Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Dur, dur d'être taïshô...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dur, dur d'être taïshô...   Lun 22 Juin - 0:49

Rhalala ! Je ne sais plus où donner de la tête... Entre l'hôpital et les malades, sans oublier les autres, je ne sais plus quoi faire. En plus, je devais aller voir le commandant général pour s'occuper de ses vilaines blessures. Décidément, je dois être partout à la fois. Je me trouvais dans mon bureau et je remplissais quelques feuilles de soins. La quatrième division était actuellement débordé. Pourtant, on est en temps de paix non ? Alors pourquoi j'ai l'étrange impression d'être en guerre ? Je en sais pas et à vrai dire, je n'ai pas le temps d'y penser. Ce matin, j'avais eu le temps de m'occuper des papiers de la division. Depuis ma recommandation et le départ d'Unohana-taïshô, tout s'était enchainé. Et de manière trop rapide. Je n'ai même pas vu le temps passe. Je portais sur le dos le sac médical avec mon zanpakuto et ma cape de capitaine. Oui, j'étais contente d'être devenue taïshô mais avec le recul, je me dis que cela n'est peut-être pas fait pour moi... Enfin, je réfléchirais plus tard car des urgences m'attendent. Une fois, les feuilles de soins terminées et signées, je n'avais plus qu'à les ramener à l'hôpital et d'aller chercher les dossiers des malades. Je n'aime pas rester enfermée dans un bureau. C'est pas fait pour moi. J'aime bouger et aller sur le terrain. Rester immobile n'a jamais été pour moi. Prenant les feuilles de soins dans les bras, je me redresse et je quitte mon bureau. Direction l'hôpital... J'avais des choses à y déposer mais aussi des dossiers à y prendre. Après quelques minutes, je rentre dans ce lieu de calme et de repos. Pour une fois, il était silencieux. Je m'approche d'un shinigami qui était là. Bien sûr que je connaissais tout le monde. J'ai toujours travailler au sein de l'hôpital donc je connais les lieux par cœur. Posant alors les feuilles de soins, je parle un peu au shinigami

« - Yosh ! »
« - Hey, Yuki' ! Bah alors tu ne restes pas dans ton bureau ? »
« - T'es fou ou quoi ? Un labo, je veux bien mais un bureau, tu rêves... J'ai besoin de bouger. Tient, j'y pense. Tu peux me donner le dossier du commandant général s'il te plait ? »
« - Lequel ? Yamamoto ou Ukitake ? »
« - Ukitake, banane ... Yamamoto n'est plus là ... »



J'avais dit ça de manière très direct. Yamamoto était plus là, il fallait donc bien quelqu'un pour le remplacer. Ici, a l'hôpital, j'ai demander à ce qu'on mette de côté le protocole. Je travaille ici, tout comme eux... Le fait que je porte le Haori de capitaine ne change rien sur mes méthodes de travail ou la façon dont je me comporte. Et ici, ils l'ont tous remarquer. Il me donne le dossier et je le regarde. J'avais déjà observer son dossier mais pas de manière poussée. J'aillais sûrement en apprendre beaucoup sur le malade qui dirige le goteï désormais. Je remercie mon camarade et je me dirige vers la sortie. J'avais tout mon matériel... Mais au moment de passer la porte de sortie, j'entends quelqu'un m'appeler. Je m'arrête et je me retourne pour faire face à la personne qui court. Je le regarde et je referme le dossier médical du capitaine de la division commandante.

« - Taïshô, excusez-moi de vous déranger mais on vient de nous signaler un malade à la cinquième division... »
« - La cinquième ? Symptômes ? »
« - De ce que j'ai pu savoir: aigreur d'estomac, vomissement, maux de tête, courbatures, sueurs froides, perte de sensibilité... »
« - D'accord, envoye quatre shinigami sur place... »



Je prends le dossier d'Ukitake et je le mets au dessus. Je me mis à marcher et une fois éloignée, j'ouvre le dossier. Apparemment, comme d'habitude, il fait joujou avec sa santé... C'est vraiment pas étonnant. J'avoue ne pas comprendre mais ce n'est pas le moment d'y réfléchir. J'ai d'autres chats à fouetter. Je libère un soupir et d'un shunkô, je disparais de l'hôpital. J'avais le dossier du commandant général dans les mains et j'admets être bien absorber par celui-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dur, dur d'être taïshô...   Lun 22 Juin - 19:56

Le soleil ce lever sur le gotei13, dans les locaux de la 4ème Division le brouha régnait. Des shinigamis passent par-ci, par-la tout pour avoir une bonne migraine! Depuis le départ de sont Capitaine Unohana Retsu, les patients c'étaient multipliés a une vitesse folle. Isane ne savait plus ou mettre la tête. Le nouveau Capitaine était arriver il y a peu de temps. La jeune lieutenante n'avait même pas eu l'occasion de la voir n'y de lui adresser un mot.

Isane devait s'occuper des shinigamis de la 4ème Division harcelé par les shinigamis de la 11ème Division. Sans parlé des répartition des posté des shinigamis. Pendants quelque minutes plus tard Isane décida de s'occuper de patients pendants le temps libre qui lui resté. Après une conclusion bref et rapide Isane découvrit le problème des patients qui se multiplier. Elle décida de passer voir la nouvelle capitaine pour en signalé.

Elle traversa tout les locaux de la 4ème Division en quelque minutes puis frappa au porte du bureau du capitaine Unohana qui n'était plus. Hélas aucune réponse...elle insista sans sucer alors elle se permit d'entre dans le bureau. Lentement elle poussa la poigne du bureau et entra ça tête dans l'espace libre. Elle jeta un regard dans ce bureau..Vide était le mot qui le décrivait. Il n'avait pas changer a part les cartons du nouveau Capitaine.

Soudain une voix grave venant d'un shinigami l'arrêta dans sont hélant. Elle se retourna puis écouta l'homme.

« Hum..Lieutenante Isane vous chercher le Capitaine Nagakima?

-Nagakima?

-Oui lieutenant Isane notre nouveau capitaine se nomme Yukika Nagakima..

-Comm...comment dit-tu? Yukika Nagakima? Tu parle de l'anciene lieutenante de la 5ème Division, mais comment esse possible?

-Hum...Lieutenant Isane si vous la chercher elle doit etre sur le chemin des locaux de la 1er Division...»

Isane récupéra sont zanpakuto itegumo puis utilisa le shumpo pour quitter rapidement la 4ème Division afin de rattraper Yukika. Elle se mit a courir dans le gotei 13 a la rechercher de cette dernière qui sembles être bien loin. Après quelque minutes Isane arriva au grande marches de la 1er Division, elle reconnut la silhouette de la jeune femme. Elle courra prés de la jeune capitaine et s'arrêta nette.

« Humm..Yukika...taisho...bonjour..je suis votre nouvelle lieutenante Isane Kotetsu...bienvenue au rang de la 4ème Division..j'aurai quelque chose a vous donner a propos de la hausse de blesser a la 4ème Division, 80 % des blesses sont de la 11ème Division le duel sont souvent un carnage. Enfin voilà.. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dur, dur d'être taïshô...   Mar 23 Juin - 12:46

J'avais traverser pas mal de locaux mais si je traversais les locaux de la première c'est bien parce qu'il est plus facile d'arriver à la treizième en passant par la première qu'en descendant toutes les divisions. Je lisais toujours le dossier médical complet du nouveau So-Taïshô. Je pus reconnaître l'écriture d'Unohana-Taïshô. C'est un peu grâce à elle que j'en suis arrivée là. A dire que j'ai commencer dans la quatrième division … Cela remonte à pas mal de temps et puis je suis devenu Lieutenant de la cinquième division: la division de la traîtrise. C'est le nom que porte cette division mais je sais que Kisuke-Taïshô cherche à faire oublier Aizen avec un volonté que j'ignorais chez lui et que j'ai découvert récemment. De la, le capitaine Unohana décide de transmettre le pouvoir à quelqu'un d'autre et c'est sur sa recommandation que je suis à la tête de la division médicale et d'entretien. Tout un parcours n'est-ce pas ?

Contrairement à mon lieutenant, je ne suis pas du genre à me presser. Dans une division comme la notre, le sang froid et le contrôle de soi-même est plus que primordiale. C'est une des leçons que m'a apprise Unohana-taïshô. J'étais même en train de siffloter. Je suis peut-être capitaine mais cela ne doit me priver de ma joie et ma bonne humeur. Et cela me fait aussi penser que je dois une petite visite au nouveau capitaine de la cinquième division: Urahara Kisuke. Mais ce ne sera pas pour tout de suite car ma division est bondé de malade et de blessés. Il est aussi de mon devoir de m'occuper de tout ce monde. C'est alors que je sens quelqu'un se rapprocher et je stoppe ma marche pour me tourner vers la personne qui semble courir. Refermant le dossier médical d'Ukitake-so-taïshô, j'arque un sourcil en me demandant ce que me voulait le lieutenant. Rangeant celui-ci, je finis par mettre ma main libre sur mes hanches. Je la regarde sans prétention mais plutôt avec affection. Voilà un trait qui définit bien la division: ils sont soudés entre membres de la quatrième division. Et c'est quelque chose que je tiens à préserver. Je manifeste un petit sourire ravi. Il est vrai que je n'avais pas eu le temps d'aller la voir et apparemment, elle semblait tout aussi occupée que moi

« - Bonjour Isane ! »


Puis un petit rire me parvient et je mets ma main devant ma bouche. Isane semblait ignorer que je viens de la division médicale. Ce n'est vraiment pas grave. Je me calme avant de garder le sourire et de lui expliquer. Je remets ma main gantée le long de mon tronc.

« - Je vais devoir parler au capitaine Kenpachi ! Je te remercie, Isane mais je vais te donner quelques conseils. Déjà, avant de devenir lieutenant de la cinquième, j'étais shinigami au sein de la quatrième. Et ensuite, je te permets de me tutoyer. Je suis taïshô, certes, mais ce n'est qu'un grade. Qu'est qu'un grade à côté de l'unification de la division médicale ? »


Je m'approche d'elle avec le sourire. Le capitaine m'avait appris ses petits secrets et même si elle gardait cette limite présente. Moi, je préfère lever la limite afin de préserver ce qui change tant de certaines divisions. Est-ce mal ? Après tout, je suis aussi une shinigami et si je suis capitaine, c'est bien parce que j'ai le potentiel mais rien de plus. Je ne suis pas si différente des autres membres de ma division. Une fois à ces côtés, je pose une main rassurante sur son épaule. Je l'ai gardée comme lieutenant et il y a bien une raison. Gardant ma main sur son épaule en gardant le sourire.

« - Ce n'est pas parce que je suis le nouveau capitaine que les habitudes doivent changer. Il y a certaines choses qui doivent rester telles qu'elles sont. Comme à l'époque du capitaine Unohana... »


Je retire ma main tandis qu'une brise vient perturber mes longs cheveux rouge flamboyant. Gardant mon sourire. D'un geste calme, j'attrape une mèche pour la replacer derrière mon oreille. Ce n'était qu'une légère brise. Je portais sur moi le haori de taïshô qui comportait sur le dos le symbole de la quatrième division. Je la laisse toujours ouverte car j'étais plus à l'aise comme ça. Je regarde mon lieutenant avec un regard digne de mon prédécesseur. Je ne voulais en aucun cas changer tout. Seulement, certaines qui n'étaient pas forcement excellentes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dur, dur d'être taïshô...   Mer 24 Juin - 15:53

Apres avoir retrouver le nouveau Taisho Isane commenca une conversation avec cette derniere, Isane la connaissait plutot bien comme elle fessait partie de l'ordre des Fuku-Taisho. Mais Apres ca dernière revelation il s'avere que la jeune Taisho fessait partie de la 4ème Division il y a des années de cela, Isana ne semblet l'avoir recconut.

"Auh! c'est vrais? excusé moi je n'en avais pas souvenir, je suis assé tete en l'air je ne me souviens pas tout le temps des visages des shinigamis de la division."

Isane etait contente car elle trouvait la nouvelle Taisho symphatique, leur affinité en temps que Capitaine a lieutenant aller plutot bien se déroulai. Mais Isane ne devrai pas s'impatiente car dans les locaux de la 4ème Division beaucoup de boulot l'attendes. Quels vie! etre shinigami de la 4ème Division etait le plus dur par rapport au autre Division.

"Bon je vais devoir vous quitté Yukika-Taisho, bonne journée a vous"

Isane se mit a descendre les marches tout en fessant des grands signes de la main en signe d'adieu. Voila maintenant Isane devrai rebroussé chemin en direction des locaux de la quatrième Division, la journée serai tres...tres...tres..longue...


Dernière édition par Isane Kotetsu le Jeu 25 Juin - 1:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dur, dur d'être taïshô...   Mer 1 Juil - 1:13

La réaction de mon lieutenant me fait sourire. Je ne peux pas lui en vouloir. Il s'est passé tant de choses depuis qu'elle à d'excellentes raisons d'avoir oublié ma tête. Je la regarde avec un sourire et je ne voulais aucunement changer la division. Un dicton dit bien que l'union fait la force. Je veux garder cette union sacrée. Je l'ai toujours connue pour ma part et pour rien au monde, je ne changerais ça. C'est tout autre chose... Une magnifique ambiance ne mérite-elle pas de rester ? A mes yeux si.

« - Tu n'as pas à t'excuser, Isane ! Il s'est passé tant de choses depuis le temps où je n'étais qu'une simple shinigami. »


Je souris et j'hoche la tête. Je n'allais pas la renvoyer et je l'ai volontairement garder comme lieutenant ce n'est pas pour jouer avec elle. Bien loin de là. C'est une sorte d'hommage au capitaine Unohana qui n'est désormais plus là. Je devais reprendre la relève afin d'assurer les postes et tout ce qui se rapporte au soins et à l'entretien de la Soul Society. D'ailleurs, je vais devoir remédier à un moyen de dispenser les deux. Faire une partie uniquement pour les soins et l'autre pour l'entretien. Je n'ai pas le choix. Je vais devoir les couper en deux et peut-être qu'en était séparé, cela ne sera pas plus le bordel que cela ne l'est déjà. Puis Isane me dit qu'elle à du travail. J'hoche la tête et je garde le sourire. Il faut dire que ces derniers temps, on est un peu surchargé de travail mais dés la prochaine réunion avec le Haut-Conseil, je vais devoir parler avec le capitaine de la onzième division car on peut pas continuer dans ce sens. C'est bien les bastons mais il faut savoir s'arrêter.

« - Passe une bonne journée, Isane. On se retrouve plus tard ! »


Avec entrain, je lui fais des signes de la main tandis que mon haori et mes longs cheveux volent avec la brise. La journée allait effectivement être super longue mais je sais que plus tard, je vais devoir aller voir Kisuke. Cela fait pas mal de temps qu'il travaille et je me demande bien sur quoi. Je le saurais peut-être un jour. Rhalala, sacré Kisuke. Tu es toujours un aussi grand cachotier.

Arrow Une réalité effacée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dur, dur d'être taïshô...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dur, dur d'être taïshô...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Archives des rp :: Archives de la Soul Society-
Sauter vers: