Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Kyoraku Shunsui [reroll Tousen Kaname]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Kyoraku Shunsui [reroll Tousen Kaname]   Dim 5 Juil - 0:47

Hrp:(facultatif).

-prénom:
Clément Moïse Paskaven
-Comment avez-vous connu le forum?
Je l'administre depuis près de six mois.

Rp


-nom: Kyoraku

-prénom: Shunsui

-Description physique:

Shunsui est un grand homme, cent-quatre-vingt-douze centimètre pour être précis. Cette taille lui permet de regarder de haut la plupart de ses adversaires. Elle lui apporte cette insolence confiance en lui qui le caractérise. Il est de type asiatique à la peau claire. Le corps de Shunsui est l'incarnation du mâle: musclé, velus. La pilosité est d'ailleurs une partie importante de son anatomie, car elle recouvre la plupart de endroits de peau: du torse jusqu'à la moustache, en passant par les cuisses, pieds, mollets et entrejambe, elle est présente. Shunsui pèse quatre-vingt-sept kilogramme, ce qui lui donne un indice de masse corporel de vingt-trois; cela le classe dans la moyenne des hommes de son âge. Il appartiendrait à la catégorie mi-lourd en boxe. Les principaux composant de se poids sont les muscles: inutile de le cacher, le corps de Shunsui est fort athlétique. Cela peut sembler en apparente contradiction avec le fait qu'il passe la plupart de son temps à se reposer, mais en réalité il est le premier à accepter de relever un défi sportif; de plus, le rigoureux entrainement au combat qu'il suit affin de ne pas se relâcher et garder son corps aussi acéré qu'une arme en permanence le maintien en pleine forme. Ses bras tombent nonchalamment le long de son corps, bien qu'il se tienne la plupart du temps le dos droit. Ses mains sont larges mais douces: on n'y retrouve aucune trace de cals ou autre imperfection. Ses lignes de destins sont particulièrement profondes et marquées. Ses avant-bras sont parcourus d'un réseau arachnéen de fines veines bleues qui se croisent et s'entrecroisent des dizaines de fois. Ce sont ces mêmes veines qui ont tendance à saillir lors d'un effort physique. Ses épaules sont larges et, même si sa carrure et loin d'atteindre celle d'un rugbyman, relativement musclée. Ces muscles se retrouvent tout le long de son corps a travers ses pectoraux et abdominaux, eux aussi d'une taille respectable. Son visage est fin et bien dessine; une ombre de barbe parcours ses tempes. Cette ombre de barbe se transforme progressivement en une fine moustache plus ou moins clairsemée qui parcourt sa lèvre supérieure, avant de se terminer en barbiche le long de son menton, droit et un peu carré. Son nez et fin et aquilin. Sa bouche aux lèvres fines mais néanmoins présente révèles deux rangées de dents blanches et droite, nullement altérée par les quantités a proprement parler formidable de Saké qu'il absorbe. Ses yeux sont d'un gris perle, encadré de fin cils et surmonté de larges sourcils. Son front, souvent barré de rides, est quelconque.
Passons maintenant à ses vêtements: comme tout Shiningami qui ce respecte, Shunsui porte un kimono noir rehaussé d'une ceinture blanche nouée en un large nœud. Le col du Kimono est laissé largement ouvert affin de laisser apercevoir cette pilosité caractéristique de son torse. Par-dessus ce Kimono est porté l'haori blanc propre aux capitaines, frappé du symbole de la huitième division. L'originalité vestimentaire de Shunsui se présente alors ici: par-dessus ces vêtements, il porte un second haori, dont il n'enfile pas les manches, de couleur rose et parcouru de fins motifs floraux. Il porte quasiment en permanence, y compris pour dormir, un chapeau de paille de mandarin dont il noue les lanières sous le menton. Il porte en permanence à ses côté son zampakutoh double, dont la garde est octogonale. Il est chaussé de sandales de Shiningami.

-Description mentale:

Shunsui est l'incarnation de la perversion. A l'exception de la colère, son caractère est un savant mélange des six autres péchés capitaux. En premier trait principal, la paresse. Il se refuse à tout effort, préférant finir ses combats en un coup affin de pouvoir retourner somnoler. Il se décharge d'ailleurs de toute l'administration de sa division sur ses subordonnées, principalement sa lieutenante Ise Nanao. Le deuxième péché qui le caractérise est la luxure: menant une vie de débouche, véritable coureur de jupon, aimant également boire, il séduit de nombreuse femme. Ses lieutenants sont depuis plus d'une centaine d'années de jolies jeunes femmes. Il n'hésite pas à aborder une inconnue affin de chercher à faire sa connaissance en vue de la séduire. Vien ensuite l'orgueil. Il est fort, et il le sait. Bien qu'il fasse preuve de fausse modestie, il reconnaîtra que son Bankai est probablement le plus puissant de la Soul Society. Il dira lui-même qu'il escomptait vaincre la résurrection du primera espada Stark "en un coup". Cet ego surdimensionné, certes peut-être mérité – mais tout de même – lui vaudra de la part de certains autres Shiningamis, comme le troisième siège de la quatrième division, une haine farouche. Vien ensuite la gourmandise; avide de bonne chère, d'alcool et de somptueux repas, Shunsui ne manque pas une occasion de se remplir le ventre. Buvant à tout instant de la journée, voire même pendant les combats, il n'est jamais en reste dans els beuveries de Matsumoto et Kira. L'avarice est elle aussi présente au cœur du personnage; au couteux Haori des capitaines s'ajoutent dans sa panoplie un second Haori de soie et finement filé au prix exorbitant. Les épingles de rubis qui retiennent sa lourde chevelure suffiraient à elles seules pour nourrir une famille nombreuse des quartiers pauvre du Rukongai durant plusieurs mois. Et enfin, l'envie. Le concentré même de tous les autres traits négatifs. Shunsui désire quelque chose, tout de suite. Il ne supporte pas d'être privé et en veut toujours plus. A ce portrait plutôt négatif s'ajoute aussi une série de vertus qui viennent contrebalancer tout ces vices. L'amitié, force de caractère indéniable, existe aussi dans l'âme de cet étrange personnage. On retrouve aussi énormément de courage – ou d'inconscience – car il n'hésitera pas à défier le primera espada. Il est également relativement altruiste et possède une certaines conscience de son devoir de capitaine. Il n'hésite pas à faire ce qu'il lui semble bon pour le bien de la Soul Society, quitte à devoir défier la Sô-Taisho lui-même et risquer sa vie et sa place pour le bien commun. Il protège également ses subordonnés de façon presque paternelle…


Dernière édition par Kyoraku Shunsui le Dim 5 Juil - 2:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyoraku Shunsui [reroll Tousen Kaname]   Dim 5 Juil - 2:36

-histoire:
-I- Enfance et adolescence.

Shunsui est né le douze octobre de l'an mille cent quatorze sous le nom de Fujiwara no Toshinari. La famille Fujiwara possède alors une influence considérable dans la politique japonaise et, si Shunsui n'en sera jamais acteur cette notoriété avérée lui permet de grandir dans un monde aisé. Bien que le nom réel choisi par son père fût Toshinari, il ne fut jamais appelé ainsi. Dès sa naissance on le connaît sous le nom de Shakua. Il bénéficie d'une instruction poussée, aussi bien en lettres qu'en sciences. Bien que se révélant fort doué à part égale dans ces deux domaines, il va progressivement se désintéresser des sciences, qu'il juge "ennuyeuse et passive". Particulièrement précoce, et fasciné par le travail de poète de son aîné Fujiwara no Kinto (alors décédé depuis environ soixante-dix ans), il se met à écrire de la poésie tanka dès l'âge de six ans. A neuf ans, il commence à publier des recueils sous le pseudonyme d'Akihiro, ne souhaitant pas user de la notoriété de sa famille pour influencer les critiques. Les recueils essuie des échecs fracassants, ce qui le décourage momentanément de la poésie. Il se tourne alors vers l'art des armes. Bien que ses progrès dans ce domaine se révélèrent être beaucoup plus laborieux que ceux dans les disciplines de l'esprit, il est reconnu comme quelqu'un de doué, même si il ne possède aucun don. A l'âge de quatorze ans, il fait ses premiers pas dans de réelles batailles. Appartenant à la noblesse, il reste en réalité à l'arrière et ne vois rien de la réalité des combats. Satisfait de cette expérience mais pas de son niveau de Zanjustu, il s'entraîne inlassablement. Déjà bel homme, ses premières conquêtes amoureuses commencent vers ses 16 ans. Appréciant ce genre de divertissement, il partage son temps durant les années qui suivent entre la maitrise des armes et le batifolage amoureux. Vers l'âge de dix-neuf ans, il a dépassé en maîtrise du sabre tout les membres de son village et à conquis à peu près tout els jolies filles. Il décide donc de se tourner vers de nouveau horizons.

-II- Vie adulte
Shunsui commence alors une sorte de voyage initiatique. Il part seul, masquant son identité grâce à un chapeau de paysan, à la recherche de quelqu'un capable de lui enseigner un maniement encore plus poussé des armes. Le voyage seul ne lui convient guère: bien qu'étant bon combattant et bon poète, il ne connaît rien de la vie pratique et, quand il trouve un maître, il est affamé et malingre. Son maître, un ermite, le soigne et lui permet de reprendre des forces. Après cet interlude, c'est un Shunsui en pleine forme qui commence le dur entrainement imposé par le vieillard. Bien que cet entraînement aurais permis à Shunsui de maîtriser pleinement son sabre, celui-ci ne supporte pas les privations et la solitude: de plus, l'absence de présence féminine le pèse plus que tout. Il s'enfuit, abandonnant son maître et sa formation accomplie. Après quelques pérégrinations, la fin se fait de nouveau sentir: c'est là qu'il rencontre une jeune femme noble à la recherche de serviteurs. Shunsui est ainsi engagé en tan que garde du corps, ayant prouvé ses talents au sabre. Les gardes du corps servent ici plus de décoration que d'autre chose; la noblesse qu'il sert est mineure et coure peu de risque d'attentats. Alors commence pour lui son ascension sociale via les femmes. Il commence par séduire une jeune servante, laquelle lui présentera la maîtresse de maison. Il la séduira également, ce qui le conduira à séduire la nièce du dirigeant de la maison; puis, à terme, il conquerra également la dame elle-même. Alors qu'il est au faîte de sa gloire secrète, une escarmouche mettra fin à son bonheur à vingt-neuf ans, une maison rivale annexant les terres et exécutant l'ensemble de la noblesse.


Dernière édition par Kyoraku Shunsui le Dim 5 Juil - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyoraku Shunsui [reroll Tousen Kaname]   Dim 5 Juil - 12:20

-III-Poète et guerrier.

Motivé par le désir de vengeance brûlant dans son cœur, Shunsui reprend son nom de famille et reprend les rennes de la partie de sa maison lui revenant de droit. Commandant d'une fraction des armées des Fujiwara, il se retrouve tout de même à la tête d'une force plus que conséquente: n'oublions pas que, même si la famille Fujiwara n'allait pas tarder à être évincée par le système de l'Insei et des empereurs retirés, elle reste tout de même la première puissante politique et militaire du Xème siècle au Japon. Avec cette armée et ses talents militaires et stratégiques, il reprend rapidement la province où il avait vécu sous l'anonymat et se venge cruellement de l'offensive ennemie. Sur le front, il se bat souvent au premier rang, et s'en tire souvent sans blessures grâce à son habileté au combat. Cependant, il connaît ici pour la première fois la réalité pure et dure de la guerre et des combats. Il va alors utiliser ses connaissances pour le moins frappantes et les retranscrire en poèmes. A cette période, tout le monde le connais sous le premier pseudonyme qu'il avait choisit, Akihiro. Ces poèmes mêlent avec succès mort et beauté, grandiose et commun, et ses recueils sont très bien accueillis par la critique, un recueil étant même commandé par l'empereur retiré Go-Shirakawa.

-IV-Vieillesse et mort

Malgré ses succès toujours croissants, Shunsui doute encore de son succès. A l'âge déjà avancé de cinquante-trois ans, il décide de changer à nouveau de nom pour prendre celui qui restera dans l'histoire: Fujiwara no Shunzei. A l'origine, le nom ne comportait pas l'attribut no Fujiwara indiquant son appartenance à sa famille. Le but étais de tester à nouveau si ses poèmes étaient appréciés uniquement pour sa notoriété ou non. Le premier recueil est encensé de toute part par la critique. Il est même qualifié d'un "révélation tardive d'inspiration divine". Rassuré, il décide cependant de garder l'anonymat en soumettant un deuxième de ses recueils à ce test. Celui-ci est cependant évincé: un critique trouvant le style de ce Shunzei "beaucoup trop intrinsèque" avec celui d'Akihiro, il mène son enquête et découvre que les deux sont une seule et même personne. Il prend alors son nom complet. Il continue de diriger son territoire avec succès, pour abdiquer à l'âge de quatre-vingt deux ans pour son fil Fujiwara no Teika. Il continue d'écrire des poèmes, dont certains qu'il fait paraître sous le nom de son fils, lui aussi poète, affin de lui assurer une renommé dès ses débuts. Bien qu'étant retiré, il continue de jouer un grand rôle dans la direction de son territoire jusqu'à sa mort à l'âge avancé d'exactement cent ans en 1204.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyoraku Shunsui [reroll Tousen Kaname]   Dim 5 Juil - 13:48

-V- Renaissance et ascension sociale.

Après sa mort, Shunsui est envoyé au Rukongai par une femme Shiningami de toute beauté. Ses sens de vieillards émoustillé, il se rend compte d'une chose en arrivant au Rukongai: les âmes n'ont pas d'âge apparent. Lors de leurs arrivées, leur corps se modèle selon leur convenance avant d'adopter au bout de quelque semaine une forme définitive. Bien que la plupart d'entre elles choisissent de rester sous la forme dont ils sont coutumiers, Shunsui décide à l'inverse de ne pas rester engoncer dans ce carcan et retrouve, au prix de lourds effort, la corpulence de ses vingt-cinq ans. Il atterrit dans le vingt-sixième district, ce qui reste plus que correct. Il se fait rapidement distinguer par sa capacité à communiquer avec les gens et ses talents divers. Désireux de laisser son ancienne vie derrière lui, il a pris le nom de Shunsui en arrivant ici… De fil en aiguille, il réussit à créer un réseau d'influence énorme autour de lui et progresse lentement de nouveau vers la noblesse en voyageant à travers les dix-neuvième, douzième, huitième puis troisième districts. C'est ici qu'il va rencontrer sa femme, Hinata Kyoraku, fille d'une branche éloignée d'un des quatre grandes familles nobles de la Soul Society. Il la séduira puis se mariera avec elle au cours d'une cérémonie en grande pompe: il acquiert ainsi son nom final, Kyoraku Shunsui. Son influence commence à approcher sérieusement celle de la grande noblesse: il contrôle une bonne partie des trente premier districts du Rukongai.

-VI-Shiningami, Académie, Jyuushiro Ukitake… ET DOUBLE!

En l'année 1342, sa femme le surprend à la tromper et le répudie. Cependant, le mariage ne peut être annulé et, bien que els époux ne se reverront plus de leurs vie, ils continuent à porter leurs noms. Suite à se revers, il se détache de ses occupations habituelles et rentre à l'académie récemment fondée par le Sô-Taisho. C'est ici qu'il va rencontrer celui qui deviendra son ami de toujours, Jyuushiro Ukitake. Les deux comparses passèrent ensembles – et réussirent ensembles – l'examen d'entrée à l'académie. Ils s'apprécièrent tout de suite, malgré leurs origines fondamentalement différentes: Shunsui, issu du monde des humains, passé par le Rukongai, et Jyuushiro, né ai sein de la noblesse du Seireitei, affecté d'une maladie respiratoire l'astreignant à rester la plupart du temps en intérieur… Loin du "qui se ressemble s'assemble", c'est plutôt ici le "les contraires s'attirent" qui prime. Cependant, ils ont en commun plus d'une chose: leur don pour le combat. Cependant, plus le temps passait, plus l'absentéisme de Jyuushiro se faisait présent au sien des cours de l'académie. Le Sô-Taisho pris donc en charge les deux amis. C'est alors que le premier choc abattit Shunsui: il se voyait affligé d'un Zampakutoh double. Comble de l'ironie, son ami possédai, lui, un zampakutoh simple. A sa connaissance, et d'ailleurs également à celle de Yama-gi, il était le seul de toute l'histoire de la Soul Society. Toute sa vie, il s'était battu selon le Kendo, maniant un sabre à deux mains. Réapprendre le maniement depuis le début fut long et laborieux. Il fut affecté en même temps que Jyuushiro à la treizième division à sa sortie de l'académie. Malgré le fait qu'ils soient sensés être Shiningamis actifs, Yamamoto continuaient de les former en permanence.

-VII-Shikai=> Fukutaisho, Bankai=> Taisho?

C'est à peu près aux alentours des années 1500 que Jyuushiro découvrit son Shikai. La surprise fut double (pour placer un mauvais jeu de mot): non seulement Shunsui n'étais plus le seul de la Soul Society à avoir un Zampakutoh double, mais c'étais son plus grand ami qui possédais l'autre. Plein d'une nouvelle confiance, il reprit son entraînement avec d'autant plus d'entrain que désormais, Yamamoto leurs donnait les mêmes exercices. Après qu'il eut découvert son Shikai, Jyuushiro fut nommé Fukutaisho de la treizième division. Parallèlement, Shunsui la quittait pour suivre sa propre route dans la huitième… Attiré par l'appât des jolies filles, comme toujours. Une cinquantaine d'année plus tard, il découvrit lui aussi son Shikai. Le fait qu'il soit double ne lui posa nul problème; il était désormais habitué, et sa maîtrise des sabres simples combinés à celles des sabres double en faisait un redoutable adversaire. Il fut lui aussi nommé Fukutaisho de la huitième division. L'ascension des deux amis continuaient, et tout les deux gardaient un très fort lien même si leurs occupations respectives, combinées avec la maladie d'Ukitake, leur laissait peu de temps pour se voir. Leur entraînement continua cependant, jusqu'à l'acquisition du Bankai… Les deux amis furent nommés capitaines de leur division en même temps. Cette nomination de fut pas une surprise: si le capitaine de la treizième venais de prendre sa retraite, celui de la huitième avais disparu depuis un moment. C'est donc en 1802 qu'ils obtinrent le poste le plus haut qu'il est possible d'atteindre de son propre chef à la Soul Society… La suite, vous la connaissez: inutile de vous narrer la chute des Vizards puis l'ascension d'Aizen…
Revenir en haut Aller en bas
Yurikô Natsume
Empereur des Quincy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 762
Age : 30
Date d'inscription : 24/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Ama no Murakumo
Points de vie:
5100/5100  (5100/5100)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Kyoraku Shunsui [reroll Tousen Kaname]   Dim 5 Juil - 14:10

Mouahahah, j'ai adoré lire l'histoire et tu t'es bien lâché dessus, cher ami !

Bien joué. Je te validé avec la max car honnêtement, tu l'as bien mérité.

J'y pense. Dés que tu as fait ta FT, pense à venir à la réunion ^^ Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyoraku Shunsui [reroll Tousen Kaname]   Dim 5 Juil - 14:45

Yep =) merci
Le pire, c'est que c'est inspiré de fait historique!
Revenir en haut Aller en bas
Kirigaya Kirito
Leader de La Garde Royale
Leader de La Garde Royale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 25
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Matamune
Points de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Kyoraku Shunsui [reroll Tousen Kaname]   Dim 5 Juil - 20:34

Oie Shunsui dans ton histoire les deux premier paragraphe on le meme titre que ce que j'avais mis dans la mienne quand j'incarner Shunsui autrefois ^^
Sinon le texte a l'interieur est different mais veux dire la meme choses (je le sais je l'ai encore sur mon pc sur un dossier works) mais je m'en fiche un peu de ça.

Enfin bref reprennons, belle fiche et je te re-valide comme Jyuushiro><

_________________
Cordialement votre Fondateur et Admin de BWR.

Leader de la Garde Royale
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyoraku Shunsui [reroll Tousen Kaname]   Dim 5 Juil - 21:28

Eh bien... a mon avis, a peu près tout ceux qui ont fait une présentation sur un Shinigami ont mis ces deux titres^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kyoraku Shunsui [reroll Tousen Kaname]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kyoraku Shunsui [reroll Tousen Kaname]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Kyoraku Shunsui
» Ikki Tousen : Shuugaku Toushi Keppu-roku
» Preuve: PV Kaname, Zero, Moka ?
» Kaname Maeda
» Omaj Prezidan Franse Hollande a Tousen Louvèti pou lokazyon abolisyon lesklavaj

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Archives des rp :: Autres Archives-
Sauter vers: