Bleach World Rpg

RPG par forum Bleach , ici la bonne humeur est reine !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yurikô Natsume
Empereur des Quincy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 762
Age : 30
Date d'inscription : 24/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Ama no Murakumo
Points de vie:
5100/5100  (5100/5100)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Sam 15 Aoû - 2:37

Hrp:(facultatif).

-Prénom:
Jenni

-Comment avez-vous connu le forum?
Je suis un administrateur du site et il s'agit d'un changement de personnage

Rp

- Nom:
Natsume

- Prénom
Yurikô

-Description physique:
Yurikô est une jeune femme qui n’a rien à envier aux autres. Elle possède un charme et une beauté mystérieuse qu’il est difficile de qualifier par de simple mot. On pourrait aisément la comparer à ses princesses des contes pour enfant, celle qui possède à la fois une allure de femme-enfant mais aussi de femme-fatale. Elle cultive d’ailleurs cela avec élégance, ne négligeant nullement son allure. Cette demoiselle énigmatique, peu connue, donne l’impression d’être sortie tout droit d’une aquarelle chinoise. Son visage ovale inspire la générosité et la douceur. Ses traits sont fins et délicats, opaline et fragile. Sa peau est aussi blanche que la lune, se nacrant subtilement lorsque les rayons lunaires l’éclairent avec timidité. Un teint de pêche, elle a une allure assez infantile lorsque ses joues rosissent délicatement sous l’émotion ou la chaleur. Ses petites pommettes de jeune fille sont mises en valeur lorsqu’elle vint à sourire de façon réservée. Douce esquisse que celle de ses lèvres, fines et aux goûts sucrées, aux couleurs carmins ou rosés. Mais cela est une expression qu’elle réserve pour peu de personne.

Corps de danseuse, Yurikô est élancée et svelte. Ses longues paires de jambes fuselées semblent infinies, n’hésitant nullement à les mettre en avant par goût de la provocation. Tous les atouts sont bons à prendre dans la nature. Une taille fine, légère, cette fille pourrait aisément incarner la grâce, de ses gestes précis et doux, de sa démarche nonchalante, elle joue sur les apparences et le trompe-l’œil. Poitrine timide, Yurikô ne dévoile que ce qu’elle désire montrer.
Son regard est son charme principale, rouge, mélancolique et pourtant hypnotisant. Ses yeux sont de la couleur du feu, fuyant parfois, piège pour certains, poisons pour d’autre… Les regarder c’est ne plus jamais les oublier.
En amande, ils dégagent parfois bien des mystères, laissant toujours un goût amer après avoir été vu, comme celui d’un lourd secret que l’on aurait pas réussi à percer. Maquillés et surlignés de noir, les mettant alors plus en valeur, Yurikô feignent souvent l’indifférence ou la froideur.
Sa chevelure est aussi noire que le plumage d’une colombe rappelant la pureté. Elle assombrit alors le visage de poupée, la rendant alors plus surnaturelle que jamais. Fins et soyeux, ses cheveux dégagent un délicat parfum d’orchidée accentué par les reflets violacés. Souvent peignés élégamment, il marque la preuve qu’elle est une jeune femme soigneuse. Ressemblant étrangement aux cheveux de nylons d’une poupée bon marché, ils en sont plus précieux, comme des fils de soie ruisselants sur ses épaules solides et gracieuses.
D’une grande souplesse, d‘une habilité que l‘on ne peut que reconnaître, ce sont de ses mains qu’elle s’occupe le plus. Toujours présentables, parfaitement soignées et propres, elles lui sont plus précieuses que sa vie elle-même, étant également sa fierté (le pourquoi de cette manie n'a aucune explication objective).
Démarche voluptueuse et sensuelle, elle n'en est pas moins une quincy d'un charme certain, dont le parfum est délicat. Mais cette superficialité fait bien souvent oublier l'énergie et les talents qui sont les siens, sur le point physique...


-Description mentale:
Yurikô est une femme très sombre même si son apparence laisse à pensée qu'elle est docile et fragile. Penser de cette manière serait un préjugé qui pourrait vous être fatal. Il est toujours bon de se méfier des sourires resplendissant qu'elle montre, nulle sincérité ne se cachent derrière ceux-ci, sauf pour les privilégier.
Cette quincy là est bien plus redoutable qu'il n'y paraît. Son regard est aussi ardent qu'un félin, sa langue aussi venimeuse qu'un serpent, son intelligence aussi subtile qu'un renard. Il y a quelque chose en elle de terriblement animal et attracteur qui ont conduit bien des hommes à leur perte. Le sourire qu'elle laisse consciemment se dessiner sur ses lèvres fines laisse à croire qu'elle est une femme douce et chaleureuse, mais celui-ci peut être traître. Son regard est de marbre et de glace, il montre l'indifférence et la douleur qui sont dans son cœur, mais aussi la détermination qui l'habite.
Il n'y a pas plus consciencieuse et méticuleuse que cette jeune femme. Elle aime le travail bien fait, sérieuse et appliquée, elle est une passionnée qui donne toujours le meilleure d'elle-même, à la fois pour son égo, mais aussi pour le bien de son idéologie. Bâclée et échouée, sont des mots qu'elle a bannie de son vocabulaire....

En effet, cette mystérieuse jeune femme a été "connu" pour quelques frasques et son caractère entêtée (insubordination). Ne baissant jamais les bras, amère lorsque l'on lui ôte une opportunité quelconque qui se présente ou que l'on lui impose certaines choses qui vont à l'encontre de ses idéaux, elle est capable d'aller très loin pour ses convictions. Même si elle n'est pas d'un caractère aisé, cette demoiselle est doté d'une grande intelligence et esprit. Elle est agile et habile, autant physiquement que dans la réflexion. Elle est capable de se montrer grande diplomate et oratrice si la nécessité le voulait, mais peut faire preuve de déraisons si l'émotivité l'emporte. Il est vrai qu'elle a bien du mal à reconnaitre ses erreurs, et ne l'avouera jamais, mais elle en tire facilement des leçons. Sa sagesse peut être grande tout comme ses enfantillages. Un vrai paradoxe à elle seule.

Cependant, elle est capable de faire preuve d'un très grand calme, ne s'emportant pas pour n'importe quoi (sauf si son émotivité est touchée par un évènement de sa vie qu'il ne fallait pas aborder). Elle est d'un grand sang froid et on peut aisément compter sur elle pour exécuter une mission.

Néanmoins, derrière toute quincy se cache une femme simple dont le cœur est fragile et meurtri. Mais il ne faut pas croire qu'elle est faible, bien au contraire. Provocatrice pour son simple plaisir, défier ou faire preuve de harangue afin de remettre en place les grands prétentieux, cette jeune femme ne doit pas être négligée, tout comme sa rancune qui peut être tenace et patiente. Avec Yurikô, rien n'est jamais acquis, que se soit la confiance, ou l'amitié. Son cœur s'est endurci avec les blessures qu'elle a connu et qu'elle subit encore aujourd'hui... Solitaire par obligation, elle s'est depuis bien longtemps enfermée sur elle-même, et ne raconte jamais quoique se soit en relation avec son passé. Vivant jour le jour, elle n'a d'inspiration que ses rêves et celui de se reconstruire...


Dernière édition par Yurikô Natsume le Sam 15 Aoû - 7:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yurikô Natsume
Empereur des Quincy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 762
Age : 30
Date d'inscription : 24/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Ama no Murakumo
Points de vie:
5100/5100  (5100/5100)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Sam 15 Aoû - 6:41

- Histoire:

Son histoire commence un jour de neige, en effet la jeune femme est née dans le 78 district de Rukongai. Mais pas en tant qu'âme, en tant qu'humains. A la suite de la purge, le clan Natsume s'est réfugié dans le seul endroit où ils pourront vivre en paix: sous le nez de leur adversaires. C'est ce qu'avait penser le chef de clan de l'époque. Aujourd'hui, c'est toujours le cas et heureusement. Ses parents ? Elle les connait mais elle les a oublié après un accident alors qu'elle avait dix ans. Sa mère, cette lumière... Son nom était Akari... La rencontre ne fut pas du au hasard... Elle venait de terminer une journée de travail des plus commune mais le verglas empêchait les transports en communs de bouger. Elle du donc se débrouiller pour dormir en ville. En rentrant dans cette auberge qui la protégeait déjà de l’air glacial animé par le vent, elle vit un homme recouvert dans des couvertures, et à ses côtés un autre homme, le père de la jeune femme. En effet, le père avait organisé un mariage et ce fut le jour de la rencontre entre deux fiancés qui ne se connaissaient même pas. Hé oui, c'est encore l'esprit du japon féodal mais c'est ainsi. Le mariage fut rapidement organisé et c'est en couple qu'ils purent créer la dernière descendante des Natsume: Yurikô.

A la naissance, son père lui confia un bracelet étrange avec une légère croix. Cette croix... Elle est caractéristique à un seul type d'humains: les Quincy. Mais elle devait s'en servir qu'en cas d'urgence suprême car il ne fallait pas que les Shinigamis les découvrent sur leur propres terres. Les Quincy ont été massacrés dans leur ensemble et les survivants sont très peu. Elle est l'une des dernières Quincy... Elle a donc grandie dans le silence le plus complet par obligation mais le clan aspirait à une vengeance contre la Soul Society et pas une petite. En aussi petit nombre, le clan ne pouvait pas se permettre de l'attaquer de plein fouet mais plutôt par surprise. Le chef actuel trancha en disant que le clan attaquera lorsque les ennemis seront affaiblis. Sage décision de la part du père de Yurikô car son secret était de vouloir voir sa fille grandir. Pour lui, tout les espoirs étaient sur sa seule fille. Mais elle était encore trop jeune pour commencer la formation de Quincy en soi. De plus, aucun signe ne s'était déclaré. Plus le temps passe et plus le clan était en danger. A plusieurs reprises et par mesure de sécurité, le clan du voguer qu'un district à un autre afin de ne pas se faire repérer par les membres des Forces Spéciales de la dimension des âmes positives. Natsume vit sa fille évoluer et sa croix avec elle. Lorsqu'elle fut en âge de comprendre, une discussion dut se faire entre le père et la fille. Elle avait 5 ans

"- Papa ? Tu as demander à me voir ?"
"- Oui, ma fille. Je dois te parler..."
"- D'accord !
"- Je crois qu'il est temps pour toi d'avoir certaines réponses aux multiples questions que tu nous as posées"
"- Il y a en à tellement..."
"- On va commencer par le début. Le bracelet que j'ai placé à ton poignet est très important et il pourra un jour te sauver la vie..."
"- Mais je ne sais pas à quoi il peut servir. Et puis, je ne l'aime pas..."
"- Tu le découvriras par toi-même le moment voulu. Tu ne dois pas l'enlever..."
"- Mais papa...
"- Non, ce bracelet est la clé pour faire appel à ce que tu es au fond de toi, ma fille. Tu ne dois jamais l'oublier..."
"- D'accord, papa !"
"- Maintenant, je vais te raconter une histoire. Allez, vient sur mes genoux."
"- Oh ça oui alors !"


La jeune fille file directement sur les genoux de son père qui lui raconte toute l'histoire des Quincy sans même savoir qu'il s'agissait de sa propre histoire en quelque sorte. Mais depuis, plus jamais elle ne s'est séparé de son bracelet si spécial...

Un beau jour, la fille âgée de neuf ans, vit sa température montée en flèche. Pour tous, les raisons étaient obscures mais le père, inquiet, se déplaça pour le vérifier lui même. Contrairement aux autres membres, lui était rassuré car il savait ce que c'était. Pourquoi ? Tous simplement parce qu'il à eu le même symptôme et au même âge qu'elle. Il était fier car enfin, il allait pouvoir entraîner sa fille à se protéger. Quelques jours après, afin de ne pas alerter les shinigami qui surveillent en permanence le rukongaï, elle regagne la Terre pour un an de tranquillité et de paix. Elle devait apprendre à se faire confiance mais avant toute chose, apprendre à tirer à l'arc. Elle fut donc inscrite en école et en club de tir à l'arc. L'année passe et son père passe la récupérer mais il n'est pas seul. Cette fois-ci, quelqu'un le suivait. Cet inconnu était un membre de la seconde division qui avait retrouvé leur trace. Voilà qui devient compromettant. Une fois sur le lieu de rendez-vous, la fille retrouve le père et le père retrouve sa fille. Le shinigami en profita pour attaquer lâchement. Mais son père avait été plus malin que lui. Le combat s'engagea entre les deux hommes lais la fillette ,agacée, intervient en faveur de son père. En effet, la croix se met en route et un arc vert bleuté se manifesta. Selon les dires de son père, cet arc était stable tout comme ses flèches. Plutôt surprenant pour une première fois non ? Mais pour elle, ce n'était pas la première fois. Elle chassait les Hollows avec son arc de temps à autre. Pratique non ? La flèche lancée atterrit dans le corps du shinigami qui s'effondre sur le sol sans vie. Mais , n'ayant pas l'habitude ni même le contrôle, elle s'effondra sur le sol: inconsciente


Tout est blanc et immaculé, tout semble si tranquille, tout semble serein et calme. C'est la première impression, une lumière blanche, puis.... on sent une douleur étrange, de l'inconfort. Et là, on se réveille. C'est pénible, on se sent irriter, mais bien plus lorsque l'on constate que notre mémoire n'est plus intacte. Non, on ne se souvient de rien... plus rien.

Ce fut ainsi et décrit de cette façon que se passa les choses lorsqu'enfant, Yurikô se réveilla au milieu de nul part. A l'époque, elle n'était qu'une enfant perdue, une jeune demoiselle qui parvint dans un univers dont elle ne connaissait rien et tout lui restait à réapprendre, et elle était seule. Lorsqu'elle se ressaisit, elle portait une drôle de robe en bure, et se trouvait allongée en pleine cité forestière. Il n'y avait rien aux alentours, si ce n'était qu'un étrange papillon qui lui passa devant les yeux. Ses genoux étaient légèrement écorchés, ses cheveux noirs en bataille. La jeune demoiselle était dans l'incapacité de comprendre ce qu'elle faisait là.

Intriguée mais aussi l'esprit embrouillé, se guidant à tâtons et à quatre pattes, elle se déplaça lourdement. Ses muscles étaient endoloris et la jeune fille n'arrivait pas à se redresser sur ses deux frêles jambes. Elle mena alors son petit corps ainsi jusqu'à trouver un point d'eau, non loin de là, et instinctivement, la première chose qu'elle fit, fut de boire. Une grande soif naquit en elle quand elle vit toute cette eau limpide...une soif instinctive. Elle plongea alors rapidement ses menottes salies qu'elle plaça en petit puits, ramenant alors de quoi boire à ses lèvres. Elle était si fraîche que c'était bien agréable. Soupirante, elle ferma alors les yeux, réfléchissant au mieux afin de comprendre. Elle entendait le chant des oiseaux, un léger vent qui soufflait dans les arbres, et le ruissellement de l'eau... Calmement, elle rouvrit ses paupières, et là, ce fut un choc. Son reflet à la surface... ce reflet juvénile... elle ne le reconnaissait pas.

Comme si elle se découvrait pour la première fois, elle passa sa main sur sa petite joue joufflue, son léger menton, son petit nez délicat. Ses cheveux étaient noirs comme l'ébène mais ses yeux aussi bleu que le ciel, rappelant les pierres précieuses comme les aigue-marine. Sa coiffure était totalement ébouriffée, et l'expression de son visage dessinait la surprise. Elle passa son index sur sa bouche, des lèvres fines mais fatiguées... Cette étrange fascination d'elle-même, cette découverte, fut interrompue par un vacarme grouillant : son estomac. Rapidement, ses joues s'empourprèrent face à la gêne, et elle porta sa main sur son ventre, comme si elle cherchait à annihiler le bruit. Ne faisant alors attention qu'à sa honte, une soudainement voix l'interpella derrière elle.

Elle fut saisie par un léger soubresaut, ainsi qu'un petit hoquet. Lorsqu'elle se retourna, elle fit face à un bien drôle de vieil homme, un sexagénaire grisonnant, une tenue vétuste mais qui tenait sur son épaule une canne à pêche, alors que de l'autre côté, il avait la main prise par un seau. Il avait des traits factieux grossiers et graves, un regard vert mais apaisant, une barbe discrète et un bien drôle de chapeau sur la tête. Aux yeux de la jeune fille , il ne ressemblait qu'à un clown. En réalité, c'était tout simplement un pêcheur. Quoiqu'il en soit, il semblait tout aussi surpris que Yurikô. Aucun d'entre eux ne bougea, ne se quittant pas des yeux, jusqu'à ce que l'étrange vieil homme sourit.

" Bonjour. Qu'est-ce qu'une enfant comme toi fait dans les parages? Et seule en plus? C'est pas bien prudent avec les crapules du coin? "
" ... "


Yurikô ne répondit pas, conservant alors son regard écarquillé et surprit sur la silhouette vieillissante. Lui, face à cela, il eut un sourcillement face au silence. Il ne comprenait pas la petite chose qui se tenait agenouillé près du lac. La jeune fille se retourna alors complètement vers lui, avec une mine ébahie.

" Tu ne parles pas ? Bien... ce n'est pas grave. "

Le sexagénaire continua alors son chemin, sans que Yurikô ne le quitta des yeux. A cet époque, elle semblait n'avoir que six-sept ans. Ses cheveux étaient mi-longs, et elle avait quelques bleus par ci par là, elle était assez sale, une petite vagabonde. L'inconnu partit alors simplement s'asseoir non loin de là, près du ruisseau et brandit sa canne à pêche. Il jetait de temps en temps un coup d'œil sur la fillette qui ne semblait toujours pas désireuse d'aller vers lui. Quand soudainement...

" On est où ? "
" Haaaaaaaa! Tu parles enfin.... et bien... Nous sommes au sein de la demeure du clan Natsume pourquoi ? Tu ne le savais pas ? "
" Non. C'est grave ? "
" Tu ne te rappelle de quelque chose ? "
" Je ne me souviens de rien. "
" Ha. Je comprends mieux maintenant. Moi je me nomme Ryuk. Je suis le chef de ce clan. Tu ne te souviens pas de ton nom je suppose, hein? "
" Yurikô... "
" Et bien jeune mademoiselle. Souhaitez-vous en apprendre plus sur le clan ? "


La jeune fille fut surprise, étonnamment surprise... mais un sentiment de confiance naquit lors de cette partie étrange de pêche. Yurikô ne se souvenait pas de ce fut ses six premières années... même encore aujourd'hui. Mais sa vie débuta alors avec cet extravagant M. Ryuk. Cette première rencontre allait sceller ce que deviendrait sa vie.

Ce chef de clan était un homme étonnamment bon. Il recueillit alors la petite Yurikô, n'ayant alors aucun endroit ou aller, aucune famille quelconque, il serait celle-là, tout comme elle, allait incarner la famille que lui même avait perdu. Une toute autre histoire...Elle avait une dizaine d'années.

_________________


Dernière édition par Yurikô Natsume le Sam 15 Aoû - 7:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yurikô Natsume
Empereur des Quincy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 762
Age : 30
Date d'inscription : 24/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Ama no Murakumo
Points de vie:
5100/5100  (5100/5100)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Sam 15 Aoû - 7:09

Histoire (suite):

Cet homme... Ce visage lui était connu mais elle ne savait pas où elle l'avait déjà. De toute façon, peut l'importait, elle était en vie et c'est grâce à cet homme. Elle à oublier que cet homme est son père. Malgré qu'elle est perdue la mémoire, il n'avait plus d'autre choix que de l'entraîner. La survie du clan en dépendait. C'est ainsi que rapidement elle dut étudier. mais sur Terre parmi les lycéen de Karakura...

Ses études se passèrent sans trop de soucis : c'était une travailleuse acharnée, et sa mémoire, qu'elle a développé au fur et à mesure des années. Quelques-uns de ces derniers l'envièrent, et essayèrent donc d'avoir de meilleur résultats qu'elle, ou encore de lui voler ses cours, la distraire pendant les cours, et tant d'autres mesquineries que des étudiants peuvent faire entre eux. Heureusement, ce groupe de fauteurs de trouble n'était pas composé de nombreux membres, et ce n'était pas deux ou trois élèves qui allaient changer la détermination du futur élève diplômé. Ce fût aussi pendant ses années qu'elle s'amusa à imaginer les modifications de ses habits surtout celui de Quincy, et les motifs qui vont dessus.

En fait, lorsque l'étrange personnage n'était pas plongé dans ses livres pour apprendre, elle mettait au point son manteau et chapeau. De nombreux éléments différents pouvaient être pris, comme un manteau sans manche ou une coiffure spéciale, mais les deux éléments qui furent choisis étaient ceux qui, pour elle, étaient les plus jolis et pratiques. Les symboles qui sont sur le vêtement ont mis plusieurs années à être mis au point, et ce pourrait un peu être la fierté de l'étudiante, qui peut montrer les fruits de son travail continuellement, même si peu de personnes ne savent que c'est elle qui a confectionné ces habits.
Cependant, personne n'est bon partout, même lorsque l'on travaille beaucoup : au début, Yurikô était vraiment un des plus faibles en littérature et en natation. Même si elle connaissait la théorie par cœur, la mettre en pratique était un vrai défi pour elle. C'est pour ça que l'on pourrait diviser ses années d'étude en deux à peu près : la moitié qui est plus axée sur l'apprentissage théorique, et l'autre sur l'entrainement et l'application des connaissances. Au fur et à mesure que les mois s'écoulaient, l'étudiante s'améliorait et comblait ses points faibles, si bien qu'à la fin de ses études, ses points forts n'existaient plus.

Finalement, le jour de l'examen était arrivé. Elle n'était pas du tout stressé : jamais il n'avait eu peur d'un quelconque examen écrit, oral ou pratique, ce qui lui permettait la plupart du temps, d'éviter les erreurs d'inattention et les oublis de tout ce qu'elle avait vu. Par conséquent, l'étudiante considérait l'examen plutôt comme une formalité que comme un défi, et elle s'en sortit assez bien. Les années d'étude de Yurikô étaient maintenant finies, car elle avait reçu ses résultats. L'étudiante avait brillamment réussi ses examens écrits mais avait eu de plus mauvais résultats dans les autres examens. L'élève nouvellement diplômée mit son nouvel uniforme, avec les modifications qu'il avait déjà apportées, et se dirigea vers la demeure familiale.

Cette nouvelle réjouit tout le monde et une petite fête fut organisée mais elle fut rapidement mise en pièce par l'arrivée d'autres shinigami. Cette fois, elle était assez grande pour s'opposer. S'avançant vers le groupe, elle prit la parole

"- Qu'est que vous faites ? Pourquoi vous arrivez de cette manière ?"
"- Au nom de la chambre des 46, vous êtes en état d'arrestation..."
"- Tient, tient... Et pour quel motif ?"
"- Vous êtes Quincy..."
"- Je vous demande pardon ?"
"- Vous savez utilisez le reaitsu pour en faire des armes..."
"- Je ne crois pas non !"
"- Vous êtes quoi alors ?"
"- Je suis un shinigami de la seconde division et je suis affiliée à l'escouade du nid des asticots"


La jeune femme leur montre des papiers qu'elle avait voler à un diplômé qu'elle avait croisé sur la route. Par mesure de précaution, elle avait lu et heureusement. Après que les membres de la division ont vu les papiers, ils disparaissent laissant la famille en paix pendant quelques temps. Mais cette paix fut de courte durée car cette fois-ci c'est une attaque de front que la famille subit. La bataille fut rude et sa croix pu évoluer avec elle et le temps. Cette petite guerre dura pendant 7 jours et 7 nuit. Mais elle en est la dernière survivante. Avant qu'un shinigami ait le temps de la tuer ou de l'arrêter, elle avait déjà quitter le monde des âmes positives pour aller sur terre. Aujourd'hui, elle vit seule mais elle cherche à se venger de la Soul Society. Ce qu'ils ont fait ne sont pas tolérables à ses yeux. Elle erre à Karakura où elle à reprit des études mais personne ne sait qu'elle est Quincy. Cependant, une seule personne peut le savoir: Ishida

_________________


Dernière édition par Yurikô Natsume le Sam 15 Aoû - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kirigaya Kirito
Leader de La Garde Royale
Leader de La Garde Royale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 25
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Matamune
Points de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Sam 15 Aoû - 19:35

Ton perso resemble a Maya Natsume dans Enfer et Paradis (Tenjo Tenje).

Sinon bah rien a dire sur tes talent de rpiste ^^

Pour ma part avoir un role defenit me soul un peu, j'ai envie d'un Vizard J'aime etre neutre ^^

Pour l'histoire je vous le ferez decouvrir tres bientot, j'ai deja plein d'idée ^^

_________________
Cordialement votre Fondateur et Admin de BWR.

Leader de la Garde Royale
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net/
Yurikô Natsume
Empereur des Quincy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 762
Age : 30
Date d'inscription : 24/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Ama no Murakumo
Points de vie:
5100/5100  (5100/5100)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Sam 15 Aoû - 19:36

C'est Inner Moka de Rosorio plus vampire cher ami ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirigaya Kirito
Leader de La Garde Royale
Leader de La Garde Royale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 25
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Matamune
Points de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Sam 15 Aoû - 19:39

Juste la tete se me faisait penser a ce manga trop delire en 26 episode : Enfer et Paradis, mais bon Rosario je connais de nom, mais pas l'histoire ^^

_________________
Cordialement votre Fondateur et Admin de BWR.

Leader de la Garde Royale
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net/
Yurikô Natsume
Empereur des Quincy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 762
Age : 30
Date d'inscription : 24/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Ama no Murakumo
Points de vie:
5100/5100  (5100/5100)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Sam 15 Aoû - 19:45

Je l'ai en manga papier moi. Je le trouve sympa.

En fait, c'est un garçon qui déménage et qui se retrouve dans un lycée pour vampire alors qu'il n'en est pas un. Au départ, il va se douter de rien mais il va tomber amoureux d'une fille de sa classe: Akashiya Moka. Un jour, elle va lui demander de le mordre car elle est comme maudite. Elle à une personnalité cachée qui n'est d'autre que Inner Moka. La croix que tu vois sur la bannière est en fait le sceau pour empêcher Inner de prendre le dessus sans que Moka l'ait fait par elle-même. Moka l'a autour du cou tandis que Inner ne l'a pas mais elle l'a garde sur elle quand même.

Je sais qu'ils le font en anime mais je n'ai pas trouver un seul épisode -_-' ! Par contre, faudrait que je regarde enfer & paradis histoire de voir ce qu'il vaut.
Dis, je peux avoir les points XP pour pouvoir faire ma fiche ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirigaya Kirito
Leader de La Garde Royale
Leader de La Garde Royale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 25
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Matamune
Points de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Dim 16 Aoû - 4:30

Oui etant donner que je suis le seul admin actifs pour le moment et qu'il est interdit de s'attribuer des points a soit meme, je t'attribu (de la part de tout le staff, je le fait pour eux ^^) 15 000 pts d'xp, fait en bon usage ^^
(desoler mais la distribution de points d'xp, ce n'est pas mon fort dont le systeme de rang que j'avais fait a la base ^^). Mais je pense que sa te suffira largement ( en moyenne un membre reçoit 4 000 pts d'xp par membre du staff et y en a 3 qui donne des points voir 4 ).

_________________
Cordialement votre Fondateur et Admin de BWR.

Leader de la Garde Royale
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net/
Yurikô Natsume
Empereur des Quincy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 762
Age : 30
Date d'inscription : 24/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Ama no Murakumo
Points de vie:
5100/5100  (5100/5100)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Lun 17 Aoû - 1:06

Woawwww ! J'ai largement de quoi faire avec ça. Merci, je vais pouvoir faire ma FT avant de décoller.

Merci Ichigo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirigaya Kirito
Leader de La Garde Royale
Leader de La Garde Royale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 25
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Matamune
Points de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Lun 17 Aoû - 2:20

De rien ^^

Aller j'ai presque fini ma presentation j'aurais besoin de ton avis Yuriko via msn (pour l'orthographe et pour que mes phrases soit belles ^^).

rdv quand et a quel heure ? ^^

_________________
Cordialement votre Fondateur et Admin de BWR.

Leader de la Garde Royale
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net/
Yurikô Natsume
Empereur des Quincy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 762
Age : 30
Date d'inscription : 24/10/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Ama no Murakumo
Points de vie:
5100/5100  (5100/5100)
Points de Reiatsu:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Lun 17 Aoû - 2:28

Je me connecte de suite car je décolle à 4h du matin ! Alors autant faire ça de suite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kirigaya Kirito
Leader de La Garde Royale
Leader de La Garde Royale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 25
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Matamune
Points de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Lun 17 Aoû - 2:34

ok bah j'arrive alors ^^

_________________
Cordialement votre Fondateur et Admin de BWR.

Leader de la Garde Royale
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Ven 4 Sep - 21:29

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Kisuke Urahara
Taisho de la 5ème Division
Taisho de la 5ème Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 26
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Nom du Zanpakûto / de l'Arme: Benehime
Points de vie:
3600/3600  (3600/3600)
Points de Reiatsu:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   Sam 5 Sep - 11:13

Mais je la connais elle! Mais oui c'est ma chère collègue Very Happy
Jyuushiro est mort snif Sad^^
Fiche toujours aussi parfaite^^Smile

_________________
Il y a un art que je maitrise autant que mon énergie spirituelle, celui de toujours arriver quand on m'attends le moins.

Kisuke Urahara, Capitaine de la 12ème Division des armées de la cour et directeur fondateur du Bureau de développement technologique.
Kisuke alias Byakuya
Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachworld-rpg.power-rpg.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jyuushiro Ukitake >> Yurikô Natsume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les conseils sont bons à prendre ( Ukitake senpai)
» Chambre de Natsume Part. 2
» Quand Coulent les Larmes du Rossignol [Rang C][Pv: Natsume Homura]
» Natsume Chevalier de Bronze de la croix du sud
» Kagura Natsume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Accueil , Presentation , etc ... :: Temple des joueurs :: Monde des Humains : :: Presentations Validées :-
Sauter vers: