evy]
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Archives des rp :: Archives du monde des Humains-
Sauter vers: